Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Fespaco 2019 : Trois films burkinabè à la conquête de l’étalon d’or

Accueil > Actualités > DOSSIERS > FESPACO 2019 26e édition, édition du Cinquantenaire • LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • samedi 26 janvier 2019 à 00h27min
Fespaco 2019 : Trois films burkinabè à la conquête de l’étalon d’or

Les responsables du Fespaco ont dévoilé ce vendredi 25 janvier 2019, la sélection officielle du festival. Ce sont 165 films qui vont se concurrencer dans sept catégories. Pour le prestigieux trophée, l’étalon d’or de Yennenga, ils sont 20 réalisateurs dont trois Burkinabè, à se lancer à sa conquête.

165 films dans 7 catégories de films vont se concurrencer pour espérer décrocher un prix au Fespaco 2019. Ce vendredi 25 janvier, le délégué général du Fespaco accompagné du président du comité d’organisation a présenté la sélection officielle. Au niveau de la compétition pour décrocher l’Etalon d’Or de Yennenga, ils sont 20 réalisateurs dont quatre femmes à se disputer le trophée. Le Burkina Faso dans cette catégorie a réussi à positionner trois films. La réalisatrice Apolline Traore revient avec « Desrances ». Les réalisateurs Abdoulaye Dao et Eric Lingani montent à l’assaut avec « Duga ou les charognards ». Le troisième Burkinabè est Issiaka Konaté avec « Hakilitan ou mémoire en fuite ».

Dans la catégorie documentaire, long métrage, 21 films sont sélectionnés. Le Burkina Faso présente 3 films de même que le Mali. Pour le Burkina Faso, ce sont les cimetières des éléphants d’Eléonore Yameogo, le loup d’or de Balolé de Aîcha Boro et Pas d’or de Kalsaka de Michel Zongo. Au niveau de la fiction court métrage, 28 films sont en compétition.

Le Burkina Faso domine la partie avec quatre films sélectionnés. Le Sénégal s’en sort avec trois. Dans la compétition films des écoles, seize ont été sélectionnés. Le Burkina Faso domine encore cette catégorie avec trois films que sont : l’aube d’un crépuscule de Ahmed Assane Zeda ; la poupée de Isabelle Kouraogo et maison de retraite de Ismael Kafando.

La catégorie séries télévisuelles est également dominée par le Burkina Faso avec quatre séries dont le trône de Tahirou Tassere Ouédraogo. La côte d’ivoire est également présente avec trois séries. Au niveau de la fiction court métrage, 28 films sont sélectionnés dont quatre Burkinabè. En ce qui concerne le documentaire court métrage, le Burkina compte trois films. Quant au pays invité d’honneur, le Rwanda, il est présent avec Inanga (Inanga, les gardiens d’une tradition) de Jean Claude Uwiringiyimana.

Dans la catégorie documentaire court métrage, le Burkina Faso présente trois films tandis que le Cameroun et le Madagascar présentent chacun deux films. Il y a en tout quinze films qui sont en compétition. Les films d’animation ne sont pas oubliés. Dans cette catégorie, ils sont douze réalisateurs à être dans la compétition. Le Burkina Faso tout comme le Togo présente chacun deux films.

Selon le délégué général du Fespaco, Ardiouma Soma, la majorité des films soumis sont de très bonne qualité. C’est ce qui justifie d’ailleurs la présentation tardive de la sélection. Pour arriver à ces choix, le concours d’experts nationaux et internationaux a été sollicité. Les films seront projetés dans neuf salles de cinéma.

Dimitri Ouédraogo
Bonaventure Paré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
FESPACO 2019 : Des résultats en deçà des attentes pour le cinéma burkinabè
FESPACO : L’UPC dénonce une « récupération éhontée » par le MPP
FESPACO 2019 : « The mercy of the jungle » sacré Etalon d’or de Yennenga
Cinéma/Fespaco : TV5MONDE rompt avec le cinéaste burkinabè Tahirou Ouédraogo
FESPACO 2019 : « La femme-lionne » séduit le public ouagalais
FESPACO 2019 : Deux films burkinabè au palmarès des prix spéciaux de l’UEMOA
Prix spéciaux du FESPACO 2019 : Le Burkina rafle six trophées sur quatorze
FESPACO 2019 : « La célébration du cinquantenaire est un véritable succès » (Philippe Savadogo)
Fespaco 2019 : Programme de projection des films du samedi 02 mars 2019
Etalon d’or de Yennenga du FESPACO : La légende d’un grand prix convoité
50 ans du FESPACO : « Il y a une crise de la pensée du développement de l’Afrique », déclare Aminata Dramane Traoré
FESPACO 2019 : Le lauréat du prix Houphouët-Boigny sera connu ce vendredi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés