LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Notre patrimoine touristique

Publié le samedi 14 août 2021 à 11h02min

PARTAGER :                          
Notre patrimoine touristique

Quand j’ai voulu expliquer l’importance économique du tourisme à mon entourage à Ouagadougou, j’ai compris que je parlais à des sourds. Des sourds qui ne veulent rien faire pour entendre. Qui voyaient tout cela comme une perte de temps.

Je sais, dans notre vieux fond culturel, dépenser son argent juste pour se promener est un gaspillage fou. Une action d’enfants gâtés. Mais là, j’avais à faire avec des gens aux gros diplômes avec gros français de France.

Comme il semble que je suis incorrigible, irréparable même, je persiste. Utilisez votre moteur de recherche favori et regardez les recettes astronomiques que certains pays tirent du tourisme. Vous allez saliver. Je ne suis pas économiste. Si vous me confiez la direction d’une entreprise commerciale, autant fermer la boîte tout de suite. Néanmoins, je vais tenter de décrire ce que J’ai vu, au long de mes voyages.

Ça commence dans les consulats, où des hordes de touristes paient pour un visa. Et ça rentre dans les caisses de l’Etat burkinabè. Ensuite, ces gens paient un billet d’avion. Si vous avez une compagnie nationale, c’est une clientèle captive. Et en haute saison touristique, le prix du billet d’avion peut dépasser un million de francs CFA. Si monsieur voyage avec madame et les enfants, faites la multiplication !

Une fois sur place, il faut se loger. Formidable pour les hôtels. Il faut manger. Les caissiers des restaurants ne chôment pas. Allons plus avant ! Les sites à visiter ne sont pas tous à Ouagadougou. Les sociétés de transport et de location de véhicules se frottent les mains. A l’arrivée, tout cela génère des emplois. Et ces travailleurs font vivre leurs familles, en réinjectant leurs salaires dans les circuits économiques du pays, en payant des impôts et des taxes.

Si vous êtes à Ouagadougou, allez voir tous ces agents en activité à l’aéroport ! Je le dis rapidement et sans mots savants, mais chacun comprend que ce n’est pas une petite affaire. Les autres pays savent capter cette manne financière. Pourquoi nous, nous restons là avec les deux pieds dans la même chaussure ?

Eh bien, le tourisme n’est pas possible sans site à visiter, sans monuments emblématiques. Ce que la nature a créé, c’est cadeau. Mais un monument traduit en image concrète l’âme et le génie d’un peuple. C’est la création qui est sortie de nos mains qui dit à l’œil de l’étranger qui nous sommes. De même, quand un peuple ne prend pas soin de son patrimoine touristique, quand il regarde dépérir ce patrimoine, quand les fils de ce peuple veulent manger aujourd’hui et maintenant, ce peuple a un sérieux problème.

Lire la suite sur Tourisme au Faso

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 14 août 2021 à 11:21, par kinda En réponse à : Notre patrimoine touristique

    Oui c’est bien dit et c’est vrai ; encore faut-il sauvegarder ce que nos devanciers nous ont légué ; voyez ce qui est arrivé avec la mosquée de Bobo ; une mosquée réfectionnée à coup de millions (500 millions selon les dires) et en un temps deux mouvements la mosquée est à terre.
    On sait qu’on doit prendre un avion, louer un hotel , se restaurer.... si on veut visiter un site mais visiter quel site ????

  • Le 14 août 2021 à 11:26, par Beogo En réponse à : Notre patrimoine touristique

    Je suis contre le tourisme de masse au Burkina car cela se traduit par une dégradation de l’environnement, sources de nuisances et une hausse des loyers.Vous avez qu’à regarder en Europe où les pouvoirs publics commencent à prendre des mesures pour limiter les accès aux différents sites et mènent une lutte acharnée contre Airn’b.
    Or, au Burkina nous ne prenons pas soin de notre environnement. Il suffit de porter son regard au loin pour ne voir que des sacs plastiques. Le tourisme au Burkina,ça sera ajouter un autre problème aux problèmes que nous rencontrons tous

    • Le 16 août 2021 à 08:47, par Bala bala kaya En réponse à : Notre patrimoine touristique

      Le tourisme fait entrer de l’argent dans le pays ... pk être contre cela ? Et en.plus ça fait travailler les gens vous ne voulez pas voir votre pays se développer ??
      Les sachets plastiques jetés par terre par les citoyens.burkinabes c’est le rôle de l’état de les éduquer ! Le problème dans ce pays c’est que tout le monde parle mais personne ne fait rien ! Est ce normal qu’un enfant n’est rien à faire pour s’amuser dans un pays qui compte plus de 20 millions d’habitants ? Ce n’est pas normal et quand qqchose est fait c’est laissé à l’abandon ensuite ..
      Vraiment la mentalité des gens dans ce pays est très difficile..
      On dirait qu’ils ne veulent pas avancer et s’ouvrir au monde alors qu’il y a tout à faire car rien n’existe et rien n’est développé ici ! Qu’atendons nous ?

  • Le 14 août 2021 à 17:02, par anj En réponse à : Notre patrimoine touristique

    mr les toubib qui viennent nous instruire en tout.Votre domaine d’intervention et d’expertise ne fait que croitre de jour en jour.
    néanmoins merci de nous dire qu’il faut être un ’KAOS WEOGO" pour comprendre le monde.

  • Le 17 août 2021 à 10:06, par kwiliga En réponse à : Notre patrimoine touristique

    Hum, épidémies de Marburg, de Choléra, Covid, insécurité, terrorisme,... n’est-il pas vain, en ces heures sombres, de faire l’apologie du tourisme international ?
    Quant-au tourisme de masse, rassurez-vous, ce n’est pas Beogo la veille.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Spécial Saint-Sylvestre au restaurant L’Eau vive de Bobo