Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 2 août 2020 à 22h40min
MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

Ce sont 495 dossiers qui ont été réceptionnés par le parti, au terme d’un processus ouvert à "tous les militants".
Passée cette étape, les dossiers seront soumis à des instances pour appréciation sur la base de critères établis avant la validation des listes par le bureau politique national.

C’est pour donner des informations sur le nombre de personnes qui ont postulé par province, que la direction politique nationale du parti a rencontré ce dimanche 2 août 2020 à Ouagadougou, l’ensemble des postulants à cette élection du 22 novembre 2020. Occasion pour le président du parti, Simon Compaoré, de revenir sur la discipline à observer dans le processus, étant entendu que tous les prétendants ne peuvent pas être retenus (254 dossiers seront, à l’arrivée, retenus).

"La discipline ; parce que lorsqu’on est dans un parti, on a un certain nombre de droits, dont celui de se présenter aux élections sur les listes du parti. C’est ce que nous venons de faire ; ce droit a été accordé, comme les textes le prévoient, à l’ensemble de nos militants. Maintenant, comme vous le constatez, on a besoin de 254 candidats, alors que nous avons 495 dossiers ; ceux qui ont postulé dépassent largement le nombre de postes à pourvoir. Donc, il y a des camarades qui ne pourront pas voir leurs noms figurer sur la liste. A ces camarades-là, nous disons que la discipline veut que, même si vous ne voyez pas votre nom au moment de communiquer les listes, vous restiez digne, militant, dans la discipline et battre campagne pour les listes qui auraient été arrêtées", a expliqué Simon Compaoré.

Pour lui, il s’agit d’un rappel et pour également souligner que les "égarements" ne seront pas tolérés. En clair, précise-t-il, s’inscrire sur la liste d’un autre parti politique parce qu’on n’a pas été retenu sur la liste du MPP, c’est "s’exclure automatiquement" du parti. "Il n’y a pas de sentiments, les textes sont très clairs", prévient le président du MPP.

Au-delà de tout, Simon Compaoré retient que cet engouement est la preuve que le MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir) est un grand parti politique. Il en veut pour illustration qu’il y a des partis politiques qui ont des difficultés pour trouver des candidats.

Des informations, on retient aussi que des 495 militants postulants, il y a 26% de femmes et le plus jeune est née en 1993 tandis que le plus ancien est de 1943.

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 août à 15:27, par David En réponse à : MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

    C’est le rouleau compresseur du MPP et des 70 partis politiques alliés qui est en phase de mise en place et de déploiement, en attendant la phase offensive. Ce rouleau compresseur MPP et ses alliés, dans sa phase offensive ne laissera que de "petites miettes de député" aux autres. Comme l’avait dit Simon, la mobilisation est totale, dense et compacte. C’est no comment !!! Donc Simon Compaoré, vieux renard expérimenté, très futé et doté d’une énergie de jeune a vu juste. A l’image de Salif Diallo en 2015, Mr. Simon Compaoré, est en train de réussir le "un coup K O" en accord avec les alliés du MPP. "On apprend pas à un vieux forgeron comment allumer la forge".
    L’heure n’est plus aux déclarations fracassantes permanentes devant les micros à Ouaga. Chaque parti politique doit prouver son existence et son enracinement sur le terrain, Burkina profond y compris.
    Dans l’avenir, nous souhaitons qu’il y ait de grands partis politiques au Faso, à l’image du MPP et de ses alliés, autrement dit, des partis politiques qui ne se résument pas à leur seul Président.
    Espérons qu’après les élections du 22 novembre, beaucoup de partis politiques, constatant leur inexistence sur le terrain, vont s’auto dissoudre immédiatement sans délai.
    Nous comptons sur l’honnêteté intellectuelle de toutes ces personnes qui ont créé un parti politique, en ne se fondant que sur leurs titres universitaires, comme si nous étions dans un amphi, pour qu’ils jettent l’éponge politique.
    Nous comptons aussi sur le bon sens de tous ces aventuriers politiques, néo analphabètes, qui ont créé des partis politiques, mais incapables de les animer, pour qu’ils dégagent d’eux-mêmes, le plancher politique.
    Toutes ces personnes, politiquement défaillants, devraient s’essayer à faire autre chose. Ils seront plus utiles pour le Burkina, un vrai Faso autrement.
    Pour paraphraser Le Ministre SANGO : "quand la politique ne te réussit pas, il faut essayer autre chose".

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 18:25, par Ahmed Jamaal En réponse à : MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

    Comme le programme de l’UPC c’est le MPP il va le faire aussi dans quelques jours. Le CEP de Eddy comprendra que dans l’ancienneté il y a l’expérience

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 02:10, par HUG En réponse à : MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

    L’expérience positive est celle qui contribue au bien être des populations. On à L’expérience mais des milliers de personnes sont déplacées dans leur propre pays. On a L’expérience mais des portions du territoire ne sont plus accessibles. L’expérience en politique qui ne sert pas à soulager le peuple ne s’appelle pas de l"expérience mais à de l’exploitation. Quant au nombre de 495 cela s’explique par le fait que chacun veut réclamer sa part de gâteau d"ou les propos : ia discipline.. on doit soutenir l"autre même si.... Le temps est le meilleur juge de l’histoire

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 12:16, par Kôrô Yamyélé En réponse à : MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

    - Mon ami KA, chers Frères burkinabè honnêtes et sincères, n’avez-vous rien remarqué ces temps-ci ? Moi Kôrô Yamyélé j’ai l’impression que créer un parti politique même fantoche est devenu un projet pour de nombreux burkinabè aujourd’hui. Voyez ! N’importe qui se lève et après une bière, il regroupe quelques mendiants et va créer un parti fantomatique, puis invite une presse tout autant affamée pour venir faire un reportage aussi fantoche pour pomper l’air aux citoyens !!!

    On se fout de nous !!! Même que certains gros partis politiques sont capables de susciter un tel vol pour grossir leurs rangs. Je pense même au MPP pour ce genre de roublardise ! Constatez comment les partis politiques fleurissent ces temps-ci !! Même les ivrognes pensent aujourd’hui dans ce pays qu’ils ont une étoffe pour être Président !!

    Conclusion  : Je m’adresse à tous ceux qui nous pompent l’air continuellement en créant des partis politiques sans valeur, je voudrais insister pour leur dire que les marabouts et les charlatans les mentent !! Vous allez charlater et tuer des poulets et on vous dit que vous pouvez être Président ! C’est faux et archi-faux ! Et d’ailleurs vous nous emmerdez vous leaders de partillons insignifiants. C’est pour avoir un peu à manger mais vous n’aurez rien ! Bande de fourmis !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 16:44, par Ka En réponse à : MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

    Mon ami Kôrô Yamyélé , toi aussi ! Toi et moi nous savons que depuis la nuit des temps dans notre pays les personnes morales (entreprises, fondations,) ne peuvent pas financer un parti politique. A l’exception des partis politiques eux-mêmes, qui peuvent se faire des dons entre eux. Pour contourner les limitations, les politiques ont créé de nombreux « partis satellites », comme nous avons vu le CDP avec plus de 40 associations et partis politique dont durant 27 ans notre pays est géré par un parti unique. Alors ne s’étonne pas de ce qui arrive avec le MPP qui est un copier-coller du CDP. Quant au Charlatan et consorts a chaque fois que des élections arrivent, nous connaissons ce qui se passe avec nos politiciens aux petits pieds qui veulent le pouvoir sans penser au peuple que de leur gosier. Moi qui a mon potager en face la route qui va vers le Nord, chaque matin à partir de 5 heure du matin, ou le soir après 18 heure le ballet de voitures officielles ne cessent d’augmenter pour aller voir ces charlatans. Et je pense que notre Zoug Nazagemda nationale du côté de Ganzourghou me dira que de son côté c’est la même chose avec les ballets des voitures. Mon ami Kôrô Yamyélé soyons francs avec nos lecteurs, le CDP bis qui est le MPP, n’abandonnera pas le pouvoir de sitôt, car ce parti qui a été créé par le Baobab qui a fait le CDP, et sa mère qui vient de nous quitter que son âme repose en paix, en rejoignant son fils, elle ne laissera pas le Nord commettre aucune erreur et ne parlons pas des mossis du centre. Suivez mon regard.

    Mon ami Kôrô Yamyélé, comme tu sais un internaute aux multiples pseudos venu après l’insurrection essaye de saboter nos critiques fondées, surtout les miennes, et j’ai décidé de lui dire de ce que nous connaissons et de ce que nous avons vécu. Si tu as remarqué c’est un internaute manipulateur né. En attaquant la révolution et sa racine, et m’accusant de ne rien savoir de profond que ce que lui internaute manipulateur sait par les ont dit. Avant de terminer cette contribution en sachant que cette personne suit mes critiques comme une mouche, je lui dit ceux-ci : Tu peux revoir la presse écrite du monde entier au moment ou ils ont arrêté Thomas Sankara et J.B Lingani, Paix a l’âme de son excellence I. Joseph Conombo, et si l’ambassadeur G. Boyer ne s’était pas rendu au camp Guillaume Ouédraogo pour calmer les choses, ce ne sont pas les armes offertes par la Libye ou du Ghana qui pouvait faire quoi que ça soit contre l’armée française basée a Port Bouêt ou au Gabon. Aujourd’hui on ne parlera plus de Blaise Compaoré ni de JBO, n’en parlons Tomas Sankara ni ses compagnons. Alors cher internaute manipulateur aux multiples pseudos pour berner les autres internautes, sois toi même, pour qu’on puisse faire avancer le pays que nous aimons toutes et tous. ta manipulation n’enrichisse pas le forum.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 18:39, par Ahmed Jamaal En réponse à : MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

    Kôrô il faut dire à l’UPC de mouiller le maillot comme le MPP. Les élections c’est dans urnes et par les urnes. Ce n’est pas dans les alliances ni avec Kadre ni avec Eddy. Quand on voit la photo de Blaise en grandeur nature les gens regrettent Sankara et Norbert. A quoi serviront des alliances si le MPP fait un coup KO . Que Zephirin se rappelle quand il allé féliciter Rock et tirer les lecons. Lui même a reconnu que l’implantation de son parti était en dessous du MPP. Il risque de perdre le CFOP à force de ne prendre le MPP comme son programme. Il faut aller vers les 95% qui ne savent pas lire. Ce n’est pas les votes des journalistes

    Répondre à ce message

  • Le 4 août à 11:35, par YAAM SOBA En réponse à : MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

    Mes chers amis du MPP, pourquoi avez-vous peur de l’alliance entre les partis de l’Opposition ? Vous savez très bien que la coalition de l’opposition vous battra à plate couture. Continuez à vous complaire dans l’auto-satisfaction.

    Répondre à ce message

  • Le 6 août à 17:38, par Ahmed Jamaal En réponse à : MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives

    Korô je suis Burkinabé a la OBAMA. Un africain président aux USA.. Du reste ce que je dis n’a rien de Libanais. Je suis un burkinabé du Nord. Aussi vous n’êtes pas UPC que moi. Recommander l’UPC d’oser se battre avec leur programme pour engranger plus par les urnes n’a rien de diabolique ni du MPP. Dans l’alliance ce n’est ni le vote de Kadre ni celui de Eddy qui sera compter mais des votes des Burkinabés. Malgré les stades remplis recto-verso Blaise a fuit. Merci de me confirmer si des militants CDP n’ont pas participé à l’insurrection

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
AG des établissements publics de l’Etat 2019 : 16,801 milliards de dettes soit une baisse de 73% par rapport à 2018
Message de Son Excellence le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré à l’occasion du 05 août
Bonne gouvernance : L’Autorité de contrôle d’Etat lance une plateforme électronique destinée aux déclarations de patrimoine
Servir et non se servir (SENS) : Le mouvement pour « oser l’avenir avec une politique autrement »
MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives
Vie politique burkinabè : « Il faut arrêter de percevoir l’Etat comme une vache à lait qu’il faut traire », prêche Pr Augustin Loada
Élections de 2020 au Burkina : Alpha Barry va à la rencontre des militants MPP de la commune de Sourgoubila
Province du Mouhoun : Le député Tini Bonzi à l’exercice de la redevabilité
Aid El Kebir 2020 : Le Faso Autrement souhaite une bonne saison pluvieuse à tous les burkinabè
Election présidentielle : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré Ouédraogo s’unissent pour le changement
UNIR/PS : « L’espoir né de l’insurrection populaire semble s’émousser », constate Me Bénéwendé Sankara
Affaire Jean-Claude Bouda : La Cour d’appel rejette l’appel de ses avocats
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés