Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Déploiement du SIGEPE : L’engagement du Conseil des ministres requis par la 21ème Conférence des agents comptables des EPE

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 13 août 2020 à 21h45min
Déploiement du SIGEPE : L’engagement du Conseil des ministres requis par la 21ème Conférence des agents comptables des EPE

Ouverte le 11 août 2020 à Ouagadougou, la 21ème conférence annuelle des agents comptables des établissements publics de l’Etat (CACEPE) a refermé ses portes, le jeudi 13 août 2020. Au menu de cette 21ème CACEPE, le déploiement du système intégré de gestion des EPE (SIGEPE) développé dans le cadre de l’informatisation de la tenue de la comptabilité dans ces établissements.

Les agents comptables des établissements publics de l’Etat (EPE) ont, au cours de ces trois jours de travaux, échangé autour du thème : « Etat des lieux de l’informatisation de la tenue de la comptabilité dans les EPE : cas du SIGEPE’’. Le SIGEPE, qui est le logiciel du Système intégré de gestion des EPE, a été développé suite à une recommandation de l’Assemblée générale des EPE en 2007. Les comptables des EPE ont donc passé en revue, la démarche de mise en place et les fonctionnalités du SIGEPE, ainsi que le déploiement et l’appropriation de ce SIGEPE au sein des EPE.

Jean Noël Savadogo, président du Comité d’organisation de la 21ème CACEPE

Selon Jean Noël Savadogo, directeur des études et de la législation financière, par ailleurs président du comité d’organisation, il est impossible aujourd’hui de pouvoir travailler sans les nouvelles technologies de l’information et de la communication. C’est dans ce cadre qu’en 2007, une recommandation a été faite pour automatiser la gestion comptable et financière au niveau des EPE.

Il affirme que le logiciel est allé au-delà du système d’information pour prendre en compte le système intégré de gestion qui comporte outre la gestion financière et comptable, d’autres modules comme la gestion des ressources humaines, le pilotage et le management. « Le système est à un stade de finalisation. On va devoir le déployer auprès des établissements publics de l’Etat en commençant par des sites pilotes que nous avons identifiés » explique Jean Noël Savadogo. Il informe qu’il y a 15 sites pilotes qui ont participé à l’élaboration du SIGEPE et que le déploiement va débuter avec ces sites à partir de 2021.

Les agents comptables participants à la cérémonie de clôture

Quant aux travaux de la 21ème CACEPE, ils ont porté sur des communications autour du thème principal, ainsi que sur les constats, les insuffisances et les irrégularités relevées lors des missions de vérification des agences comptables. D’autres communications sur l’analyse des balances des EPE de l’année 2019 et sur les indicateurs de performance des agents comptables ont également été abordées.

A l’issue des travaux des recommandations ont été faites par la 21ème CACEPE, dans le sens de la sensibilisation pour permettre une meilleure appropriation du SIGEPE.
C’est pourquoi, les agents comptables ont estimé que la réussite du déploiement du SIGEPE dépend de l’engagement des autorités notamment le Conseil des ministres à travers des décisions à prendre.

Les participants à la cérémonie de clôture de la CACEPE

Le ministre en charge de l’économie, par son représentant à la cérémonie de clôture, a instruit les services techniques de la direction générale du trésor et de la comptabilité publique, à œuvrer à une mise en œuvre diligentée des recommandations issues de cette 21ème CACEPE.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Système national de la statistique : La acteurs veulent mieux évaluer les référentiels de développement
Fonds de relance économique post-Covid : Le mécanisme de financement expliqué aux acteurs économiques
Développement du secteur privé : De jeunes entrepreneurs burkinabè sollicitent conseils et soutien du chef du gouvernement
Burkina : La Banque Atlantique donne sa version des faits dans le litige avec la SONATAB
Microfinance : Le Burkina Faso lance le Fonds national de finance inclusive pour personnes à faibles revenus
BCEAO : Baisse de la rémunération bancaire des dépôts clients dans l’UEMOA au mois de juillet 2020
Banque Atlantique : Des agences fermées à Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat dresse un bilan positif de son action de 2018 à 2020
Banque africaine de développement : Akinwumi Adesina, élu président, a prêté serment pour un second mandat
Transports : L’Union des chauffeurs routiers s’insurge contre les tracasseries et les rackets à l’intérieur du pays
Conclave national sur l’industrie et le commerce : Un cadre d’échanges pour améliorer l’écoulement des produits
Valorisation des produits locaux : La 3e édition de la foire « Burkin’Daaga » se tiendra finalement en fin octobre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés