Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • lundi 22 février 2021 à 23h00min
France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

L’affaire des biens mal acquis à l’étranger revient sur la table de discussion. Mais cette fois, avec un point positif pour les populations spoliées. Selon nos confrères de lepoint.fr, l’Assemblée nationale Française en se penchant sur le projet de loi de programmation relatif au développement solidaire, prévoit de restituer aux populations spoliées les « biens mal acquis » de dirigeants étrangers indélicats.

En effet, dans un rapport intitulé « Investir pour mieux saisir, confisquer pour mieux sanctionner », les députés ont proposé la création d’une cellule ad hoc au sein du ministère des Affaires étrangères, afin de « mettre en œuvre un mécanisme de réaffectation sociale des BMA » via le financement de projets de développements par l’Agence française de développement (AFD) « au profit des populations victimes de corruption internationale ».

Des amendements ont été adoptés à la première lecture du projet de loi et le Gouvernement a promis la création d’une ligne budgétaire spécifique. Les recettes proviendraient de la cession des biens confisqués aux personnes définitivement condamnées pour blanchiment, recel ou blanchiment de recel ou d’autres infractions spécifiques du Code pénal.

En rappel, la dernière affaire de « biens mal acquis » en France est celle de Téodorin Obiang Nguema, fils du président de la Guinée équatoriale qui était accusé de s’être constitué un patrimoine mobilier et immobilier de plusieurs millions d’euros en France. Il a été condamné en février 2020 à trois ans de prison avec sursis, 30 millions d’euros d’amende et des confiscations.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 février à 14:02, par Wendmi En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique

    L’AFD ne saurai être le canal idéal par lequel il faut financer des projets de développement au profit des populations spoliées par leurs dirigeants à travers des biens mal acquis. Nos Etats peuvent bien trouver des mécanismes pour soit vendre ces biens, ou soit confier l’exploitation de ces biens qui généreront des revenus pour les populations lésées. Quand on regarde les projets financés par l’AFD dans nos Etats dont le coût de l’assistance technique prend une bonne part du budget, il y a de quoi se méfier d’un tel mécanisme.

    Répondre à ce message

  • Le 22 février à 17:55, par burkinameilleur En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

    Encore une autre forme d’Exploitation. C’est ridicule voyons.
    Pourquoi ne pas donner la latitude à la BAD de gérer ces fonds ?
    Pathétique Pathétique

    Répondre à ce message

    • Le 22 février à 19:22, par À qui la faute ? En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

      Franchement la mauvaise foi rend aveugle. Les institutions africaines étaient où ? La BAD où les dirigeants sont complètement de mèche avec nos hommes politiques était où ? La population africaine pleine d’intellectuels était où ? Sachez qu’il y a des pays qu’on appelle paradis fiscaux qui accueille cet argent en fermant les yeux. Même si la France brûlait ces fortunes, la moitié du travail est déjà faite : dissuader nos bandits d’hommes politiques, leur faire réfléchir deux fois. Avec des intellectuels comme vous autres nos politiciens ont tout compris : ils vous envoyent détester la France pendant qu’ils volent tranquillement.
      Imaginez l’image d’un pays où les dirigeants n’ont que faire de la misère sa propre population vous autres vous ne faites rien pour ça et c’est la façon insuffisante de l’autre pays, la France de vous laver le visage qui vous choque ??? Quelle est la chose la plus grave pour laquelle on doit se battre ?

      Répondre à ce message

  • Le 22 février à 18:15, par burkinameilleur En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

    Encore une autre forme d’Exploitation. C’est ridicule voyons.
    Pourquoi ne pas donner la latitude à la BAD de gérer ces fonds ?
    Pathétique Pathétique

    Répondre à ce message

  • Le 22 février à 20:43, par Lw En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

    Bien Mal Acquis ?
    Ecoutons, et soyons serieux cest la France qui va venir nous parler des Biens Mal Acquis. Ca cest une distraction. Cest pour encore faire chanter les presidents Africains qui ont leur biens en France. Si ces presidents ne font pas ce que la France veux, leur biens serons declarés Mal Acquis. Vous voyez cest des tactics que la France utilise pour creer du silence au niveau des presidents africain qui ont leur biens en europe (France). Bien Mal Acquis, tout ce que la France gagne en Afrique a toujours été Mal Acquis.
    Maintenant vous verez certain Africain très content de cet article, mais ils ne savent pas que cest pour encore exploiter et dominer les pays. Soyez vigilant ! Cest pas de votre bien être. La France vise ses interêts, pas les votres.
    « Lw »

    Répondre à ce message

  • Le 23 février à 10:20, par songdo En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

    La France encore, parce qu’elle n’arrive pas à avoir le contrôle de la guinnée equatoriale qu’elle veut mettre à mal le pouvoir equto-guinée qui est déjà tourner vers la Russie.Quand un Président africain refuse la soumission, la France cherche par tous les moyens à t’humilier ou te débarquer par tous les moyens L’imperialisme ,l’exploitation éhontée ne peut plus continuer en Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février à 10:49, par songdo En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

    C’est par ses chantages que la France fait plier nos Présidents et les oblige à signer des accords secrets qui nuit les peuples africains.Le temps des Présidents imposés est fini.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février à 12:02, par Ka En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

    Les personnes comme Téodorin Obiang Nguema ou la famille Compaoré qui ont vidé les caisses de leurs Etats qui s’appellent des biens mal acquis, ils ne profiteront jamais très longtemps de ces biens de malheur. Ici dans 10 ans à venir, vous verrez que ce lascar de fils à papa Téodorin Obiang Nguema sera un paumé comme un rat. Laissez-le avec ses bolides. C’est même la preuve par mille qu’il ne pourra plus revenir frimer à l’avenue des Champs Elysées en France avec des Bentley mal acquis. . . L’impunité se paie d’une façon ou d’une autre.

    La preuve est de voir le film de l’anniversaire des 70 ans de Blaise Compaoré sur les réseaux sociaux ! Apres avoir jouit des délices du paradis du pouvoir, Il commence à son vivant d’apprécier mieux ce qui lui est réservé dans sa vie future.

    Une personne, après avoir tué et pillé son propre pays pour s’enrichir, on veut maintenant que ce dernier revienne sur un tapis rouge dans son pays ? C’est de la manipulation, tout simplement ! Le pyromane d’hier qui se prétend aujourd’hui pompier. Le prix du sang se paie tôt ou tard sur terre avant le séjour final. C’est une loi divine : Et personne ne peut y déroger.

    Répondre à ce message

  • Le 24 février à 11:29, par Alexio En réponse à : France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?

    Quel marche de dupe ? C est aujourdhui que la France s en compte des biens mal acquis sur son territoire par les presidents d alors amis et devenus la bete a abattre ?

    C est le nerf meme de la politique la Francafrique. Inciter nos dirigeants a investir en France par le biais des retro-commissions des marches raffler de gre-a.gre par les entreprises francaises en Afrique.

    Bollore et son kartell qui monopolise tous les ports et les rails dans les anciennes colonies francaises. Bouigues, Total. Etc.

    Quelle hypocrisie que le retour de nos arts qui sont entre les mains de l Etat et du privee ne font pas parti de ces biens mal acquis qui ont ete voles, pilles qui sont dans les musees qui rapportent de l argent a chaque entree des touristes et autres enthousiastes.

    Le contentieux entre la France et la Guinee Equatoriale est geo-economico-politique.

    Quand ce predateur a perdu son poids diplomatique dans ce pays, le tonerre de l imperialisme francais devrait descendre sur ce pays dont les boutiques francaises des chanps Elysee ont profitees du mane petrolier du fils du president Nguema.

    Voila les raisons cachees de cet acharnement.

    On a vu la meme chose contre le Gabon.

    Pourquoi personne ne parle pas l argent de Mobutu, ouy dHouphoet Felix Boigny ? Le pays le plus receleur du onde est la France.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Afrique de l’ouest : Le Togo, 1er en matière de promotion de leadership féminin dans les instances de décisions (Banque Mondiale)
Nigéria : Des hommes armés kidnappent des lycéennes, plus de 300 filles portées disparues
Niger : Deux morts et près de 470 arrestations
Niger : La maison du correspondant de RFI, Moussa Kaka, incendiée
Mali : Reprise du procès du général Sanogo
Niger : Mohamed Bazoum remporte la présidentielle, l’opposition dénonce un hold-up électoral
Niger : Mohamed Bazoum élu président
Second tour présidentielle au Niger : Mohamed Bazoum prend de l’avance sur son rival
France : Bientôt la restitution des « biens mal acquis » aux populations spoliées en Afrique ?
RDC : L’ambassadeur d’Italie meurt suite à une attaque armée
Grippe aviaire : Le premier cas de transmission à l’humain détecté, selon la Russie
Second tour du scrutin présidentiel au Niger : Les électeurs choisissent leur président ce dimanche 21 février 2021
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés