Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Fespaco 2017 : L’Union européenne au service du cinéma africain

Accueil > Actualités > DOSSIERS > FESPACO 2017 • • jeudi 9 mars 2017 à 21h00min
Fespaco 2017 : L’Union européenne au service du cinéma africain

L’Union Européenne n’est pas restée en marge de la 25è édition du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). Elle a brillé avec trois prix qu’elle a offerts à trois lauréats.

Le prix Union européenne ACP est une première au fespaco. C’est un prix conjoint de l’union européenne et du secrétariat des Etats ACP. Il a été décerné à l’Etalon d’or le sénégalais Alain Gomis pour son film ‘Félicité’. Le prix est d’une valeur de 15 000 euros soit 9 850 000 FCFA. Il est destiné à la promotion de la distribution des films ACP et partant à soutenir les réalisateurs.

En plus du film d’Alain Gomis, l’UE a également soutenu les œuvres dans la catégorie « court métrage ». Et c’est Kemtiyde Ousmane Mbaye qui a remporté le prix du meilleur film documentaire. Le poulain d’or soutenu par l’UE est revenu à Twiggy Matiwana pour son film ‘L’homme à la bicyclette’.

Le prix, selon Manservisi Stefano directeur général de la coopération internationale et du développement de la commission européenne, va couvrir les couts de titrage et/ou de doublage de plusieurs films dans plusieurs langues européennes et africaines. C’est aussi une invite aux réalisateurs africains à une pleine participation aux festivals européens.

Cette édition du fespaco est soutenue à hauteur de 256 millions de FCFA par l’Union européenne. L’initiative est tant appréciée par les organisateurs que les réalisateurs qui espèrent qu’elle s’inscrira dans la durée. Rendez-vous est pris en 2019, du 23 février au 2 mars pour la 26é édition du cinéma africain.

Service presse Union Européenne au Burkina

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
FESPACO 2017 : WaterAid soutient le cinéma africain
Fespaco 2017 : L’Union européenne au service du cinéma africain
FESPACO 2017 : La sécurité mérite d’être ‘’Félicitée’’, l’organisation traine encore des boulets
Etalon d’or de Yennenga 2017 : La ‘’Félicité’’ de Alain Gomis !
FESPACO 2017 : La moisson des réalisateurs, acteurs et techniciens
« Il y a 20, 30 ans, le Burkina Faso était en phase de labéliser son cinéma » Souleymane Ouédraogo, directeur général de l’ISIS-SE
Prix Thomas Sankara : « A place for myself » fait l’unanimité
Etalon de Yennenga !
Alain Gomis, lauréat de l’Etalon d’or de Yennenga 2013 : ‘’On est en train de dévier comme si c’était des compétitions sportives’’
FESPACO 2017 : Le prix Houphouët-Boigny du conseil de l’entente pèse 10 millions
FESPACO : « Ouaga Girls », Un documentaire sur les filles dans le métier de mécanicien
Boubacar Diallo, réalisateur : « Je refuse que le cinéma africain soit enfermé dans une calebasse ».
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés