Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • mardi 20 avril 2021 à 22h40min
Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

Le président tchadien Idriss Déby Itno a rendu l’âme des suites de ses blessures reçues au front, ce mardi 20 avril 2021. L’annonce a été faite par l’armée nationale à la télévision d’Etat.

« Le président de la république, chef de l’État, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de la télévision nationale.

Un couvre-feu est instauré de 18h à 5h du matin. Dans la foulée, un deuil national de quatorze jours est annoncé par les militaires.

Connu pour ses descentes sur le champ de bataille, c’est là-bas qu’il a posé son dernier acte en tant que chef d’Etat. Plusieurs de ses ministres et des officiers de hauts rangs avaient indiqué lundi que le chef de l’État s’était rendu samedi 17 et dimanche 18 avril 2021 sur le front opposant son armée à une colonne de rebelles qui avait lancé une offensive à partir de bases arrières en Libye le jour du scrutin, le 11 avril.

Le groupe rebelle dénommé Front pour l’alternance et la cohésion au Tchad (FACT), dans son communiqué du 19 avril 2021, avait annoncé avoir « blessé » le président Déby. Aucune source officielle n’a confirmé cette annonce.

Transition assurée par son fils

Idriss Déby Itno est remplacé par un « Conseil militaire de transition », a déclaré le général Azem Bermandoa Agouna. Cette instance militaire dirigée par son fils, Mahamat Idriss Déby Itno, désigné chef d’État par intérim, a annoncé l’armée.

Celui qui succède à son père est né en 1984. Etant élevé par sa grand-mère (mère de Déby Père), il est surnommé Mahamat Kaka (kaka signifiant « grand-mère » en arabe tchadien).

C’est en 2013 qu’il a été dévoilé au grand public, lorsqu’il est nommé au poste de commandant en second des Forces armées tchadiennes en intervention au Mali (Fatim), dans le nord du Mali.

Un an plus tôt, il était nommé à la tête du groupement numéro 1 de la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), la garde prétorienne du régime.

Le décès du président Déby est survenu au lendemain de sa victoire à la présidentielle du 11 avril 2021 avec 79,32% des voix, selon les résultats provisoires de la CENI rendus publics le lundi 19 avril.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net}

Vos commentaires

  • Le 20 avril à 11:19, par Une fidèle lectrice En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Oh my god ! il n’a même pu profité de ce 6è mandat !
    voila ! il faut savoir souvent se reposer avant que la nature elle même s’en charge ! il ira maintenant se reposer éternellement !paix à son âme.

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 11:48, par Indjaba En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

      Bien dit. Il se croyait tellement différent des autres tchadiens qu’il ne se croyait plus vulnérable. Comment est ce qu’un président peut aller sur champ de bataille ? Ce n’est pas son travail sauf si c’est un pays de pagaille. Voilà, tu as joué au maréchal et c’est peut être même tes propres militaires qui t’ont abattu et tout mettre sur les rebelles. Le problème du Tchad était Idriss Déby qui venait de se fabriquer un 79% du suffrage. Les militaires ont compris la problématique et n’ont pas voulu se lancer dans une guerre destructrice inutile avec les rebelles. Ses militaires lui ont fait le coup d’état le plus intelligent au monde.

      Répondre à ce message

      • Le 20 avril à 13:32, par Dedegueba Sanon En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

        Bien raisonné. Coup d’état intelligent,sans doute avec l’aval de Macron. L’erreur de Idriss, c’est d’avoir cru en son grade de
        maréchal et de se croire opérationnel au front.Son elimination en fut plus facile. Il est étonnant que sur son cadavre chaud, on se mette à remettre en cause son élection. Une transition de 18 mois qui veut redistribuer les cartes par une élection démocratique ? Une façon subtile de reconnaître que cette élection qui a plébiscité Idriss n’est pas vraiment une de démocratique. Il ne reste plus qu’aux rebelles de se retirer et le putsch sera consommé.

        Répondre à ce message

        • Le 20 avril à 14:30, par Indjaba En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

          Merci là-bas. Si c’est pas coup d’état wohoo ! Le président est mort c’est le président de l’Assemblée qui devrait le remplace pour 3 mois le temps d’organiser des élections. Ces militaires tchadiens sont intelligents et on fait le coup dans un parfait timing. Au temps de Blaise C’est ce que Golf devait faire en octobre 2014 au lieu d’attendre 2015 où il a fait le coup d’état le plus bête de la planète.

          Répondre à ce message

      • Le 20 avril à 17:40, par Mafoi En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

        Bien parlé @Indjaba car je suis convaincu à 90% que c’est l’un des militaires de sa garde prétorienne qui l’a abattu et cela me rappelle étrangement un certain Kabila père.En toute honnêteté je ne verserai jamais des pleurs inutiles pour un dictateur criminel de la trempe de Idriss Déby et pourtant je suis un humaniste mais ils l’ont jamais été à l’image d’ailleurs d’un certain bilaise kouassi né compaoré,je serai enjaillé que la liste s’allonge afin de débarrasser l’Afrique de ces satrapes reptiliens qui sont à la solde de la Françafrique tels que les allassane ouattara,sassou nuesso,macky sall,ali bongo,faure gnassigbé,alpha condé etc...etc...!

        Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 14:35, par verite no1 En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

      Salut les amis ! Tout d’abord paix a son ame ! On a pas fini de pleurer notre fils le Golden boy en RCI et voila qu’on vient de perdre un autre fils. Oui, Deby sejournait a Ouaga tout juste avant de devenir president, le Burkina etait son deuxieme pays. L’imperialisme c’est comme le diable, il te donne quelque chose et si tu ne fais pas ce qu’il veut, il ote ta vie !!!!!!!!!! Oui, il a ete wanke par la France, faut pas tourner autour de la verite !!!!! Celui qui demande des preuves, dites-lui que c’est ecrit sur mes f....!!!!!! Bande de valets locaux de l’imperialisme !!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:21, par Dr Z En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Paix à son âme !
    Mais en tant que chef d’état, il n’avait rien à faire sur un champ de bataille. Il existe une armée au Tchad pour ça. Il a pris des risques inutiles et hélas. Dommage, je l’aimais bien.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:22, par Bikpieb En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Toutes nos condoléances à la nation Tchadienne, et que Dieu l’accueille dans son royaume.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:22, par Sans rancune En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Lui, c’était un Président. Condoléances au peuple tchadien. Qu’il repose en paix

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 12:31, par Le Financier En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

      Et oui, il est président parce qu’il est mort au front. Ayant fait deux séjours au Tchad, je crois que la majorité des tchadiens vous diront qu’ils préfèreront être dans un pays où le président ne se fait pas tuer bêtement au front, bêtement parce qu’il n’est pas meilleur officier ni plus courageux que les hauts gradés militaires tchadiens. Il est allé au bout de sa logique. Il est arrivé au pouvoir par la force des armes et ne le cédera que par les armes. Que Dieu ait pitié de son âme et lui donne le repos éternel. Tous reconnaîtront son apport inestimable dans le maintien de la paix dans la sous région. Mais à l’intérieur de son pays le tableau n’est pas luisant. Il laisse un pays divisé (nord-sud), où son clan et le clan de la première dame (nommée par décret présidentiel) vivent dans l’impunité totale, l’enrichissement illicite, les règlements de comptes etc.

      Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:25, par kado En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Paix a son âme. Il a vécu une vie utile. Courage a la nation Tchadienne.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:25, par Adama En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Enorme perte pour le G5 SAHEL et boulevard pour les térroristes et leurs parrains.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:27, par Règne par épée, péri par épée En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    La logique est respectée ici. C’est comme ça ; on n y peut rien. Au moins lui est mort au front.
    Il reste le tour des vieux présidents au long règne de cette même Afrique du centre : Cameroun, Guinée Equatoriale et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:31, par James En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    très triste
    Je crains à présent pour la stabilité de toute le sous-région.
    Que Dieu nous vienne en aide

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:32, par Da Sia djemate En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    paix a son ame !Le peuple tchadien peut enfin connaitre l’alternance .Si on refuse de quitter le pouvoir la mort vous l’arrache

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:35, par Paguindsom En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Encore un "Wankage" ! suivez mon regard. Je pense plutôt qu’ils tenté un coup comme celui à Moussa Dadis Camara mais la main a dû être plus lourde, involontairement. But whatever the way, this a more than very bad news ! car quoi qu’on puisse reprocher à l’homme, il jouait un rôle non négligeable pour ne pas dire très significative dans la lutte contre le terrorisme dans notre sahel. Il appartient à l’armée tchadienne de démontrer qu’elle peut maintenir le niveau et la cadence. Mes condoléances à la famille et à tous ceux à l’affection de qui Deby a été arrache. Paix a l’âme du disparu, illustre à sa façon. Car quoi qu’on dise, c’est le Sahel qui perd un FILS, digne.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:38, par DIAMBAR En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Repose en paix Diambar(guerrier). L’être humain a des limites.Malgré tout,il a été un Président responsable qui se battait pour la quiétude de son peuple.Merci pour ce sacrifice mortel.Que le Tout Puissant accorde la paix à notre sous région.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:40, par Naso En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Le Tchad est en deuil ! C’est une énorme perte pour l’Afrique surtout de l’Ouest car c’est un boulevard ouvert pour le terrorisme. La mort de Kadafi a ouvert la porte aux terroristes. Idriss Deby était le seul véritable combattant qui restait. La France a encore remportée un trophée.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:43, par KOLO Idrissa En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Sans lui l’Afrique avancera. Après 30 ans, un 6ème mandat était inutile. C’est l’Afrique mon Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:50, par HORUDIAOM En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Les problèmes du Tchad ne sont pas pour autant résolus. Son fils vient de récupérer le pouvoir par un coup d’Etat militaire ce jour même. Donc le pouvoir reste entre les mains de la tribu Zaghawa, et c’est ce qui irrite les autres communautés au Tchad ! Mais j’ai l’impression que les propres hommes de Deby(issus de sa tribu) ont profité de sa présence sur le champs de bataille pour résoudre le problème de la succession. Cette stratégie consiste à pérenniser le pouvoir au sein de leur tribu. Mes sincères condoléances au peuple Tchadien. Paix à l’âme du Maréchal Deby. Il aura été courageux jusqu’au bout ! L’histoire le lui en vaudra ! A suivre

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:52, par TANGA En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Paix à ton âme oh illustre homme.
    Oser lutter, savoir vaincre ! La patrie ou la mort, nous vaincrons !
    Oui, il renait toutes ces responsabilités. Resté militaire, il se voyait dans le devoir d’aller sur le champ de bataille.
    Puisse Le Tout Puissant et Miséricordieux te prendre dans ton paradis tel que tu as prix les problèmes de ton peuple comme tiens ! Amina !
    Que chaque dirigeants Africain s’assaille et réfléchisse ; Idriss DEBI était sollicité à l’Ouest et au Centre de l’Afrique avec ces hommes pour aider à chasser les bandits. pour cela, notre très cher pire énemi qu’est l’Impérialisme après maintes essais vient de l’avoir avec l’aide de ’’rebelles terroristes’’.
    Maintenant, tous nos dirigeants doivent savoir qu’il est préférable de se mettre ensemble et lutter sérieusement contre les bandits si non nos pays n’auront jamais la paix. Cette lutte, c’est nous qui devons la mener au lieu d’appeler les ex colonisateurs car eux n’ont pas intérêts à ce que nous soyons libres.Ça, Idriss DEBI l’avait compris et étant seul, ça l’a emporté. Ensemble et au sérieux, nous vaincrons !
    NOUS N’AVONS PAS BESOIN DE CONTRAT DE PROTECTION ou PROTECTORAT !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:55, par Papa En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Je pense qu’il en fesait trop,apres sa sortie contre boko-haram où il a eu beaucoup d’eloges le revoilá encore au front contre les rebelles. Il a une armee aguerrie capable de defendre le territoire ,pourquoi faut-il qu’il aille lui-meme au front . personne ne peut echapper a son destin. PAIX A SON AME .

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 11:58, par EBENEZER En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Triste nouvelle.
    Un coup savamment orchestré depuis l’extérieur du Tchad pour éliminer un président-Idriss Debby- qui était devenu gênant pour les intérêts de l’ex métropole et contre le terrorisme dans toute l’Afrique.
    Mes condoléances à la famille éplorée et au peuple tchadien.
    L’Afrique perd un véritable patriote.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:03, par Dabiré En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Les poissons dans une marre ne connaîtront jamais la couleur du soleil qu’au jour où le vieux caïment sera pêché dans l’eau YAKO AFRIQUE on a vu il était le seul golois" a faire face aux enémis nous on a bésoin des Hommes pour diriger et Non des Femmes pour être naïfs Idriss que ton âme protège ta famille

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:08, par QUID En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Lorsque je dis que "l’armée" du Tchad est particulière, voici la preuve. Une vraie armée est tellement organisée et hiérarchisée qu’un Colonel n’a rien a faire sur le champ de bataille, à plus forte raison un Maréchal.

    Lors des combats, l’avion qui transporte un simple général est tellement haut que les combattants au sol ne l’apercoivent pas, tout cela pour l’extraire du danger !

    Il est allé à la rencontre de la mort tout en connaissant les risques. C’est un courage suicidaire
    RIP

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:08, par BEOGO En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Quelles que soient les circonstances de son décès c’est une mauvaise nouvelle pour toute la région. Le Tchad, entouré de pays en conflit plus ou moins larvé (Boko Haram au Nigéria et Cameroun anglophone, EI et Al Qaida au Niger, Darfour à l’est, capharnaüms libyens et centrafricains au nord et au sud) n’avait pas besoin de ça. D’autant plus que la transition ne se fera pas forcément en douceur à court ou moyen terme, les appétits de pouvoir risquant de se réveiller dans toute la zone au sud du BET (le nord en gros) et même dans le Tibesti, afin de contester la suprématie des Zaghawas sur le pays depuis trente ans. Il y aura probablement également un effet sur Barkhane, l’armée tchadienne étant la seule du G5 Sahel à se battre réellement, il n’est pas certain que le Tchad ne doive pas rapatrier ses troupes en cas de troubles intérieurs. Quoi qu’on pense de Déby, il a stabilisé le Tchad (certes pas en douceur mais Habré a fait pire) a contrario des autres pays de la zone.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:34, par Bao-yam En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Lui c’était un héros ! Mort au combat pour protéger sa patrie ! Le pouvoir pour lui ne consistait pas à jouïr et compter sur l’extérieur. Son élimination est probablement télécommandée de l’extérieur. Ça n’augure rien de bon pour l’Afrique de l’Ouest qui risque de sombrer dans un chaos total.

    Quant à ceux qui lui reprochent d’être aller au combat, c’est très léger et insensible. C’est une culture de la lâcheté. Préferez-vous un chef qui monte au front ou qui envoie de loin d’autres se battre ? Il y a une certaine insouciance de l’Afrique actuelle (le Burkina en particulier, le Ouagavillois doublement) par rapport à l’urgence de la menace armée. J’espère que le jour où ils vont se réveiller ne viendra pas (car ça serait trop tard).

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:44, par yambia En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    lui au moins est mort au Front. Un Chef courageux. Nos chefs doivent aussi de temps en temps aller au front

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 16:26, par Oasis En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

      Idriss DEby, rappelons-le, a été soldat puis rebelle...un homme de tenue en somme. Normal donc qu’il soit à l’aise au front, mon ami. Pas de comparaison avec Rock ou d’autres, qui viennent du monde de la finance. Après l’insurrection, je rappelle que vous aviez voté une loi pour écarter les militaires de la chose publique, au prétexte que c’est ce qui sied dans une démocratie qui se respecte. Je m’étonne que tu te perdes en conjectures devant le cas Deby...

      Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 12:38, par essoma En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

      Nul ne doit se réjouir de la mort d’un chef de l’Etat. mais si cela arrive, les raisons sont plus ou moins connues. si en 30 ans, on n’a pas pu former des gens capables de faire un boulot, tôt ou tard, on finira par avouer son incapacité parfois en payant un lourd tribu.
      le roi Pélé ou Diego Maradona peuvent-ils au motif d’avoir été les plus célèbres footballeurs, demander à jouer un match de 2x45 min aujourd’hui ? probablement pas. et personne ne leur fera un procès s’ils ne les voient plus sur le terrain.
      Un Président, n’est pas un chef de guerre.

      Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:47, par RV En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Paix à son âme ! Condoléances au peuple tchadien ! Triste mais nous ne sommes que des êtres vivants. RIP

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:50, par Lom-Lom En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Le Maréchal a commis la betise d’aller sur le front et la Franceafrique a réglé son compte car on sait que même adulé sur le plan militaire par la France, son 6eme mandat présidentiel était gênant pour les Français. Sinon, pourquoi c’est le jour même des élections que le FACT a lancé les hostilités. Notre Blaise Compaoré doit se convaincre que si la France finit d’utiliser un dirigeant pour détruire son pays où l’Afrique, elle (la France) finit par le jeter dans la poubelle de l’histoire. Et Blaise n’échappera pas à la règle !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:54, par Cachalot En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    On peut certe lui reprocher beaucoup de chose mais on devrait surtout lui reconnaitre l’ amour de son pays. Il aurait pu laisser les nouvelles recrues faire le salle boulot et se cacher dans son palais ou peut être même dans les jupons de la france. Mais non, il a préferé aller lui même au front avec ses warriors. C’est le hero du sahel !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 12:56, par Ka En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Paix à son âme, et mes condoléances a sa famille. Je suis contre les dirigeants mafieux qui veulent s’éterniser au pouvoir sans valeur. Mais Idriss Deby Itno a mérité son pouvoir en consacrant sa vie à protéger son peuple en tant qu’un vrai chef contre les envahisseurs : Même au-delà des frontières du Tchad, il a montré ces preuves à travers le Sahel. C’était un chef digne de ce non, et qui n’avait pas peur, le seul en Afrique centrale d’engagé ses hommes pour faire face à Boko Haram en les montrant qu’un fou à toujours peur d’un autre fou plus fou que lui : Oui, à un moment donné, BOKO HARAM, était tombé pour la première fois sur un fou qui avait la seule méthode pour calmer ces punaises qui tuent hommes, femme, enfants l sans pitié.

    La valeur d’un homme ne se tient pas aux paroles mais aux actes, il a dit, il la fait, il a mis en veille nos grands bavards, les messieurs je sais tout sur papier, mais maintenant au moment de passer à l’acte, monsieur je sais tout devient Monsieur observateur, ‘’’qui reste la force de certains chefs d’états de la sous-région.’’’

    Deby est mort au combat, comme il a juré de ne pas être un maréchal de salon, mais un maréchal sur le terrain, et qu’il ne veut pas mourir sur son lit, mais au combat, il l’a prouvé hier matin sur le terrain.

    Que va faire la France commandeure du G5 Sahel qui comptait sur cet homme nommé le ‘’fou’’’ et qui devait mater les terroristes aux frontières des trois pays, afin que cette France ait sa crédibilité auprès des peuples du Sahel ? Que vont faire les présidents peureux qui tremblent devant les terroristes déguisés ? Pour définir le président Tchadien qui vient de nous quitter, ‘’’’on dit que les chefs qui parlent beaucoup en réalité cachent leur peur, le président Tchadien parle moins, mais agit beaucoup. Que Dieu le reçois dans son royaume et béni son peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 13:02, par Fusee En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Vous y croyez vous... Mort au combat... À presque 70 ans. J’ai du mal à imaginer. Vraiment. Et c’est l’armée qui annonce sa mort. Ne se serait on pas débarrassé d’un dictateur bien trop "encombrant" depuis 30 ans. Bizarre. Bizarre.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 13:09, par Passakziri En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Paix à son âme.
    Mais etait-ce vraiment nécéssaire même en tant que chef suprême des armées ? C’est vrai qu’il s’agissait de défendre son 6e mandat, mais la logique ici est difficile à comprendre. ses conseillers , s’il les écoutait n’auraient pas du lui laisser s’exposer une enième fois.
    Tout ce que je souhaite au peuple Tchadien est d’avoir une armée soudée et toujours efficace qui saura dans un futur proche se mettre au service du peuple à travers un président civil démocratiquement élu qui saura respecter la constitution en laissant la defense de l’intégrité territoriale aux militaires .

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 13:23, par Nabiiga En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Pour ma part, un Général ou un Maréchal sur le continent africain, à la rigueur vaut un sergent dans le strict sens militaire. Dans la vie, personne ne te connais plus que toi-même. Iddris savait pertinemment bien qu’il ne valait rien sur le plan militaire, qu’il ne valait pas plus qu’un caporal en ce qui concerne la stratégie militaire. Porter un uniforme truffé des médailles et des étoiles n’en fait pas forcément un as militaire. Il se décevait, et il en a fait les frais.
    Paix à son âme tout de même.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 13:33, par Le Financier En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Après avoir bien écouté la vidéo. J’ai un doute. Ça c’est un coup d’État déguisé en une mort au combat. Pourquoi un État d’exception après la mort d’un président *démocratiquement élu* (entre guillemets). Pourquoi ne pas appliquer la constitution. Idriss Deby a été wanké par son propre fils. J’aurais appris par dame RUMEUR que Hinda Deby la première dame officielle étaitt la copine de son fils qui est mort bizarrement en France. Il paraît que c’est le père qui avait fait son fils pour prendre sa copine. Si vraiment vrai, il est alors possible dans l’autre sens.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 13:42, par Vérité Indiscutable En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Condoléances au digne peuple tchadien. Honneur au Maréchal Deby qui accepte mourir pour les siens. Quant aux voutours de colons, qu’ils restent tanquillement en dehors de tout et laissent les tchadiens organiser librement la succession. On les connaît, ces vautours...
    Paix au Tchad !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 13:59, par Leberger En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Le jour où une cérémonie était organisée pour qu’il enfile son étoffe de maréchal l’image de l’empereur Bedel Bokassa nous a effleuré l’esprit. Que son âme repose en paix

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 14:27, par internaute En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Humm. Une succession à la Kabila. (Kabila père assassiné a été remplacé par son fils militaire en RDC). Deby père assassiné ou tué mort au combat, a été aussi remplacé par Deby fils. J’espère seulement seulement que ce sont pas les fils eux mêmes qui organisent des coups d’états contre leur père comme dans certains anciens empires.

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 14:54, par verite no1 En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

      Merci internaute, c’est le meme scenario qu’avec Kabila ! J’ai eu a discute avec des responsables Congolais et s’ils t’expliquent l’affaire Kabila, franchement, ca fait pitie. La France avait clairement demande a son fils d’eleminer son pere et s’il ne le fait pas, quelqu’un d’autre le fera. Scenario digne d’un film cowboy et c’est ce qui se passe acctuellement au Tchad. Si tu le fais pas, vous allez tous mourir anyway car celui qu’on va choisir de tuer ton pere ne va pas te laisser !!!!!!! That is the problem !!!!! Tu detales, ya polonium 210 qui l’attend quelque part !!!!!! Notre Malheur, c’est d’avoir croise la France dixit Aime Cesaire.

      Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 14:30, par jeunedame seret En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    IDRISS avait tout, sauf la sagesse. Ignorant qu’il fallait souvent se reposer avant d’être fatigué. Comment enterrer DÉBY sans hécatombe ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 14:31, par Lompo En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Non non non c’est pas possible, Idriss Deby ne peut pas mourir maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 14:42, par Bob En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Le communiqué de l’EMA ressemble fort à celui d’un coup d’Etat mené avec succès.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 15:12, par verite no1 En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Ceux qui parlent mal d’Idriss Deby ne le connait pas ! C’etait un panafricaniste et il a fait des dons au Burkina que vous ignorez meme etant un pays tres pauvre. May his soul rest in peace freedom fighter !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 15:34, par Made En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Quelle honte pour certains internautes ? Idriss est mort au front pour son peuple, et non comme vos chefs d’Etat et autres hauts gradés de lâches qui préfèrent sacrifier les jeunes au profit de leurs vieux jours. INDJABA, je préfère mourir comme Idriss Deby en laissant un sens a mon existence, et non en regardant les rebelles tuer mon peuple a travers une fenêtre de ma maison.
    Tous ceux qui déplorent la mort de Deby sur le front ne sont que des frileux qui rabattent leur queues entre leurs jambes a la moindre détonation d’une chambre a air de vélo.
    RIP IDRSS DEBY-GRAND COMBATTANT

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 15:42, par Made En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Merci vérité N1 Idrss Deby ne ressemble pas a quelqu’un qui fuit son pays et si il y a un autre chef d’Etat qui a le même courage, qu’il aille sur le front. Au Burkina, il n’existe même encore un haut grade qui combat les terroristes. Ils préfèrent mourir en voulant sauter du 3e étage de leur bureau pour fuir des combats.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 16:06, par SPC En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Vraiment dommage pour le Burkina Faso ! Idriss était un bon co équipier pour tonton Rock. Il faut attendre de voir, car demain devient plus inquiétant pour nous les burkinabè...
    Puisse Dieu avoir pitié de son âme !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 16:59, par Enayon guidis En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Paix à son âme. C’est le seul Président à ma connaissance qui se rendait fréquemment aux combats. Il a même dit qu’il préférait mourir au combat pour donner un sens à sa vie sur terre. Il a défendu l’intégrité de son territoire au prix de sa vie. Ceci a un grand sens pour les soldats tchadiens. Courage à vous. Que Dieu vous Éloigne de la division.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 19:10, par citoyen Lambda En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Paix à l’âme de ce Monsieur ,qui bien que dictateur à certains égards était quand même un chef d’Etat très courageux pour affronter les forces du mal ,c’est à dire les terroristes ; et il n’hésitait pas à mettre l’armée du TCHAD au service des autres pays du G5 SAHEL .
    Et il est à craindre, que sa mort n’ouvre un grand boulevard pour les terroristes pour atteindre très rapidement les pays voisins du Tchad et même les autres pays membres du G5 SAHEL .
    En même temps aussi, cette mort inattendue du président IDRISS DEBY ITNO doit faire réfléchir les autres présidents africains et leurs sous fifres zélés .
    Ce qui vient de se passer nous montre clairement, que l’on est jamais aussi faible et vulnérable, que quand on se croit très fort et imbattable . Cela prouve aussi ,que quand Dieu Tout Puissant te donne le pouvoir et l’argent ,si tu t’en sert pour faire du mal , c’est à dire tuer ,martyriser et faire souffrir les autres pendant des années ,si tu t’en sert pour faire la force aux autres ,si tu t’en sers pour cultiver l’injustice envers les autres ,sache, que tôt au tard, le même Dieu te fera perdre le pouvoir au moment où tu t’attends le moins, et souvent à partir d’une petite erreur ou d’un petit incident . Au delà des présidents ,ce type d’évènements doit faire réfléchir aussi nos petits" mogo puissants" de nos pays ( présidents d’institution, ministres, DG ,Maires ) qui croient être sortis de la cuisse de Jupiter comme on dit, au regard de leur arrogance ,de leur insolence et de leur propension à gérer leur structure comme le champ de leur père ,comme une propriété familiale et privée. Comme on dit ça n’arrive pas qu’aux autres . Enfin paix quand même à l’âme de l’illustre disparu et que le peuple frère du TCHAD sache tirer la meilleure leçon de ce malheur pour bâtir un pays fort et développé dans l’unité et la cohésion nationales . Ne dit-on pas qu’à quelque chose malheur est bon ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 23:47, par swartskoff En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Tout sauf mort au combat. Voyez vous, par la photo de déclaration on aperçoit bien le fils 4 étoilés dans l’équipe de wankage. Si le fils n’avait commis le parricide, il eût été humainement sage d’observer le deuil en restant chez lui et laisser les autres officiers lre la déclaration.
    Parricide, wankage, révolution de palais... Tout y est

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 10:20, par SOME En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Bien triste nouvelle pour toute l’Afrique, pas le Tchad seulement. L’Afrique vient de perdre là un combat important, décisif dans la guerre pour sa vraie indépendance. Je serais tenté de comparer cette défaite africaine à celle de l’Afrique du Sud apartheid à cuite cuanavale devant les angolais et cubains. Deby était le pion Fou, la pièce maîtresse dans ce jeu d’échec qui se joue sur l’échiquier Afrique pour l’avenir du monde.

    L’avenir est très mauvais pour nous au Burkina Faso. L’objectif de tout ça, c’est le Burkina Faso. Comprenez pourquoi la proximité Burkina /Tchad. Roch sait que il vient de perdre un allié efficace Deby, c’est le nouvel Kadhafi bouclier efficace contre des « soi disants terroristes ». Alors il gênait beaucoup trop, empêchant d’arriver à leur fin comme ils ont fait en Lybie comme 1e étape dans la reconquête de l’Afrique pour redessiner l’avenir de l’Humanite, je ne dis pas de l’Afrique, mais de l’Humanite.

    Deby était le seul à démontrer que l’Afrique peut faire la guerre et la gagner même. Et pas même le Nigeria n’a eu le courage de le faire. On a éliminé Dadis camarade de Guinée pour verrouiller la porte d’entrée de l’Afrique de l’Ouest:la Guinée avec un alpha conde aux ordres de Bernard Kouchner qui lui dicte ce doit faire. Le Mali a voulu protester avec les militaires on les a mis au pas : voyez ce qu est devenu la révolte populaire au Mali et les déclarations des militaires.
    Vous comprendrez pourquoi un ouattara devait ABSOLUMENT rester au pouvoir en Côte d’Ivoire. Comprenez pourquoi la tentative de coup contre Bazoum au Niger continuité de issoufou, proche du Burkina. Talon est menacé au Bénin car il a damé le pion à leur homme Zinsou. Il reste le mercenaire des européens : le Togo. Kouassi Bilaise ne s’est pas réfugié la bas par hasard !

    Alors comprenez Roch : son immobilisme, son inefficacité etc. Il a commis l’erreur d’un calcul politicien à court terme de laisser éliminer Salif Diallo. On a exigé et obtenu la mise à l’écart du clan de Zida qui a eu le courage de les trahir et choisir le côté du peuple et du pays. On a compris avec le test pour écarter des gens comme Le colonel Auguste Barry et imposer les gens de Blaise autour de Roch (voyez par exemple le retour nargueur d’un Eddy komboigo de son fameux exil’ etc) que l’on tenait Roch par les couilles, même s’il n’en a pas comme un Idriss Deby).

    Quant a certains qui se réjouissent de cette mort de Deby arguant de soi disants arguments tellement debiles je dirais ça fait pitié pour eux. Les histoires ne devait être au front, les mandats anti democ4atiques, la souffrance des Tchadiens, etc vraiment ça fait pitié pour eux. J’ai tellement honte de voir que des africains en soient restés encore à un tel niveau de réflexion à un moment si capital du tournant de l’Histoire où se joue notre avenir. Je me convainc encore plus que jamais des bienfaits de l’éducation politique et idéologique populaire que l’on avait instauré au sein des CDR sous la révolution avec Thomas Sankara.

    Nous nous plaignons au Burkina que la hiérarchie militaire envoie des nouvelles recrues au front sans expérience et sans armes et sans les hauts grades pour commander les opérations, et quand on a un exemple de ce que doit être un vrai haut gradé (être au front en première ligne devant ses hommes et non derrière) on dit que c’est bien fait pour lui car il ne devait pas faire ça. Et vous venez vous plaindre de hauts gradés qui sont dans des bureaux climatisés et roulent dans des V8 climatisés et veillas climatisé. Vous voulez quoi ?Pourquoi compter sur des volontaires pour défendre le pays quand il y a des militaires de profession pour ça. Les civils viendront en soutien seulement dans une 2e étape.
    Deby a démontré ce que être un vrai militaire patriote veut dire. Ça, ça gêne, d’autant plus qu il y a réussi et que là jeunesse africaine avait su le voir. Alors il était devenu l’homme à abattre. On ressuscite une rébellion, plus facile avec la situation en lybie. Deby n’en avait pas peur car il savait qu il pouvait les vaincre mais il a commis l’erreur de ne pas se méfier suffisamment de certains militaires de son armée. Alors ils l’ont fait ! Aujourd’hui le boulevard est ouvert pour la domination de l’afrique (et de l’extermination des africains).

    Deby n’est pas Sankara, mais il n faut pas quelque dirigeant africain ait quelque velleite qui ressemble à un Sankara. Ne pleurez pas Deby, pleurez votre sort. La seule chose : montez vous mêmes au front et battez vous pour votre liberté, votre dignité, votre vie tout court. Ou alors fermons nos gueule et vivons en esclaves : « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Seule la lutte libère » Thomas sankara
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 16:16, par Ka En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    Merci mon ami SOME : Tu as tout dis. Néanmoins, je vais compléter quelques précisions : ’’’’Si le Burkina de 2021 avait su mettre la politique d’égoïsme à coté en gardant en avant des militaires de qualités, et les valorisé au lieu de les écartés arbitrairement par la jalousie et de mauvais calcul, aujourd’hui nous aurons un Deby parmi notre armée qui matera nos frères déguisés en terroristes.’’’’

    Dans les années 1990, un petit cousin militaire affecté dans un camp militaire au Nord du Pays, ou je passais de temps à temps dans ce camp pour le voir les Weekends, je peux vous confirmer en prime que des militaires affectés au Nord sont les meilleurs, dont les officiers supérieurs poltrons de notre armée de gueux n’aiment pas les avoir à leurs côtés dans les bureaux climatisés des villes. Et parmi les frères d’armes de mon cousin, J’ai remarqué un jeune officier timide, mais ferme à l’allure d’un militaire Suisse garde du pape, très discipliné. Et j’ai eu plaisir de discuté très longuement avec ce jeune de l’idéologie de l’armée du peuple.

    Ce jeune dont toi SOME vient de citer le nom, m’a fait comprendre que l’analphabétisme militaire ne devait plus être accepter dans l’armée du peuple, surtout pas des officiers bornés et gradés pour leur temps passé dans un bureaux climatisé que sur le terrain.

    Oui mon ami SOME, l’erreur est humaine dit-on, mais l’erreur commise sciemment en vue d’écarter des bons éléments comme celui que tu as cité qui a fait ses preuves au moment de la transition est inacceptable. J’ai longuement discuté avec des jeunes militaires, surtout un sujet qui va avec le rôle de l’armée dans les états Africains : Déjà à l’époque, certains faisaient partie des jeunes militaires d’Afrique comme Idriss Deby, qui refusent que la nouvelle armée Africaine soit comme celle enfanter dans les années 1960 par l’armée coloniale, car notre armée née le 3 Aout 1960, est née de la refonte des forces militaires Africaines orchestré par la France dont des militaires a la trempe de Deby ou Barry ne voulaient plus sentir, car tout évolue avec du matériels performants très informatisés que nos gradés dont certains officiers dorment dans les bureaux climatisés avec l’analphabétisme du systèmes, n’attendent que l’aide, car, malgré le maigre matériels en possession, notre armée dont on qualifiait le mieux équipé par ce qu’en 1990 le pays de Blaise Compaoré était cité parmi les premiers acheteurs d’armes au monde, n’était rien en matière de connaissance sur le terrain que de défendre autour de sa présidence, car les armes de haute technologie achetés ont été revendus pour un profit personnel, et aucun militaire n’est former dessus.

    La France en vendant les armes au régime Compaoré sachant qu’il les revendait à son ami Taylor ou d’autres pays du Lac, et ne disait rien, c’était là une garantie pour elle de pouvoir continuer à dominer notre armée avec chantage, dont Deby a compris, ou les Barry en arrivant au sommet de la transition ont compris. Deby a su gérer ses hommes et ses armes que la France ne peut rien faire, que de compter sur lui. Mon ami SOME, si on n’avait pas mis de côté un certain Barry, et le valorisé comme Deby, la France devait compter sur l’armée Burkinabé de nos jours.

    Une chose que je regrette aujourd’hui avec la disparition d’Idiss Deby, c’est qu’un officier de haut rang comme lui, surtout président d’un pays, ne devait pas aller au front en raison des snipers qui peuvent le surprendre. Malheureusement pour ce guerrier a la trempe de Rambo, ce n’est pas la première fois qu’il va au front, tout le monde se rappelle de ses cinquantaines d’éléments tués par les djihadistes en 2020, il y était présent. Maintenant tous les ragots inonderont le monde, comme un deputé demande que la France explique devant son parlement de ce qui est arrivé a Idriss Deby, tous ceux-ci sera du passé, ce qu’on peut retenir, l’homme a su combattre avec ses éléments contre le terrorisme dans la sous-région, et il sera une grande perte pour l’Afrique entière. Que Dieu le reçois dans son royaume.

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 23:22, par SOME En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

      "...ce qu’on peut retenir, l’homme a su combattre avec ses éléments contre le terrorisme dans la sous-région" : oui comme tu as raison ! Mais pour moi tout pointe vers un coup d’etat au benefice de forces etrangeres. Si un depute francais reagit ainsi a demander que la france s’explique, c’est parce que les choses ne sont si internes au Tchad. Ce n’est pas une sortie de politique politicienne franco gauloise. En quoi Deby est si important pour que Macron se deplace pour ses funerailles ? Comme je le dis : ca n’augure rien de bon pour le burkina.. Certes c’est une erreur de deby que de se presenter au front : le faire de facon ponctuelle permet de dejouer les complots. Mais le faire de facon systematique le rend vulnerable et affaiblit sa protection. Il avait trop confiance en son armee ignorant que les installations de barkhane avec sa technologie. En a vait-il conscience ? N’y at-il pas trahison des services de renseignements ? C’est clair pour moi. c’est un coup d’etat purement et simplement. Les hauts gradés soit disants tues avant n’est autre chose que l’elimination des fideles qu’on ne pouvait pas retourner. Rappelle toi des koama etc au moment de l’elimination de sankara. Rappelle toi de ce qui s’est passé avec Kabila, etc. Roch a recu le message !
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 10:59, par Ka En réponse à : Tchad : Le président Idriss Déby Itno est mort

    ’’’’’’N’y at-il pas trahison des services de renseignements ? C’est clair pour moi. C’est un coup d’état purement et simplement. Les hauts gradés soit disant tues avant n’est autre chose que l’élimination des fidèles qu’on ne pouvait pas retourner. Rappelle-toi des koama etc. au moment de l’élimination de Sankara’’’’’

    Mon ami SOME : La seule question qu’on peut se posé c’est qu’après les résultats du dernier mandat de Deby très contesté, l’eau a déborder la vase, et le complot qui était peut-être en chantier a été accéléré.
    Avec le déplacement de Macron à cet enterrement de Deby, nous pouvons confirmé que malgré le guerrier solitaire qui était cet homme qui ne craignait personne, sous sa marmite bouillante, il y a toujours la France qui navigue en sous-marin, mais avec une garantie sans faille de sa domination des armées nées de l’air coloniale, dont ses officiers comme Deby père et fils sont obligé de faire leurs formation en France, car les achats des armes empoisonnées oblige.

    Un jour viendra où le complot sera dévoilé publiquement, et la famille Deby comme la famille Thomas Sankara, demanderont des comptes et des dossiers compromettants a la France pour éclaircir le complot par la justice, car le déplacement de Macron ou Mitterrand d’une autre époque, montre que la France est toujours à l’origine des coups d’états, ou utilisés des valets comme Blaise Compaoré pour des ventes d’armes et le jeter comme un papier de toilette quand on n’a plus besoin. Idriss Deby voyant venir sa chute, avait demandé la nationalité Française pour sa famille.

    Pour te dire mon ami SOME, que toutes les armées de l’AOF indépendante, sont nées de la refonte des forces militaires Africaines orchestrées par France, et qui reste de nos jours un instrument de répression de cette France tout a fait son image manipulatrice depuis la nuit des temps, pour servir les besoin de la cause, qui est aussi le garant du pouvoir coloniale. Mais comme je ne cesse de le dire à des chefs d’états de la tempe de Sankara et Deby, ’’mieux vaut avoir l’honnêteté de constater, si les "blancs" sont bien à l’origine de nos misères, ils ne peuvent aujourd’hui nous y maintenir que grâce à la complicité des personnes comme Blaise Compaoré qui trahissent leurs propres frères d’armes pour le pouvoir :’’ Et c’est peut-être ce qui s’est passé avec Idriss Deby. Heureux de te lire mon ami SOME et bon Weekend avec ta famille.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
États-Unis : Le couple Bill et Mélinda Gates divorce
Idriss Déby : Apocalypse chapitre 13, verset 10 (4e partie)
Tchad : Deux personnes tuées dans des manifestations
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés