Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Audience des médias au Burkina : Bientôt une enquête nationale par le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP)

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 10 septembre 2020 à 18h12min
Audience des médias au Burkina : Bientôt une enquête nationale par le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP)

Dans le but de développer le secteur des médias du Burkina Faso et cerner les attentes des populations, le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) va lancer une étude d’audience dans les 45 provinces. L’annonce a été faite au cours d’une rencontre avec les journalistes, ce jeudi 10 septembre 2020 à Ouagadougou.

« Le paysage médiatique burkinabè est en pleine évolution avec une floraison de stations de radios, de chaines de télévision, de journaux écrits et électroniques », constate le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP). Ainsi, le fonds a jugé nécessaire de savoir quels sont les médias les plus suivis afin « de mieux orienter les actions de développement mais aussi de disposer d’informations pour les publicitaires et les annonceurs ».

Pour cela, une étude d’audience sera réalisée dans les 45 provinces du pays durant le mois d’octobre 2020, a annoncé le directeur général du FAPP, Palm Bê. L’étude va principalement consister à avoir la perception réelle des populations sur les médias de la place, a-t-il ajouté.

Vue des journalistes à cette rencontre

Lire aussi Médias : La page Facebook du Faso.net, 2e page préférée des internautes de la région du Centre


Pour réussir le pari, le FAPP a signé un protocole de ladite étude avec l’Institut national des statistiques et de la démographie (INSD) qui va mener l’enquête. Déjà, deux échantillons sont proposés. La première va concerner 25 000 personnes et la seconde, 28 000 personnes, ont annoncé les experts de l’INSD. L’Institut va choisir la méthode qui s’adaptera aux réalités. Le classement des médias va se faire par ordre de popularité selon les tranches d’âge, les sexes et les catégories socio-professionnelles.

Selon le directeur général du FAPP, Palm Bê, cette étude va respecter les méthodes scientifiques

Selon le directeur général adjoint de l’INSD, Bernard Béré, cette enquête est d’envergure nationale parce qu’elle va répertorier et mesurer l’audience de tous les médias officiels du Burkina. Les médias seront classés par ordre de popularité selon les différentes provinces.

S’assurer de la véracité des informations collectées sur le terrain

Sur le terrain, les enquêtés répondront à plusieurs questions telles que l’identité des médias, leurs caractéristiques, leurs typologies, leurs périodicités, les langues utilisées et les nombres de pages destinés pour les thématiques (pour la presse écrite). « Les agents de l’INSD vont s’assurer de la véracité des informations collectées sur le terrain », a indiqué Bernard Béré.

Pour Beb-Zinda Zongo, ingénieur statisticien-économètre à l’INSD, la marge d’erreur sera amoindrie

Les experts de l’INSD rappellent que cette étude nécessite l’accompagnement de tous les acteurs. Aussi, une étude sera menée auprès des organes de presse également.

Au cours de la rencontre avec les journalistes, il a été relevé qu’une enquête pilote a été déjà réalisée à Kombissiri, Loumbila et Ouagadougou.
A en croire Palm Bê, l’âge minimum de l’enquêté sera de 15 ans. L’enquête a un coût global estimé à 120 millions de francs CFA. Le rapport est prévu être prêt avant la fin de décembre 2020.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 septembre à 08:14, par Le Pacifiste En réponse à : Audience des médias au Burkina : Bientôt une enquête nationale par le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP)

    Dans ce pays, on va tout voir. Ce n’est pas du tout sérieux. Une étude d’audience dans les 45 provinces pour aboutir à quoi, pour donner quoi, pour ajouter quelle plus-value aux médias ? Soyons sérieux. Quand j’ai écouté ça sur Radio Omega, j’ai failli tomber à la renverse. Et ce qui me fait le plus mal, aucun journaliste n’a encore levé le petit doigt pour dire Haro : le 4 septembre dernier, j’ai eu accès à une convention signée en août 2019 entre le FAPP et WENDKUNI BANk INTRNATIONAL (Lisez en anglais) pour les différents prêts que les médias pourraient demander. Quand on sait que les banques sont des maisons de commerce d’argent, je paris qu’ils seront très peu ces médias à pouvoir prendre des prêts avec cette banque. Et voilà que le Fonds lance une opération d’enquête qui va coûter 120 millions de FCFA. Les conditions draconiennes d’accès aux prêts du fonds font que les médias ne se bousculent à ses portillons. Et comme il y a l’argent qui dort depuis des années dans le fonds et on ne sait quoi faire avec, on lance des enquêtes pour le dépenser alors que la majorité des médias croupît dans la misère. 120 millions peuvent remettre sur pieds 24 médias burkinabè à raison de 5 millions de FCFA accordés à chaque média. Je dis encore, soyons un peu sérieux. Dr Chiriac Paré, Boureima Ouédraogo, Abissi Charlemagne, Souleymane Traoré, etc. vous êtes où pour que cette décision du FAPP passe

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Inclusion numérique : L’ANPTIC offre du matériel informatique pour la formation des aveugles et malvoyants
BF1 Freestyle 2020 : Campbell Jules Yigo de la Patte d’Oie sacré vainqueur
Journalisme sensible aux conflits : La 4e édition du Prix PaxSahel est ouverte
Couverture médiatique de la précampagne électorale : "La confusion du CSC", selon Me Prosper Farama
Lefaso.net : Une nouvelle organisation pour de nouveaux challenges
Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) : Optez pour des formations dans les métiers du numérique
Semaine du numérique 2020 : Clap de fin avec le sacre de 18 lauréats
A la Une de L’Evénement du 10 septembre 2020
Audience des médias au Burkina : Bientôt une enquête nationale par le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP)
Election présidentielle du 22 novembre 2020 : La session d’accréditation des journalistes est ouverte
Semaine du numérique au Burkina : L’intelligence artificielle au cœur de la 16e édition
Fonctionnement des juridictions au Burkina : Le PNUD et le Conseil supérieur de la magistrature outillent une vingtaine de journalistes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés