Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Lutte contre le paludisme : La campagne de prévention lancée à Ziniaré

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 13 juillet 2020 à 22h05min
Lutte contre le paludisme : La campagne de prévention lancée à Ziniaré

C’est dans la commune de Ziniaré, dans la région du Plateau central, que le ministre de la Santé a lancé, ce lundi 13 juillet 2020, la campagne de lutte contre le paludisme. La cérémonie a eu lieu au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Barkuitenga. Plusieurs autorités et invités étaient présents, parmi lesquels les partenaires techniques et financiers comme le Fonds mondial, l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Malaria consortium.

C’est parti pour la campagne de prévention contre le paludisme ! Cette campagne se tiendra jusqu’au mois d’octobre, et consistera en un passage de trois jours par mois dans les 70 districts sanitaires que compte le pays. Ce sont essentiellement les enfants de 3 à 59 mois qui sont concernés par cette campagne. La raison de ce choix est que « la mortalité liée au paludisme est beaucoup plus élevée chez les enfants de cette tranche d’âge », a indiqué le ministre de la Santé, Claudine Lougué, qui a présidé la cérémonie de lancement.

La visite du CSPS de Barkuitenga

« C’est la saison pluvieuse, et il y a beaucoup plus de moustiques. Voilà pourquoi nous avons choisi la période de juillet à octobre pour distribuer les médicaments qui vont protéger les enfants contre le paludisme afin d’éviter le paludisme sévère qui est à la base de la mortalité des enfants. Les formations sanitaires devraient avoir déjà commencé, et les agents seront déployés au plus tôt en fonction des périodes », a ajouté Claudine Lougué. Elle n’a pas manqué de réitérer ses remerciements aux agents qui, souvent au péril de leur vie, travaillent au quotidien pour améliorer la santé des populations.

Claudine Lougue, ministre de la Santé.

Selon Laurent Moyinga, chargé de programmes à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le dernier rapport de son institution fait état de 228 millions de cas de paludisme et 40 000 décès l’année dernière. Il a ajouté qu’un enfant meurt toutes les deux minutes de paludisme. C’est pourquoi, l’objectif de cette organisation est de diminuer de 75% le taux de morbidité due au paludisme, surtout dans les pays à fort taux comme le Burkina Faso.

Dr Laurent Moyinga, chargé de programmes à l’Organisation mondiale de la santé.

En ce qui concerne les mesures barrières, Claudine Lougué a expliqué que désormais, les médicaments ne seront plus administrés par les mères mais à l’aide d’ustensiles individuels permettant aux enfants de boire eux-mêmes leur médicament. La distribution se fera de porte à porte, mais les parents pourront aussi amener leurs enfants dans les CSPS pour en bénéficier.

Adjaratou Tall (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Formation militaire : 850 énarques embarquent pour la 2e édition
Solidarité nationale : Le cabinet INDABA International vole au secours des personnes déplacées de l’arrondissement 11
Sortie de promotion : Treize filles en fin de séjour au centre MIA ALMA de l’orphelinat AMPO
Commission épiscopale justice et paix du Burkina : 71 personnes accusées de sorcellerie ont rejoint leurs communautés
Cybercriminalité : Une nouvelle brigade pour traquer les cyber-arnaqueurs
Redevabilité sociale et veille citoyenne : 20 communes du Burkina Faso passent à la loupe
Prix Nobel alternatif 2018 : Le gouvernement burkinabè octroie un passeport diplomatique à Yacouba Sawadogo
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Unité d’action syndicale
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso
Cantines scolaires : L’engagement présidentiel à assurer « un repas équilibré par jour » sur la table de réflexions !
Centre social de l’UFC-Dori : 29 jeunes filles achèvent leur formation en coupe-couture
Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés