Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La chose la plus commune, dès qu’on nous la cасhе, dеviеnt un déliсе.» Oscar Wilde

L’intégration par la "bouffe" :

Accueil > Actualités > DOSSIERS > SITHO 2008 • • jeudi 25 septembre 2008 à 23h36min

Les ministres nigerien (dame) et burkinabè de la Culture, dégustant du zom-kom.

La gastronomie occupe une place importante au Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO). Au premier jour de la fête, des mets aussi riches que diversifiés sont proposés aux visiteurs.

Poulets, brochettes, kanzaga, placcali, gonré, ciin-djelè etc... le menu gastronomique proposé et vendu au Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) est riche et varié. Les restaurateurs exposent des mets et des boissons à base de produits locaux. Au pavillon de la créativité, on trouve des jus à base de pain de singe, de sorgho rouge, de fabirama, de pastèque, de fonio, du zom kom etc. Le SITHO présente les potentialités culinaires et les habitudes alimentaires des diverses ethnies du Burkina Faso.

Au stand de Mme Somé, c’est du régale. Cette institutrice amoureuse de l’art culinaire propose aux clients du gonré à base de bananes plantains et de riz. Vous pouvez déguster ce met qui a reçu le premier prix national d’art culinaire à la Semaine nationale de la culture (SNC) à 500 F CFA. Une autre trouvaille de Mme Somé, exposée à la foire gastronomique du SITHO, c’est le ciin-djelè. Ce plat à base d’œufs a également reçu un prix, celui de la SN-CITEC à la SNC.
Au restaurant le Nahouri, Mme Louise vend des brochettes, du poulet, du kanzaga.

Intégration oblige, on trouve à la foire des mets de pays voisins comme la Côte d’Ivoire. Le placcali, l’alloco sont très prisés au SITHO.
Au premier jour de l’événement, il n’y a pas encore une grande affluence.
Mais les restauratrices ne s’inquiètent pas. "Je crois que ça va aller. C’est vrai que les gens ne connaissent pas encore mon gonré et le ciin-djelè, mais je les invite à en goûter. Je suis sûre qu’ils vont apprécier" rassure Mme Somé.

Pauline YAMEOGO

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés