Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Chronique finances : Comment augmenter ses revenus

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Chronique Gestion de vos finances personnelles • www.cedriczongo.com • lundi 4 février 2019 à 06h30min
Chronique finances : Comment augmenter ses revenus

Lorsqu’on a essayé de mieux gérer ses dépenses, mais qu’on ne parvient toujours pas à joindre les deux bouts, il est temps de penser à des façons d’accroître ses revenus ! De nombreuses situations peuvent requérir une augmentation de revenus, tels qu’un remboursement de dettes, l’amélioration du quotidien, ou l’atteinte d’objectifs financiers. Sans être exhaustives, voici quelques possibilités que vous pourriez envisager afin d’accroître vos revenus à court et à long terme.

1. Investissez dans votre croissance

Quelle était la dernière fois que vous avez lu un livre ou assisté volontairement à une formation dans le but d’améliorer vos compétences ?

L’un des principes connus en matière de rémunération, c’est que votre rémunération est fonction de la plus-value que vous apportez. Dans le système économique, vous n’êtes pas forcément payé en raison de votre diplôme, mais vous êtes surtout payés selon votre capacité à apporter des solutions à votre employeur ou à vos clients. Cela est particulièrement vrai dans le secteur privé. Plus vous êtes en mesure de résoudre des problèmes, plus vos compétences seront demandées et votre rémunération en suivra.

Dans la croyance populaire, nous associons diplômes à rémunération. Plus nous avons de diplômes, plus nous nous attendons à être rémunérés en conséquent. Votre diplôme peut vous donner une chance d’accès à l’emploi, mais il ne garantit pas toujours votre progression. En effet, vos connaissances acquises sur les bancs il y a de cela dix ans peuvent aujourd’hui être devenues désuètes. Il y a quelques années, le métier de secrétaire nécessitait de bonnes habiletés dans l’usage de la machine à écrire. Aujourd’hui, la même activité requiert des compétences nouvelles en informatique, le marché est en constante évolution. Vous avez peut-être un diplôme en banque et assurances, mais vous êtes-vous familiarisé avec les nouveaux outils utilisés dans votre secteur d’activité ? Autrement les opportunités d’avancement pourraient vous échapper et vos revenus plafonner.

Pour gagner plus, il faut savoir contribuer davantage au succès de votre employeur ou de vos clients. Pour ce faire, nous devons constamment acquérir des connaissances nouvelles ou les mettre à jour. Une habitude à développer serait de prévoir régulièrement de l’argent que vous investirez dans l’acquisition de livres, de formations, etc. Vous pourriez cette année, décider d’apprendre une nouvelle langue, un nouveau logiciel, améliorer vos aptitudes en gestion, ou effectuer un retour aux études. Comme le suggérait le conférencier Jim Rohn « Vous pouvez terminer l’école, mais vous ne devriez jamais terminer votre éducation. L’école vous donnera un emploi, mais l’éducation vous rendra riche » !

2. Démarrez une petite entreprise parallèlement à votre emploi

Utilisez vos heures après le service pour travailler sur votre propre entreprise si vous avez une fibre entrepreneuriale. Pour déterminer une idée d’activité, faites un inventaire des domaines qui vous passionnent et dans lesquels vous disposez de compétences. Après quoi, débutez avec vos moyens actuels. Dans le but de rembourser des prêts, certaines personnes ont donné des cours, du tutorat en soirée et durant le week-end. D’autres ont proposé des services de prise de photos pour les mariages en fin de semaine, service d’événementiel via Facebook, etc.

Dans certaines situations, votre entreprise pourrait être une continuité de votre profession actuelle et dans d’autres non. Vous pourriez par exemple être un informaticien de profession et un consultant en informatique les soirs et les week-ends. Tout comme vous pourriez être une infirmière de profession et avoir une activité de vente de vêtements à vos temps libres. Une chose importante à considérer, c’est d’exercer votre activité parallèle sans contrevenir à votre employeur actuel. Les idées sont nombreuses, mais la chose la plus importante c’est de commencer maintenant avec ce que vous avez. L’ennemi du progrès c’est l’immobilisme. Que ce soit une activité temporaire ou permanente, commencez ! Ces revenus supplémentaires contribueront à rembourser vos dettes, investir pour votre retraite, etc.

3. Pensez revenus passifs

Le concept des revenus passifs n’est pas à confondre avec la notion de passif (dettes) au bilan ! En tant que comptables, nous avons parfois le don d’utiliser un jargon complexe ! L’objet de cette chronique est de vous rendre accessibles ces notions utiles pour votre bien-être. La notion de revenus passifs est couramment utilisée dans le milieu des finances pour désigner des revenus générés par certains investissements. L’idée principale est celle de se constituer une activité ou un investissement qui pourrait vous générer de l’argent à long terme sans devoir nécessiter une grande implication de votre part, après que l’effort initial ait été réalisé. Parmi les moyens d’obtenir des revenus passifs figurent des classiques tels que la location d’un bien, l’achat de titres financiers. Les revenus passifs ne se limitent pas à ces exemples classiques, ils incluent des possibilités telles que l’écriture d’un livre, l’enregistrement d’un album, dont la vente produirait des revenus à long terme si l’œuvre rencontre du succès.

Pensez au groupe musical Magic System et la célèbre chanson « Premier gaou » qui depuis plus d’une décennie continue de tourner. L’avantage des revenus passifs c’est qu’ils vous permettent de gagner de l’argent tout en vous libérant du temps. Ils sont intéressants à se constituer dans une perspective de retraite ou d’une quête de liberté financière. L’inconvénient des revenus passifs c’est qu’avant de pouvoir gagner des revenus décents, il vous faudra au départ investir beaucoup d’efforts et de temps. Il s’agit d’une stratégie de long terme à considérer par tout travailleur.

4. Faites un budget

Cette dernière est peut-être moins spectaculaire, mais elle est d’une efficacité assurée à court et à long terme. On dit souvent que 1 franc économisé c’est un 1 franc gagné ! Une façon de vous donner une augmentation de salaire sans en demander une, c’est de contrôler vos dépenses ! Le jour où vous commencerez à prendre en notes vos dépenses et à vivre avec un plan de dépenses votre portefeuille se regarnira.

Choisissez une ou deux stratégies pour commencer (surtout le budget), après quoi, essayez-en d’autres !

Cedric Zongo
Conférencier, formateur en finances personnelles
www.cedriczongo.com

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés