Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • dimanche 11 juillet 2021 à 22h15min
Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

Le gouvernement malien est très remonté contre Mohamed Bazoum. Pour cause, le président nigérien a cité le pouvoir de Bamako comme un mauvais exemple de démocratie.

En séjour à Paris, Mohamed Bazoum s’est montré hostile aux coups d’État militaires en Afrique. « Il ne faut pas permettre que des militaires prennent le pouvoir parce qu’ils ont des déboires sur le front où ils devraient être et que des colonels deviennent des ministres et des chefs d’Etat », a-t-il indiqué.

Pour lui, ces coups de force cachent souvent les échecs de l’armée sur le terrain. « Qui va faire la guerre à leur place ? Ça serait facile qu’à chaque fois qu’une armée, dans nos pays, a des échecs sur le terrain, elle vienne prendre le pouvoir », a-t-il poursuivi avant d’indexer le voisin malien « C’est ce qui s’est passé par deux fois au Mali : en 2012, les militaires avaient échoué, ils sont venus faire un coup d’Etat. Cette année encore, ils ont fait la même chose. Ce n’est pas des choses acceptables ».

Cette sortie du président nigérien n’est pas du goût des autorités maliennes qui l’ont fait savoir à l’ambassadeur nigérien en poste à Bamako. Le Ministre des affaires étrangères et de la coopération, Abdoulaye Diop, a rappelé au diplomate nigérien que les deux pays sont liés par l’histoire et la géographie. Mais les propos du président Mohamed Bazoum ne sont pas de nature à consolider les relations entre les deux nations.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 juillet à 22:58, par Dedegueba Sanon En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Bazoum, fera-t’il mieux que son prédécesseur et les militaires, face aux barbus ? Lorsqu’on dit de lui qu’il est le "bon relais" de Paris dans le Sahel, on dit vrai. Dire que c’était un proche de feu Salif DIALLO, c’est à en perdre son latin. Avec des têtes pareilles nous sommes partis pour toujours ployer sous le poids du neocolonialisme français pour des siècles encore.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 22:58, par Bao-yam En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Que dire des coups d’État civils ? M. Bazoum a lui-même été élu dans des élections qui ont vu l’exclusion de son rival le plus sérieux. Que dire des 3è mandats forcés ? Que dire des mandats achetés à coups d’argent détourné ? Aussi, tant qu’on considérera qu’une guerre est l’affaire exclusive de l’armée au front pendant que les politiciens font de la gabegie dans la capitale, la guerre ne peut être gagnée. Peut-être que les militaires remontent simplement à la source de leurs échecs.
    Un coup d’état n’intervient généralement pas dans une bonne démocratie qui fonctionne.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 01:37, par SOULY En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Du calme, Monsieur « le nouveau petit serviteur des intérêts de l´impérialisme international  », notamment français. ! Nous allons toujours enfreindre les ordres de ce même impérialisme, en risquant nos vies, comme l´ont fait Sylvanius OMLYMPIO, Patrice LUMUMBA, Modibo KÉITA, Thomas SANKARA, Kwame NKRUMAH, Nelson MANDELA. Le cas du Mali aujourd´hui n´est pas un acte isolé, bien au contraire, c´est dans la continuité de la lutte de ces hommes contre l´oppression, même lorsque les chances sont minces ou souvent même contre nous ! Ces illustres africains nous ont montré le vrai chemin de la liberté et du véritable progrès pour le continent africain.
    Ceux qui rêvent de rester longtemps au pouvoir n´obéissent qu´aux ordres de leurs maîtres blancs  ! Au dernier jour, nul ne pourra se dédouaner en disant qu´il n´avait fait qu´obéir aux ordres ! Les peuples vous attendent au tournant de l´histoire ! Et comme l´a si bien écrit le général Henning Karl von TRESCKOW, « Les ordres sont des lois pour les idiots » Le colonel Assimi GOITA lui ne reçoit aucun ordre de Paris !
    SOULY N. Stéphane

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 06:16, par Vérité Indiscutable En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Un mendiant ne peut que parler de la sorte à Paris. Misérables présidents marionnettes de la France. Vos peuples vont vous manger un à un.
    Asseyez-vous bien sur vos lauriers et vous verrez.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 08:27, par Tanga En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Je ne comprends pas pourquoi les gens font du propos du President Bazoum une polemique. Ce qu’il a dit est il vrai ou faux ?ces propos sont vrai il l’a dit de façon crue. si on lui reproche de dire la verite de façon non diplomatique je peux comprendre. D’ailleurs quel est le role des militaires dans la societe ? Pourquoi chaque fois quand un Noir critique un autre on voit vite la main de l’ex colon mdr. Pensez vous que Macron a peur de dire la verite a Asimi et sa clique lui meme. A t il besoin d’un intermediaire ? Quand la case de ton voisin brule il voit l’aider a eteindre le feu sinon… Pauvre de nous nous voyons le mal partout

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet à 16:10, par Dedegueba Sanon En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

      Pour ma part, si j’ai réagi de la sorte, c’est qu’étant voisin du Mali, et ayant les mêmes soucis avec les terroristes que le Mali et le Burkina, Bazoum aille reprendre à Paris, les propos de Macron, qui du reste ne dit pas cela du Tchad.
      Dans un contexte où l’opinion malienne et dans une large mesure, africaine est hostile à l’occupation du Nord du Mali par l’armée française et ses "protégés", cela frise la, provocation. C’est comme si le président nigerien se plaisait dans le rôle de "mounafica"... Or très tôt, dès son arrivée au pouvoir, c’est cette image que les panafricanistes lui collent. Nous cherchons, à nous défaire de la tutelle française, mais lui semble plutôt vouloir se réfugier sous les ailes du "Coq gaulois". Personne n’a jamais vu un coq protéger les poussins.
      C’est vrai que le Mali était la cible de la question, mais les généraux tchadiens devraient aussi voir rouge.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 08:43, par Vérité Indiscutable En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

      Cher Tanga, depuis quand un Président d’un pays peut faire la Morale à un autre Président et son Gouvernement ? Lui-même ne réussit pas à gérer le Niger. La situation du Mali n’est pas son affaire. Un peu de bon sens. S’il lui manque la diplomatie, il doit lui rester un peu de respect. Des servants locaux comme bazoum, l’Afrique n’en a plus besoin.

      Répondre à ce message

      • Le 12 juillet à 13:01, par Louise En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

        Cher vérité indiscutable ,, ne soit pas aveugler par ta colere. Quand le Mali brule il ne sied a aucun pays limitrophe de regarder la situation sans ne pas agir et Mr a su bien le dire. comme nous les Africains nous aimons les verites crues pour remettre en cause notre sale orgueil pour se reveiller Bazoum l’a fait. Si tu suis tres tres bien l’histoire du Mali tu sauras que le coup d’Etat de Sanogo a son temps n’avait pas lieu d’etre idem pour ce clown de Asimi.Macron est venu au Burkina humilie le PF on a dit quoi ? Trump a insulte les pays Africain on a fait quoi ?le FMI et la banque Mond. Sont que des institutions financieres mais elles font la morale a nos chefs d’Etats. Documente toi. Google. Bazouma eu les gouilles de dire haut ce que d’autre pense pas.

        Répondre à ce message

        • Le 12 juillet à 20:49, par Vérité Indiscutable En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

          Le coup d’état de Thomas SANKARA est le seul qui a donné une valeur au Burkina Faso. Avant lui et après lui, il n’y a que des misérables et nous croupissons dans la misère. En quoi nous sommes mieux que le Mali ? Manger votre corruption et laissez le Mali se gérer. Vous n’avez pas encore inquiété les terroristes ; les maliens eux les inquiètent maintenant, terroristes du Mali et terroristes au-delà du Mali qui vendent les armes. Allez mieux vous former en géopolitique !

          Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 09:38, par lac En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Ce n’est pas a Paris qu’il faut aller tenir de tel propos. EN afrique et particulièrement en AFRIQUE de l’ouest, il y a assez de cadre de concertation pour apporter son point de vue sur une situation donnée. La tendance actuelle pour les pays Africains est de se démarquer de la lourde tutelle des Français.M le Président du Niger ,la CEDEAO N’est pas a PARIS et que PARIS n’est pas Addis-Abeba.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet à 15:45, par Tanga En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

      La demarcation vis a vis de la tutelle de l’ex colon dont nous rêvons tant ne viendra pas de si tôt. Je suis pessimiste sur ca ,c’est pas en Afrique que cela viendra. La vraie demarcation viendra de ces enfants d’immigres nées sur leur sol.

      Répondre à ce message

      • Le 12 juillet à 08:53, par Vérité Indiscutable En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

        Quelle honte pour vous-même M. Tanga.
        Le défaitisme de ce genre va nous tuer. Les fils des immigrés africains ne pourront pas tout seuls sauver l’Afrique si nous en Afrique pensons comme toi que nous ne peuvons rien faire. C’est vraiment désagréable de s’avouer vaincu publiquement de la sorte. Toi, c’est quoi tu laisses à tes enfants et petits enfants ? Penses-tu que notre situation actuelle peut-elle être la garantie d’un avenir radieux pour nos générations futures ? Tout fils digne et intègre doit se sentir engagé dans la lutte de Libération du pays.
        Braves burkinabè, jamais le défaitisme dans nos bouches. Jamais.
        La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

        Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 10:07, par le juste En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Il a vraiment raison. Les militaires ne doivent pas se méler dans la politique. Ils viennent pour rester et le seul moyen de les chasser est un soulévement populaire.

    Répondre à ce message

    • Le 13 juillet à 04:19, par Atrap Le Moize En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

      Je ne sais pas pourquoi les gens crient à hue et à dia sur les militaires. Ne sont-ils pas des citoyens de ce pays comme tout le monde ? Vous pensez que le rôle des militaires est de mourir pour des gens qui se bunkerisent et vivent dans l’opulence en s’adonnant à leurs activités favorites qui sont celles de détourner les biens de l’Etat et narguer leurs concitoyens avec. Vous prenez les militaires pour des imbéciles ? Soyons sérieux quand même quand nous nous exprimons. Nous sommes toujours les premiers à nous refugier sous nos lits dès qu’il y a gwan gwan dans le pays. Dès que les militaires (toutes les FDS) sécurisent le pays nous ressortons pour les insulter et les traiter comme un chien dont on veut se débarrasser en jetant un os le plus loin possible pour qu’il aille le chercher et nous foutre la paix. Un peu de considération quand même ! Et surtout moins d’ingratitude envers les FDS. Les militaires ne sont pas moins intelligents que les civils que nous sommes ; mieux, certains de nos régimes qui ont véritablement fait avancer nos pays ont été dirigés par des militaires. Pour revenir au sujet, le problème de l’Afrique noire est qu’il y a toujours un larbin pour sortir parmi nos dirigeants et trahir la cause commune pour les intérêts égoïstes et dérisoires de sa minable personne. L’histoire a démontré que tous ceux qui ont joué ce rôle ont été dans un premier temps, utilisés par les occidentaux puis jetés comme des déchets quand ils n’en avaient plus besoin (pour les plus chanceux ; quant aux moins chanceux, ils ont été purement et simplement transformés en ennemi numéro 1 du monde par leurs médias et éliminés). Le cas de Ben Laden en est un exemple patent. La seule solution qui nous reste est de nous battre pour éliminer ce genre de traites de nos rangs. Aux temps forts de l’apartheid en Afrique du Sud, tous les traitres étaient éliminés sans pitié. Les Sud-Africains en sont sortis victorieux. De même, les pays du Maghreb se sont battus contre la France et sont aujourd’hui traités avec considération comme partenaires mais pas comme sujets par la France. Il n’y a nulle part d’autre dans ce monde hormis les Ouighours de Chine un autre endroit que l’Afrique noire dont les populations continuent d’être traitées comme des sujets et leurs terres considerées comme patrimoine conquis de la France sur lesquelles elle fout la merde à volonté. Nous les noirs, nous parlons beaucoup et agissons peu. Nul ne s’émeut sur notre sort parce que nous-mêmes ne faisons rien pour faire changer les choses. Dès qu’on commencera à s’attaquer aux intérêts de la France partout en Afrique noire et dans le monde, notre salut pointera à l’horizon. Chaque noir partout où il est un soldat de sa terre natale. Partout dans le monde, affrontez-les. Battez-vous par tous les moyens pour votre patrie, pour ses enfants d’aujourd’hui et de demain. Les citoyens français ne sont pas nos ennemis mais leurs dirigeants et la politique de leur pays vis-à-vis de l’Afrique noire le sont. Je salue l’initiative du Gabon qui est en train d’adhérer au Commonwealth après le Rwanda. La France ne nous apporte que malheurs et misère.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 12:37, par gongoni En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Dans le principe, le président nigérien n’a fait que dire la vérité . Le seul bémol est que, ce sont les civils arrivés au pouvoir à la faveur d’élections démocratiques qui créent malheureusement les conditions favorables au coup d’Etat parce que ces civils gèrent tellement mal le pays, que les populations à leur corps défendant et très déçues en arrivent à souhaiter un coup d’État .
    Même au BURKINA FASO, avec les derniers développements de la question sécuritaire ,des personnes ne sont pas passées par quatre chemins pour appeler à un coup d’Etat, au regard de l’incapacité du gouvernement à maitriser la question sécuritaire , nonobstant tous ces scandales et affaires immorales qui touchent des ministres et qui énervent les populations . Ce qui est sûr ,pour ne prendre que le cas de notre pays ,si les choses n’évoluent pas rapidement dans le sens positif ,tant du point de vue de la sécurité, que de la gouvernance ,ce régime risque de terminer dans les mêmes conditions insurrectionnelles que celui de Blaise COMPAORE, avec en prime un sort plus horrible pour les tenants du pouvoir actuel ,si ce n’est par un coup d’Etat à la malienne et qui sera applaudi par le peuple parce que ne voyant pas d’autres alternatives pour redresser la situation du pays et sauver la Nation burkinabè .Le président RMCK gagnerait donc à agir vite et efficacement pour redresser la barre .

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 15:50, par Obliviator ! En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Si les officiers des armées des pays africains ont été formés à faire des coups d’état plutôt que de défendre leurs pays, alors ils feront les coups d’état, et c’est ce qu’ils ont su bien faire en Afrique depuis la duperie des indépendances. Comme la plus part des officiers en exercices dans les pays francophones sont passés d’une manière ou d’une autre (formation ou/et stages) par la France, c’est la France qui aurait du répondre à son nouveau vassal (Bambin du Niger) Bazoum. Tout le monde sait qu’on ne forme pas de bons militaires en France, mais des officiers de salon avec des grades et des galons d’opérette, des putchistes potentiels à l’image d’un certain Général De Gaule, ce simulant d’une France sortie victorieuse de la deuzième guerre mondiale qui a pris le soin de nous foutre dans toute cette grande merde-là en Afrique. "Le fruit ne tombe jamais loin du tronc."

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 16:29, par KIA En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Abi, il a pleinement raison. De Aya Sanogo à Goita c’est ça. On lieu d’aller affronter les terroristes Ils ne sont capables que djafoul sur les pauvres civils à Bmk parce qu’il ont les armes

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 18:51, par Gwandba En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Monsieur Bazoum a dépassé toutes les règles qui régissent des principes de respect, de cordialité, de fraternité de la sagesse en un mot. ça saute aux jeux même pour ceux qui ne comprennent pas vite comme nous autres que, cette attitude est celui de l’idiot voulant plaire au bourreau qui vient de violer sa femme, adopte le statue de justicier démocrate à la façon france-Afrique.
    Personne n’est dupe que monsieur Bazoum vise le rôle de l’enfant chéri de la France en se comportant ainsi avec son frère de la même maison de deux chambres qui sont le Niger et le Mali. Comme ça, aux jeux de la France, il sera vu comme celui qui ose pointer du doigt, les révolutionnaires maliens qui risquent de donner une mauvaise idée aux africains décidés à se défaire de la France car, on dit dans mon village, si l’échange ressemble au dons, que chacun garde sa part.
    Cette sortie malheureuse de Bazoum indique aussi qu’il ne faut rien attendre de lui car, pour savoir ce qu’il faut faire pour le Niger, il ira faire la queue à la salle d’attente bondée déjà de la France.
    Aux africains de ne pas tomber dans ce piège à cons.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 21:22, par TANGA En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    BAZOUM a mis bas son masque.
    Il a révélé au monde ce que les plus prévenus pensaient de lui.
    Un valet de l’impérialisme zn Afrique. OUI !
    BAZOUM, tu as tiré par terre ; on t’a flatté. Voilà pourquoi il devait rester à Paris avec macron, Poir être sûr d’avoir le courage de cette bêtise humaine.
    BAZOUM, ton pays est entouré par le Tchad et le Mali dont les guerriers font mieux que les tiens et ces deux pays tu les a attaqué. Tu penses dire la vérité, non, tu as agit sur ordre de ton colon. La conséquence sera quoi ?
    Ton colon veit que tes voisins t’abandonnent pour que lui puis s’installer mieux chez toi car aucun pays ne veut de lui. C’est toi qui veut brader ton pays et exposer tes voisins à l’impérialisme. OK, allons seulement. C’est sûr, tu ne suffira pas à ton peuple quand il va se lever.

    TANGA TAPSOBA

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 22:37, par Banana Republic En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Et pourtant il a raison.
    Que cela soit dit en France ou en Afrique cela s’avère vrai.
    Et le propos est bien dans son contexte.
    Si la réunion avait lieu à Niamey ou à Ouagadougou il l’aurait dit
    Au lieu de faire la politique les soldats feraient mieux d’aller faire la guerre

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 22:39, par Pascal En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    La vérité fait rougir les yeux. Soyons sérieux

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:01, par le Nomade En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Toutes Mes félicitations au Président Bazoum qui a le courage de dire haut ce que tout le monde pense bas et c’est la VERITE ! Toute la zone du Sahel se trouve dans une situation dramatique et les colonels maliens chargés de faire la guerre, depuis 2012, au lieu de faire leur travail sur le front, tournent leus fusils en direction des institutions de l’Etat ! On ne peut pas continuer ainsi, les dirigeants maliens doivent assumer. On peut dire que diplomatiquement on ne le dit pas officiellement en public mais cela devrait arriver un jour ! c’est la lassitude dans tout le Sahel !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:26, par Stalinsky En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    J’ai observé depuis, ce Monsieur qui dirige actuellement le Niger et j’ai constaté et je constate que c’est quelqu’un qui dit la vérité. Les Maliens, pour avoir étudié avec eux, sont des gens qui n’aiment pas la vérité mais les flatteries. Cette situation que nous vivons aujourd’hui a été crée par le Mali avec ATT et Blaise Compaoré qui est allé mettre son nez dans les affaires du Mali, comme défenseur des intérêts Français dans la sous région en remplacement de Houphouët Boigny. C’est ça la vérité .Il faut foutre la paix à Bazoum qui, actuellement a maté les Djihadistes de Bokou Haram et est actuellement entrain de ramener les populations dans les villages du Diffa autour du lac Tchad. les forces armées Nigériennes sont entrés à 50 km au Mali pour mater les djihadistes. Ce que ne fait pas l’armée malienne et Burkinabê. Si Sankara était là, il aurait fait comme par le passé, chasser tous les militaires ventrus assis à la rencontre avec Roch. Les autres seront au front avec les différents détachements portant des noms de révolutionnaires et pourchassant les Djihadistes dans le territoire Malien. Vraiment Pauvre Burkina et du succès encore à Bazoum.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:39, par warzat En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Chacun n’a qu’à faire correctement le job pour lequel, il est payé par l’argent public d’abord et on verra que les bœufs seront mieux gardés. C’est ça le problème de nos pays. On ment et on se flatte, les uns, les autres. Il est trop facile d’accusé le pouvoir politique d’être la cause des insuffisances et autres incompétences et nullités de ceux qui ont la charge de la défense du pays.
    Dans ma prière de ce matin, il me revient ceci :’’les méchants se promènent de toutes parts, quand règne la bassesse parmi les fils de l’homme’’. Il est certain que dans ce pays frère où le nombre de gradés avoisinait le nombre de sous officiers et d’hommes du rang, le problème se poserait quand il faudrait défendre le pays, dans la mesure où ceux qui sont chargés de le faire, ont dévoyé leur mission.
    Le chef de l’état du Niger n’a pas tord en disant cela. Chez nous, des politiciens veulent des soldats dans le gouvernement, qu’ils attendent d’être élus et ils feront leur gouvernement comme ils le veulent. Du reste, les milieux avertis de la chose militaire savent que les problèmes de sécurité ne s’accommodent pas avec la politique. Quand ces deux s’accommodent, c’est la corruption, les détournements .......qui prospèrent et donc les méchants.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 12:50, par AMI DE LA DEFENSE En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    salut à tous. Je pense que les uns et les autres doivent connaître mieux le rôle de l’armée. A mon humble avis, si dans un pays démocratique comme on le dit, les dirigeants n’arrivent pas à gérer le pays comme il se doit qui est mieux placé pour remettre l’ordre ? Je pense bien que c’est l’armée. L’armée n’est pas faite uniquement pour aller au front. La défense du pays implique plusieurs aspects. Pourquoi vous ne vous plaignez pas quand l’armée intervient dans les hôpitaux pour soigner. Elle est dans plusieurs domaines. Si nos dirigeants élus démocratiquement montrent leur incapacité à gérer le territoire, il faut que l’armée prenne sa responsabilité qui est la leur en assurant la gestion du pouvoir en attendant que l’ordre soit rétabli. Donc je pense que l’armée ne fait pas aussi mal si c’est pour venir rétablir une situation anormale. Vous convenez avec moi que la plus part de nos dirigeants se soumettent facilement à l’impérialisme français. Surtout en ces moments de guerres qui sait les tenants et les aboutissants ? Je pense à mon humble avis que l’armée à sa place dans la gestion du pouvoir quand il le faut.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 12:56, par AMI DE LA DEFENSE En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    salut à tous. Je pense que les uns et les autres doivent connaître mieux le rôle de l’armée. A mon humble avis, si dans un pays démocratique comme on le dit, les dirigeants n’arrivent pas à gérer le pays comme il se doit qui est mieux placé pour remettre l’ordre ? Je pense bien que c’est l’armée. L’armée n’est pas faite uniquement pour aller au front. La défense du pays implique plusieurs aspects. Pourquoi vous ne vous plaignez pas quand l’armée intervient dans les hôpitaux pour soigner. Elle est dans plusieurs domaines. Si nos dirigeants élus démocratiquement montrent leur incapacité à gérer le territoire, il faut que l’armée prenne sa responsabilité qui est la leur en assurant la gestion du pouvoir en attendant que l’ordre soit rétabli. Donc je pense que l’armée ne fait pas aussi mal si c’est pour venir rétablir une situation anormale. Vous convenez avec moi que la plus part de nos dirigeants se soumettent facilement à l’impérialisme français. Surtout en ces moments de guerres qui sait les tenants et les aboutissants ? Je pense à mon humble avis que l’armée à sa place dans la gestion du pouvoir quand il le faut.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:47, par wait and see En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    pitié pour des présidents comme celui-ci qui ne sait pas voir au-delà de son nez. Bassoum wene ne wend ti fo ya farafina ?
    L’armée malienne n’est pas venue au pouvoir parce qu’elle veut simplement le pouvoir ! C’est l’inconséquence des dirigeants successifs, leurs fourberies et leurs incompétences qui ont suscité cela. Alors mon cher si tu ne veut pas ce cela t’arrive assure la bonne gouvernance chez toi sur tout les plans, au lieu d’être un valet local de l’impérialisme.
    écoutes ton peuple, vas dans la direction du peuple qui t’a élu et ne joue pas au......... si non ça te rattrapera

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 19:28, par PEGWENDE ! En réponse à : Coopération : Des propos du président nigérien provoquent la colère à Bamako

    Je prefere attendre les resultats des projets de Assimi GOITA avant de me prononcer.

    Les voiles qui couvrent les situations sociopolitiques et socioeconomiques sont devenues de plus en plus epaisses a l’Ouest de Farafina, au point que j’ai des difficultes pour voir a travers !

    Nos dirigeants y compris les militaires ont ete tellement forts negativement exceptes quelques uns dont TonSANK, au point que je prefere wait & see !

    Notre surprise peut etre grande d’ici la que ca soit avec BAZOUM, que ca avec GOITA, si nous citons le Ghabon comme exemple de virage a 120 degres !

    Si je prenais un jour le Pouvoir, je n’affronterai pas frontalement le Colon, surtout pas la France pour racourcir prematurment mon projet : jamais ! Je la caresserai dans le sens du poil tout en preparant mon Peuple a une sorti fracassante, piiimmmm avec toutes les consequences aussi deastreuses soient-elles ! Nous survivrons, les exemples ne sont pas rares !

    Merci de me comprendre mes amis.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés