Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bouche de l’homme brûle davantage que le feu. » Proverbe Africain

Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du MPSR • • mardi 15 février 2022 à 23h00min
Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

Vingt jours après la prise de pouvoir du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), Ousséni Fayçal Nanéma, leader du Mouvement pour la démocratie et le vivre ensemble (MDVE) sort du silence. Chute du régime Kaboré, avenir du pays, prise du pouvoir par les militaires,… Fayçal Nanéma refuse, dit-il, de rester dans ce qu’il appelle un « mutisme politique ». Il aborde sans tabou la gestion du pays par les nouvelles autorités. Il évoque également les secrets de la chute de l’ex président Roch Marc Christian Kaboré.

Pour Fayçal Nanéma, c’est un échec de voir que 20 jours après la prise de pouvoir par le MPSR, rien n’a changé. Selon lui, le lieutenant-colonel Paul Henri Damiba gouverne la capitale et les terroristes, eux, gouvernent l’intérieur du territoire. Abordant les circonstances de la prise du pouvoir par les militaires, M. Nanéma se veut clair : « Je ne pense pas que la situation sécuritaire soit une raison du coup d’Etat parce ce sont les militaires qui sont au front et non l’ex président Roch Marc Christian Kaboré. Je serais d’accord que le MPSR s’appuie sur la mauvaise gouvernance de l’ancien régime pour justifier leur coup ». Il continue : « D’ailleurs, je ne crois pas que le lieutenant-colonel Damiba puisse nous apporter des solutions à la situation sécuritaire. Si c’est le cas, je leur donne six mois pour restaurer l’intégrité du territoire », car dit-il, « la situation sécuritaire se dégrade de jour en jour ».

La présidence du MPP à Bala Sakandé, une grosse erreur

Abordant la question de la chute du régime Roch Kaboré, Faysal Nanéma estime que l’ex-président est artisan de sa chute à 95%. « J’ai dit en son temps que si Simon Compaoré quittait la tête du MPP, le fils de Tuiré (Roch Kaboré, ndlr) ne resterait pas au pouvoir plus de six mois. Simon Compaoré était une force politique pouvant contrecarrer les coups d’État », assure Fayçal Nanéma.

Pour lui, le choix de Bala Sakandé pour remplacer Simon Compaoré était une erreur. C’est pourquoi il affirme que « Bala Sakandé est le plus mauvais costume que Roch Marc Christian Kaboré ait choisi en trente ans de carrière politique.
C’est le président Roch Kaboré qui a tendu le bâton avec lequel il a été frappé. C’est lui encore qui a offert le fusil pour qu’on lui fasse un coup d’Etat ».

Sur la gestion de la transition, Monsieur Nanéma exige des élections au plus tard en novembre 2023.

Il souhaite que la transition ne dure pas plus de 18 mois. Au-delà, annonce-t-il, MDVE va inviter les militaires à ne pas s’éterniser au pouvoir. « Après fin novembre 2023, si des élections ne sont pas organisées, nous allons attirer l’attention de la communauté internationale sur la situation », prévient-il.

Fayçal Nanéma déconseille aux dirigeants actuels de s’appuyer sur la question sécuritaire pour éviter d’organiser rapidement des élections, parce qu’il estime qu’en tant que militaires, ils sont censés trouver des solutions à la question sécuritaire.

Le président du Mouvement national pour la démocratie et du vivre-ensemble compte déposer une plainte contre les membres du Conseil constitutionnel qui annoncent l’investiture de Paul Henri Damiba en qualité de président du Faso.

Gérard BEOGO

Vos commentaires

  • Le 15 février à 17:42, par tapsoaba_yassiki En réponse à : Burkina : Le MDVE donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    ooooh, le mon petit, attendons de voir . mon grand. bon courage a toi. Ramiba, plus tu vas louvoyer , par des concertations, et autres choses de ce genre , les politiques qui s’étaient évanoui vont ressurgir et la ,tu auras des problèmes de soucis. Surtout clarifie ta position très vite par rapport a la France et aux anciens anciens régimes(CDP et MPP) . ce que j’ai remarqué, lors de ta sortie sur le terrain, on a vu que les hommes de rang étaient en tenu RSP. ok continu seulement : web laisse passer

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 18:29, par Saksida En réponse à : Burkina : Le MDVE donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    bonjour a tous .pourqui ce monsieur se prend t il pour donner des ultimatum aux nouvelles autorites ? Par ci 6 mois par là 18 mois. Tu etais ou quand les terroristes pregnant des parties du territoire.? C est vous autres que Chris yapi denonçait qu ils ont eté approchés par Alassane Ouattara pour mettre en difficulter la transition

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 18:39, par Yoga En réponse à : Burkina : Le MDVE donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Les opportunistes comme les vous autres on voit venir tu n’es rien et tu ne serait rien alors tu feras mieux de jouer ball à terre

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 20:57, par Alpha Traoré En réponse à : Burkina : Le MDVE donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Tu étais où quand les malfrats tuaient tout un village ? Range toi mon frère et reste en observations . Sinon personnes ne te soutiendrait

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 22:08, par Alexio En réponse à : Burkina : Le MDVE donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    De quelle planete le leader du MDVE vit-elle ? Voila des politiciens mal cultives de la democratie, comme si elle etait uniforme dans son essence. Cette singerie de l occident n est pas adapter anos aspirations africaines d ou son echec a repetion.

    Depuis dans la reunion de la Baule par le criminel Mitterand le commanditaire du complot contre le CNR, avec resultat d un bain de sang qui traumatiser tous les peuples africains.

    Dans ce tourbillon traumatique que notre pays a ete gere depuis la date fatale du 15 Octobre 1987, jour de mon anniversaire.

    Ce serait de l effronterie notoire de sommer a un nouveau regime qui n a meme pas finit de nettoyer l ecurie de son predecesseur. Vous politicards qui vivent fu sponsing de l Etat burkinabe, suceurs de la caisse commune.

    Au nom de quelle demokratie et du vivre ensemble vous precher a la longueur de la journee dans sa zone de comfort ?

    C EST LHOPITAL QUI SE FOUT DE LA CHARITE OU QUOI ?

    On est dans un pays ou on a plus de 1millions de personnes deplacees, ou l etat n est plus fonctionnel, ou voire inexistant ?

    L heure de la politique politicienne est revolue. Cette crise d insecurite est une question existentielle pour tous les pays du SAHEL.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 06:48, par Lepop En réponse à : Burkina : Le MDVE donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Il a raison. Des gens criaient ici tous les jours sur le président KABORE sur la gestion sécuritaire. Mais , la situation sécuritaire ne fait que s’empirer et ces mêmes personnes sont devenues des carpes. Il est libre de s’exprimer non ? Oubien, lui, il est citoyen de seconde zone. Soyons tolérants et restons courtois. Comme Rock, Damiba n’est pas la solution. C’est unis que nous gagnerons et dans l’amour.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 07:35, par Biao En réponse à : Burkina : Le MDVE donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Une vision juste, plus de 12 mois de transition sera la mort du Burkina.Sie en 48 ans de pouvoir militaire, ils n´ont pas amélioré du rang du Burkina dernier des pays pauvres. Je ne pas ce qu´ils peuvent faire en 2 ans de transition.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 07:36, par le juste En réponse à : Burkina : Le MDVE donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Le Monsieur a raison et je lui dit bravo pour son courage. C’est le premier qui dit haut ce que beaucoup pense. Il a ouvert le concert et je pense que beaucoup vont le suivre. Les gens craignent d’abords les militaires et savent de ce qu’ils sont capables de faire. Ceux qui gouvernent sont de l’ancien RSP dont nous avons voulu la dissolution.
    J’espere qu’ils vont réussir leur mission le plus rapidement possible sachant que le budget d l’armée a ete triple. N’oublions pas que notre PIB a triplé en 6 ans. Nous sommes passés de 1400 a 4200 milliards. Cette progression n’a jamais ete realise dans notre histoire. Je souhaite que l’on nous éclairci sur le drame de Inata. Que nous soyons tous actif pour éliminer cette gangraine de terroriste dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 09:35, par Desperado En réponse à : Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Bravo mon frère. En vertu de quoi, on va intimer l’ordre aux politiciens de se taire ? Il s’agit là d’un double putsch, avoir avoir contrait le PF à démissionner pour s’emparer du pouvoir, ils exigent des animateurs de la vie politique de la fermer juste parce qu’ils ont des armes, je ne suis pas d’accord. Cette tentative d’instauration de dictature ne doit pas passer. Si le seul président élu dans cette a pris de mauvaises décisions, qu’ils les annulent. qu’ils dissolvent les VDP, les forces spéciales, réduise le budget de la Défense,.. Entre 2016 et 2021, ne me dites pas que le Président n’a pas permis à l’armée de gagner en puissance de feu. Le président Kaboré a toujours fait le nécessaire pour l’armée, il n’ a jamais rien refusé à l’armée au contraire il a cédé à toutes leurs caprices : mise à la retraite des hauts gradés, nomination d’un militaire à la défense...
    Je suis entièrement d’accord que les raisons du putsch sont loin de celles avancées par les putschistes. Je ne suis pas un militant du MPP mais ce putsch là ouvre la boite de pandore, personne ne devrait accepter ce complot contre les institutions de la république

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 11:36, par Gajuland En réponse à : Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Bonjour chers tous ;
    Je viens par le présent mail témoigner toute ma satisfaction suite à la communication faite par M. Ousséni Fayçal Nanéma, leader du Mouvement pour la démocratie et le vivre ensemble (MDVE).
    En effet je suis du même avis que ce n’est ni la situation sécuritaire, ni les déplacés internes qui ont amené les militaires au pouvoir. La prise de pouvoir par les militaires s’explique de mon point de vue par le fait qu’à chaque fois que l’armée enregistre un échec sur le terrain, elle s’acharne toujours sur le plus faible donc le chef de l’état. C’est déplorable ! Espérons que je me serai trompé dans six (6).
    Vive le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 14:48, par Boris En réponse à : Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    lui faycal nanema, militant du mpp, il a quelle leçon a donner ici. cette sortie est un ballon d’essai de l’ex parti au pouvoir, a lire certains commentaires de vuvuzela du mpp. c’est mon analyse et je trouve que si cela se revele juste, le mpp risque de connaître le même sort le cdp. laissez les militaires deroulé leur plans et si le résultat n’est pas au rendez-vous, ils seront chassés par la rue.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 15:40, par Cisse En réponse à : Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Vous Les politiciens la laissez nous respirer quest ce que vous avez put faire ?Les gens souffre depuit que vous étiez au pouvoire laissez Les millitaire gouvener on va voire aussi on est fatiguer de votre corruption et je vous dit vous travailller pour la france et le peuples burkinabè ne veulent plus de la france ici a cause de ça Les burkinabè vont commencé la langue local Dan les ecoles Les burkinabè laissez de prendre le françai comme de l’or faut suivre le pas du mali et senegal eux il valorisent leur langue

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 18:09, par Dankambary Ali En réponse à : Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire

    Je ne sais pas de quelle profession vous êtes. Si dans votre bureau il y a des hommes de tenue, il faut les voir pour que ensemble vous trouverez une stratégie pour libérer notre territoire ainsi, vous auriez contribuer. Il n’a que 20 jours d’abord même ceux qui sont né militaire ne pourrons pas résoudre ce problème en trois ans.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
LCL Daba NAON : « Le MPSR invite tous les Burkinabè à s’impliquer sans réserve dans le processus en cours pour une restauration de notre intégrité »
Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR
Burkina Faso : Le Comité de soutien au MPSR propose le recrutement de 500 000 jeunes pour appuyer l’action des VDP
Prise et gestion du pouvoir MPSR au Burkina : Paul Henri Sandaogo Damiba apporte des éclairages
Bilan du coup de force du MPSR : Deux morts et une douzaine de blessés
Coup d’Etat du 24 janvier 2022 : Près de 76 % des Burkinabè favorables, selon un sondage
Burkina/MPSR : Une coalition d’organisations annonce un « giga-meeting » pour ce samedi 19 février 2022 à la Place de la nation de Ouagadougou
LCL Paul Henri S. Damiba, président du Faso : "L’œuvre de refondation portée par le MPSR ne s’inscrit pas dans une logique révolutionnaire mais un retour aux fondamentaux"
Ibrahima Maïga : "Je partage la vision du MPSR et j’ai adhéré"
Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire
Burkina Faso : Une délégation de "l’Appel de Manéga" rend visite à l’ex président Roch Kaboré
Burkina/Pouvoir MPSR : « Il faut combattre cette crise morale qui caractérisait les pouvoirs Kaboré et Compaoré », préconise Pr Etienne Traoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés