Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Michel Kafando • • mardi 29 décembre 2015 à 00h12min
Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel

A la veille de la fin de sa mission, Michel Kafando, président de la transition, chef suprême des Forces armées nationales et ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, est allé dire au revoir au personnel du département de la défense. C’était dans l’après-midi de ce lundi 28 décembre 2015, dans les locaux dudit ministère.

« J’ai été fier d’avoir assumé mes responsabilités de ministre de la défense, fier d’avoir travaillé avec vous et notamment la hiérarchie, fier de voir votre disponibilité de toujours œuvrer pour le bien de la nation. Je voudrais donc vous dire au revoir et vous dire que nous restons toujours ensemble car par delà la transition nous aurons à toujours garder contact. Je reste persuadé dans ma brève expérience de président de la transition que nous pouvons compter sur notre armée parce qu’elle est crédible », a dit le président de la transition, Michel Kafando au cours de la cérémonie d’adieu de ce lundi 28 décembre 2015. Aussi, de part l’expression de son visage, l’on pouvait aisément lire sa joie de savoir que le défi qui consistait après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, à redonner confiance au Burkina Faso, a été relevé.

La question de la justice, de l’impunité, de certains crimes restés sans solution et surtout organiser des élections libres et crédibles, en sont entre autres les résultats engrangés. Ce parcours, a néanmoins souligné M. Kafando, « a été jalonné de difficultés mais comme j’aime à le dire, une transition qui aurait été comme un bouloir n’aurait pas été une transition ». Pour lui, c’est avec les difficultés de la vie, les obstacles, l’adversité qu’on arrive au bout du compte à avoir les résultats les plus performants.
Et l’occasion de la cérémonie du jour a été saisie par Michel Kafando, pour traduire « mes félicitations au personnel du département de la défense, qui grâce à sa compréhension et surtout la fidélité de l’armée, a su déjouer le coup d’état du 16 septembre ». En sus, a-t-il conclu, « vous avez refusé de suivre l’aventure et c’est grâce à cela que nous sommes arrivés encore une fois à résoudre un grave problème de pays et aussi de l’armée nationale ».

« C’est lors du léger remaniement ministériel du 19 juillet 2015, que Michel Kafando, en plus des charges déjà lourdes de la fonction présidentielle, a bien voulu assumer le portefeuille de la défense nationale », se souvient le secrétaire général du ministère de la défense le Colonel Major Alassane Moné. Avant d’expliquer que cette décision salvatrice a permis de trouver une solution au coup d’Etat de l’ex. RSP et d’organiser les élections dans la quiétude. Les Forces armées nationales par la voie de leur représentant ont salué l’action de l’homme à la tête de notre pays durant la transition. « Votre sens de l’écoute, du dialogue et votre sagesse, ont évité à notre pays de plonger dans un abîme sans fin et à notre armée de connaitre des déchirures qui auraient été lourdes de conséquences », a affirmé le Col. Major Moné, avant de prendre l’engagement d’œuvrer de concert à la restauration des valeurs cardinales sur lesquelles repose une armée républicaine et professionnelle, au service de la Nation.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 décembre 2015 à 00:11, par wasiba En réponse à : Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel

    C’est bien, M. Kafando. La prochaine fois, au lieu de se dire au revoir avec ces boissons bizarres (qu’il ne faut plus encourager pour des raisons de santé et aussi de burkindi), il y a les jus de mangues, gingembre, pain de singe, le dolo, etc fabriqués chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 00:11, par wasiba En réponse à : Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel

    C’est bien, M. Kafando. La prochaine fois, au lieu de se dire au revoir avec ces boissons bizarres (qu’il ne faut plus encourager pour des raisons de santé et aussi de burkindi), il y a les jus de mangues, gingembre, pain de singe, le dolo, etc fabriqués chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 00:17, par wasiba En réponse à : Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel

    C’est bien, M. Kafando. La prochaine fois, au lieu de se dire au revoir avec ces boissons bizarres (qu’il ne faut plus encourager pour des raisons de santé et aussi de burkindi), il y a les jus de mangues, gingembre, pain de singe, le dolo, etc fabriqués chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 00:17, par wasiba En réponse à : Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel

    C’est bien, M. Kafando. La prochaine fois, au lieu de se dire au revoir avec ces boissons bizarres (qu’il ne faut plus encourager pour des raisons de santé et aussi de burkindi), il y a les jus de mangues, gingembre, pain de singe, le dolo, etc fabriqués chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:48, par Matou à Sikassossièra En réponse à : Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel

    Le Monsieur de la FBF et Justice Militaire est trop plaisantin ! S’il te plait Sangare laisse tombe Maintenant le poste de la FBF. Oubien tout ca cest la recherche de la plus value " l’argent" . Hier on était pro François , aujourd’hui pro Zida et demain pro Rock ! Hé Allah ! Sābāri Allah ka ma !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 17:17 En réponse à : Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel

    Monsieur l’ancien ministre de la défense, de votre ferme, quand vous entendrez qu’il y a des problèmes de grades au niveau de la Grande Muette, vous vous souviendrez que vous commis la plus grosse gaffe de notre histoire militaire : la nomination du lieutenant colonel Zida au titre de général.
    Dans une institution aussi bien codifiée, hiérarchisée, qui doit en principe respecter une éthique (valeur morale, compétence, intégrité, candeur,..) et avoir un comportement exemplaire, où la compétence est une condition sine qua non pour occuper un poste de responsabilité correspondant à un grade, cette nomination viendra avec un message négatif.
    Que faire des officiers qui étaient les supérieurs de Zida ? Imaginez un seul instant les frustrations, l’humiliation, le désespoir que ces officiers peuvent ressentir surtout à un moment où vous avez mis en place une commission pour proposer des reformes et solutions pour notre armée. Imaginez, monsieur le ministre, que dans un service donné, le magasinier est subitement nommé chef de service. N’est ce pas une condamnation de ce service à la médiocrité ?
    Une chose est sûre, Zida ne peut pas prétendre commander cette armée, par les actes qu’il a posés contre l’institution (par exemple ce gros mensonge quand il dit que toute l’armée l’a désigné pour être président, son indiscipline vis à vis du chef d’état major Traoré Honoré). Il a beau expliquer que cette nomination ne pose aucun problème, peut être par méconnaissance de la psychologie de la troupe ou pour tromper l’opinion, mais elle ne passe dans le milieu professionnel.
    De plus, après avoir été président du Faso, chef suprême des armées, ministre de la défense (et réfugié temporaire chez le Moro Naba), que veut il encore ?
    Quelque soit la situation, la preuve est faite que des hommes sont entrain de vouloir tuer notre armée par égoisme. J’espère que nous n’aurons pas à payer pour leurs erreurs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Le Burkina Faso de Michel Kafando. Chronique d’une transition « d’exception » (92)
Michel Kafando en visite à Kosyam : « Je souhaite une fois de plus, plein succès au président du Faso »
Le Burkina Faso de Michel Kafando. Chronique d’une transition « d’exception » (90)
Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando
Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel
Lettre ouverte à Michel Kafando : « Vous exposez vos amis à l’humiliation »
11-décembre : Michel Kafando salue le bilan positif de la Transition "au grand dam des forces du mal"
Le Président du Faso à Paris pour la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21)
Michel Kafando à N’Djamena pour un sommet du G5 sur la sécurité
Michel Kafando au Conseil National de la Transition : Ce qu’il a dit
Michel Kafando reçu par Ban Ki-moon
Michel Kafando a échangé avec ses compatriotes à New-York
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés