Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Les crocodiles sacrés de Sabou

Accueil > Tourisme • • mercredi 29 septembre 2010 à 03h12min

Les crocodiles sacrés de Sabou. Ils sont plus d’une centaine et vivent dans une mare depuis des siècles au côté nord de Sabou. Pour avoir sauvé la vie de leur ancêtre chasseur, les descendants de la famille Kaboré et tout le village de Sabou avec, vénèrent ces crocodiles.

« Ces crocodiles représentent les âmes des descendants de la famille Kaboré à Sabou », affirme Kuilga Kaboré, guide depuis 1989. Aujourd’hui ces "autres habitants" de Sabou constituent une véritable attraction touristique. Au bord de la mare, un poulet suffit à les faire sortir de l’eau pour une partie de photos. Il est possible de poser à côté d’un crocodile ou de soulever sa queue sans aucun risque.

Ces crocodiles sont bien protégés. Dans la journée les guides accompagnent les visiteurs qui veulent les voir et la nuit des gardiens les suivent de près.
Sur les lieux il existe des infrastructures hôtelières pour accueillir et héberger les visiteurs. Manger, boire, dormir et profiter paisiblement de l’air naturel, c’est possible à la mare aux crocodiles sacrés de Sabou.

Le coût d’une nuitée s’élève à 3300F par personne et 3600F pour deux personnes. Les tarifs de visite varient en fonction du nombre de visiteurs. Moins de cinq personnes, chacun devra débourser 1500F ; de cinq à dix, mille francs par personne ; de 11 à 20, 750F par personne et au-delà de 20 visiteurs, seulement 500F chacun.

Plusieurs sociétés de transport relient chaque jour Ouagadougou à Sabou sur la route nationale n°1 pour 1500 à 2000F selon que le car est climatisé ou pas.
Un week- end touristique à deux ou seul à Sabou, sûrement une excellente idée. Sabou et ses crocodiles sacrés vous y attendent !

Tourisme.lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 septembre 2010 à 10:20 En réponse à : Les crocodiles sacrés de Sabou

    trés bel article, le Burkina regorge d’ autres sites touristiques et je trouve l’ initiative noble de promouvoir les sites touristiques du Burkina, il ne faut pas forcément cibler les occidentaux comme potentiel touristes les burkinabés sont des touristes potentiels et avec un petit budget on peu passer des belles vacances et decouvrir le pays

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2010 à 13:06, par La doctrine En réponse à : Les crocodiles sacrés de Sabou

    J’ai bien aime votre article sur les caimans sacres de Sabou , merci encore , c etait une immersion a sabou .
    Bel article !

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2010 à 17:50, par "Saboulais" En réponse à : Les crocodiles sacrés de Sabou

    Merci pour l’article sur les Crocodiles sacrés de Sabou, mais il me parait nécessaire et utile de faire ce rectificatif en ce qui concerne la famille qui vénère ces Crocodiles. En effet, c’est plutôt la famille SEDEGO du quartier "TENGSOB-YIRI" (littéralement propriétaire (ou (chef)de terre) qui vénère ces sauriens. La famille KABORE du quartier NAATINGA, elle est dépositaire de la chefferie traditionnelle. A Sabou cohabitent plusieurs "familles" (dont KABORE, SEDEGO, ZONGO, KABRE....) et chacune joue pleinement son rôle à elle dévolue selon les us et coutumes.

    Sabou est une commune rurale en plein essor nouvellement électrifiée disposant d’un lycée, d’un CEG privé, d’un autre qui dispense une formation technique. En outre "une école de la 2nde chance" permet aux "déflattés" de l’école primaire de se réussir dans la vie. Cette école est promue par "ZOOD NEERE" une ong active dans la commune et qui organise biannuellement un festival culturel (FESTISAB ?).

    Soyez les bienvenus à Sabou bien connu pour son hospitalité légendaire !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2016 à 13:17, par anne kando En réponse à : Les crocodiles sacrés de Sabou

    bonjour
    j ’aimerai avoir l’histoire intégrale des caïmans sacrés de sabou.
    Merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé se meurt
Centre écotouristique de Bagré : La renaissance
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Promotion du tourisme en milieu scolaire : L’agence de voyage NOURAINI Travels apporte sa contribution
Spécial Saint Sylvestre au restaurant "L’Eau vive" de Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Tourisme sensibilise sur l’apport économique du secteur touristique dans le Sud-Ouest
Bobo-Dioulasso : L’Office national du tourisme burkinabè renforce son partenariat avec les acteurs de l’hôtellerie des Hauts-Bassins
Promotion du tourisme interne : Les tarifs hôteliers en baisse de 25%
Restaurant l’eau-vive : Spécial Saint valentin
Spéciale Soirée Saint Sylvestre au Restaurant "L’Eau Vive" de Ouagadougou
Tourisme : « Le Burkina Faso est toujours un endroit où il fait bon vivre », dixit Nelson Congo, directeur de l’ONTB
Recette de la semaine : Milkshake aux fraises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés