Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Zéphirin Diabré à Dano, « J’ai feuilleté le programme d’un candidat, c’est du copier-coller de celui de Blaise Compaoré en 2005 ! »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mercredi 25 novembre 2015 à 02h50min
Zéphirin Diabré à Dano, « J’ai feuilleté le programme d’un candidat, c’est du copier-coller de celui de Blaise Compaoré en 2005 ! »

La province du Ioba et celle des Balé ont accueilli Zéphirin Diabré ce 24 novembre 2015. « Avec ces populations, il n’y a pas vraiment de grands discours à faire » a dit Zéphirin Diabré qu’on a surnommé Zéphirin Dabiré dans la province du Ioba.

« Dans le Ioba, ne battez pas campagne, prenez du bon temps, reposez-vous tel un lion dans sa tanière, car aucun imprudent n’osera venir troubler votre quiétude », a lancé le candidat tête de liste de l’UPC aux législatives dans la province du Ioba, à Dano. Pour Bernard Somé donc, toute la province du Ioba est acquise à la cause de Zéphirin Diabré et l’UPC.

Depuis la création du parti, a-t-il poursuivi, toutes les couches de la population ont cru en son président. Elles voteront donc Zéphirin Diabré le 29 novembre. « Votre programme, donc notre programme répond aux aspirations des populations iobalaises. Il est la réponse aux multiples questionnements des jeunes, des femmes, des agriculteurs, des travailleurs du public et du privé, de tout le peuple burkinabè », a poursuivi Bernard Somé.

Avant de terminer son allocution sous des applaudissements nourris, il a invité la population à rester sur ses gardes et à se départir de ceux qui faisaient la pluie et le beau temps depuis 26 ans et qui reviennent solliciter des voix. De façon imagée, il a déclaré ceci, « Ne donnons pas nos précieux œufs de pintades à des poules dépourvues de plumes pour qu’elles les couvent ».

Pour avoir sillonné la province à plusieurs reprises, Zéphirin Diabré a dit connaitre les « problèmes qui assaillent les populations. « Vos problèmes sont mes problèmes. Je ne suis pas le genre de candidat qui va venir dans le sud-ouest, aller s’asseoir à Gaoua pour vous convoquer. Moi je viens chez vous et je vous rencontre chez vous… », a dit le candidat avant de demander à son auditoire si « celui qui ne trouve pas la peine, ni l’idée de venir chez eux se rappellera d’eux et de leurs problèmes une fois à kosyam.

« En rentrant dans cette région depuis hier matin, commençant par Diébougou, Batié, Gaoua et Dano, j’ai vu et revu les nombreux problèmes qui vous assaillent. Si demain je suis à Kosyam, je n’ai pas besoin que quelqu’un me raconte des histoires, je sais, donc je signe seulement ».

Le candidat du « vrai changement » n’a pas manqué de décocher quelques flèches à certains de ses challengers qui n’auraient pas de programme. « J’ai pris le programme de quelqu’un, j’ai commencé à feuilleter, je suis allé sur internet, j’ai regardé le programme de Blaise Compaoré en 2005, c’est du copier-coller, même chose ! », a martelé celui que la population de Dano à rebaptisé Zéphirin Dabiré.

Il se demande alors « comment des gens qui disent que leur parti est grand, qu’ils ont beaucoup de cadres, d’anciens directeurs, des anciens ministres, premiers ministres, présidents d’assemblées nationales, conseillers spéciaux » peuvent élaborer un programme qui en fait est la reprise du programme que Blaise Compaoré avait proposé aux Burkinabè en 2005 lors de l’élection présidentielle. « C’est pour nous amener où ? », s’est-il interrogé.

Pour lui donc, le vrai changement et la vraie alternative résident dans l’UPC qui « regorge » de vaillants travailleurs qui se mettront immédiatement au travail, une fois à Kosyam. « Kosyam, c’est du travail, c’est pas pour boire du champagne, ni s’asseoir et distribuer des marchés gré à gré à ses copains. Nous voulons un président qui fasse des routes, qui pense à la santé, à l’accès à l’eau potable, qui combat l’insécurité, qui s’occupe des jeunes et des femmes (…), pas celui qui marche en titubant et qui n’est pas capable de faire 45 provinces ».

Comme à Dano, Boromo est aussi sorti pour écouter le message du chantre du changement. Là également, Zéphirin Diabré a décliné les aspects de son programme en ce qui concerne essentiellement les jeunes et les femmes. « La mobilisation est gigantesque, l’enthousiasme est fort, mais je ne suis pas surpris. C’est la 4e fois que je rencontre la population de Boromo sur cette place et c’est le 8e meeting que je tiens dans cette province depuis que je suis à la tête de l’UPC. On est connu ici, on n’a aucune crainte », a-t-il déclaré.

Ouagadougou ce 25 novembre sera la 41e province où le candidat de l’UPC tiendra soin meeting provincial.

Tiga Cheik Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés