Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Gestion de vos finances personnes : Comment faire fructifier ses revenus ?

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Chronique Gestion de vos finances personnelles • • vendredi 1er mars 2019 à 19h25min
Gestion de vos finances personnes : Comment faire fructifier ses revenus ?

L’un des ouvrages les plus influents en matière de finances personnelles est « L’homme le plus riche de Babylone » publiée en 1926, par George S. Clawson. Par sa simplicité, et sa pertinence, ce livre est devenu l’une des sources notoires d’enseignements utilisés par plusieurs auteurs et enseignants prolifiques de notre ère moderne (telles que Bach, Kyosaki, etc.)

En relatant certaines traditions provenant du proche et Moyen-Orient ancien, Clawson traite des « cinq lois de l’or » considérées aujourd’hui comme les piliers essentiels à mettre en œuvre dans le but de faire fructifier son capital.

1. Appliquez le principe des dix pour cent

Afin de faire fructifier ses revenus, la première étape est de se constituer un capital en épargnant systématiquement dix pour cent de ses revenus. Ce principe est devenu un standard utilisé dans l’industrie de la finance. Selon votre situation, ce pourcentage pourrait être différent, mais il ne devrait pas être égale à zéro. L’idée est que vous devez devenir intentionnel dans votre épargne afin de vous constituer un capital.

En effet, ce n’est pas le montant que vous gagnez qui vous rendra riche, mais le montant que vous épargnez. Ainsi si vous gagnez des revenus de cinq cent mille francs par mois et que vous aimeriez faire fructifier votre argent, commencez par épargner cinquante mille francs chaque mois afin de vous constituer un capital que vous pourrez par la suite investir.

Pour ce faire, au lieu d’espérer que vos dépenses vous permettent d’épargner, vous devrez épargner d’abord et ajuster vos dépenses au montant restant. C’est le principe de « se payer en premier ». On dit souvent que la nature a horreur du vide, cela est aussi vrai avec les finances. Si vous n’épargnez pas systématiquement, d’autres dépenses prendront la place de votre épargne. Faites de l’épargne une habitude en la planifiant dès à présent dans votre budget ci-après : https://goo.gl/kRv9D2. Cela vous aidera à vous constituer un capital en vue de le faire fructifier.

2. Investissez le capital

Les graines entre les mains d’un agriculteur ne portent du fruit que s’ils sont mis en terre. De même, le capital que vous avez accumulé entre vos mains fructifiera lorsque vous l’aurez investi. C’est la seconde loi qui suppose d’investir le capital accumulé.

Cependant, avant de vous mettre à investir ces sommes, il serait sage de conserver un certain montant comme un filet de sécurité (fonds d’urgence). Ce montant vous aidera à prendre soin de votre foyer en cas de maladie ou autres situations difficiles, de sorte à ne pas vous endetter ou à devenir un fardeau pour les autres. Au-delà de cette somme, le reste de votre capital pourra être investi.

À partir de cet instant, vous ne travaillerez plus pour l’argent, mais votre argent commencera à travailler pour vous en vous rapportant des sources de revenus additionnels. En parlant de l’utilité de l’investissement, Clawson disait que « L’or travaille diligemment et de façon rentable pour le sage possesseur qui lui trouve un placement profitable, se multipliant même comme les troupeaux dans les champs ».

3. Recherchez de sages conseils

Il est bon d’investir, mais dans quoi devrions-nous investir ? La troisième règle d’or est de rechercher le conseil de sages personnes avant d’investir. Par sages personnes, il ne s’agit pas de celles qui ont des avis sur tout, mais n’ont rien accompli. Il s’agit de personnes qui ont déjà fait ce dans quoi vous aimeriez investir. Avant d’investir dans l’achat de quelques hectares de terres pour faire de l’agriculture, posez la question à quelqu’un qui possède déjà plusieurs hectares de terres et qui comprend l’activité. Ne posez pas la question à celui qui a un petit lopin de terre ni à celui qui n’a jamais investi. Celui qui a déjà plusieurs hectares d’investi sera plus avisé pour vous aider. Robert Kyosaki qui est surtout connu pour l’investissement immobilier disait par exemple ne pas personnellement faire affaire avec un vendeur de maisons qui lui-même n’a jamais investi dans des maisons !

Très souvent, la tendance naturelle en matière de recherche de conseil est d’aller auprès de nos proches ou de notre cercle immédiat. Malgré leur bienveillance à notre égard, ils ne sont souvent pas les meilleures sources pour nous aider à moins qu’ils aient acquis une très bonne connaissance du domaine. Au mieux il serait préférable si possible de les considérer comme des leviers afin de vous introduire auprès de personnes qui ont déjà investi dans votre domaine de choix. Comme le dit Clawson recherchez « l’avis de ceux qui sont compétents par l’expérience qu’ils ont acquise et qui sont prêts à la partager ».

4. Investissez de manière prudente

Le capital que vous avez accumulé l’a été à force de dur labeur. Il serait insensé de prendre des mois de travail et de l’investir de manière hasardeuse. La quatrième loi de l’or est d’investir de manière prudente. Cette loi s’observe dans la vie de plusieurs investisseurs, entrepreneurs à succès de notre monde moderne tels que Warren Buffet, Tony Elumelu, etc.

Contrairement à la légende, les investisseurs à succès ne prennent pas de risques démesurés avec leur argent. Ils prennent des risques calculés en n’investissant pas dans des activités dont ils ne comprennent pas le fonctionnement. Ce principe suppose donc que vous ne devriez pas investir dans une activité dont vous ne comprenez pas le fonctionnement. N’investissez pas simplement parce que la majorité semble dire que ça marche ! Avant d’investir votre argent durement gagné, prenez le temps de comprendre le fonctionnement de ce dans quoi vous envisagez investir. Pour reprendre Clawson « l’or échappe à l’homme qui l’investit sans but dans des entreprises avec lesquelles il n’est pas familier ou qui ne sont pas approuvées par ceux qui savent la façon d’utiliser l’or ».

5. Méfiez-vous des promesses de rendements mirobolants

Vous êtes-vous déjà posé la question à savoir pourquoi certaines arnaques populaires (telles que les promesses d’héritage par courriel) fonctionnent toujours ? Ce n’est pas parce que les arnaqueurs sont intelligents, mais parce que les arnaqués sont soient ignorants ou cupides. C’est la dernière loi de l’or. Lorsque vous voyez des offres qui vous promettent des rendements gigantesques en des temps records, résistez à la cupidité. Un proverbe hébreu suggérait que la richesse s’amasse de manière progressive et très rarement par grands coups.

La sagesse orientale relatée par Clawson mérite d’être rappelé à chacun d’entre nous qui aspirons à fructifier notre or : « L’or fuit l’homme qui le forcerait à rapporter d’impossibles gains ou qui suivrait le conseil séduisant des escrocs… Méfiez-vous ; les hommes sages connaissent bien les pièges qui se cachent derrière chaque projet qui prétend enrichir subitement ».

Toutes ces lois dépendent de votre habileté à savoir gérer vos revenus et à vous constituer un capital récurrent. Elles dépendent donc de votre habileté à savoir gérer un budget ! Téléchargez ce guide budgétaire et commencez à faire fructifier votre or : https://goo.gl/kRv9D2!

Cedric Zongo
Conférencier et formateur en finances personnelles
www.cedriczongo.com

Vos commentaires

  • Le 2 mars à 16:05, par Tantine En réponse à : Gestion de vos finances personnes : Comment faire fructifier ses revenus ?

    Bonjour Mr Zongo
    Comme le dit ce proverbe "petit à petit l’oiseau fait son nid" .l’aptitude à pouvoir épargner conduit au rétablissement de l’équilibre financier. Avec patience et surtout sans convoitise on y arrivera .Courage à tous ceux qui veulent essayer de sortir de la routine du déficit !!!! Merci beaucoup Mr Zongo et fructueuse suite de la chronique.
    Tantine

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés