Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Les avocats de Gilbert Diendéré battent en brèche l’infraction de subornation de témoin

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • jeudi 24 mars 2022 à 14h05min
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Les avocats de Gilbert Diendéré battent en brèche l’infraction de subornation de témoin

La défense du général Gilbert Diendéré a démarré ses plaidoiries, ce jeudi 24 mars 2022. Me Abdoul Latif Dabo s’est attaqué à l’infraction de subornation de témoin, dès la reprise de l’audience.

« Nous devons donner au général Gilbert Diendéré un procès équitable. Peu importe ce qu’il est et ce que les gens pensent de lui », a déclaré Me Abdoul Latif Dabo après avoir exprimé sa compassion à l’endroit des familles des victimes du 15 octobre 1987. « La douleur des familles ne pourra être effacée ou amoindrie même après le procès », pense-t-il.

Au crachoir, Me Dabo avait pour mission de démontrer la non constitution de l’infraction de subornation dont est accusé son client. Pour rappel, le parquet accuse le général Diendéré d’avoir commissionné son chauffeur Pascal Tondé (accusé également de subornation de témoin, ndlr) auprès d’Abderrahmane Zétiyenga, pour l’amener à faire un faux témoignage devant le juge d’instruction.

En effet, pendant les événements du 15 octobre 1987, Abderrahmane Zétiyenga a reçu l’ordre de Gilbert Diendéré, de se positionner au niveau du poste de garde situé à l’est du conseil de l’entente, près de la radio nationale. Là, il ne devait laisser entrer personne à l’intérieur du conseil après le passage du cortège du président Thomas Sankara. Plusieurs témoins ont soutenu avoir effectivement vu Abderrahmane Zétiyenga à ce poste de garde. Eugène Somda, infirmier à la présidence, avait même témoigné qu’il avait été empêché par Zétiyenga d’accéder au conseil lorsque les tirs ont commencé.

En prison à la Maison d’arrêt et de correction des armées, le général Gilbert Diendéré s’est entretenu avec son chauffeur Pascal Tondé sur le témoignage qu’a fait Eugène Somda et qui pourrait accabler Zétiyenga avec qui il n’était plus en odeur de sainteté après les événements du 15 octobre 1987.

Pascal Tondé est allé voir Abderrahmane Zétiyenga par la suite pour lui demander de « bien parler » devant le juge d’instruction s’il ne veut pas être mis aux arrêts. Par « bien parler », Zétiyenga devait dire qu’il n’était pas au conseil de l’entente lorsque les tirs ont commencé. La conversation a été enregistrée en cachette par Zétiyenga, et remise au juge comme pièce à conviction.

Lors de son interrogatoire,le chauffeur de Diendéré a nié avoir été envoyé chez Zétiyenga par le général. A l’en croire, il a utilisé le nom du général Diendéré juste pour que Zétiyenga accorde du crédit à ses propos.

Me Dabo Abdoul Latif

Pour Me Dabo, le parquet ne dispose d’aucun élément imputable à Gilbert Diendéré pour les faits de subornation de témoin. « La subornation vise une double destination : amener le témoin à mentir et l’amener à s’abstenir de dire ce qu’il a vu ou entendu, donc à faire preuve de rétention d’informations »

Selon l’avocat, le parquet n’a aucune preuve que le général Diendéré a usé de « promesses, offres ou présents, de pressions, menaces, voies de fait, manœuvres ou artifices pour déterminer Zétiyenga à délivrer une déposition mensongère.

Me Dabo ajoute que nulle part dans l’enregistrement, Pascal Tondé ne dit à Zétiyenga de mentir. « Il lui dit simplement de savoir bien parler. Nulle part, il n’a fait des promesses ou proféré des menaces contre Zétiyenga. L’infraction n’existe donc pas », a martelé Me Dabo.

Il a plaidé pour l’inexistence de la subornation de témoin et subsidiairement qu’aucun élément ne puisse rattacher le général Gilbert Diendéré à l’infraction.

En rappel, le code pénal de 1996 punit le délit de subornation de témoin d’un emprisonnement de un à trois ans et d’une amende de 300.000 à 900.000 francs ou de l’une de ces deux peines seulement.

HFB
LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés