Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

Accueil > Actualités > Politique • Déclaration • dimanche 30 juin 2019 à 23h28min
Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

Dans cette déclaration, le CDP revient sur les événements qui ont marqué son fonctionnement ces derniers temps. Selon les termes du document, « la direction du parti, dans un esprit d’unité et de discipline, prendra dans les jours à venir, avec discernement et fermeté les décisions adéquates à la bonne marche du CDP ». A noter que des motions de soutien et de condamnation ont été prises lors de la réunion des SG.

Militantes, militants et sympathisants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) ;

Peuple du Burkina Faso,

Notre parti, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a annoncé par voie d’une conférence de presse, la tenue d’un Congrès extraordinaire pour le 16 juin 2019 à Ouagadougou.

Ce Congrès extraordinaire avait pour objectif la relecture de nos textes fondamentaux afin de régulariser la composition du BPN conformément à nos statuts et règlements.

Contre toute attente, des camarades, membres du Bureau Exécutif National et du Bureau Politique National, se sont opposés à la tenue dudit congrès et ont esté le parti en justice et au niveau du ministère de l’Administration territoriale et de la cohésion sociale (MATDC).

Pourtant, ces camarades avaient pris part aux différents travaux et rencontres, et ont partagé la collégialité des décisions prises par la direction politique nationale.
Le Bureau Exécutif National s’est réuni le lundi 17 juin 2019. Il a procédé à une analyse approfondie du contexte dans lequel le Congrès Extraordinaire a été suspendu, et des moyens de se conformer à la décision de justice, a mis en place un comité devant œuvrer à proposer un bureau politique national composé de six cent (600) membres au plus comme le stipulent nos textes.

Afin de donner l’information juste aux secrétaires généraux de section et à leurs adjoints ainsi qu’aux secrétaires généraux de sous-sections, et organiser par la même occasion une séance de travail pour limiter le nombre des membres du BPN, la direction politique nationale du parti a organisé une rencontre le dimanche 23 juin 2019 au stade du 4 août.

C’est dans l’attente du début des travaux qu’une horde de personnes maquillées de T-shirts à l’effigie du parti, est venue vandaliser les locaux du lieu de la réunion au « stade du 4 août ». Par la même occasion elle a inquiété les participants de la rencontre avec pour objectif de les empêcher de tenir leur rencontre.
Après leur forfait, ils se sont dirigés au siège du parti à Ouagadougou pour le saccager. Des mesures ont été prises pour les empêcher.

La raison de ces agissements est qu’ une minorité d’antidémocrates infiltrés dans le parti veulent imposer leur candidat, par ailleurs indépendant, comme candidat de notre parti d’une part et empêcher le parti de se conformer à la décision de justice d’autre part.

Le CDP condamne toutes formes de violence et appelle les militantes, militants et sympathisants à la sérénité. La direction du parti prendra toutes les mesure nécessaires pour faire régner l’ordre et faire respecter le droit républicain.
Une fois de plus, l’avenir nous a donné raison. Car, le CDP a relevé le défi de la remobilisation de ses militants. Le CDP est la réponse aux aspirations profondes du peuple burkinabè dans sa quête de démocratie, de paix, de justice, de réconciliation et de développement.

La reconquête du pouvoir étant actée et afin d’empêcher le parti d’un grand homme, en la personne de Blaise Compaoré, de gagner par les urnes, des militants internes à la solde de prébendiers tentent de s’interposer en se livrant à de pitoyables actions de dénigrement, de diffamation du parti, de sa direction politique nationale et de son président Eddie Komboigo.

Le CDP prend à témoin l’opinion politique nationale et internationale des agissements antidémocrates, antirépublicains et barbares des ces individus sans foi ni loi qui ont fait le choix de la violence afin de se mettre à la marge du progrès.

Nous rassurons nos militants, nos sympathisants et l’opinion nationale et internationale que le CDP est un grand parti qui a en interne les ressources nécessaires à la reconquête démocratique du pouvoir d’Etat en 2020. Le CDP ne saurait lésiner sur la discipline, le respect des principes démocratiques et l’application du droit républicain.

La direction du parti, dans un esprit d’unité et de discipline, prendra dans les jours à venir, avec discernement et fermeté les décisions adéquates à la bonne marche du CDP.

Démocratie - Progrès – Justice

Ouagadougou, le 26 juin 2019,
Eddie W.V.C KOMBOIGO

Vos commentaires

  • Le 30 juin à 13:46, par RV En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Adressez-vous à vos militants et sympathisants mais pas au peuple et à l’opinion nationale.
    Ce ne serait pas une mauvaise nouvelle de vous auto dissoudre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 13:49, par LE PEUPLE En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Le CDP n’a jamais été et ne sera jamais la réponse aux aspirations du peuple burkinabè. Ce parti est un assemblage d’opportunistes qui veulent amasser des richesses rien que pour eux et leur progéniture. Blaise KOUASSI BLEOU TERRASSON sait cela et vous font ses courtisans à vie. Le peuple ne vous a pas encore oublié dans votre déni de la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 14:32, par Connu En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    « votre monsieur est tres hautin il n est pas humble »

    Répondre à ce message

    • Le 1er juillet à 00:42, par Nop En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

      Un leader ne doit pas etre humble, il doit etre respectueux des autres. On ne veux pas d’un leader modeste ici au burkina avec les temps qui courent. Aucun peuple ne s’est libéré en etant humble ou en faisant appelle a la pitie de ses adversaires.
      Pour ta pomme , par definition etre humbe c’est :
      1.
      Qui s’abaisse volontiers, par modestie ou par déférence.
      synonyms : effacé, modeste
      2.
      Qui est d’une condition sociale modeste.

      On ne veux pas de leader qui ne saurait tenir tete a ses adversaires. Regardez Trump. Même quand il a 200% tord il defend ses idées et son peuple.

      Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 14:47, par caca En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Je ne suis pas de ce groupe intellectuel qui pense que le CDP doit disparaitre dans l’arène politique du Burkina. Par contre je partage une vision d’un pluralisme intellectuel comme une éthique d’action. Le philosophe Henri Bergson dans son livre les deux sources de morale et de religion dit : « Le souvenir du fruit défendu est ce qu’il y a de plus ancien dans la mémoire de chacun de nous, comme dans celle de l’humanité. » Il s’agit pour le philosophe de rappeler au lecteur l’expérience, ancienne comme un souvenir, commune à tous les hommes, de l’interdiction. Celle-ci se vit comme obstacle imposant l’obéissance : une obéissance inculquée par les parents et les maîtres, et à laquelle il est devenu quasi-instinctif et naturel de se plier, car derrière ces premières autorités se dressent la silhouette immense et diffuse de la société elle-même.
    Les responsables du parti doivent travailler à montrer les militants, sympathisants et le peuple Burkinabè le mea-culpa politique depuis l’insurrection, le changement conscient de la démarche démocratique exprimée par la rue. Sans cette compréhension de l’histoire, mieux faudrait pour vous de disparaître. Il faut se poser la question de responsabilité dans la conscience collective sans aucun élan du militant méchant et bon, mais travailler sur les expériences positives que revendiquent la diversité.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juillet à 01:27, par Nabiiga En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

      Tu as tres bien dit. Pareillememt, ce que un vieux peut voir tout en restant assis sous l’arbre, un jeune ne verra jamais la meme chose a meme au sommet de cet arbre-la. Cet adage est la version africaine de ce que tu as cite. Moi je fais partie de ceux qui demandent la.disparition pure et simple de.ce CDP, justement pour le manque de mea culpa que tu prones
      Le coup d etat de Diendere etait sanctionne par le CDP. Qui d autre des formations politiques au pays etait.devant le juge militaire ? Ce n etait pour rien qu’ils se trouvaient. Y a t t il eu un mea culpa ? Y a t il eu un mea culpa pour la.cause fondamenrale de l insurrection ? Non. Sans ce mea culpa le parti ne peux pas avancer donc Eddy doit prendre ses responsabilités : dissoudre le parti car moribond et toxique

      Répondre à ce message

      • Le 1er juillet à 08:03, par caca En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

        Nabiiga, pour une première fois vous êtes rester dans le sujet. Même si je ne partage pas votre point de vue, ici au moins vous avez parler le sujet avec le lien. Il est vrai pour le reconnaitre que le passé CDP puisqu’il a dirigé ce pays depuis longtemps, les responsables devaient avoir une pensée sur cette échec concernant la modification de l’article 37 qui fut une goutte d’eau de plus, et tous connaissent la suite. Cependant, je ne souhaite pas sa disparation, je ne suis pas de ceux qui pensent qu’en coupant l’arbre malade on pouvait guérir la foret. Certains burkinabè croyaient que seul Blaise Compaoré et son frère était le problème du Burkina, et l’insurrection est venue et le pays va toujours plus mal que le règne des frères Compaoré. Ils n’ont pas compris cette la perversité de cette idéologie et ils ont dissous le RSP en mettant le Gal Diendéré en prison là encore le pays va encore plus mal. Cette volonté qui veut supprimer l’accuser dans le tissu social de notre existence démocratique n’a pas du tout de sens. Ceux qui sont la cause des problème du pays sont également au MPP et d’autres ont transfusés dans d’autres partis. Le problème serait plutôt la mentalisation du burkinabè dans ses blessures infantiles. Mon frère, je ne pense pas que la suppression du CDP serait la solution. Il faut mieux le laisser à travailler pour corriger ses défaillances, c’est ça aussi la démocratie. Regarde au MPP, Mr le fils du Pasteur a un dossier judiciaire beaucoup sérieux ainsi que d’autres ministres. Mais Simon continue à se comporter comme si rien était à lui reprocher. C’est te dire que le problème est humain et burkinabè qui n’arrive à se dépasser des passions inutiles.

        Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 15:18, par sidbala En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Dites vous une seule chose, le CDP n’est pas un bien personnel ou une arme contre la démocratie.
    Il y’a des conventions qui ont fait de ce parti ce qu’il est.
    Respectée et faite respecter les textes fondamentaux du parti, pour qu’il ait la démocratie en votre sein.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 16:03, par J’ai envie de vomir ...... En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    C’est incroyable que l’humain peut etre amnesique et deconcertant !!!

    Le CDP a regne sur l’un des pays les plus pauvres au monde durant pres de deux decennies. Avec les memes acteurs qui ont totalise pres de quatre decennies de pouvoir. Resultats des courses : un appauvrissement abyssal, des crimes inqualifiables, le nid du terrorisme dont souffre le pays aujourd’hui …. Bref des gens qui devraient avoir la decence de disparaitre a jamais de la scene politique du pays. Et passer le restant de leurs vies a se racheter dans les mosquees et eglises.

    Mais que nenni ! Ils ont l’outrecuidance de se proclaimer vertueux politiques. Et pretendent donner des lecons. Et meme de revenir au pouvoir. Une immoralite qui donne seulement envie de vomir … Ont-ils des glaces chez eux pour se voir ? ont-ils des consciences ? Croitent-ils en Dieu ???

    Allons seulement…...

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 18:16, par militant Lambda En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Ecoutez ,reconnaissons au moins ,qu’un président de parti politique entre les mains duquel un parti éclate est un mauvais président et un président incompétent . En d’autres termes ce président n’est pas un bon meneur d’hommes .
    L’astuce qui a consisté à faire venir les secrétaires généraux des sections, sous sections et maires CDP à coup d’enveloppes juteuses pour se servir d’eux, est encore une escroquerie ,car nul part, il n’existe dans les statuts du CDP une telle instance qui de surcroit puisse ordonner la prise de sanctions contre de simples militants de base , à fortiori des membres du bureau exécutif et du BPN . Ce sont justement ce genre de manières dolosives de gérer un parti qui est à l’origine des multiples crises que connaissent nombre de partis politiques burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 18:33, par Beng Naaba En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Eddie WC komboigo. Est-ce un Affi N’guessan du Burkina ? L’histoire nous le dira.
    Beng Naaba

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 22:29, par Dedegueba SANON En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Il se passe au CDP, juste un conflit entre ceux qui veulent insuffler un sang neuf et une partie des vétérans qui ne veulent pas lâcher prise. Pourtant il faut bien que ces vieux lâchent prise, Blaise ne peut pas prendre sa retraite et eux vont faire les prolongations. Et je trouve cela déloyal vis à vis de Blaise car on ne peut pas avoir été si proche de lui et le laisser tomber tout seul.
    C’est pour cela que j’ai marqué ma préférence à Golf dans sa bourde désespérée de putsch pour rétablir l’ordre ancien, par rapport à Djiby. Lorsque vous avez " bouffé le même fétiche " ça c’est doit être tous pour un, un pour tous.
    Prions qu’Eddie puisse tenir le coup malgré les coups qu’il va recevoir des "fondateurs propriétaires" du parti.
    Mais j’ai pitié de lui, car en face de lui les gens seront prêts à tout coup tordu. Or il n’ est pas encore un politicien aguerri.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 00:33, par Fifi En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    en 2012, je t’avais dit que tu militais dans un parti à l’agonie et tu ne mas pas cru... aujourd’hui que tu es a la tête du parti si tu ne fais pas attention cest toi qui va signer son arrêt de mort.
    le combat que tu veux mener ne t’emmènera nul part, quand tes militants vont bien sucer tes petits sous, que te restera t-il pour battre la campagne ?
    affaire de conquête de pouvoir aussi deh....ça rends l’homme fou et b..te.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 01:24, par welore En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    c’est ça la démocratie. contre a tout vent mais c’est la règle de la majorité. voyez vous je m’en fiche pas mal de cdp, mpp, upc, unir/PS et autres commerçant d’illusion. pourquoi je soutien Dédié, Rock dans leur gouvernance ? parce qu’ils ont été élus tous les deux. contre eux, attendez les prochaines élections. c’est la règle. le reste, c’est de l’hypocrisie.
    je suis expert en injures. ne me testez pas. c’est mon point de vue

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 10:23, par Le réaliste En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Dire aujourd’hui que le CDP est la solution du Burkina Faso, c’est être IRREALISTE. Du reste, c’est d’ailleurs cet irréalisme qui a conduit à la chute vertigineuse du CDP, si non, aucun autre parti n’était plus à mesure de lui ôter le pouvoir au Burkina. C’est donc ses propres dérives qui l’ont chassé aux affaires. Parmi les responsables de ces dérives périlleuses, tous les deux (02) opposés actuellement en font grandement parti, tout comme certains anciens militants CDPistes actuellement au MPP qui ont peut-être su décrocher à temps.
    Malheureusement, Eddie KOMBOIGO n’est pas un politicien visionnaire de par son arrogance et son manque de respect et de considération pour autrui, ainsi que les teneurs de ses discours portant à tout moment sur les qualités intrinsèques de Blaise COMPAORE, Fatoumata DIENDERE (lorsqu’il est dans le Passoré), toutes chose qui le ridiculise partout.
    Les vieux loups (KOUANDA et compagnies) ne sont que des voyous de l’ancien système, spécialistes des casses et divers désordres et coups bas au tour de leurs propres intérêts depuis belle lurette. Seulement, ils refusent de reconnaitre que les temps ont changé et qu’ils sont dépassés. Ils finiront incontestablement dans la honte comme Blaise COMPAORE. Eddie finira également perdant.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 11:12, par LE PEUPLE En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    @YANTIAHANLI, cesse dêtre malhonnête. Tu es CDP pian mais tu n’as pas le courage de t’affirmer. De quel peuple parle ton mentor Eddie en disant qu’eux se trouvent être la réponse ? Moi je parle du peuple burkinabè, le vrai qui vous connaît et connaît votre nature inhumaine et vous a vomi depuis les 30 et 31 octobre 2014. Détrompez-vous. Vous avez bénéficié de laxisme et de calculs politiciens pour survivre. Mais tôt ou tard, le peuple exigera votre disparition de la scène politique. EN AVANT POUR LA DISSOLUTION DU CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 15:56, par Citoyen En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    A la guerre comme à la guerre. J’admire ce combat entre militants de la première heure et le président parvenu du cdp. Quand Eddie parle de KDO comme candidat indépendant on dirait qu’il n’était pas au pays quand KDO était premier ministre de Blaise le fondateur du parti qu’il dirige.N’importe quel militant n’accède pas à ce poste n’importe comment.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 15:56, par Ka En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Plaidé pour la disparition du CDP dont des jeunes ont un potentiel pour le relever avec un défi de conquérir le pouvoir et émerger le pays, n’est pas la bonne solution. Oui nous pouvons dire qu’avec le régime actuel la démocratie et la liberté d’expression sont une réelle réalité (pléonasme nécessaire) au Faso. Sinon le CDP de nos jours était que de la cendre. Et c’est ce même parti qui crée les tensions dans le "débat" politique de nos jours. Ce que je ne comprends pas avec ces margouillats du CDP, c’est l’absence de culture politique pour la soudure du parti qui est très simple sans ceux qui ont le gosier large. Il existe des milliers de cadres dans ce parti qui feront mieux et pour remplacer Blaise Compaoré t Eddy afin de faire revivre le parti qui sera une opposition forte pour rectifier les erreurs de l’actuel régime. La gestion d’un parti n’est pas une question de super homme. Représenter un parti comme le CDP recommande une gestion participative de tous et non un seul homme avec sa richesse qui croient pouvoir tout acheter. Le CDP de nos jour n’a pas besoin d’un individu comme Eddy, mais une personne qui a l’amour du prochain et le peuple, surtout en mettant en avant l’égalité des chances pour toutes et tous. Ici je profite pour dire aux militants et sympathisants, surtout au BPN du CDP, ’’’arrêtez de d’empoisonné le peuple avec votre repris de justice devenu Ivoirien et se foute du monde qui est Blaise Compaoré.’’’ Le Burkina depuis la nuit des temps fonctionne avec les intérêts de tous et non celui d’un individu comme ce repris de justice nommé le nouvel Ivoirien Blaise Compaoré. En se focalisant derrière un individu comme lui, votre parti se tourne entièrement vers le passé sans aucune perspective d’avenir et sans aucune base idéologique comme lui, hormis un très malsain "culte de la personnalité" que même les marxistes-léninistes les plus enragés ont abandonné.
    Avec cette division enfantine au sein du CDP, on comprend pourquoi la politique des responsables de ce parti depuis 2005 se caractérise que de l’égoïsme, car, certains ne sont pas ou n’étaient pas des militants politiques engagées, mais des cadres recrutés pour occuper des responsabilités dans les instances. Et je dis a Eddy, même au sage KDO, que pour la survie du CDP, le militantisme n’est pas spontané, mais un engagement. En attendant, mon conseil d’un vieux routier de la politique de notre pays, ne mettez pas la charrue avant les bœufs, commencez donc a souder dans la sincérité, cela vous permettra de savoir vraiment quelle est votre valeur électorale avant de vous jeter dans le grand bain en 2020.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 20:59, par LE PEUPLE En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Justement, mon frère Ka, au CDP, il n’y a que des mange-mil, des opportunistes, des sans-coeurs et des des bénis oui-oui. Un burkinabè consciencieux ne peut militer dans ce machin qui ne respire que par et pour l’ivoirien Blaise KOUASSI BLEOU autrefois COMPAORE. Le CDP est incapable de montrer une autre face que celle qu’il nous sert depuis une trentaine d’années. Moi je voterai pour celui qui incluera la dissolution du CDP dans ses actions de 2020.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet à 09:09, par kayalais En réponse à : Situation au CDP : Le président du parti annonce des décisions dans les prochains jours

    Merci à Eddie d’avoir bien pris soin de la maison, tout le monde t’est reconnaissant. Maintenant laisse la place au prince de Boussouma. A chacun son role

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Groupe parlementaire CDP : « L’Assemblée nationale a de sérieuses difficultés ».
Burkina Faso : « Dr Salifou Diallo, Le Prophète redoutable », le devoir de mémoire du journaliste Dieudonné Soubéaga
Mort de 11 personnes en garde à vue : Le CFOP exige des « sanctions exemplaires »
Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue
Affaire 11 décédés en garde à vue : L’UPC exige lumière et justice
Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé
Burkina : Décès de Béatrice Bara, maire de la commune de Béguédo
Burkina Faso : La classe politique à la quête d’un « Burkina de paix et de prospérité »
Élections de 2020 : Des femmes appellent les acteurs politiques au respect du quota genre
Dialogue politique : Le président du Faso attend des « propositions constructives et consensuelles »
Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP
Dialogue politique au Burkina : Début des travaux ce lundi 15 juillet 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés