Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

Bénin : Un modèle démocratique en danger

Accueil > Actualités > International • • jeudi 2 mai 2019 à 22h30min
Bénin : Un modèle démocratique en danger

Au Bénin, l’opposition politique a été privée d’élections législatives lors du scrutin du 28 avril 2019. L’Union progressiste, un parti pro- Talon a remporté la majorité absolue des 83 sièges, tandis que l’abstention s’élève à plus de 77 %. Cinq jours après ces échéances électorales, une crise grave secoue le pays. Jusqu’alors considéré comme un modèle démocratique sur le continent africain, le Bénin renoue avec les démons du passé, révélant ainsi à la face du monde la fragilité des processus démocratiques africains.

Le camp du président Patrice Talon est passé en force, pourrait-on dire. Les violences post-électorales en cours sont la conséquence de cette mauvaise gestion du scrutin. Est-ce la fin d’une ère de démocratie apaisée ? En effet, le Bénin a toujours montré à la face du monde depuis les années 1990, une image positive dans une sous-région tourmentée. Au point d’être considéré comme un modèle démocratique. Yayi Boni, l’ancien président et prédécesseur de patrice Talon, qui a quitté le pouvoir après ses deux mandats, est ainsi un devenu médiateur dans les crises et observateur dans les élections sur le continent.

Malheureusement, depuis les échéances électorales de 28 avril dernier, le Benin ne semble plus être ce pays tant adulé sur le plan démocratique. En effet, les graines des affrontements entre les fils du Pays de Gbéhanzin ont germé à la faveur du rejet des listes de trois partis, dont deux de la mouvance présidentielle (le Parti du renouveau démocratique et Moele Bénin), et un de l’opposition, (Force Cauris pour le développement du Bénin). Les listes du parti d’opposition, l’Union sociale libérale (USL), de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, n’ont même pas été examinées pour « dossier incomplet et défaut de certificat de conformité ».

En clair, ces élections ne présentent pas toutes les caractéristiques d’un scrutin équitable. Conséquence, plusieurs dirigeants politiques ont été écartés sous divers prétextes, et, avec elles, une frange importante de la population. Ce qui a engendré une abstention record dans les urnes, des mécontentements, des violences et même des morts.

Elu en mars 2016, à la suite d’un scrutin démocratique salué par la CEDEAO, en remplacement de Thomas Boni Yayi, le président Patrice Talon avait semblé incarner cet idéal démocratique acquis à l’issue de la conférence nationale souveraine des années 1990. Laquelle conférence avait balisé le destin démocratique du Bénin.

Mais force est de constater que le pays est dans la tourmente depuis cinq jours, du fait de ce que l’opposition considère comme un coup de force électoral, un "grave recul" démocratique. La CEDEAO pour laquelle Yayi Boni a fait des médiations est donc interpellée. Ce qui est sûr, deux morts, c’est de trop pour un peuple qui ne demande que le respect des institutions démocratiques. On ne le dira jamais assez, tant que les pays africains ne bâtiront pas des institutions républicaines fortes, la démocratie demeurera un jouet entre les mains d’hommes dits forts.

Edouard K. Samboé
smaboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 mai à 06:30, par A qui la faute ? En réponse à : Bénin : Un modèle démocratique en danger

    Incroyable Afrique !! Voici un président à qui la réussite était grandement promises. Si c’est Lionel Zinsou qui avait été président et qui avait fait ça, on aura commencé à insulté la France.
    Mais voilà un afro-africain qui élimine ses propres frères des élections.
    Le pouvoir est une drogue pour l’homme africain, et la source de tous nos malheurs c’est l’absence de fraternité.
    Toujours la même histoire. Notre pauvreté est d’abord dans le cerveau. Pauvre Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 07:56, par la vérité En réponse à : Bénin : Un modèle démocratique en danger

    C’est dommage que nos leaders une fois au pouvoir n’ont aucun sens de la dignité, de l’honneur et la justice. Comment peut-on éliminer tous les partis d’opposition et parler de démocratie ? C’est à croire que le pouvoir est une addiction à laquelle peu de gens arrivent à s’en défaire en dehors de quelques uns. Je crois aussi que cela résulte aussi de la croyance, conviction de nos dirigeants. Lorsqu’on est dirigeant, on doit chercher le meilleur pour sa patrie et non la mettre à genou. ça fait mal de voir le Bénin dans cette situation. Il faut prier pour nos autorités parce que tous ces problèmes sont les manigances du diable pour perdre l’espèce humaine. Mais avec Dieu nous ferons des exploits et il écrasera nos ennemis.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 09:23, par L’ESPOIR EST PERMIS En réponse à : Bénin : Un modèle démocratique en danger

    Tout simplement parce que Talon est venu chasser les grands groupes francais (Bolloré ...) pour la gestion du port et d’autres affaires, l’impérialisme se met à mettre en branle la quiétude du Benin en montant les parties politiques et populations les unes contre les autres comme ce qu’ils sont en train de faire pour le Burkina.
    Tant que nous n’allons pas ouvrir l’œil, l’impérialisme nous exterminera : guerre fratricide, terrorisme, limitations des naissances (parce que l’Afrique monte en puissance)...

    Filles et fils d’Afrique, toutes les études et signaux montrent que l’Afrique est l’avenir. L’occident n’a plus rien comme ressources ; ils ont tout perdu : valeur morale ; pas de jeunesse (plus de la moitié de la population dans l’âge de la vieillesse et un faible taux de "renouvellement") ; donc ils courent vers la décadence.

    C’est pourquoi ils (occident) trouvent des moyens sournois pour mettre des batons dans les roues du développement de l’Afrique.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai à 11:13, par Mafoi En réponse à : Bénin : Un modèle démocratique en danger

      Trop réducteur voire ridicule comme raisonnement qui consiste à chaque fois chercher un bouc émissaire pour se laver les mains dès lors qu’un problème apparaît.C’est la preuve que nous (les Africains) sommes des irresponsables puis qu’à chaque fois qu’apparaît un problème dans la famille,il faut sortir pour accuser le voisin d’en face.Ça devient pathétique à la fin

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai à 11:50, par la vérité En réponse à : Bénin : Un modèle démocratique en danger

      Mon cher L’ESPOIR EST PERMIS, merci pour votre post. Pour cette fois-ci, j’avoue ne pas bien voir où se trouve la main de l’impérialisme. C’est Patrick TALON lui même qui a créé la confusion avec sa majorité en révisant les textes béninois, empêchant de facto la participation de l’opposition à la compétition. Le montant des cautions est hors de portée pour les partis politiques mais aussi les candidatures indépendantes. Je pensais que ce Président allait faire avancer le Bénin mais je suis déçu de sa gestion. On ne gère pas un pays comme on gère son entreprise. C’est très différent.

      Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 09:46, par noa En réponse à : Bénin : Un modèle démocratique en danger

    je ne maitrise pas très bien les textes électoraux du BENIN mais le résultat auquel est parvenu patrice talon déshonore le BENIN il devait réfléchir je pense qu’une assemblée qui doit représenter le peuple ne peut pas être validé avec 22% de tau de participation c’est un recule il est peut être temps sinon voir la cour constitutionnelle pour invalidé cet semblant d’élection législative

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 11:15, par Amadoum En réponse à : Bénin : Un modèle démocratique en danger

    Le president Talon n’est rien d’autre qu’un dictateur classique ; et comme tous les autres avant lui, son sort est scelle. A suivre sa breve histoire au pouvoir, son vrai visage se presentait lentement mais surement. Il ne semble pas comprendre que les temps ou les dicateurs faisaient la pluie et le beau temps sont revolus, et a JAMAIS. Le match entre lui et le peuple a commence et nous attendons la fin.

    Portez-vous tous bien et passez une excellente fin de semaine !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 14:46, par Mimiyo En réponse à : Bénin : Un modèle démocratique en danger

    Talon serait-il en train de se mobutiser ? Pauvre Afrique !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
Togo : Les élections locales fixées au 30 juin
ONU : Hommage à cinq Casques bleus du Burkina Faso décédés au service de la paix
Bénin : Deux Français enlevés dans le parc de la Pendjari, leur guide tué
Bénin : Un modèle démocratique en danger
Terrorisme : le chef de l’Etat islamique salue l’allégeance des combattants du Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés