Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

On attend plus que le candidat Blaise Compaoré !

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 20 mai 2010 à 03h52min

Malgré le peu d’engouement des Burkinabè pour l’inscription sur les listes électorales, le processus de la présidentielle du 21 novembre 2010 suit son cours. Timidement, il faut le reconnaître, les candidats à la candidature sortent du bois. Le 17 mai dernier, c’est Boukaré Kaboré alias « Le lion du Bulkiemdé » qui refait parler de lui en se portant candidat. Du moins, il a été proposé par l’Union panafricaine sankariste/Mouvement progressiste (UPS/MF) qui en a fait son « champion ».

Cet ancien militaire est considéré comme un symbole de la résistance au lendemain de la tragique disparition du capitaine Thomas Sankara, le 15 octobre 1987. En 2005, il avait tenté de se porter candidat à l’élection présidentielle sous la bannière du Parti pour l’unité nationale et le développement (Pund), mais il avait été recalé pour un mystérieux problème de « chèque non certifié ».

C’est donc un vieux baroudeur qui revient à la charge cette année. Quelles peuvent être ses chances face au candidat Blaise Compaoré, que tous les sondages informels disent vainqueur même avant l’ouverture des hostilités ? Le principal mérite de l’annonce de la candidature du « Lion » est de donner un peu de piment à une précampagne gagnée par la morosité de l’électorat. Encore faut-il que Boukaré Kaboré ait les moyens d’haranguer les foules, et surtout d’envoyer des piques bien enflammées dans le jardin du président candidat.

On peut donc espérer que si Bénéwendé Stanislas Sankara, Maxime Kaboré, Laurent Bado, principaux candidats déjà déclarés arrivaient tous à valider leur intention de briguer la magistrature suprême, il ne restera plus qu’à attendre l’investiture du président sortant, Blaise Compaoré, comme candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), pour passer aux choses sérieuses. Mais d’ici à là, bien d’autres candidats, dilettantistes ou faire-valoir, peuvent encore sortir du bois…

Bark Biiga

Fasozine

Vos commentaires

  • Le 20 mai 2010 à 06:19, par SB En réponse à : On attend plus que le candidat Blaise Compaoré !

    Mr le journalist, votre titre ne cole pas au contenu de votre article.Le titre est loin du contenu reel. En plus vous susciter des debats unitils. Meme si Blaise veut se presenter laisser lui le temps de le faire lui meme.Blaise a accumule une sagesse qui se veut exemplaire dans la sous region. Il aime son pays pour lequel il s est battu des annees durant.Se presenter ou ne pas se presenter, on le jugera a partir de la. BLaise doit sortir la tete haute et il sait comment le faire. Il ne voudra jamais des scenarios qui vont emmener le pays a genoux. Il aime le Faso et il fera sa declaration de retraite au bon moment. Laisser le tranquil cogiter sur l avenir du pays etant donner que constitutionnellement il doit annoncer sa retaite.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai 2010 à 09:29 En réponse à : On attend plus que le candidat Blaise Compaoré !

    N’importe quoi !nul comme style, mauvais article. Çà pue le scolaire ça.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés