Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Côte d’Ivoire : L’hospitalisation du Premier ministre sera plus longue que prévue

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • samedi 6 mars 2021 à 12h21min
Côte d’Ivoire : L’hospitalisation du Premier ministre sera plus longue que prévue

La présidence ivoirienne, dans un communiqué datant du vendredi 05 mars 2021, annonce que le séjour de son Premier ministre Hamed Bakayoko sera plus long que prévu.

Présent en terre parisienne depuis le 18 février 2021, pour une série d’examens, le séjour du Premier ministre ivoirien devrait se prolonger selon le communiqué. Il devrait observer un repos avant de rappliquer sur Abidjan.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 mars à 17:18, par BOSS En réponse à : Côte d’Ivoire : L’hospitalisation du Premier ministre sera plus longue que prévue

    On n’a toujours pas honte. Il faut tout le temps aller se soigner en France… Meilleure santé

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 17:42, par SIDZABDA En réponse à : Côte d’Ivoire : L’hospitalisation du Premier ministre sera plus longue que prévue

    J’espère que ce monsieur ne finira pas comme l’autre. Si c’est le cas il va falloir que les ivoiriens voient claires maintenant. Pourquoi les africains aiment toujours envoyer les officiels malades en France ? Les maliens ont envoyé Souleymane Cissé en France ; Les Nigériens avaient envoyé leur Président Kountché en France ; Tous son revenus en caisse. A bon entendeur salut !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 22:41, par tororoso En réponse à : Côte d’Ivoire : L’hospitalisation du Premier ministre sera plus longue que prévue

    Petit Soro va les faire tous. un par un. le Mortal Kombat a commencé entre lui et Lasso. Un seul survivra à la fin, mais le pouvoir ira ailleurs

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars à 18:15, par KOHBANAN En réponse à : Côte d’Ivoire : L’hospitalisation du Premier ministre sera plus longue que prévue

    Et oui de l’autre côté de la lagune il y-a de tout entre découverte de poudre de Manioc des premiers ministres troisième mandat des concours ou les diplômes qui s’achètent des vendeuses d’orange soudain j’ai mon Bac et soudain concours du CAFOP drôle de pays ou la gabegie est un exemple de réussite toute la société ivoirienne sclérosé qui d’intègre pour sauver ce pays ? les hôpitaux plus des mouroirs des autos école que de nom tout s’achète la corruption est une seconde nature les routes ivoirienne il faut faire ta prière c’est sauve qui peut .
    Un digne fils de la côte d’voire en exile Soro Blé goudé Gbagbo décidément ce pays à un problème

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars à 18:45, par Moumouni En réponse à : Côte d’Ivoire : L’hospitalisation du Premier ministre sera plus longue que prévue

    Prompte guérison à lui ! La vie est ainsi faite car on a le droit en tant que humain de tomber malade ! Encore prompt rétablissement !

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars à 19:34, par Alexio En réponse à : Côte d’Ivoire : L’hospitalisation du Premier ministre sera plus longue que prévue

    On a berner toute l Afrique que la Cote d Ivoire etait le" Petit Paris". Vitrine appat de la Francafrique pour nous rouler dans la farine. Nous somes en 2021.

    Toutes les infractructures sanitaires sont defaillantes dans ce pays. Comme on le dit couramment dans pays Tous les grands de cepays se soignent en France avec l argent du contribuable. On se demande si ce pays appartient aux Ivoiriens.

    Le drame Ivoirien pour ne pas dire de l Afrique. Nos dirigeants malades n investissent pas dans le sanitaire comme cela se devrait. Ils partent se livrer leur bulletin des ante a la metropole qui peut etre objet de chantage politique de l Elysee.

    Car les interets de la France sont prioritaires en matiere geopolitique. J attends des Ivoirien qui se plaingnaient que meme le Burkina Faso est mieux gerer sanitairement que la Cote DIvoire aujourdhui. Et que cela n est pas diserable pour eux.

    Au lieu de s attaquer a la source du mal on se comparer avec son voisin.

    Quelle peine perdue.

    La politique socio-economique est lie au desirata de la France. Car ce sont les entreprises francaises qui sont le noye de l economie ivoirienne. Avec des coissances pompeuses, loin dss realites du panier de la menagere. La Cote d Ivoire c est Abidjan seulement, Pas de decentralisation veritable.
    Une coquille vide.en faite.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
États-Unis : L´escroc Bernard Madoff, un as des arnaques financières à la Ponzi, est mort
Niger : Des élèves meurent dans l’incendie de leur école à Niamey
Tchad : Le front pour l’alternance procéde à la libération de la région du Tibesti
Présidentielle au Bénin : Un scrutin sous tension qui a enregistré une maigre participation
Election présidentielle au Tchad : Idriss deby Into archi favori pour un 6e mandat
6e mandat d’Idriss Deby : Un Collectif de jeunes tchadiens au Burkina crie haro
Angleterre : Le Prince Philip n’est plus
Bénin : Une campagne électorale sur fond de grogne contre la prolongation du mandat présidentiel
Nigéria : Plus de 1 800 détenus s’évadent de prison après une attaque armée
Niger : Mohamed Bazoum investi président
Putsch manqué au Niger : Mohamed Bazoum mesure le poids de la victoire
Mali : C’est bien une frappe française qui a tué les civils le 3 janvier dernier selon l’ONU
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés