LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Tueries de Karma et Youlou : « Du deux poids deux mesures dans la gouvernance au Burkina Faso », s’insurge Ablassé Ouédraogo

Tribune

Publié le mercredi 17 mai 2023 à 16h21min

PARTAGER :                          
Tueries de Karma et Youlou : « Du deux poids deux mesures dans la gouvernance au Burkina Faso », s’insurge Ablassé Ouédraogo

Dans cette tribune, le président du parti Le Faso Autrement, Dr A blassé Ouédraogo, fait la comparaison du drame de Karma (région du Nord) et l’attaque de Youlou (région de la Boucle du Mouhoun). L’auteur s’insurge du fait que le premier incident connaisse la réaction du gouvernement à travers son porte-parole et le deuxième fasse l’objet d’un communiqué administratif du gouverneur de ladite région.

Tueries de Karma et de Youlou : Du deux poids deux mesures dans la gouvernance au Burkina Faso : Tout juste pour savoir

Il est vrai que « comparaison n’est pas raison » mais la situation de crise sécuritaire dévastatrice que le Burkina Faso traverse avec une forte résilience exige de nous tous, de scruter et de réfléchir sur tous les faits et gestes qui sont posés par les gouvernants de l’heure.

Et je voudrais savoir pourquoi le carnage de Karma, Département de Barga Province du Yatenga, du 20 avril 2023, un vrai crime de guerre et contre l’humanité, ayant enregistré officiellement cent quarante-sept morts, n’a pas fait l’objet d’un communiqué du Gouverneur de la Région du Nord, alors que le Gouverneur de la Région de la Boucle du Mouhoun a publié le 13 mai 2023 un communiqué administratif sur l’attaque terroriste lâche et barbare intervenue le 11 mai 2023 dans le village de Youlou, Département de Tchériba, Province du Mouhoun, avec un bilan provisoire de trente-trois (33 ) personnes civiles tuées.

C’est vrai que pour Karma, c’est le gouvernement qui a fini par pondre, le 27 avril 2023, un communiqué laconique sans bilan et comportant une grosse erreur sur la date du drame, signé par son Porte-Parole, sous la pression de l’opinion.

Avec un peu de réflexion, l’on comprend que pour les tueries intervenues dans le village de Youlou, Département de Tchériba, le communiqué administratif du Gouverneur de la Région du Mouhoun qui est publié, permet clairement l’identification des terroristes comme les auteurs de l’attaque.

Pour Karma, l’on est tenté de penser que le Gouverneur de la Région du Nord n’a pas produit de communiqué administratif circonstancié pour la simple raison que les éléments en sa possession permettent d’identifier les auteurs du massacre. Il ne peut donc pas dénoncer et condamner des actes posés par des hommes armés habillés dans les tenues des Forces Armées burkinabè.

Dans cette situation qui ne rassure personne, nous sommes en droit de continuer de nous tourner les méninges et de réclamer la vérité, et toute la vérité sur le drame de Karma, et tout particulièrement sur l’identité des auteurs de ces attaques et de leurs commanditaires. Malgré toutes les manœuvres pour noyer Karma, nous ne devons pas oublier cette tragédie.

Karma pourrait même constituer le début de la délivrance et de la fin du calvaire que vit notre pays.

Dieu aime le Burkina Faso !
« Rien n’arrête une idée arrivée à son heure »
Ottawa, le 15 mai 2023

Le Président

Dr Ablassé OUEDRAOGO
Commandeur de l’Ordre National

PARTAGER :                              

Messages

  • Ablasse est l’exemple typique de l’intellectuel africain vendu. Une personne dont le raisonnement est d’abord de se porter contre son pays. Nous sommes dans un moment ou les attaques fusent de partout, cependant, voir Ablasse, qui a ete ministre et qui a occupe tant de fonctions dans ce pays le pourfendre et chercher a le conduire dans l’abyme est une desolation.
    Si cet article sert a quelque chose, c’est simplement une recherche de division entre les enfants du pays qui est pronee.
    C’est vraiment dommage !

    • Lili merci , rien à ajouter .Quant je pense que certains ayant représenté notre pays à l’international puisse avoir ce type de propos et pensées , je comprend pourquoi notre pays est parmi les derniers dans l’indice de développement mondial. Heureusement que notre peuple sait faire le trie entre le bon grain et de l’ivraie.
      Et cela s’est d’ailleurs manifesté dans les urnes

  • Le mpsr a herité de la patate chaude des politiciens qui ne pensent qu à eux memes.Si le mpp n avait trahi le peuple burkinabé en donnant des sommes faramineuses aux terroristes juste pour organiser les elections mouta mouta je pense qu on aurait pu eviter ces morts.Donc laissez le pouvoir du mpsr 2 tranquille car beaucoup de politiciens constituent la peste pour nous Courage au mpsr.

  • Comme vous êtes là ba, vous pouvez vous permettre de parler ainsi. Si non on vous aurait envoyé au front. Mais ne soyez pas étonné qu’on traite de vendu à la France et de tous les mots. Au nom du soutien au capitaine IB et à la transition on fait attention ici Si non tous les vrais patriotes ont une idée de ce qui s’est passé à Karma ce 20 Avril. En lieu et place de critiquer il faut plutôt organiser des marches de soutiens. Beaucoup ont les poches déjà pleines pour ça...

  • Sacré Ablassé ! Qui connait le Burkina plus que toi ? Pourquoi des questions pertinentes qui seront sans réponse, car tu connais la politique des crimes impunis du pays des hommes intègres plus que quiconque ? En effet tes questions sont justifiées, mais personne n’a rien fait.

    Ni nos frères déguisés en terroristes et qui tuent pour des miettes, ni les FDS, ni les VDP, ni les Kolweogos, tout le monde est blanc comme neige, et les centaines des personnes massacrés qui sont passées de vie à trépas toujours sur le compte du terrorisme sont morts de peur, ou de rire, ou ont simplement oublié de respirer.

    Un président démocratiquement élu a voulu un rapport clarifié avec des questions semblables aux tiennes pour d’autres massacres, et il a été évincé. Alors peut être tu auras la chance d’avoir une réponse.

    • Un président démocratiquement élu a voulu un rapport clarifié avec des questions semblables aux tiennes pour d’autres massacres, et il a été évincé. ...hum !!on félicite maintenant le bras financier des terroristes !

  • Mr ABLASSÉ esr VOLTAIQUE. Il n’a rien à voir d’un
    Burkinabé. En politicien avisé il sait que les jeunes Burkinabé sont futés pour faire une insurrection à la Blaise Compaoré pour installer IB. Son problème est que le Burkina soit sous l’administration de l’ONU. Il sera surtout surpris. Allons seulement

  • Le lieu de signature de l’article dit tout.
    On est loin du pays. Donc ça ne fait rien de mettre le feu. Si ça brûle ça regarde ceux qui y vivent avec leur famille.
    Vraiment avoir des politiciens comme ça, ça fait pleurer

  • Ablassé Ouédraogo est en mai 1923 effectivement. Cet écrit c’est de la polémique stérile, pas vraiment digne d’un homme d’Etat. Plusieurs réponses possibles à la question posée dans l’article : 1) l’Etat aurait tiré des leçons sur les critiques qui lui ont été faites sur la gestion du drame de Karma et a changé d’attitude, 2) le gouvernement ne peut pas controler les agissements quotidiens de tous les gouverneurs et la différence de réaction est liée aux décisions ou circonstances autour de chacun des gouverneurs concernés.
    On est en droit d’exiger plus de luimières sur le drame de Karma, d’autant plus que notre armée est soupçonnée, mais cet écrit fait juste de la polémique inutile voire contreproductive.

  • Vraiment, c’est pas facile avec ces vieux politiciens qui n’ont rien réalisé de toute leur existence et qui ne seront jamais élus pour gouverner ce pays.
    Vive la Transition !
    Dieu sauve le Burkina Faso malgré que certains de ses propres enfants soient devenus ses propres ennemis (évidemment pas seulement les terroristes, mais tous ceux qui, au lieu de construire détruisent).

  • Juste savoir est-ce mec qui se dit #MUSULMAN MOAGA DU PLATEUA CENTRALE# ? Juste pour mon information

  • Voici des gens qui se promènent à travers le monde pour peindre leur pays en noir ; c’est sûr que s’il a l’opportunité de se faire écouter par des personnalités Québécoises ,il n’hésitera pas pour dire qu’on a de très fortes présomptions sur nos combattants sans évoquer la grande probabilité que ce soit les terroristes.Et dire qu’on aime son pays si ce n’est du bout des lèvres !

  • De toute facon, tous les Dossiers Criminels Collectifs ou Individuels doivent etre Traduits devant des Tribunaux pour etre Juges et sanctionnes severement des manquements graves et reconnus Coupables. C’est la Voie de la Cohesion Sociale et Judiciaire pour que la Reconciliation Nationale de notre Peuple Burkinabe soit une Realite Concretement. Salut Inchallah

  • Bonjour Mr Ablasse
    Merci pour votre observation qui ne frise pas des insinuations.
    je voudrais simplement vous dire que ce gouvernement est un gouvernement du peuple qui est à l’écoute de son peuple et est ouvert aux critiques même celles qui ne sont pas constructives et inutiles .
    IL essaie de s’améliorer.
    Votre comparaison ne sied pas du tout car les événements ne se sont pas déroulés le même jour et dans les mêmes conditions et pire pas les mêmes lieux.
    Et comme dit plus haut le gouvernent est ouvert aux critiques.
    Alors tenant compte des criques de la communication des événements douloureux de KARMA le gouvernements essaie de s’améliorer .c’est pourquoi le gouverneur de la BOUCLE du MOUHOUN profitant des observations des uns des critiques des autres et enfin des insinuations sauvages et honteuses de certains a anticipé pour faire ce communiqué administratif qui dérangent les ennemis du peuple du BURKINA.
    D’ailleurs certains pseudo intellectuels vont se saisir de la situation pour leur propagande politique.il ne leur reste que cela.
    Etant vomis par le peuple la seule activité qui leur vaille c’est l’intoxication et la désinformation.

  • "Karma pourrait même constituer le début de la délivrance et de la fin du calvaire que vit notre pays" Voila ce qui est claire sur les intentions.
    Dieu merci que je ne sois pas une autorité actuelle du BF.
    Si non........
    En temps de guerre, on s’adapte au fur et à mesure pour avancer.

  • Raisonnement Logique en tout cas. Le doute s’installe.

  • Honnêtement, c’est avec une profonde tristesse que je reagis à cette Tribune de Mr Ablasse OUEDRAOGO, envoyée depuis Ottawa au Canada. Je ne savais que des personnes d’un certain niveau d’instruction et ayant même occupé des postes de responsabilité dans leurs pays et dans des organisations internatiinales pouvaient être d’une si basse classe humainement parlant, developpant une certaine haine contre leurs propres pays. J’ai envie de dire à.ce Mr que personne ne pourra venir détruire la Haute-Volta de son grand-père et de son père, encore moins le Burkina Faso de ses enfants et de ses petits-enfants. Le Burkina restera toujours debout ! Je suis vraiment triste pour Mr Ablasse OUEDRAOGO ! Bon séjour à lui au Canada !

  • Ablassé Ouédraogo, le fait de comparer des choses non comparables, vous contribuez à la division du pays, mais ce n’est pas étonnant dans votre cas !

  • Ottawa, le 15 mai 1923 ? Lorsqu’on manque de rigueur, on devrait avoir la sagesse de se taire.

  • Le gouvernement a eu une façon de faire dans sa communication ,qui ne dissipe pas des doutes émises par les victimes.De toutes façons des habitants de Karma ont été victime d’un carnage ;ils ont portés des soupçons sur nos FDS, cette population et nos militaires étant tous burkinabè alors le gouvernement n’a pas à prendre position pour un camp ou l’autre.Il n’avait simplement qu’à diligenter une enquête qui allait situer les responsabilités et en fonction des résultats les autorités seraient très à l’aise pour communiquer.Malheureusement ici,on a senti un gouvernement qui a un pensant pour un bord comme si les victimes étaient des habitants de l’autre côtés de la frontière.Et si après enquête,il se trouvaient que les soupçons de la population est avérées que dire l’autorité après.

  • Les ablasseries quand tu nous tiens !
    Si la honte tuait, certains n’allaient plus oser lever la voix dans notre Faso actuel ! Mais hélas...

  • Yeah ! Quitte Ottawa et reviens tendre le même discours ici. Tu fuis le pays pour pouvoir dénigrer. Prends ton courage du "plateau centre" et reviens pour qu’on fasse du ping pong alors. On peut te trouver une raquette pour le front

  • Pourquoi François Compaoré s’est-il exilé et ne souhaite pas rentrer au Burkina ???

    Un sage du village à qui j’ai posé la question m’a tout simplement dit que parce que les Dieux du Burkina, ceux de nos ancêtres se sont souvenus de nous. Tout court. Mais, pourquoi se sont-ils souvenus de nous à cause de François lui ai-je posé la question et voilà ce qu’il m’a dit, qu’il me fait plaisir de partager avec le monde entier.

    D’après le vieux, Blaise Compaoré fut au pouvoir pendant 27 ans, chose que j’ignorais, moi. Quelque part pendant ces 27 ans un certain Norbert Zongo fut assassiné lâchement par une escadron de la mort tenue par Blaise et François. Cette escadron de la mort, fort de 1,500 hommes, fut commandé par un sanguinaire à propulsion génocidaire dont le vieux a pris le soin de me dire de taire son nom mais plutôt d’inviter les gens à suivre mon regard vers la MACA. Pourquoi la MACA ? je n’en sais rien.

    Toujours d’après ses dires, cet assassinat fut tellement crapuleux que le gouvernement de Blaise a promis de poursuivre le-les auteur(s) et les punir à la hauteur de leur forfait. Apparemment, François fut impliqué dans cette affaire. Moi, Nabiiga, je l’ignorais.

    Pendant ce temps-là, François fut le petit Président du Burkina. Voilà ce qui compliquait l’avancement de ce dossier par la justice. Comment juger un petit Président en exercice. C’était la question car aucune mention n’est faite dans notre constitution d’un eventuel jugement du petit Président, Alors qu’y faire ?

    Entretemps, des miliers de Burkinabè qui ont commis de délits allant de l’adultère aux vols de poulets en passant par les délits routiers ont été jugés, condamnés et ont purgé leurs peines, mais pas François. Dans un État de droit où certains peuvent être des justiables alors que d’autres ne le sont pas devant la loi, est un état de deux poids deux mesures.

    Lorsque je l’ai fait savoir que c’est Ablassé qui en a fait mention, il s’est grandement étonné qu’Ablassé ait pu dire des choses de la sorte car, selon lui, il (Ablassé) fut un pilier de ce gouvernement du Président et de son petit frère et tout Burkinabè d’une certaine lucidité doit rejeter avec véhémence cette sortie médiatique pour ne parler que de deux poinds deux mesures.

    Avec insistance le vieux m’a fait savoir que c’est parce que les Dieux du Burkina et de nos ancêtres se sont souvenus de nous et nous a béni d’une insurrection bénie qui s’est soldée dans la fuite de cette fraterie Présidentielle que le dossier de l’assassinat de Norbert par François a vu le jour, a été jugé et François fut condamné à une réclusion criminelle de 20 ans. C’est pourquoi m’a-t-il dit, que François refuse catégoriquement de rentrer au Burkina quoique né à Ziniaré et grandi à Bilbalgo ici, devant nous tous.

  • Mr Ablasse, vous avez parfaitement raison. Le doute est réel et c’est la première fois que nos FDS sont suspectés de massacres de burkinabè. Je soutiens le capitaine IB son régime mais les résultats des enquêtes doivent être rendus publiques le plus rapidement possible afin que les soupçons soient levés.

  • Des ablasseries comme d’habitude. C’est pas lui qui disait qu’il devait gagner les élection de 2015 car ils est mossi et musulman et que ces deniers sont majoritairement au Burkina ?
    Dommage ce papa

  • Salut ! Mr Ablasse. Soyez tranquille. Ce qui est sûr, la vérité sur Karma sera établie. Qu’on le veuille ou pas, vendu à l’impérialisme ou patriote, tôt ou tard, tout va se savoir.

  • C’est vraiment un raisonnement d’il y a 100 ans puisque son poste date de 1923 ou le noir était complexé devant le colonisateur. C’est un " nassar sablga " ( blanc ).

  • Ce monsieur est toujours aigri et cherche à diviser que d’unir.
    _Que Dieu lui pardonne et lui guérir la jalousie qu’il a dans son cœur.
    _

  • Je n’ai strictement aucune idée sur ce fameux massacre de Karma, oui, le « Karmassacre ».
    Peut-être un coup foireux des extra-terrestres ?
    A-t-on vu aux environs de petits hommes bleus avec une queue verte et de jolis yeux pédonculés ?
    De toute façon, il y a quelqu’un qui a quelque chose à se reprocher...
    Mais, au vu de l’histoire voltaïco-burkinabè que je contemple depuis plus d’un demi-siècle, je sais une chose :
    On saura la vérité dans ... 6 ou 7 coups d’état, il suffit d’attendre 10 ou 20 ans.
    Et je suis fort satisfait que mon pays ne soit pas mêlé à cette affaire de cornegidouille, comme eût dit un certain roi polonais ...

    • Qui s’excuse, s’accuse... adage de tes ancêtres qui te condamne dans tes propres dires. Les résultats de Karma vont te refroidir.
      Ngawww ! Le temps de vos observations sont finies : nous savons surveiller notre pays, mon cher français !

    • Déjà fort satisfait que ta France ne soit pas mêlée ? Parce qu’elle a cette habitude ? De toutes façons, on ne crie pas victoire avant la fin de la guerre. Rénold HÉLIE, tu attends de voir ; rien n’est établi. Car si « Ce mercredi 17 mai, Nicolas Sarkozy a été reconnu coupable de ces deux délits, théoriquement passibles de dix ans de prison, dans l’affaire dite « Paul Bismuth ». Au terme de cinq mois de délibéré, la cour d’appel de Paris l’a condamné à une peine de trois ans de prison, dont un ferme avec détention à domicile sous bracelet électronique. La peine est assortie de trois ans de privation des droits civils et civiques » alors Emmanuel Larron pourrait attendre son tour dans l’histoire des enquêtes. Béoogo !!

    • Monsieur RENAULT il n’y a que vous qui savez ou se passe des guerres propres. Que votre pays ne soit mêlé a ce massacre ne vous disculpe des massacres au RWANDA ou ailleurs. On crée ou on fabrique des armes pour tuer. Heureusement que la mort existe. Personne ne va y échapper. Sarkozy vient de comprendre qu’après Dieu ce n’est pas lui.

    • @Vérité indiscutable
      Ah oui, messire « Vérité indiscutable », « nous savons surveiller notre pays, mon cher français ! » ...
      Donc, quitte à surveiller, évitez de vous entre-massacrer...
      Pour le moment, c’est un peu raté, non ?

    • Sarko ?
      Eh ben justement, c’est tout à l’honneur de la France.
      Cependant, ce jugement va sûrement être cassé.

    • L’essentiel des armes qui circulent en Afrique vient du "bloc de l’est", Russie, Chine, parfois Serbie. Mais c’est une manie chez les salariés des Russes de tenter d’impliquer un pays de l’Ouest aux vastes poches. Donc, dém**dez-vous seuls.

  • Opinion tendancieuse. On comprend votre foi inébranlable en Allah et son rapport avec votre choix partisan aux options des adversaires blindés. Mais nous sommes tous au Faso ; sauf vous. Et nous travaillons ensemble pour soutenir le courage, dissuader les ennemis et récupérer la paix. Vous pourrez en profiter un jour de retour d’Ottawa. Alors, si vous n’avez pas d’eau pour le feu, veuillez ne pas oser de l’huile à ce feu. Tout avance tout évolue. Et derrière les nuages de nos circonstances se trouve toujours le soleil de nos promesses.

  • Bonjour @ Mr Renault Helie ! Je dois reconnaître que par vos différents posts, vous contribuez à montrer le vrai visage, pas du peuple français dans son rmsemble, mais des gouvernants français depuis des siècles, de l’esclavage à nos jours. En cela, vous rendez un enorme service à la jeunesse africaine en lui permettant de connaître l’environnement hostile dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles et donc de crise permanente et de compétition entre les pays et les courants idéologiques. De passage, je félicite la France qui a démontré seulement hier qu’un President Français peut être jugé et condamné avec l’exemple de cet énergumène de Nicolas Sarkozy, l’homme qui a detruit des milliers de Libyens et Kadaffi pour developper le terrorisme dans le Sahel. Ceci dit, personne ne pourra empêcher les Burkinabe de juger un jour Blaise Compaore même s’il faut aller le chercher dans son repaire à Abidjan. Mr Renault HELIE, veuillez continuer à eclairer plus d’un sur ce qu’est l’Occident et particulièrement la France des genocidaires au Rwanda, en Libye et dans tant d’autres pays où l’exploitation éhontée des richesses des pays continue de maintenir les peuples dans la misère, par le truchement des pouvoirs dynastiques entretenus par la même France. Dans la religion catholique, on signe "Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit". Au Gabon, au Togo et au Tchad, on a déjà " au nom du Père Bongo et du Fils Bongo et il ne reste que le "au nom du petit-fils" à realiser ! Au Togo, on a "au nom du Père Eyadema et du Fils Eyadema et il reste le "au nom du petit-fils à realiser ! Au Tchad, on a le "au nom du Père Deby, au nom du Fils Deby" et il reste le "au nom du petit-fils" à réaliser. Il n ya que dans les colonies françaises qu’on voit cela ! Heureusement au Burkina, la manoeuvre a échoué lamentablement et le pauvre Blaise Compaore utilisé pendant 27 ans comme une serpillere et chassé comme un malpropre, au lieu d’être accueilli et entretenu en France, est abandonné à Abidjan, attendant probablement sa "fin" sur terre. Merci Mr Renanult HELIE pour vos contributions dans ce forum.de lefaso.net !

    • @Bigbale
      Oh, vous savez, moi, depuis 1974, je suis pour un retrait massif de l’Afrique subsaharienne non démocratique ! Ou tout au moins une décroissance RAPIDE ; exactement ce que voulait Mitterrand en euthanasiant la « Françafrique » à partir de 1981.
      Pas une subvention, pas une bourse, pas une seule ONG, pas d’escale Air France pour les dictatures, et encore moins pour les putschistes. Pas d’ambassades ni de visas non plus.
      En effet, nous perdons du temps et de l’argent avec ces pays, nous les avons sauvés en 2013 en sacrifiant la vie de dizaines de soldats, et en plus, on nous y injurie en se saoulant d’infox russe.
      Investir dans la high-tech et les pays porteurs est infiniment plus rentable. Le BF un pays porteur ? Fichtre ! Vous fabriquez des sous-marins nucléaires ? Il est quasiment impossible de créer une co-entreprise au BF comme cela se fait au Maroc ou au Vietnam.
      Notre commerce avec l’Afrique CFA toute entière fait moins de 0,7% de nos échanges extérieurs, le BF fait moins de 1/2000e nos échanges extérieurs.
      Pour la France, ce qui compte, c’est la sciences, la technologie, l’Europe, l’Amérique, les USA, l’Asie, et, pour un peu moins de 5%, le Maghreb, la RSA, le Nigeria et le Congo-RDC. Afrique toute entière = moins de 6% de nos échanges.
      À la rigueur, la France pourrait rester bienveillante avec les rares pays de la zone CFA qui sont encore démocratiques, mais sans zèle excessif.
      Donc, VIVE LE DIVORCE ! Mieux vaut des maîtresses frétillantes, actives et vives plutôt que de vieilles épouses grincheuses qui ne f**tent pas grand-chose et battent leurs enfants. Ça n’empêche pas d’envoyer des fleurs aux anniversaires...

  • C’est désolant de la part d’une personnalité qui, de par ses fonctions, a représenté le Burkina Faso dans le monde entier. L’article qu’il a pondu n’apporte absolument rien de particulier à l’équation du moment à savoir la lutte contre le terrorisme sinon qu’il a servi à caractériser lamentablement les réactions des Autorités face aux drames de massacres qui se sont produits dans les régions du Centre Nord et de la Boucle du Mouhoum. En réalité l’auteur de l’article s’est évertué à rappeler à ses contempteurs la réalité de son existence dans le "Landerneau" politique burkinabè. Il faut coûte que coûte s’afficher dans l’espace médiatique. C’est tristement dommage quand la critique facile devient une volonté d’exister.

  • Le Moaga, Musulman du Plateau Central est peut être très intelligent mais n’est pas malin ; on ne doit pas mettre son pays en difficulté en période de guerre. Dans tous les cas c’est encore Monsieur Ablassé, il faut charger le pays au maximum et penser qu’un certain ZIDA mettra la main à la poche parce que les temps sont durs. Ablassé sait qu’il est suffisamment grillé pour être quoi que ce soit dans ce pays mais comme ce sont des experts en complotite, on ne sait jamais.

  • en fait, les résultats des enquêtes seront rendu publiques quand on va trouver suffisamment d’argumentation pour soutenir la thèse de perfidie du capitaine IB. Dans le cas contraire, on aura jamais de résultats, ce sera comme le dossier Inata

  • Pendant la campagne politique, il a dit haut et fort qu’il est musulman, et vous vous étonnez, peut-être qu’au Canada il a dit qu’il est franco- québécois, catholique.

  • Ce monsieur a encore manqué l’occasion de se taire. On a marre des ablasseries.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Contribution sur l’état de la nation