Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 24 février 2021 à 22h44min
Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

Dans une correspondance adressée au Contrôleur général d’Etat dont Lefaso.net a obtenu copie, le secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), Bazolma Bazié, également démissionnaire de la fonction publique, de son poste de professeur certifié des lycées et collèges, a récusé le salaire mensuel qui lui est versé . Voici in extenso ledit courrier.



Vos commentaires

  • Le 24 février à 20:59, par Nabayouga En réponse à : Burkina : Bazolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Ce n’est que justice car vous avez perçu pendant longtemps un salaire alors que vous n’effectuez pas la quotité horaire exigé. L’exigence d’exemplarité à laquelle vous faites allusion devrait être une pratique de tous les instants et non maintenant pour faire croire que vous etes soicieux du respect de la bonne gouvernance.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février à 05:26, par La haine En réponse à : Burkina : Bazolma Bazié récuse son salaire mensuel

      Beaucoup de gens devraient souffrir d’ulcères. En supposant que certains sont de simples envoyés accompagnés de maga internet, nous ne devrions pas trop tirer.
      Sinon c’est pour dire à certains malheureux de la société généralement accro aux spiritueux qu’il était au dessus de ces salaires médiocres qu’il a rendu le tablier souhaitant que ces ratés de la société y trouve leur pitance comme ils respirent par leur der...
      Le numéro de compte est privé voilà pourquoi vous et moi ne pouvons pas faire un retrait. Si vous êtes intéressé donner à la solde votre numéro de compte. Ils sauront quoi en faire.

      Répondre à ce message

    • Le 25 février à 09:49, par nez bouché En réponse à : Burkina : Bazolma Bazié récuse son salaire mensuel

      Ce sont des gens comme vous autres là qui enseignent la médiocrité dans le pays. Ce que ce monsieur-là fait, même votre Rock ne peut pas faire ça. N’en parlons pas toi-même.

      Répondre à ce message

  • Le 24 février à 21:01, par Indjaba En réponse à : Burkina : Bazolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Donc comme ça l’état s’amuse avec les deniers publics quoi ? On verse des salaires à des gens qui n’ont pas travailler. Ce pays est vraiment doux et il est encore plus doux d’être un fonco. Même sans jouer, on te vire le blé. Ça doit faire rire les patrons du privé cette manière de faire.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février à 21:05, par Yirmegna En réponse à : Burkina : Bazolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Balzolma se dit honnête ! Il pouvait aller remettre au trésor public contre un reçu au lieu de faire un long étalage ! Tu sais que rien est tic-tac avec notre administration. De toute manière, le matricule est un bien de l’état donc inutile de t’occuper de cela encore.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février à 09:53, par Hello En réponse à : Burkina : Bazolma Bazié récuse son salaire mensuel

      Inqualifiable commentaire qui montre le niveau trop bas de ce lecteur de lefaso.net. Depuis quand on arrête le paiement d’un salaire en allant verser l’argent reçu sur son compte au trésor public ? Du n’importe quoi vraiment dans ce pays ! Tchrrrrrrr

      Répondre à ce message

  • Le 24 février à 21:40, par Bigbale En réponse à : Burkina : Bazolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Vous ne pensez pas que c’est suffisant ? Je pense que la presse a d’autres missions nobles et d’autres défis importants à relever en terme de contribution au développement ! À mon humble avis, cet article est sans intérêt !

    Répondre à ce message

  • Le 24 février à 23:28, par Toto En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Du bruit pour ne rien dire. Tu as déjà gnapé indument les sous de l’Etat. Tu nous casses les pieds maintenant. Laisse-nous respirer là ! Bof.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février à 06:45, par L’artiste En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Décidément, ce Mr Bazié Basolma semble ne pas avoir de bons amis dans son entourage ! Amon avis, il est devenu tellement ridicule et il.contimue de se ridiculiser à travers des actes comme celui-ci. S’il veut se faire voir qu’il aille donner d’un spectacle tous les jours à la place de la Nation. On dirait que lui particulièrement à découvert le Burkina Faso depuis seulement le départ de Blaise Compaoré et à ses yeux tous les Burkinabè sont des ignares ! On en a marre à la fin !!

    Répondre à ce message

    • Le 25 février à 11:47, par Passakziri En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

      Monsieur l’artiste.
      au lieu de´vouloir dénigrer Basolma Bazié, apportez des détails sur ce que vous avancez, parce qu’à mes yeux, Bazolma est l’un des rares Burkinabé qui méritent encore ce nom. Nombre d’entre vous se seraient retractés dans leurs bureau du ministère à scruter les Plafonds à longueur de journées en attendant les fins du mois et la date de leur Retraite, juste pour ne pas perdre ce "salaire" qui fait d’eux des alliénés moraux. Bazolma lui a pris une décision courageuse , et tant qu’il ne viendra pas vous quémander je ne vois pas oú se trouve le probléme. Si vous en avez marre à la fin, alors ne lisez pas l’article , et n’investissez pas votre temps à le commenter. C’est un peu paradoxal.

      Passakziri

      Répondre à ce message

      • Le 25 février à 19:34, par Le Vigilent En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

        @Pasakziri, ainsi donc tu renonce au qualificatif de « burkinabé » ? Libre à toi, si c’est ton intime conviction.
        Mais qu’est-ce qui te fait croire que Basolma n’aurait rien à faire au sein de son nouveau service d’affectation ? Si tel était son plan, il a été bien inspiré de rendre sa démission, car son supérieur hiérarchique l’aurait rappelé à l’ordre et votre roi Basolma pourrait à nouveau être traduit en conseil de discipline, avec des sanctions appropriées.
        Question : que faisait Basolma, des années durant, lorsqu’il séchait chaque semaine 7 des 10 heures d’enseignement qu’il avait le devoir d’assurer aux élèves ? Il faut qu’il soit logique avec lui-même et rembourse au Trésor publique le trop perçus correspondant aux 07 heures de cours non assurés.

        Répondre à ce message

  • Le 25 février à 07:14, par Bangrenoma En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Je ne savais pas que vous êtes limité dans la rédaction administrative. Lorsque vous interpelez un supérieur, vous ne devez pas commencer par un Par contre ni commencer une phrase par Parce que... Le service en charge de la solde agit conformément au document qui lui est transmis et à partir du 15 du mois je crois savoir que les salaires sont déjà acquis , comme vous devez le savoir. Je ne vois pas en quoi cela peut vous irriter. Au lieu de dire d’arrêter le mandatement, envoyer une lettre de reversement. Ah ba une lettre de plus pour rien . Les travailleurs devraient se méfier des responsables qui renoncent à leur travail pour s’occuper de LEURS intérêts.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février à 11:41, par Passakziri En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

      Avant de perdre le temps sur la forme des choses, encore faudra t-il lire l’article. Nous n’avons quant même pas inventé le francais, et je ne sais pas ce qui vous fait croire qu’il s’adresse à son supérieur. N’étant plus de la fonction publique , expliquez nous plûtot ce qui fait de l’autre son supérieur.
      Bref dans le fond, félicitations à Monsieur Bazié dont la probité n’est plus à démontrer. C’est un piège qu on essaie de vous tendre pour ternir après votre Image, mais vous avez su le déjouer. Courage à vous, digne burkinabè !

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 25 février à 07:55, par Zouli En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Le régime actuel pense que tout les citoyens aiment les salaires illégales comme eux. Toute cette anomalie dans le mandatement pour piéger le monsieur. Quel paradoxe, tu es ministre on te paye gratuitement pendant six après ta démission, tu es fonctionnaire en activité on ne te paye pas, tu démissionnes aussi on continue à te payer. Vraiment la capitale du cinéma.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février à 08:11, par warzat En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    L’administration ne travaille pas en temps réel. Cependant, Monsieur aurait pu restituer la paie à lui indument versée sans trop de tapage....avec ses preuves de reversements, Monsieur n’aurait rien à craindre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février à 08:40, par Wendmi En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    IIl est inutile de s’égosiller en écrivant au Contrôleur Général d’Etat. Tous les fonctionnaires démissionnaires, en détachement, en situation de stage, ….voire ceux qui viennent d’être admis à la retraite connaissent cette situation positionnement de leur salaire. Tant que la DRH de ton ministère n’a pas traité le dossier et le transmettre à la solde, le salaire sera toujours positionné. Très souvent, certains travailleurs anticipent en demandant à la solde d’arrêter le traitement de leur paie en attendant que les dossiers de la DRH arrivent. Je ne vois pas en quoi cela peut constituer un évènement à même de susciter des écris à l’adresse du Contrôleur Général d’Etat en un moins qu’on cherche à se faire voir inutilement.

    Répondre à ce message

    • Le 25 février à 16:44, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

      Si tout un ministère met plus d’un mois pour traiter des dossiers de ce genre, c’est un signe très visible de médiocrité dans son fonctionnement. Cela est également source de dilapidation des biens de la nation. Respectons-nous un peu les gars. Votre système est pourri et vous l’admirez dans sa putréfaction ? Quand-même quoi !!!

      Répondre à ce message

  • Le 25 février à 08:53, par arsène bamogo En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Je ne sais pas ce que disent les textes de la Fonction publique en cas de démission, mais en tant que cadre il doit être soumis à un préavis de trois mois ou verser l’équivalent aux caisses de l’Etat. Eclairez ma lanterne si je me trompe. Pour ce qui est du tapage médiatique autour de cette dite affaire, ça devient effectivement exaspérant....

    Répondre à ce message

  • Le 25 février à 13:55, par y En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Calmes toi Bassolma, quand ton dossier sera traité tu vas rembourser le trop perçu. Sinon j’allais donner mon compte pour que tu verses là-bas.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février à 14:25, par Le Vigilent En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Psychiatres, psychanalystes et autres spécialistes de sondage de la personnalité, penchez vous sérieusement sur le « cas Basolma Bazie » pour nous permettre de comprendre les « agitations » de ce personnage.
    A ce rythme, Basolma finira par écrire au Président du Faso pour dénoncer le fait que le feu tricolore a marqué le rouge tout juste au moment où lui Basolma devait passer, l’empêchant ainsi d’arriver à temps a un important meeting à la bourse du travail.
    Megalomanie, quand tu nous tiens !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 février à 15:46, par kaos weogo En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    on accorde trop d’importance à ce monsieur. on nous pompe l’air inutilement

    Répondre à ce message

  • Le 25 février à 16:46, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina : Bassolma Bazié récuse son salaire mensuel

    Respect, respect et respect encore M. Bassolma BAZIE.
    C’est comme ça ils n’ont jamais compris Sankara, ils l’ont tué.
    Ils n’ont jamais compris Norbert ZONGO, ils l’ont tué.
    C’est normal qu’ils ne te comprennent pas : ils ne voient pas là où arrive ton regard.
    Chapeau !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Ramadan : La commission lune se réunira ce lundi 12 avril 2021
Jeûne musulman/Burkina : Ramadan market, une opportunité pour faire ses provisions à moindre coût
Agriculture : Un projet d’aménagement de la plaine de la Léraba pour améliorer la sécurité alimentaire dans les Cascades
Enfants en situation de rue : Une exposition-photo pour dire qu’une autre vie est possible
Lutte contre le cancer : Le Burkina Faso inaugure son premier centre de radiothérapie
Ouagadougou : La Police municipale rase une construction hors lotissement aux abords du canal Mogho Naaba
Burkina : La commission épiscopale « Justice et paix » organise un forum national sur la problématique du foncier
Féminisme au Burkina : « Nous ne voulons pas d’un courant qui cautionne le fait que des femmes transforment leur physionomie pour devenir des hommes », clame Dr Nestorine Sangaré
Prévention et gestion des conflits : L’association IQRA outille les responsables de ses cadres de dialogue
Evénement : Un panel pour un soutien aux initiatives et pour un ajustement des stratégies et des pratiques éducatives parentales
Burkina Faso : Un colloque sur la vie et l’œuvre du Cardinal Paul Zoungrana
Utilisation du gaz butane dans les taxis : « L’essence est plus dangereuse que le gaz », se défend le président des jeunes taximen du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés