Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Monde/Justice : La CPI se rapproche davantage de l’Afrique, avec à l’intention de mettre fin à l’impunité

Accueil > Actualités > International • Lefaso.net • jeudi 8 septembre 2022 à 18h00min
Monde/Justice : La CPI se rapproche davantage de l’Afrique, avec à l’intention de mettre fin à l’impunité

Le président de la Cour pénale internationale (CPI), le juge Piotr Hofmański, a rencontré, les 5 et 6 septembre 2022, le président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall, et celui de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Au cours de ces échanges, la CPI a renouvelé sa volonté de mettre fin à l’impunité pour les crimes les plus graves, rendre justice aux victimes et a plaidé pour la ratification universelle du statut de Rome.

« Les deux réunions ont été l’occasion d’échanges fructueux sur les valeurs et objectifs communs de la CPI et de l’Union africaine, notamment l’objectif de mettre fin à l’impunité pour les crimes les plus graves au regard du droit international et de rendre justice aux victimes. Des perspectives de développement des relations entre les deux organisations ont également été abordées, notamment à travers une communication plus étroite. L’objectif de promouvoir la ratification universelle du Statut de Rome a également figuré dans les discussions », situe un communiqué publié par la CPI sur son site.

A ce jour, et selon la source, avec 33 membres, les États africains forment actuellement le plus grand groupe régional parmi les États parties au Statut de Rome, le traité fondateur de la Cour.

Lire aussi Justice : la Cour pénale internationale en débat à Ouagadougou, les 5 et 6 octobre prochains

Le Burkina qui a signé le Statut de Rome le 30 novembre 1998, l’a ratifié en 2004, tandis que les Etats-Unis par exemple ont refusé de le ratifier (après que leur président, Bill Clinton, l’ait signé en décembre 2000), estimant que cela exposerait les soldats et officiels américains à l’étranger à d’éventuelles poursuites.

Qualifiée par certains citoyens africains de juridiction internationale « faite contre les Africains », la CPI a une vocation universelle et est chargée de juger les personnes accusées de génocide, de crime contre l’humanité, de crime d’agression et de crime de guerre La CPI inscrit également son action dans une dimension préventive et dissuasive, l’objectif étant de responsabiliser les individus (autorités civiles ou militaires).

Une autre opinion africaine estime par contre que la présence de cette juridiction pénale internationale minimise les dérapages des dirigeants et autres ‘’puissants’’, au regard de l’animosité qui anime certains pouvoirs et leaders d’opinion.

La CPI a mené plusieurs enquêtes à travers le monde (en Bangladesh/Birmanie, en 2019 ; Afghanistan, 2020 ; Ukraine, 2022 ; Palestine, 2015…), dont en Afrique avec la République démocratique du Congo en 2004, l’Ouganda (2004), le Soudan (2005), la Centrafrique (2007 et 2014), le Kenya (2010), la Libye (2011), la Côte d’Ivoire (2011), la Guinée-Conakry en 2009, etc.

Lire aussi Dahirou Sant-Anna, conseiller au Bureau du procureur de la CPI : Onze situations sous enquête et 32 mandats d’arrêt délivrés

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 septembre à 18:23, par Takaboyi En réponse à : Monde/Justice : La CPI se rapproche davantage de l’Afrique, avec à l’intention de mettre fin à l’impunité

    Non ! nous ne voulons plus de la CPI car elle n’est plus credible. Qu’elle se rapproche des occidentaux d’abord pour mettre fin a l’impunité em traduisant Sarkozi, Obama, Hillary pour l’assassinat de Khadafy et tout les crime lié au colonialisme et au neocolonialisme et nous verons.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 18:36, par Sans rancune En réponse à : Monde/Justice : La CPI se rapproche davantage de l’Afrique, avec à l’intention de mettre fin à l’impunité

    Comme on aime à le dire souvent, ici c’est l’hôpital qui se moque de la charité.
    Condamnez d’abord c’est pays occidentaux et autres zones qui volent l’Afrique et qui plombent son développement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 22:56, par Dibi En réponse à : Monde/Justice : La CPI se rapproche davantage de l’Afrique, avec à l’intention de mettre fin à l’impunité

    Les Etats africains et les élites endocoloniales dédiées au Droit international n’ont aucune autonomie conceptuelle de pensée juridique relative à ce Droit international élaboré et pensé par les Occidentaux au bénéfice de leurs Etats et intérêts de puissance !
    A ce niveaux, les Etats africains et leurs élites endocoloniales suivent et ratifient des textes élaborés sans eux ; et des fois contre eux faute de vision stratégique et par inaptitude aux débats d’enjeux cruciaux avec leurs peuples !
    Rien que des tanches pourries de la tête et de la conscience qui en costard-cravate, voyagent et vont de colloques en colloques, de séminaires en séminaires, pour signer et ratifier des textes qui les dépassent et même contre eux !
    Mais ceux-là mêmes, qui se gargarisent de tous les principes démocratiques, ne signent, ni ne ratifient jamais les textes fondateurs d’institutions idoines susceptibles de porter atteintes à leurs intérêts nationaux de puissance !
    C’est le cas des USA, de la Chine, la Russie, la Turquie, l’Arabie Saoudite, le Pakistan, l’Inde, le Vaican...et bien d’autres violeurs de peuples au nom du suprématisme blanc occidental ! Et quand ils ne violent pas les peuples, ils piétinent le Droit et se torchent avec le Droit International !
    Tous ces faits qui nous font dire que la CPI par exemple, est un tribunal colonial pour Nègres ! Un tribunal colonial qui sait mobiliser, au service de ces enquêtes judiciaires, d’autres Nègres (qu’on ne nommera pas ici) et des tas d’ONG locales et occidentales (Human Rights watch, les ligues nationales néocoloniales des Droits de l’Homme..., Amnesty Internationale, HCR...).
    En âme et conscience, Macky Sall et Faki Moussa de l’UA savent bien que nombre de brelles politiques en Occident restent de grands criminels qui coulent des jours heureux et tranquilles, même souillées corporellement du sang de millions de personnes au Congo, au Soudan, en Libye, en Irak, en Afghanistan, en Yougoslavie, Palestine..., aux moyens de guerres de prédation qu’ils ont initiées, soutenues, et financées en plus des embargos épouvantables et massivement mortels qu’ils ont édictés contre des peuples non-blancs !
    Cherchez l’erreur avec cet médiocre oligarque occidental qui se rapproche de l’UA pour voir de quel côté de la garenne à Nègres d’Afrique, il faut organiser la chasse aux futures têtes à prendre pour le CPI-colonial ! On croit rêver !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 23:01, par Dibi En réponse à : Monde/Justice : La CPI se rapproche davantage de l’Afrique, avec à l’intention de mettre fin à l’impunité

    Les Etats africains et les élites endocoloniales dédiées au Droit international n’ont aucune autonomie conceptuelle de pensée juridique relative à ce Droit international élaboré et pensé par les Occidentaux au bénéfice de leurs Etats et intérêts de puissance !
    A ce niveaux, les Etats africains et leurs élites endocoloniales suivent et ratifient des textes élaborés sans eux ; et des fois contre eux faute de vision stratégique et par inaptitude aux débats d’enjeux cruciaux avec leurs peuples !
    Rien que des tanches pourries de la tête et de la conscience qui en costard-cravate, voyagent et vont de colloques en colloques, de séminaires en séminaires, pour signer et ratifier des textes qui les dépassent et même contre eux !
    Mais ceux-là mêmes, qui se gargarisent de tous les principes démocratiques, ne signent, ni ne ratifient jamais les textes fondateurs d’institutions idoines susceptibles de porter atteintes à leurs intérêts nationaux de puissance !
    C’est le cas des USA, de la Chine, la Russie, la Turquie, l’Arabie Saoudite, le Pakistan, l’Inde, le Vaican...et bien d’autres violeurs de peuples au nom du suprématisme blanc occidental ! Et quand ils ne violent pas les peuples, ils piétinent le Droit et se torchent avec le Droit International !
    Tous ces faits nous font dire que la CPI par exemple, est un tribunal colonial pour Nègres ! Un tribunal colonial qui sait mobiliser, au service de ces enquêtes judiciaires, d’autres Nègres (qu’on ne nommera pas ici) et des tas d’ONG locales et occidentales (Human Rights watch, les ligues nationales néocoloniales des Droits de l’Homme..., Amnesty Internationale, HCR...).
    En âme et conscience, Macky Sall et Faki Moussa de l’UA savent bien que nombre de brelles politiques en Occident restent de grands criminels qui coulent des jours heureux et tranquilles, même souillées corporellement du sang de millions de personnes au Congo, au Soudan, en Libye, en Irak, en Afghanistan, en Yougoslavie, Palestine..., aux moyens de guerres de prédation qu’ils ont initiées, soutenues, et financées en plus des embargos épouvantables et massivement mortels qu’ils ont édictés contre des peuples non-blancs !
    Cherchez l’erreur avec cet médiocre oligarque occidental qui se rapproche de l’UA pour voir de quel côté de la garenne à Nègres d’Afrique, il faut organiser la chasse aux futures têtes à prendre pour le CPI-colonial ! On croit rêver !
    Na an lara, an sara !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Prix Nobel de médecine 2022 : Le suédois Svante Pääbo distingué pour ses travaux sur les origines de l’humanité
Massacre du stade de Conakry : Moussa Dadis Camara dans le box des accusés
Guinée-Conakry : Le capitaine Dadis Camara au bercail pour répondre du procès sur les viols et tueries du 28 septembre 2009
Russie : Une fusillade dans une école fait au moins treize morts, dont sept enfants
Pr Aristide Yoda : « C’est le Commonwealth qui a permis à la reine Elizabeth II de tisser des liens forts avec l’Afrique »
Tchad : Le ministre des affaires étrangères quitte le gouvernement
Tchad : Des sapeurs de la force Barkhane volent au secours des autorités locales et des populations
Gabon : Un ancien président de l’assemblée nationale arrêté avec plus d’un milliard de francs CFA
Soldats ivoiriens détenus au Mali : « Ce ne sont pas des mercenaires », déclare Antonio Guterres, SG de l’ONU
Belgique : Cinquante-cinq magistrats volontaires testent une prison pendant deux jours
Lutte contre la vie chère au Togo : Augmentation de 10% de la valeur indiciaire des salaires et pensions
Affaire Pogba : Mathias Pogba mis en examen et incarcéré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés