Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Communiqué de presse • dimanche 15 septembre 2019 à 22h53min
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque  une

Dans ce communiqué de presse, l’UNAPOL, un syndicat de la police, dénonce le mauvais équipement des policiers dans les zones de guerre et annonce une réunion pour ce dimanche, 15 septembre, en vue de prendre une décision pour « la protection physique des policiers ».

Au regard de la situation sécuritaire et de ses évolutions récentes et malgré les multiples interpellations de l’Unapol à associer et équiper convenablement la police pour faire face aux défis sécuritaires actuels en augmentant sa puissance de feu, nous constatons avec désolation un silence des autorités.

Malgré la volonté réelle des policiers d’appuyer leurs frères militaires en guerre au front, qui, admettons le , ont besoin du soutien de tous, il nous revient qu’une certaine hiérarchie militaire d’une autre époque s’oppose à ce que certains types d’armes soient dotés aux policiers bien que les armes actuelles de la police soient inadaptées dans les zones de guerre.

Soucieux de la protection physique des policiers, l’Unapol convie l’ensemble de ses délégués et points focaux à une réunion d’urgence ce dimanche à 16h pour prise de décision.
Pour le policier, l’Unapol ne lâche rien.

Le secrétaire à la communication et aux relations extérieures

Vos commentaires

  • Le 14 septembre à 12:12, par Rasta En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL convoque une "réunion d’urgence" ce dimanche 15 septembre 2019

    Je ne sais pas pourquoi le gouvernement est laxiste devant ces policiers. C’est vous qui abondonniez vos postes à la moindre rumeur d’attaque depuis des années. Vous ne saviez que grever, grever et grever. Les doso et les kogleweogo ont même le courage de s’attaquer aux terroristes avec les armes fabriquées traditionnellement. Vous avez au moins des kalach et voilà, chaque jour c’est la police qui se plaint. Merde à vous et votre commandement.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 13:20, par Aol En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    L’UNAPOL est comparable a mouvement estudiantin. Une union de police doit avoir un minimum de retenue. Quel désordre !

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 14:56, par Bonjour En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    En temps de paix, la police n’a pas a disposer d’armes de guerre, mais la police a déjà des kalachnikovs qui sont des armes de guerre.
    Le problème avec notre police, est que ke gouvernement a vu qu’on ne peut lui faire confiance.
    Même pas capable de garder quelques détenus..
    Dans ce pays tout le monde se sait. Vous êtes plus bons a racketter les citoyens et à revendiquer des primes.
    On a vu vos éléments abandonner leurs positions sur Kuame Nkrumah, à armes égales.
    Si on vous octroie des armes plus sophistiquées et vous les abandonner à l’ennemi. Et votre devise, infantile est suffisamment partisane et montre votre manque de lucidité.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 14:58, par Jean-Paul En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Je commence vraiment à douter que RMCK soit à la hauteur de la confiance que le peuple a placé en lui en le choisissant comme président de la République. C’est dans quel pays en guerre peut-on voir un syndicat de policiers venir donner son point de vue sur la situation. Et pire, l’Unapol dévoile les faiblesses de l’organisation militaire aux ennemis. Désormais tout le monde sait que les policiers ne sont pas bien équipés dans les postes de police. Les terroristes n’ont donc plus rien à craindre de ce côté-là. Même les simples coupeurs de route sont invités à y faire un tour, ya foyi !
    Soyons quand même responsables un jour, et ne profitez pas de l’incompétence de ce gouvernement pour exposer toute la nation à la furia des terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 15:11, par gohoga En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Napolion à dit : le soldat se bat avec l’arme qu’il dispose. S’il n y a plus du poudre pour les fusils, continuez à vous battre avec vos sabres.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 15:15, par Policier En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Continuez avec vos stupidités là... Oui la Police va continuer à se plaindre si ça va pas... Oui les Policiers vont replier si le minimum de matériel n’est pas réuni pour qu’ils puissent assurer leur job. Vous aimez mettre R. I. P sur les annonces de décès des Policiers mais vous n’aurez pas cette occasion cette fois... Trop c’est trop.... C’est avec des mentalites comme la votre que la situation sécuritaire a pourri jusqu’à ce point. Merde à vous Rasta, AOL & compagnies....
    J..

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 20:39, par Aol En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

      Votre problème c’est pas une question de matériel. Mais une volonté réal à se battre. Beaucoup d’entre vous sont dans les rangs juste pour avoir un boulot, jouir de l’autorité de la tenue, avoir une moto originale, s’équipée en bien
      immobilier tout en oubliant les contraintes du métier. Je ne suis pas étonné de voir que vos position ne sont pas bien défendus que la même tactique utilisée à 1000 reprise contre vous fonctionne. Le problème dans notre crise est que les institutions sécuritaires doivent être reconstruire de la tête au pied.

      Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 21:05, par Indjaba En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

      Tu n’as pas honte De parler commé ça ? L’enseignant qui traverse des marres pour aller dans des hameaux de cultures où il donne cours sous des paillotes ? Les médecins qui soignent sans un minimum ? L’infirmier du CSPS du village reculé qui fait 24/24h et 7/7jours pour soigner sans repos et sans équipement adapté etc. On est dans un pays pauvre et chacun doit faire un sacrifice. Entrer à police suppose choisir le métier de l’arme. Métier de l’arme suppose un jour combat et mort par arme. Les gens ont intégré le corps des FDS pour juste être des salariés tout en oubliant les contraintes y afférentes. Discuter avec les anciens combattants des guerres mondiales et ils vous diront dans quelle condition ils ont fait les guerres. Le terrain de guerre ne peut être agréable, rassurant, calme commé un salon d’un hôtel 4 étoiles. L’erreur à été la création d’un syndicat à la police. On ne peut pas non plus donner des armes lourdes à des gens qui grèvent, qui font des mouvements d’humeur, qui sont sans retenue, qui insultent sans réserve leur hiérarchie dans la presse.

      Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 10:33, par Pousga En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

      Votre problème c’est pas une question de matériel. Mais une volonté réal à se battre. Beaucoup d’entre vous sont dans les rangs juste pour avoir un boulot, jouir de l’autorité de la tenue, avoir une moto originale, s’équipée en bien
      immobilier tout en oubliant les contraintes du métier. Je ne suis pas étonné de voir que vos position ne sont pas bien défendus que la même tactique utilisée à 1000 reprise contre vous fonctionne. Le problème dans notre crise est que les institutions sécuritaires doivent être reconstruire de la tête au pied.
      Vous êtes reconnus champions dans la rackette sur les routes et les pistes du Burkina et non dans la défense de la patrie. Pour preuve dans un petit village de la Comoé vous avez refusé de défendre vos collègues et les aviez laissés tuer par la population c’est la preuve de votre incapacité.
      Vous etes la honte de notre pays et vos enfants et petits enfants traîneront cela toute leur vie.

      Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 15:47, par papa En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Ce corps syndical de l´UNAPOLE doit etre dissout une fois pour toute . Chaque fois c´est vous avec des revendications bidons a ne pas finir. La police est-elle un corps para-militaire ou un corps syndical ? Celui qui ne se sent pas a la police est libre de demissionner et laisser le pays en paix. MERDE A LA FIN :

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 15:48, par Soromadi En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    "Si on t’envoie, il faut savoir t’envoyer" Disait Gbagbo à un de ses généraux arrêté au USA pour achat illégal d’armes. Si le Gouvernement ne veut pas écouter les policiers, alors il ont le droit de prendre leur responsabilité. Si, on ne veut pas les doter d’armes de guerre dans une zone de guerre, il est normal qu’il quitte le zone pour ne pas être des chairs à canon de l’ennemi. Vous voulez quoi, toujours des obsèques ?

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 17:57, par Le Vigilent En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

      Qu’ils partent après que toute la population, qu’ils ont pour devoir de protéger quoi qu’il advienne, aie quitté la zone. Autrement leur acte, s’il est avéré, est une desertion en temps de guerre qui doit être traité comme le prévoit les lois de la république. Mais, il est fort probable que cette rumeur en soit une fausse lancée par les spécialistes de la désinformation comme les D’amis et autres amateurs du sensationnel. Car, ils sont nombreux ceux qui souhaitent le chaos pour notre paysage, dans l’espoir de prendre leur revanche sur l’insurrection et l’echec cuisant du coup d’état de septembre 2015.

      Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 16:40, par Le Vigilent En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Messieurs de l’UNAPOL, vous volez que l’on retire les armes lourdes des mains des militaires pour vous les donner !? Vous croyez que la hiérarchie militaire va commettre l’erreur inexcusable de remette des armes lourdes à des indisciplinés notoires comme vous autres de l’UNAPOL aux humeurs incontrôlables ? Dites-vous qu’avec tout ce que vous nous avez donné de voir ces dernières années, il vous sera désormais difficile de gagner la confiance de qui que ce soit, excepté les anarchistes comme vous-mêmes, les partisans du désordre comme les Basolma Bazie et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 16:45, par gohogo En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Il faut préciser le type d’arme qu’ils revendiquent. En 1974/75 on avait une arme (m36) pour 2 soldats avec 5 munitions. Les G3 sont arrivés en mars 1975. La meilleure arme de guerre de tout le temps est la Kalachnikov. Or la police doit en avoir ça. S’ils n’ont pas, il faut en leur fournir et les renvoyer au front.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 18:08, par Marwele En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Je soutien la police dans cet élan ! Que le gouvernement prennent ses responsabilités ! J’ai personnellement vu des policiers de garde avec des fusils dont les cartouches de balles sont scotchées ! Comment voulez vous qu’ils combattent avec de tels armes qui peuvent se bloquer à tout moment ?
    Ne comparez pas les dosos au policiers. Les uns ont été initiés et former à combattre de manière mystique et même sans arme tant dis que les seconds ont été formés à l’usage des armes et des stratégies dites militaires.

    Ne restez pas dans des bureaux climatisés pour insulter le courage de certains si vous ne vous êtes jamais trouvés face à un fusil AK47 crachant des balles à l’aveugle !

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 10:39, par TENGA En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

      Mon ami ; la 1ère arme, c’est le courage ! je pensais comme vous, mais avec leurs désertions répétées et sans honte, je viens de comprendre qu’ils ne veulent pas aller au front ; tenez, eux malgré qu’ils ont des kalach, ont fuit, laissant la populations sans armes ! Et la population ? tant pis alors ; eux-là sont des apatrides !
      Tu as vu à Azis Istamboul, qu’ils étaient les 1ers à fuir ? malgré que les terrosristes n’avaient aussi que des kalach ? 2 terroristes contre deux policiers, ils ont fuit vers la base aérienne ; même si vous les donnez des chars, je vous assure qu’ils vont l’abandonner à l’ennemi !
      Ce qu’ils aiment, c’est racketter seulement ! ils sont forts dans ça !
      Et puis dans tout ça, ils n’ont pas honte !
      Je pense qu’il faut commencer par faire des mise-à-pieds, et des licenciement !

      Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 18:13, par gongoni En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Honnêtement ,il est temps que le gouvernement arrête fermement cette chienlit au sein de la police . Dans aucun pays ,on ne peut tolérer ce genre de comportement dans un corps paramilitaire . Trop c’est trop . Si on vire tous ces responsables de l’UNAPOL qu’est qui va d’ailleurs se passer ?
    On ne peut accepter un tel comportement de la part d’un seul groupuscule dans un corps para militaire . En 2011 pour moins que ça ,136 fonctionnaires de police sont dans la rue même si je suis partisan qu’ils soient pardonnés et réintégrés .
    Par contre, le comportement de certains policiers en cette période de guerre est inacceptable et impardonnable .
    Si le président du Faso et son gouvernement sont des poltrons comme l’a dit quelqu’un, alors qu’ils aient la pudeur de laisser la place à d’autres filles et fils plus valeureux du BURKINA FASO . Nous sommes 19 millions .

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 19:13, par Frero En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    UNAPOL aurait dû convoquer ses membres sans donner autant de détail sur l’ordre du jour. De telle précision, on informe l’ennemi de la faiblesse de la police sur le terrain. Sinon nous sommes fatigués de cette situation. Vivement que l’État se penche sur la question d’équipement de tous nos FDS de façon conséquente. Que Dieu nous protège.

    Répondre à ce message

  • Le 14 septembre à 20:12, par figo En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Voilà pourquoi notre pays ne peut pas avancer. Au moment où des civils disposent d’armes lourdes pour attaquer les positions des FDS, il s’en trouve des burkinabès qui défendent toujours l’idée que la police ne doit pas disposer d’armes de guerre. Si les Kalachnikov (dont ils ne disposent même pas en nombre et en bon état) étaient suffisants pour résister, pourquoi ceux qui en ont plus fuient quelques fois devant les terroristes ou sont massacrés ? Comment voulez-vous que des terroristes qui arrivent à détruire un camp où se trouve des armes lourdes hésitent à attaquer un commissariat mal équipé ? Honte à ceux qui demandent aux policiers d’accepter servir de chair à canon sans réagir. Honte à certains hauts gradés qui continuent de croire qu’il y a des armes dont certains corps ne doivent pas disposer alors même que tous les corps sont confrontés aux mêmes dangers. C’est très facile de s’asseoir dans un bureau climatisé à Ouaga pour dire que telle arme ne doit pas être donné à la police alors même que certains hommes forts ne passerait pas un simple test des SWAT ou du FIPN. Dotez tous les corps des mêmes armes et ils pourront apporter à chaque fois secours à leur frères d’armes en cas de besoin. Ceux qui ont réussi à contrôler le phénomène du terrorisme ont commencé par un changement de mentalité.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 02:38, par Jean-Paul En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Voici une histoire vraie que j’ai vécue qui vous présentera le comportement qu’ont toujours eu les policiers. On était allé avec un groupe d’amis à la fête d’un village situé à 5km environ du nôtre. Nous y sommes restés jusque tard la nuit parce qu’il y avait un ’bal populaire’ qui était organisé dans un bar. Aux environs de 1h du matin quand nous nous préparions à reprendre la route pour retourner chez nous, il y a un message qui a été diffusé dans les haut-parleurs, invitant ceux qui prenaient la direction de notre village de se méfier de la route car il y a des voleurs qui sont entrain d’agresser les passants. Ne sachant quel autre chemin emprunter pour rentrer dans notre village nous sommes allés au poste de police informer les policiers de garde de la situation qui prévalait et demander leur aide. Après notre récit, on a senti que les policiers étaient plus paniqués que nous. Ils avaient l’air un peu embêté. Un policier qui tenait une arme dans la main dont j’ignore le type (de la même taille qu’une kalach), l’a retournée dans tous les sens pour finalement nous dire : " Vous voyez, avec cette arme on ne peut rien faire. Si c’était une kalach, on irait avec vous et papp ! papapapapa !! Tratt ! Tatatatata !!!!!, ces bandits allaient nous entendre. Mais avec ça, on ne peut vraiment rien faire pour vous". Un autre policier s’approcha ensuite de nous pour donner la tactique du siècle pour rentrer chez nous malgré la menace d’agression qui est réelle sur la route. Voici son conseil : "allez-y en groupe sur vos motos en roulant côte à côte, et en désignant une personne qui vous suivra en arrière, en gardant une bonne distance avec vous. Ainsi si le groupe est attaqué, la personne qui suivait de loin fait demi tour et vient nous donner l’alerte".
    Sacré policier !! Quand j’ai entendu ce fin stratège nous donner de si bon conseils, mon cœur s’est arrêté pendant au moins 30 minutes avant de continuer à battre. Je venais de comprendre que le pays était foutu.
    Pour la suite de notre histoire, on est finalement reparti dormir dans le bar pour attendre le lever du soleil et retourner dans notre village.

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 10:59, par TENGA En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

      Ecoutez, arrêtez de nous pomper l’air ; au jour d’aujourd"hui, dites nous quel policier , sur le terrain surout au sahel n’a pas de kalach ? ceux de Djibo n’ont pas de kalach ? c’est archi faux !
      les dozos n’ont eu besoin de kalach pour déposer 4 terroristes qui étaient venus en groupes les attaquer !
      je vous dis toujours : la 1ère arme pour se défendre , c’est le courage !
      A l’attaque de Aziz Istamboul, les 2 terroristes n’avaient que des kalach, mais nos amis policiers qui sécurissaient les lieux, armés eux aussi de kalach, ont préférer détaller vers la base aérienne laissant les gens à leur sort ! le jeune Lieutenant qui y a périt en voulant aider les autres était mains nues !
      même si on vous donne des armes lourdes, des chars, je pense que vous allez fuir au premier coup de feu, en l’abandonnant à l’ennemi.
      Si les populations avaient vos armes, elles n’alleint pas fuir comme vous le faites !
      mais Dieu vous voit !
      c’est racketter seulement les gens votre travail ; Et vous n’avez aucune honte !
      Qu’on arrête de recruter les policiers !
      et ça veut e comparer aux gendarmes ? tchrr !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 19:16, par Razambia En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Jean Paul que Dieu te benisse car tu as resumé là tout le probleme.Il est plus facile de rackerer que de combattre.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 00:53, par Moussa Sangare En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Evitons les légèretés sur des sujets graves comme le manque de moyens pour nos FDS dont la police.Car même s’il faut par sagesse se taire devant les absurdités il faut également avoir le courage d’être honnête et soutenir nos fils qui vendent leur vie pendant que des responsables sont préoccupés à volet piller détourner pour heriger de immeubles exemple l’ex ministre de la défense qui a été débarqué mais non inquiété. ....Ensuite où sont les généraux les colonels majors et autres commandants etc qui doivent demontrer qu’ils méritent leur grade en proposant le type de tactique de combat à adopter face à ces terroristes ? Ou bien c’est des gradés en bière et brochettes que le pays supporte ? Nos combattants font pitié par leur manque de moyens il faut le reconnaître avec des armes qui ne repondent pas comme semble-t-il ce fut le cas pour nos braves soldats récemment à Koutoukou....Soutenons en toute responsabilité nos policiers vaillants et courageux pour des moyens adequoits soient mis à leurs disposition . évitons l’enfantillage sur la question, du sérieux SVP

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 08:55, par Jack En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Personnellement, je suis d’avis avec le syndicat de la police. S’ils n’ont pas les armes qu’il faut, nous ne devons pas nous attendre à des miracles de la part d’eux. Comparaison n’est pas raison. Les forces de défense et sécurité, nous le savons tous sont très exposés à la menace terroriste. A la suite d’un voyage dans une région dans l’œil du cyclone du pays, j’ai été sidéré pour les informations que j’ai pu avoir. L’endroit ne dispose de rien du tout pour combattre. Ils n’ont reçu ni nouvelles armes ni matériels adéquats. Il est temps que quelqu’un nous dise ou vont tous les milliards de budget accordé à la défense et à la sécurité. C’est l’argent du contribuable et on s’attend tous à une bonne utilisation. Ce n’est surement pas avec les kalachs attachés avec des cordes ou du scotch qu’on pourra combattre la force de feu des terroristes. Il est temps d’’équiper nos forces au lieu des décorations à titre posthume et des RIP des citoyens. Y EN A MARRE de la gestion scabreuse de la sécurité du pays. Routes, écoles, hôpitaux, barrages, etc, tout cela, c’est parce que le pays existe et il faut mettre tous les moyens nécessaires et surtout que ceux-ci soient bien utilisés pour défendre le pays et nous détournés par des administratifs marchands de morts assis dans des bureaux feutrés et coupés de la réalité du terrain. HARO AUX DÉTOURNEMENTS ET A LA CORRUPTION. OUI A L’EQUIPEMENT ADÉQUAT DE NOS FORCES.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 09:40, par Yat En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Jean Paul quand tu es allé tu as trouvé combien de policiers ? Un sûrement. C’est. ça la réalité. Des postes ou on a 3 ou 2 policiers qui prennent la garde l’un après l’autre. Qu’est ce tu attendais de lui. Qu’il ferme le commissariat pour vous accompagner ? S’il le faisait tu le verras plus laba. Sanction pour désertion de commissariat

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 09:43, par LEBOSS En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    C’EST TRÈS TRÈS SIMPLE SI L’UNAPOL VEUT RÉELLEMENT ETRE DOTÉE COMME LES AUTRES ; DANS L’ARMÉE C’EST LA DISCIPLINE QUI EN FAIT LA FORCE PRINCIPALE ; AVEZ VOUS DÉJÀ VU UN MILITAIRE INSULTER SON CHEF HIÉRARCHIQUE ? . LA FEMME EST SOUMISE A SON MARI MAIS CELA NE VEUT PAS DIRE QUE LE MARI EST TOUJOURS DROIT ! C’EST CE QUE L’UNAPOL N’A PAS COMPRIS !

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 10:41, par parimyéllé En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Sacré JEAN PAUL ton histoire est vraiment pathétique

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 12:03, par TRIBOU En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    C’est vraiment pathétique ! Messieurs de l’UNAPOL, la gendarmerie dans nos différents départements possède les mêmes armes que vous, mais elle n’a jamais abandonné ses postes pour une faiblesse de leur puissance de feu. Elle est toujours resté quand l’administration et la police fuient les localités attaquées. Elle fait preuve de dignité, d’honneur et surtout de COURAGE. Et c’est ce dernier élément, le courage, qui vous manque. S’il vous plaît, ressaisissez-vous ! Soyez DIGNES et COURAGEUX ! Les dozos et les koglwéogo n’ont pas votre puissance de feu, mais le courage leur permet de faire face aux attaques terroristes. DONC, COURAGE A VOUS !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 05:30, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Je ne jetterai pas la pierre aux policiers et à leurs syndicats : JE SAIS QUE LA POLICE N’EST PAS UNE FORCE DE DÉFENSE ET DE COMBAT. Il est donc Logique que si on ne la transforme pas (y compris en dotations), alors on devrait la retirer des zones de guerre : ça devait être fait depuis longtemps...
    CE QUI DOIT CHANGER, C’EST NOTRE FAÇON DE FAIRE CETTE SALE GUERRE... Si non, on ne doit pas s’étonner que des bandits sèment le désordre et que les populations n’ont pas le courage de collaborer. En effet, notre façon de faire cette sale guerre doit RADICALEMENT changer car elle est toute aussi foireuse que la Gouvernance Générale de ce pays depuis quelques temps. Comme il s’agit de choses militaires, je ne développerai pas plus dans ce canevas de communication.

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 08:47, par La Martino. En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    Je Pense Que Les Policiaers Devraient Avoir Honte. Si Vous Avez Au Moins Les Kalach Et Vous Fuyez Devant L’ennemi Et La Population Qui N’a Même Pas De Couteau ? Que Doit-elle Faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 23:00, par oueder En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    C’est dommage. Le slogan de l’UNAPOL signifie tout simplement "Pour le roi, souvent ; pour la patrie, toujours".

    C’est bien dommage. Tirons en les leçons, et osons nous regarder en face.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 10:53, par Siébou En réponse à : Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"

    J’aime pas le fait que qu’un syndicat de policiers se comporte comme tout autre syndicat. Par contre il faut reconnaitre que les arguments sont fondés. Je connais un pays francophone à coté où la police a exposé des engins lourds l’an passé au cours d’un défilé. On sait que nos policiers sont compétents. si le banditisme évolué il faut aussi les faire évoluer. La sécurité intérieure c’est bien la force policière qui en est chargée, or le terrorisme travaille dans les masses.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité dans la région du Sahel : Le gouverneur instaure des mesures restrictives
Attaques terroristes contre des communautés religieuses : Message du président du Faso
Résistance populaire au terrorisme : « Nous n’allons pas armer les populations, nous n’allons pas agir contre les lois de ce pays », Ali Nana, coordonnateur
Burkina Faso : Une attaque dans l’ Oudalan fait 16 morts
Burkina Faso : Couvre-feu et restriction de la circulation dans le Loroum
Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè
Sécurité dans le Sahel : Un contrat de 7,2 milliards de FCFA pour Arquus, constructeur de blindés français
Insécurité dans la province du Bam : Les populations préparent la résistance
Burkina : Le chef d’Etat-major général des armées au front avec ses hommes
« Base française à Djibo » : L’opération de Barkhane à l’origine de la rumeur
Opération Barkhane : Point de la situation du 26 septembre au 3 octobre 2019
Prise en charge des déplacés : La commune de Kongoussi débloque 5 millions de F CFA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés