Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Idrissa Guiré : « …Il y a de la place au CDP pour les jeunes… »

Accueil > Actualités > Portraits • • vendredi 28 juin 2013 à 20h57min
Idrissa Guiré : « …Il y a de la place au CDP pour les jeunes… »

Il est une des figures de proue de la jeunesse du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de Bobo-Dioulasso voire de la province du Houet.

A 35 ans, Idrissa Guiré, 2éme adjoint au maire de l’arrondissement n° 05 de Bobo-Dioulasso est aussi une des têtes les plus connues des milieux associatifs de la ville de Sya.

De sa Côte d’Ivoire natale, où élève, il assuma le rôle de chef de classe à son rayonnement dans des structures associatives des jeunes de Sya, l’homme semble avoir le gène du leadership en lui.

Président de la jeunesse du secteur n°5 de Bobo-Dioulasso, Idrissa Guiré s’est fait remarquer en 2009, année de son élection à la présidence du Conseil régional des jeunes des Hauts-Bassins.

Une expérience enrichissante selon l’intéressé, « parce qu’en manageant des jeunes issus d’horizon et de formation différente, j’ai appris autant que j’ai servi ».

Membre dirigeants de plusieurs associations, il est aussi un homme politique.

Sympathisant du Congrès pour la démocratie et le progrès, le CDP en 1998, il a gravi des échelons pour être membre du bureau provincial du Houet en 2012.

Profitant du quota de 30% des places électives offertes aux jeunes du CDP à la suite du 5éme congrès de mars 2012, il se porta candidat aux élections couplées (municipale et législative) de la même année.

Elu conseiller au secteur 05, Idrissa Guiré va bénéficier encore des circonstances favorables.

A l’issue d’un combat de titans pour le contrôle de la mairie de l’arrondissement 5, des ténors du CDP au sein de l’arrondissement vont être obligés de céder la place. Et c’est pratiquement à la surprise générale qu’il va être élu 2éme adjoint au maire.

Un nouveau défi que l’homme veut mener avec brio en ayant un penchant particulier pour les jeunes. « En plus de mes prérogatives en tant qu’élu local, je pense devoir plus à la jeunesse.

A travers des formations, des conseils, de l’accompagnement, j’espère apporter ma touche à l’épanouissement des jeunes ». Proche du Dr Alfred Sanou, actuel président du Conseil régional des Hauts-Bassins, Idrissa Guiré veut marcher sur le pas des politiques qui ont marqué l’histoire récente de Bobo-Dioulasso.

Titulaire d’une licence en communication, Idrissa Guiré pense qu’il y a encore de la place pour les jeunes au sein du CDP : « Il faut simplement accepter de se battre » dit-il.

Aux jeunes de Bobo-Dioulasso, il argue à qui veut l’entendre que la vie n’est pas un long fleuve tranquille « Il faut se battre et il faut savoir dominer sa peur pour se faire de la place. »

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Humour : Abdoul Aziz Kéré, un web comédien made in Burkina
Roger NIKIEMA, Directeur de la Radio Salankoloto : Le parcours d’un pionnier du journalisme au Burkina Faso
Salimata MANDE (Mandy’S) : « La mode représente un marché considérable en Afrique »
Mode : Le styliste Saint Laurent sur les traces de François 1er
Filière avicole : Moablaou, la poule aux œufs d’or d’Abou Simbel Ouattara
Entreprenariat : Fadilatou Kaboré, une femme qui « mange » dans la pomme de terre
Yacouba Sawadogo, prix Nobel alternatif 2018 : « Je suis disposé à transmettre mon savoir-faire »
Député Tini Bonzi : « Le serpent a mordu l’UPC au talon ; nous allons lui écraser la tête »
Bernadette Gansonré : Un modèle de réussite dans la haute couture
Politique : Lona Charles Ouattara, le « déconstructeur » du mythe Sankara
Assemblée nationale : Abdoulaye Ouédraogo, le premier député sous-officier subalterne
Artisanat : Malick Zoungrana, l’homme qui transforme les pneus en objets d’art
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés