Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 29 juillet 2021 à 22h30min
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

Selon la direction de la communication du ministère de la Sécurité, les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso ont été interpellés par les services de sécurité le mercredi 28 juillet 2021.

Cette interpellation intervient vingt-quatre heures après leur conférence de presse au cours de laquelle ils ont annoncé la naissance d’une union dont les objectifs, les moyens et les modes opératoires ont été révélés.

Le mouvement avait affiché sa volonté lors de sa conférence de presse de recruter 25 000 combattants burkinabè qui seront formés militairement pendant un à deux mois par les Forces de défense et de sécurité (FDS).


A lire aussi : Lutte contre le terrorisme au Burkina : Des Burkinabè favorables à la prise des armes par le peuple


Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 juillet à 17:07, par Kenichi En réponse à : Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

    Vous allez les rendre populaire . ce qu’ils ont dit est même passé inaperçu. dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 17:51, par caca En réponse à : Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

    Il était temps de recadrer des voyous comme ce groupe. Trop de laxisme dans un pays conduit toujours à des guerres et rebellions. Il y a d’autres associations comme balai citoyen que la police doit aussi interpeller les responsables. Depuis, l’insurrection bâtarde il y a des groupuscules d’individus qui se croient indispensables pour diriger ce pays. C’est le problème et l’immaturité africain.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 18:51, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

    @Kenichi, vous vous trompez.

    Si on leur laisse le temps, ces gens auront l’occasion après leur sortie médiatique :

    1°) De commencer leur "recrutement" ;
    2°) De commencer à recevoir de l’argent de citoyens de bonne foi ;

    Dans les deux cas, on va se retrouver avec des victimes (les jeunes patriotes qui se seront inscrits et les gens qui auront envoyé une contribution) qui auront perdu du temps, de l’espoir et de l’argent et qu’on ne peut pas remettre dans leur bon droit.

    Certains ont reproché à la justice d’avoir laissé les "investisseurs" du trading prendre des milliards qu’ils ont fait disparaitre avant d’intervenir. Cette foi ils prennent les devants, on na va aussi le leur reprocher ?

    La défense de l’intégrité du territoire national, la sécurité et la protection des biens et des personnes sont des prérogatives régaliennes de l’état, exercées à travers le gouvernement et l’armée. Les sociétés privées qui veulent exercer dans ces domaines doivent obtenir un agrément et respecter des conditions précises.
    Même le parti au pouvoir ou le chef de file de l’opposition, reconus par les institutions et ayant voix au chapitre, ne peuvent pas se lancer unilatéralement dans des "recrutements" et armer des civils sans affronter les rigueurs de la loi.

    Et vous voudriez qu’on laisse faire ? Mais on est où la ???

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 18:56, par AMADOU En réponse à : Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

    Kenichi ils seront plus populaires que Eddie qui a fait marcher pour libérer Gilbert Diendere. S’ils se présentent en 2025 Eddie ne verra que de la poussière. Gilbert et Blaise c’est fini. Beaucoup des terroristes qui connaissent Gilbert ne sont plus a la page ou décédés. Leurs idées sont à prospérer

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 09:44, par yerbanga henri joel En réponse à : Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

    s’ils sont sinceres, il existe deja des cadres qui luttent contre le terrorisme et le grand banditismes. Pourquoi ne pas s’approcher de ces cadres pour remettre leurs idées ou leurs projets. Ce pays n’est pas un FAR WEST ou chacun peut créer ou organiser des voyous ou des bandits nous créer d’autres problèmes ; je remercie les autorités d’avoir réagis avec promptitude pour arrêter ce fameux projet machiavéliques. Vous savez, ils se peut que ces gens roulent pour quelqu"un ou pour quelque chose, sinon comment un budget prévisionnelle soit mobilisable en trois mois avec le covid-19 qui à décapiter toutes les économies de tous les pays meme les plus nantis ont de la peine à se relever par cette pandémie mondiale ; ils savent déjà ou ils doit être financer en espace de trois moi ; donc merci pour les autorité de les interpeller a tant.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 10:14, par SOME En réponse à : Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

    Cette histoire n’est claire. Cet article (ou les services de sécurité) ne donne pas toutes les informations qu on leur reproche.
    « …ils ont annoncé la naissance d’une union dont les objectifs, les moyens et les modes opératoires ont été révélés. » s’agit il de ceux des services de sécurité alors c’est normal. Et chercher à savoir comment ils auraient pu entrer en possession de ces informations. Si c’est ceux à eux personnellement, il n’y a pas de raison de les interpeller mais ouvrir une discussion avec eux pour savoir leurs raisons d’appeler à une mobilisation populaire armée formée par l’armée.
    cette arrestation risque d’exacerber les choses alors qu’on aurait pu y trouver l’opportunité de la fusion armée et peuple, union indispensable pour gagner cette guerre. Pourquoi faire appel à des VDP et interdire une mobilisation populaire ? Cela nous dit les vraies raisons se trouvent ailleurs
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 10:30, par arsène bamogo En réponse à : Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

    Quelle que soit la noblesse de leur initiative, ces messieurs sont allés quand même trop vite. Les recrues seront formées par les forces de sécurité disent-ils. Celles-ci ont-elles été approchées à cette fin ? Si oui quelle a été leur réponse ? Dans le cas contraire un citoyen ou un groupe de citoyens ne saurait engager la responsabilité des FDS dans cette aventure sans tête ni queue. L’enquête gagnerait à être poussée pour une meilleure compréhension.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 11:37, par KOUDGOU Yilké Augustin En réponse à : Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés

    "Depuis, l’insurrection bâtarde". Hé ! Caca, ça sent vraiment mauvais. Vous semblez bien porter votre nom. Où bien, je me trompe ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une politique de promotion des langues nationales en cours d’élaboration
Deuxième congrès des avocats de l’UEMOA : Justice et corruption au cœur des débats
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le RENLAC interpelle l’Etat sur l’inefficacité des mécanismes actuels de régulation de la commande publique
Burkina - Logements sociaux : Abdoul service international remet des clés de villas aux acteurs du monde universitaire de Bobo-Dioulasso
Ouagadougou : Un jeune homme simule son propre enlèvement pour soutirer 5 000 000 de FCFA à ses parents
11e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient : Les lauréats sont connus
Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique
Journée internationale de la paix, édition 2021 : Message de la garde des sceaux
Burkina Faso : L’UNAPOL fait le point sur sa rencontre avec le gouvernement
Éducation au Burkina : Des enseignants des lycées scientifiques renforcent leurs capacités
Enseignement supérieur au Burkina : Les présidents d’universités se concertent pour une meilleure qualité de l’enseignement
Burkina Faso : 100 nouveaux volontaires de l’Assemblée nationale en formation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés