Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Cinquantenaire de l’indépendance du Burkina Faso : 500 volontaires prêts à accompagner l’événement

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Cinquantenaire de l’indépendance du Burkina Faso • • mardi 7 décembre 2010 à 01h54min

Le Premier ministre Tertius Zongo a rencontré, le dimanche 5 décembre 2010 à Bobo-Dioulasso, les 500 jeunes engagés à accompagner la célébration du cinquantenaire dans le cadre du Programme national de volontariat du ministère de la Jeunesse et de l’Emploi. Le chef du gouvernement a encouragé l’initiative de ces jeunes qui vise à assurer la propreté de la ville hôte, la sécurité routière, entre autres tâches.

Les jeunes des Hauts-Bassins n’étaient pas contents d’être mis de côté dans les préparatifs du jubilé d’or de l’indépendance du Burkina Faso, qui a pourtant lieu dans leur région. Ils s’apprêtaient même à le faire savoir aux autorités régionales qui ont décidé de prendre les choses en main sans plus attendre. Elles ont donné aux jeunes, qui ne demandaient « qu’à être utiles » au pays, toute leur place.

Ainsi, 340 bénévoles et 50 volontaires se sont engagés à apporter leur appui aux activités qui se déroulent à Bobo-Dioulasso. Cet engagement, de l’avis du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi, Justin Koutaba, est l’expression du civisme de ces jeunes à l’occasion du cinquantenaire. Il a précisé que 500 volontaires vont investir 4 domaines dans le cadre de la fête nationale. Il s’agit de l’accueil- information, la salubrité, le secourisme et la circulation routière. Le ministre de la Jeunesse a rappelé aux engagés, une des affirmations du Premier ministre qui caractérise le jeune comme « Celui qui a de l’audace, qui sait et qui peut faire quelque chose ».

La représentante des volontaires, Ramata Bamba, a soutenu que le volontariat valorise l’expérience des jeunes, et qu’il était grand temps qu’il soit reconnu par une loi. Les volontaires ont même déjà un bilan à leur actif, et leur porte parole de mentionner que des centaines d’étrangers ont été guidés lors de la XVe édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) qui vient de s’achever. Elle a aussi porté à la connaissance du Premier ministre, les actions des volontaires qui participent au nettoyage de la ville et régulent la circulation sur 25 artères quotidiennement. « Les jeunes bobolais ont décidé de se départir de l’image de défaitistes et d’attentistes qui, autour du thé, médisent ceux qui sont des exemples de réussite », a assuré Ramata Bamba.

Ils ont reçu les félicitations et les encouragements du chef du gouvernement et du président Blaise Compaoré, à la faveur de la Journée internationale du volontariat célébrée le 5 décembre de chaque année. Selon le Premier ministre, le chef de l’Etat ne ménage pas son temps pour la jeunesse. Et le temps, aux yeux de Tertius Zongo, est le plus important des dons qu’on peut offrir à son prochain. Citant les efforts du gouvernement en faveur des jeunes, il a soutenu que la loi de 2007 instituant le volontariat offre des opportunités à tous ceux qui se croyaient exclus.

Mahamadi TIEGNA (camerlingue78@yahoo.fr)

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés