LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “« L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli. » Proverbe africain” 

Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

Publié le jeudi 11 avril 2024 à 16h52min

PARTAGER :                          
Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

L’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité, colonel Boukaré Zoungrana est nommé ce jeudi 11 avril. 2024, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso au Tchad.

Dans le milieu militaire, on dit de lui qu’il est humble, serviable et rassembleur. Dès les premières semaines qui ont suivi la chute du président Roch Kaboré, le lieutenant-colonel Paul Henri Damiba le nomme Gouverneur de la région du Centre-Est, le 9 février 2022. Un poste qu’il occupe après avoir travaillé à l’Agence nationale du renseignement et dirigé l’Office de gestion des infrastructures sportives (OGIS).

Mais à peine a-t-il pris ses quartiers que le conseil des ministres du 17 août le remplace par le colonel Aboudou Karim Lamizana. Il est alors fait commandant de la Brigade de veille et de défense patriotique (BVDP), le 12 août 2022, seulement deux mois après la création de cette structure qui regroupe l’ensemble des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et des personnels des forces armées nationales.

Son commandement est éphémère au sein de la BVDP puisqu’il entre au sein du gouvernement, le 25 octobre 2022, à la suite du coup d’Etat mené par le capitaine Ibrahim Traoré, fin septembre. Le chef du gouvernement, Apollinaire Kyélèm de Tambèla, lui confie le portefeuille de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité.

Huit mois plus tard, à la suite d’un remaniement ministériel le 25 juin 2023, le colonel Boukaré Zoungrana, est remplacé par Émile Zerbo. Selon certaines indiscrétions, l’homme était pressenti pour commander la Maréchaussée en remplacement du lieutenant-colonel Evrard Somda. Mais au finish, le commandement de la gendarmerie nationale est confié au lieutenant-colonel Koagri Natama.

Après 9 mois d’hibernation, le colonel Boukaré Zoungrana refait surface. Et c’est au Tchad qu’il ira défendre la diplomatie burkinabè, lui qui est titulaire d’un master en droit et relations internationales, d’un master en management des ressources humaines, et diplômé de l’école de guerre du G5 Sahel basée en Mauritanie.

HFB
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 12 avril à 02:04, par Banga En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

    Je felicitation la transition et le travail qu’elle fait mais les militaires seront utiles au pays que dans les ambassades car nous sommes en guerre

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 18:45, par AK 47 En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

    Hé bien décidément, tout le monde croit tout savoir et s’érige en donneur de leçons.
    Mr BANGA, comprenez que c’est de l’extérieur que les attaques contre notre pays s’organisent et que nos braves guerriers doivent être aussi présents en ces lieux pour organiser les combats aux fronts (j’ai évité de dire le nom d’un pays).
    Par ces temps agités, il serait de bon ton que d’autres militaires soient positionnés dans tous les pays de la france-afrique pour pour anticiper les coups tordus. La guerre est multidimensionnelle Mr BANGA et les militaires ne vont pas dans les ambassades pour se prélasser comme le font beaucoup de civils.
    Les militaires sont très utiles dans nos ambassades, surtout en ces temps agités

    Cordialement
    un civil

    Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 00:21, par OuedTra En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

      ne serait il pas bon de commenceer a apporter des preuves tangibles que de nous repeter ce fameux slogan (il doit en etre un, car repeté à toutes les sauces) . on a hate detre edifier (Hakuna Matata) et vous allez souder davantages les energies. mais preuves concretes, les oba oba la, on est plus là, les temps sont graves incluants un accaparement du pays (3 mois seulement est vite devenu 18 mois apres une introduction, et apres on sen fout d’ailleurs tant que nous n’avons pas atteint la grandeur du BF, pas de pouvoir retournés au peuple.
      epargnez nous les 80% de la population pense ceci ou cela, on sait tous comment avoir l,assentiment de la majorité et ce nest ni en menacant , en enfermant, en tuant que vousy parviendrez.
      des preuves palpables on en a besoin arreetez de bourrer les fgens avec vos avances sans preuves. cest importnt sinon perte de credibilité totale.

      Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 16:55, par Alhamdulilah En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

      Mes respects chef. Le rôle de vous les militaires c’est le front. C’est illogique que des civils et des vieux de 70 ans soient réquisitionnés pour le front pendant ce temps ceux qu’on a formé à des coups de millions dans les écoles de guerres sont ambassadeur, directeur général, gouverneur. Il y a des diplomates de formation pour être ambassadeur, des administrateurs civils pour être gouverneurs. Je sais que les nominations sont du pouvoir discrétionnaire de président, mais n’inversons pas les rôles.

      Répondre à ce message

    • Le 14 avril à 14:24, par Bassan En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

      Trop plat comme analyse.
      On a tous vu ses genres de nominations dans ce pays.
      Réfléchissez encore bien

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 15:35, par Invraisemblable En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

      Les attachés militaires des ambassades servent à quoi dans ce cas ?

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril à 00:15, par AK 47 En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

        Le Burkina n’invente rien de nouveau. Aux zones sensibles, en plus des attachés militaires, mêmes les grandes puissances nomment des militaires comme ambassadeurs.
        Faites un tour par exemple à l’ambassade de France et vous verrez que c’est ainsi.

        Je précise que je suis civil et que ma seule préoccupation est ma sécurité et celle de mon peuple. Je ne prêche pas pour une chapelle particulière

        Répondre à ce message

  • Le 14 avril à 05:35, par Burkina En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

    Félicitations mon colonel !
    C’est bien mérité.
    Que Dieu vous aide à pouvoir vraiment être utile au pays comme vous en avez l’ambition.
    Pour le reste, il faut savoir que les officiers sont formés pour pouvoir tout comprendre et tout faire. Ils ont en outre des promotionnaires de telle école ou de tel stage partout. Il faut également savoir que c’est d’abord dans les cercles diplomatiques que les guerres orchestrent avant de se déclencher sur le terrain. C’est également là que tout se résout. Le Burkina a, à apprendre de l’expérience militaire du Tchad. Qui mieux qu’un fin limier pour le faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril à 15:00, par Victor En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

    Monsieur Ak47 tout le monde se bat pour ce pays chacun a sa place et chacun a choisi son métier on n’a force personne

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 11:56, par Walaï En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

    Dans le contexte burkinabè, ce n’est pas une promotion que de nommer un militaire comme ambassadeur ; en général c’est soit parce qu’il est redouté, soit pour le protéger.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 13:27, par Bonus En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

    @AK 47
    Merci pour cette reponse formidable. Je n’ai plus rien a ajouter. Comme le disait Thomas Sankara, "un militaire est un civil en mission" . Cette mission peut aussi se definir comme nos yeux hors du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 22:00, par Alhamdulilah En réponse à : Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur au Tchad

    Votre terrain de prédilection cher militaires c’est le front. Mm des civils sont réquisitionnés par force pour y aller. Pendant ce temps, vous les officiers surtout, c’est les poste politiques comme DG, gouverneur, ambassadeur et autres. Au Burkina on se connait. Avec le contexte ces nominations ne sont pas opportunes. Ak 47, votre Ak 47 est plus efficace au front. Toutes une administration militarisé. Vous pensez que ceux qui sont au front qu’on radie à tout bout de champ ne veulent pas ces postes paisible. Au nom de quoi certains officiers sont faits pour le front et d’autres pour les poste beurreux. Tant que ces problèmes ne seront pas résolu, c’est compliqué de gagner l’Union des FDS. ’

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique