Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • • samedi 10 avril 2021 à 20h07min
Burkina :  Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a présidé le vendredi 9 avril 2021, à Ouagadougou, la session de la validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la maladie à coronavirus.

Cette rencontre a réuni les membres du Comité national d’organisation de l’introduction du vaccin contre la COVID-19 au Burkina Faso.

La session a permis à Pr Ouédraogo Charlemagne et son équipe ainsi que les partenaires techniques et financiers, d’examiner et de porter des amendements au plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19.

Les échanges ont essentiellement porté sur la logistique dont dispose le pays, les capacités du Burkina Faso à gérer les vaccins, les différentes cibles, la stratégie qui sera mise en place pour vacciner ces cibles et la communication.

Après les échanges et la prise en compte de quelques amendements, le plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19 a été validé par les participants.

DCPM/Santé

Vos commentaires

  • Le 10 avril à 20:13, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    On vous suit.
    La France a mis en place son unité de production locale du vaccin pour nous envahir encore avec leurs gnama-gnama. Jusques à quand durera notre bêtise ? Des intellectuels, des personnes dignes dans la société... mais quand arrive le moment des prises de décisions, même des élèves de bas niveau semblent analyser la situation mieux qu’eux...
    Bon, nous on parle mal.
    Wait and See !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril à 20:52, par Passakziri En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    Félicitations au Pr. Ouedraogo et son équipe pour ce travail. Je reste convaincu que vous faites votre travail avec rigueur et sans précipitation !
    Vivement le déploiement et que chaque citoyen qualifié à prendre le vaccin décide librement de ce qu il veut. Pas plus pas moins.
    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 06:08, par Sidpassata Veritas En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    - Pourquoi nous parler de la validation d’un plan que l’on garde caché ? Pourquoi garder ce plan et ne pas le publier ?
    - Si on joue à cache-cache en ce qui concerne notre santé, si nous on pense qu’il faut faire en sorte que nous n’ayons rien à dire à propos des décisions qui concernent la santé de tous, pense-t-on alors que nous serons disposés à nous laisser vacciner docilement ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 10:59, par Oh que non ! En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    S’il y a plus de morts après la vaccination qu’avant, nous, Burkinabé lambda, tirerons la conclusion qui sied. Et nous demanderons des comptes. A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 09:31, par Jahclave En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    Mois et ma famille ,nous ne voulons pas le vaccin même si nous allons mourir de Corona ,c’est notre destin.
    le vaccin anti-planning familiale a eu de conséquence négative sur nous.

    Répondre à ce message

    • Le 12 avril à 14:57, par Tig-Re En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

      Mon ami, vous ne penser qu’à faire des enfants. Dès qu’on veut parler c’est : "les blans veulent nous stéréliser".
      Pour se developper la chine a mis en place la politique de" 1 enfant par famille".
      Maois vous voulez faire des enfants et sans être capable de leur proposer un avenir.
      Dites moi, tous ceux qui sont des cadres à Ouaga, combien d’enfants ils ont ? 2 ou 3 . Vous voulez encourager les paysans à faire des dizaines d’enfants pour qu’ils deviennent vos boys à ouaga.

      Répondre à ce message

    • Le 12 avril à 20:45, par Passakziri En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

      @Jahclave,
      je crois que les responsables prendront acte de votre décision que je respecte.
      Ma famille et moi nous nous réjouissons que la vaccination soit bientôt une réalité au Burkina, même si malheureusement nous ne sommes pas sûr d’´être parmis ceux qui en bénificieront. Mais nous prendons notre mal en patience si dejà ceux qui sont en première ligne de la lutte ( médécins et infirmiers ) en bénéficiaient. Prenez aussi acte de notre décision.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 09:45, par TANGA En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    Autre fois Nous ne fument que du bétail amassés dans les navires négriers, c’était la déportation des nègres pour travailler dans les champs aux amériques, construire les ports comme celui de Bordeaux. Puis arriva ’’la liberté des esclaves’’, là Nous ne fument que de piètres laveurs de vaisselle ou cireurs de chaussures. Maintenant sous ce "soleil des indépendances" on pense à nous exterminer pour enfin prendre nos terres.
    Oui, c’est ça ! Comment voulez vous que Nous soyons vacciner avec un produit que les producteurs eux mêmes ne veulent pas ?
    Chers dirigeants du Burkina Faso, ne venez pas nous dire que c’est une chose globale pour plusieurs pays, non car je vous dirai que c’est que c’est une bêtise globale. Nous fûmes de la chaire à canon pendant leurs grandes guerres et maintenant vous nous poussez vers l’extermination qu’ils ont organisé.
    Comment peut on nous apporter des vaccins quand ceux là mêmes qui l’on supporté veulent prendre un autre vaccin (SPUTNIK V) ?
    De grace même sil vaccination il y aura, il faut laisser nos populations choisir, laisser nos pharmaciens commander là où ils veulent et vous verrez que le peuple s’en portera mieux.
    De toutes les façons, l’histoire jugera et même si vous ne serez pas là, vos enfants eux seront là !

    Répondre à ce message

    • Le 12 avril à 21:09, par Passakziri En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

      @ TANGA
      Arrêtez de violer l’histoire avec des paralèlles qui sont quant même ridicules.
      Vous affirmez que ceux qui ont supporté des vacins veulent prendre un autre vaccin apéllé SPUTNIK V ? Je ne sais pas d’ou vous tirez vos infos , mais elles n’ont rient de fondé : Considérons les USA, à cette date , plus de 187 millions de doses administrées, 0 dose de SPOUTNIK V ; L’Angletterre , 39 millions de dose, 0 Dose Spoutnik, l’Allemagne 13 millions de Doses dont 0 dose de Spoutnik. France 14 millions de Doses dont 0 Spoutnik V, Russie : 11 millions de Doses Spoutnik ; Donc finalement les russes eux même ne veulent pas de Spoutnik ou quoi ? puisque le vaccin ils l’ont approuvé et commencé son administration bien avant tout autre pays ? Non ! Le Spoutnik V est à mon avis aussi efficace que les autres vaccins de sa classe ( Astra Zenecca et Johnson+Johnson), seulement aucun pays n’est en mesure de satisfaire la demande en vaccins actuellement, donc logiquement, tout pays qui en a les moyens et qui se soucie de la santé de ses populations couvre ses réserves avec tout vaccin dont l’efficacité est prouvée et qui est livrable. Voyez vous ?

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 14:09, par Dié En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    Hélas, l’endocolonat a encore de beaux jours devant nous. the storm is coming.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 14:25, par Stalinsky En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    Je ne me ferai vacciner que par Spoutnik V ou par le vaccin chinois. Si l’OMS ,nous envoie le vaccin à problème Astra-Zeneca, que les membres du gouvernement et leurs familles se fassent vacciner par ce vaccin de génocidaires du monde noir. Bonne chance.
    Il nous faudrait réfléchir et mettre au point une industrie pharmaceutique et des labos de mise au point de vaccins et non être des techniciens de pré-vulgarisation des vaccins d’autrui.

    Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 10:57, par Passakziri En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

      @Stalinsky,
      J’ai pris acte de votre décision. Malheureusement même dans les pays ou plusieurs vaccins sont disponibles, il n’existe pas de choix capricieux pour le moment vu le manque criard de doses. Donc si vous disposez de Spoutnik ou de vaccins chinois, vous vous vaccinez et personne ne s’y intéressera vraiment si vous ne l’écrivez pas ici.
      Je suis d’accord que vu les effets que les Vaccins AstraZeneca ont causés sur un nombre vraiment infime de Sujets ( mais malgré tout tragique), dans la mesure du possible on adapte les personnes à vacciner avec ce produit comme certains pays l’ont déja fait, c’est à dire éviter de vacciner les jeunes femmes avec, puisque que les personnes touchées sont de cette catégorie, et d’autre part d’assurer un suivi sans faille à ceux qui recevront ce vaccin.
      (Je suis d’ailleurs convaicu que les mêmes effets se feront constater Avec SpoutnikV qui est aussi un vaccin à vecteurs viraux, donc sans grande différence avec AstraZeneca, sauf qu’il utilise un autre virus vecteur pour la deuxième dose.)
      Bref , c’est le travail des spécialistes de definir le cadre pour les vaccins que je ne qualifierait pas de génocidaires du monde noir, car vous savez autant que moi que c’est une grosse absurdité cette assertion . Et si tel était le cas, pourquoi devrions nous alors faire confiance aux chinois et aux russes ?quels intérêts ont-ils à être nos "sauveurs" que les autres n’ont pas ? Que la natte sur laquelle nous sommes couchés soit occidentale , chinoise ou russe, sachez que nous sommes couchés à terre seulement. L’inde vient de nous le prouver. Enfin, la coopération scientifique au niveau continental devvrait intéresser nos politiques si l’Afrique veut être médicalement souveraine dans le futur . Pour cette Pandemie je crains fort qu’il ne soit trop tard.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 11:58, par Daouda Émile Ouedraogo En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

    La Chine vient de reconnaître que son vaccin n’est pas efficace comme elle l’avait dit au début. Aux États Unis, le CDC et le FDA viennent de demander que l’on suspende l’administration du vaccin Johnson et Johnson à cause des problèmes liés à la coagulation sanguine. Bill Gates a refusé de se faire vacciner lui et sa famille de même que le patron de Pfitzer. En Europe, des familles portent plainte contre AstraZeneca suite au décès de leurs parents après avoir reçu le vaccin. Or, la majorité des doses qui seront livrés au Faso sont de AstraZeneca. Voici les faits et ils sont avérés. Maintenant, chacun est libre en âme et conscience de décider de ce qu’il fera de son corps...Moi je ne fais que mon devoir : vous informer.
    Bonne journée

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril à 15:17, par Tig-Re En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

      M Daouda Émile Ouedraogo,
      Bill Gates annonce sur con compte twitter qu’il s’est fait vacciner le 22 janvier 2021 et vous dites sans preuve qu’il refuse de se faire vacciner. Même s’il refuse à ma connaissance il n’est ni medecin ni virologue donc ce n’est qu’un cas individuel comme vous et moi.
      Vous pouvez comme tout un chacun porter plainte contre tous les vaccins du monde ça ne fait pas pour autant de ces plaintes une preuve que les vaccins ne sont pas bons. Il y a bien des gens qui portent plainte contre les antennes de téléphonique mais on continue d’en installer parce que le bénéfice est supérieur au xrisques.
      Il y a des problèmes avec les vaccins c’est sur comme avec tout médicament. Chacun fera pèsera le pour et le contre et prendra sa décision.
      Mais de grace arrêter de rapporter des cas individuels comme preuve.

      Répondre à ce message

      • Le 14 avril à 20:54, par Passakziri En réponse à : Burkina : Validation du plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19

        Tig-Re
        Merci pour votre bienveillance. Je peux même ajouter que la fille de Bill Gates qui est elle même étudiante de médecine s’est faite vacciner et l’a publié sur ses réseaux.
        Mintenant , si dans un pays ou les personnes bénéficiaires du vaccin doivent remplir des conditions notamment d’âge et d’antécédents sanitaires, il peut arriver que celui là même qui a trouvé le vaccin ne soit pas encore bénéficiaire parce que c’est pas encore son tour.
        Mais je me demande quel est l’objectif de cette désinformation fondée sur des "infos" qui en fin de compte n’ont rien de sérieux à la fin !

        Passakziri

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le COVID-19 : Trois tunnels de désinfection pour l’aéroport international de Ouagadougou
Covid-19 au Burkina : 2 nouveaux cas à la date du 10 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins
Covid-19 au Burkina : 3 nouveaux cas à la date du 09 mai 2021
Covid-19 au Burkina : Neuf nouveaux cas et quatre guérisons à la date du 7 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 : Des comprimés de chloroquine et des comprimés de paracétamol « made in Burkina » livrés par l’IRSS (CNRST)
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux décès et 97 cas actifs à la date du 03 mai 2021
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : Les tests de dépistage pour les voyageurs de la zone UEMOA sont fixés à 25 000 FCFA
Introduction du vaccin contre le COVID au Burkina : Une enquête diligentée pour recueillir les attentes de la population
COVID-19 au Burkina : 18 nouveaux cas et 15 nouvelles guérisons à la date du 27 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 19 nouveaux cas à la date du 22 avril 2021
Covid-19 au Burkina : 16 nouveaux cas à la date du 21 avril 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés