Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • lundi 1er juin 2020 à 22h15min
Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer  les exactions  des  terroristes et des FDS

La rue gronde à Pama, chef-lieu de la province de la Kompienga (région de l’Est du Burkina Faso), depuis 5 h du matin, nous informent les sources locales, ce 1er juin 2020. Des femmes, des jeunes et des vieux ont fait une descente pour crier leur ras-le-bol. Une grogne contre une insécurité quasi-quotidienne qui a fait son nid dans la province depuis 4 ans, et qui continue de s’éterniser, surtout avec l’attaque du samedi 30 mai 2020, qui a fait 25 morts et des blessés au marché à bétail (selon le communiqué du gouverneur de la région).

Dans une déclaration lue sur place par les organisateurs, dont Lefaso.net a obtenu copie, les manifestants dénoncent « les meurtres et les enlèvements perpétrés par les terroristes et les forces de défenses et de sécurité ». Les populations locales se disent prises au piège et se demandent à quel saint se vouer ?

Les manifestants expliquent qu’au même moment où les terroristes massacrent et enlèvent les civils, les FDS abattent « les soi-disant complices ». Citant des cas d’assassinats dans plusieurs villages de la province, notamment Bonbomtangou ; Konpienga , Tounga, etc. par les terroristes, les manifestants pensent que les FDS étaient informées, mais sont restés « inactives ». Ce qui les pousse à conclure que les FDS sont « plus ou moins responsables ».

Alors que la majorité des attaques terroristes se passent en « pleine journée », relèvent les organisateurs, ils trouvent incompressible que les FDS soient absentes pour organiser les ripostes concomitantes. Une situation de trop qui s’est culminée par l’assassinat des populations civiles, le samedi 30 mai 2020, au marché à bétail de Pama. L’occasion pour eux, de sortir, puis de dénoncer l’inefficacité du couvre-feu dans la province depuis 15 mois. Mais aussi, d’exiger "l’arrêt des violences contre les civils, l’installation d’une base militaire dans la province, une enquête judiciaire et administrative".

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er juin à 13:16, par Verité En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    La population a totalement raison. Les réactions sont très lentes à se faire. En principe avec l’expérience acquise on devrait être à mesure de répliquer assez rapidement aux attaques ? Quel est alors le problèmes ? Compétences, insuffisances de moyens ? Insuffisance d’engagement ???

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 13:22, par kenichi En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    il fallait sattendre a ca.. ce nest pas normal que dans des regions sensibles de ce genre, il ya absence des FDS au jour du marche de betail. ces jours drainent pourtant du beau monde et tout le monde le sait ! Au lieu de redeployer nos FDS a linterieur, on prefere les concentrer dans les grandes villes pour gerer leur couvre feu contre leur COVID ..Ca leur tient tellement a coeur. Lol..

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 13:41, par Raogo En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    C’est triste ce qui se passe à l’Est. En plus du terrorisme que subit la population, il y’a aussi le raquettage que font subir les FDS aux pauvres population au niveau des points de controle. Je demande aux gouvernements de mettre fin à ces pratiques qui n’encouragent pas la collaboration de la population dans la lutte contre le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 14:20, par Yob En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Les petits esprits qui crient tout le temps "droits de l’homme n’a rien dit", "droits de l’homme n’a rien fait" là, venez encore raconter votre vie. Nos autorités politiques sont responsables de cette situation qui ne fait que s’aggraver. Dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 14:22, par Saksida En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Bien cette action. la question que je me suis souvent est de savoir pour quoi laisser des centaines, voire des milliers de policiers en ville ; dont la tache au quotidien est de veuiller tous simplement une bonne circulation routière.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 15:10, par Dieudonne En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Rock faut faire pardon,par honneur et par dignité rend le fauteuil. Toi tu vois que tu n’es pas a la hauteur pour nous assurer le minimum la sécurité a laquelle le peuple aspire. On est devenu la risée du monde entier. C’est quoi le problème même ?, on a des militaires formé partout dans le monde, PMK, namoano pâti patata et malgré tout des voyou égaré nous honnis tous les jours . il faut rendre le fauteuil a Barry,zida..yaya boin la woto

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 15:12, par Made En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Vous vous plaignez contre qui ? L’État c’est pas plus que les villageois eux-mêmes, et s’ils sont des peureux et lâches incapables de dénoncer leurs proches et voisins, qu’est-qu’on peux faire pour eux ? Les premiers combattants contre le terrorismes c’est eux.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin à 18:22, par TENGA En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

      Je valide totalement votre écrit.
      les FDS qui saignent, se sacrifient tous les jours pour nous protéger sont en nombre insuffisant pour etre partout. Il faut qu’on s’organiser pour les suppléer. mais si nous croisons les bras, laisser quelques individus faire la ronde nous massacrer, c’est tant pis pour nous !!!
      Regardez vers le Lorum, les jours de marchés, ce sont les volontaires qui sécurisent les populations et ils pourchassent les terroristes en brousse pour les tuer. Meme vendredi passé, ce sont les tricycles qui n’ont pas suivi les VDP qui ont été tués, 17 au total. Après les VDP les ont tous tués dans la brousse.
      Regardez aussi Arbinda, les VDP escortent leurs commerçants jusqu’à Dori, 90km ! Aucun terroristes n’ose s’approcher au risquer de rejoindre l’enfer.
      Donc, moi je vous dis et repète : organisez vous vite et défendez vous ! Les FDS vous appuyeront certainement !
      Partout ça chauffe dans le pays ; au lieu de pleurnicher faut vous battre ! Il n’ya pas autre solution. On ne peut pas laisser 10 ou 15 personnes fussent-ils armés de kalash à tuer ou chasser des centaines de garçons, voire des milliers ; c’est inacceptable !!
      Ils n’ont pas raisons, ces terroristes et Dieu va certainement vous aider.
      Courage à vous !

      Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 15:13, par Bao-yam En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Quelques soient les critiques que l’on peut faire sur l’action de nos FDS, les mettre sur la même échelle de comparaison que les terroristes comme dans ce écrit est simplement inacceptable. Si les FDS se retiraient tous pour se réfugier dans leurs salons à Pama ou Ouaga, on verra si vous aurez encore la tranquillité de faire ce type de déclaration.

    Le Burkina est un pays tellement bizarre que même dans la guerre, le soutien à ceux qui nous défende est sujet à négociation. Quelque soit l’imperfection de l’action de nos FDS, ils risquent leur vie chaque et pour qui le font-ils ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 16:10, par le Nomade En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    C est vraiment triste mais les populations ont raison elles sont fatiguees entre les djihadistes et les FDS, tout le monde les tue ! Quand les gens denoncent les executions sommaires, on s’en prend a eux on les traite de complices voir de cousins des djihadistes ! Voila que toute la population de Pama denoncent lles FDS tout comme les djihadistes, c’est extremement grave. Interrnaute Bao Yam on ne doit pas mettre les FDS et les djihadistes au meme niveau mais si les populations sont temoins de leurs exactions elles vont finir par denoncer et on ne peut les en vouloir ce sont elles qui hy vivent tous les jours !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 16:20, par SIDZABDA En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Bao-Yam a parfaitement raison. Il devrait avoir une union forte autour des FDS qui paient un lourd tribu et ce malgré les imperfections .Personne ne viendra mettre hors d’état de nuire les terroristes à notre place. Il ne faut pas se leurrer. Par contre je trouves insuffisant l’état d’urgence décrété. Il faut monter d’un cran et décréter l’état de siège dans les régions concernées pour donner les pleins pouvoirs de droit aux FDS , les équiper et les fixer en contrepartie un délai de règlement du problème à travers une forte réduction des attaques.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 16:41, par Lom-Lom En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Au lieu de marcher et de crier à l’abandon par les gouvernants, dénonçons chacun les terroristes qui sont dans nos maisons, villages,villes et régions et qui opèrent au vu et au su de leurs parents. Si on est des vrais patriotes, faisons-le et on aura fini avec le terrorisme en quelques semaines.Si au contraire, des parents sont complices et fiers de prendre de l’argent que leurs enfants ont engrangé en tuant des innocents, le terrorisme sera toujours florissant . Mais, qu’on se trompe pas trop, le prix à payer pour la traitrise, c’est la mort et certains l’ont déjà payer cash ! Cessons de rêver, aucun régime ne peut mettre des hommes en armes dans tous les marchés, tous villages ou autres lieux de rassemblement pour plaire à son électorat ou à son Opposition ! Chaque citoyen est d’abord son propre agent de sécurité !

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin à 00:32, par Yobi En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

      "dénonçons chacun un terroriste, dénonçons chacun un terroriste", et quoi encore !!! Ces villageois passent leur temps à dénoncer, mais aucun FDS ne vient. Alors que ces populations prennent ainsi d’énormes risques. Et le comble, c’est que malheureusement ce sont ces mêmes populations que certains FDS taxent de "complices de terroristes et puis ils sont massacrés, au grand bonheur des vrais terroristes. C’est tout simplement la-men- taaable !! Il faut écouter les critiques au lieu de traiter tous ceux qui dénoncent des exactions, de "anti-FDS, "anti- ceci", "anti- cela". Des réactions émotionnelles et épidermique sans analyses et sans réflexion qui ne font que compliquer davantage la situation. Que des populations aillent jusqu’à condamné les terroristes et les FDS au même titre, c’est grave. Heureusement que après le massacre de Tanwalbougou le chef suprême des armées à condamné et promis qu’il réagira sans état d’âme ! On verra.

      Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 16:43, par Pasektale En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Depuis le début de cette affaire, on nous serre du mensonge. J’ai un seul conseil à donner à tous les acteurs, il faut dire la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 17:25, par citoyen LAMBDA En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Quand on voudra critiquer le gouvernement sur cette affaire , il s’en trouvera encore des internautes de bonne conscience ou de service grassement passés pour crier à l’acharnement contre le pouvoir . Et pourtant !
    Ici étant ,si c’était réellement des peuls qui ont mené cette attaque en représailles aux évènements de TANWALBOUGOU ,ils serait étonnant qu’ils s’en prennent au marché de bétail qui en principe est fortement fréquenté par les peuls éleveurs donc leurs frères .
    Dans tous les cas ,quelque soit les auteurs de ce massacre abominable ,il est également incontestable, que l’Etat semble avoir totalement déserté cette zone et a abandonné les populations de l’Est à la merci des terroristes et à leur triste sort .
    Tout de même ,que ce soit à l’Est ou au Centre -nord, les terroristes opèrent allègrement en plein jour et repartent tranquillement . Et s’ils s’hasardent à mener leur sale boulot en plein jour, c’est bien ,parce qu’ils savent, que l’Etat, donc les FDS ont déserté depuis longtemps ces zones .
    Par conséquent, quoi qu’on dise ,il y a quelque part un manque d’organisation et une stratégie efficace pour contrer ces criminels .
    Et ce ne sont pas quelques actions isolées d’éclat qui vont cacher cette réalité . Et comme l’écrivait le journal Le Pays dans son édition d’aujourd’hui ,il est vraiment temps, que le Président du FASO à l’instar d’un IDRISSDEBY sorte de sa torpeur et enfile sa tenue général de combat pour affronter avec plus de détermination cet hydre quitte à allier le bâton et la carotte . Trop c’est vraiment trop .

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 18:50, par Maryse En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Mon cher monsieur Bao-yam, contrairement à ce que vous soutenez, c’est pas "l’écrit" qui dénonce les insuffisances des FDS. Ce sont les populations elles-mêmes qui dénoncent des dérives. Qu’on aille surtout pas encore voir encore la main "des droits de l’homme-anti-FDS" dans ça. Et ça me peine que des villageois en viennent à avoir à la peur des terroristes et de FDS, qui sont pourtant sensés les protéger. Ça pose problème. Et quand on le dit, certains vous accusent d’être contre les FDS..."qui se battent tous les jours", qui sacrifient leurs vies pour nous protéger", etc, etc. Personne n’est contre un seul FDS dans ce pays. Mais quand y a des pratiques condamnables, comme les exécutions sommaires et extrajudiciaires, il faut reconnaître que c’est pas bon, et corriger. Je pense que c’est ce message que ces populations ont voulu simplement faire passer. Et pour qui connait les villageois, c’est sincère. C’est pas donc la peine de les traiter d’ingrat ou de les en vouloir pour ça.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 19:39, par warzat En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    La réaction de la majorité des internautes est exactement celle que veulent ceux qui ont décidé de rendre le Burkina ingouvernable sans eux. Des prêts à tout, nostalgiques d’un passé à jamais révolu.
    Souvenons nous, attaquez ici, puis là-bas etc...de manière à disperser leurs forces. Le recrutement des volontaires ne les arrangeaient pas dans leurs stratégies ; quand bien même certaines OSC ont raison de parler de dérives possibles.
    Pour ce qui concerne l’attaque du marché à bétail, il s’agit probablement d’un règlement de compte, car la marchandise en question (bétail) est convoitée par les groupes speudo-djihadistes en fait voleurs de bétail, bandits de grands chemins. C’est donc probablement une attaque des terroristes ayant perdu les combats interdjihadistes dans le Sahel. La zone attaquée est frontalière du Nord du Bénin où transite probablement le bétail volé pour être revendu dans un marché au Nord du Nigéria pour l’achat des motos, de la drogue et des armes.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin à 23:02, par Ema En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Je suis d’accord avec celui qui pense que la population doit être en première ligne de défense. Ça marche bien au nord et au centre-nord. A ma connaissance quand on a demandé des volontaires pour la défense de la patrie à la Tapoa, il n’y avait aucun candidat. Si les données ont changé je ne sais pas.
    Pleurer n’est pas la solution mais se défendre

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 07:45, par le Nomade En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Seules les populations peuvent aider à combattre ces criminelles parceque ce sont elles qui connaissent les pistes, les forêts, les buissons et les trous dans lesquels se cachent ces criminels. Mais ils ne s’agit pas de donner des armes a de jeunes sans experience dits des VDP et les laisser seuls. Ni les koglweogo ni les VDP ne peuvent affronter ces gens,c’est aux FDS de le faire assistées par l’ensemble de la population, toutes les communeautés sans exclusion. Quand on exclut une communeauté comme cela a été dénoncé à Tanwalbougou cela ne marchera pas, ça conduit à des dérives, des exécutions sommaires qui ne font que aggraver la situation un internaute a dit que à Pama, très peu ont repondu à l’appel pour être volonatire, on peut le comprendre au vu de la situation, personne ne veut mourir ! les FDS doivent être bien équipées et elles doivent prendre l’initiative ! il y a des Officeirs bien formés assez intègres et patriotes pour ne pas laisser leur pays dans une telle humiliation !

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 09:25, par Le Sage En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Il est important et surtout que nos autorités soient ouvertes aux critiques. Assurément, nos FDS rencontrent des des difficultés sur le terrain. Les attaques terroristes ont commencé en 2015. Ça fait 5 ans maintenant. Même si c’est assymetrie comment, en 5 on peut pas trouver une stratégie adaptée à cette assymetrie-là ? Mais le plus préoccupant, c’est quand les populations ont peur de nos propres FDS, parce-que eux-mêmes ils tuent parfois au hasard, comme quoi ce sont des complices des terroristes, alors que c’est pas sûr. Donc, il faut arrêter ça. Ça ne fait que renforcer les vrais terroristes. Donc quand on fait les critiques, il faut écouter au lieu de dire, "on s’en fout", "wigum", etc.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 09:41, par songdo En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    C’est le courage qui manque à nos villageois d’affronter les terroristes qui ne sont pas des extra-terrestes , ils sont des humains comme vous .Par votre nombre vous devez affrontez les terroristes.Chaque ville ou village du burkina doit dès maintenant s’organiser sécuritairement comme la mobilisation de la lutte contre le covid19 à empêcher ou à contrer tout attaque terroriste.Former des comités de defense.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin à 11:12, par Militant En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

      "les villageois doivent affronter les terroristes..." C’est révoltant d’entendre des propos aussi irréfléchis ! Ceux qui ont pour mission de défendre le territoire national et d’assurer la sécurité des populations, ce sont pas" les villageois". Je regrette, ce sont bel et bien les FDS, avec la contribution des villageois !!! Encore faut-il que nous ayons une bonne stratégie de lutte qui favorise la pleine contribution de ces populations, toutes communautés confondues. Mais si nous avons comme stratégie la stigmatisation systématique de certaines ethnies, ainsi que des exécutions sommaires et extrajudiciaires, on ne fera que s’enfoncer. Et c’est ce qui est entrain de se passer actuellement. Malheureusement. On le dit et on le répète et de prétendus "patriotes" et faux " amoureux" des FDS nous enfoncent dans des abîmes. L’heure est grave !! Faut pas avoir peur de le dire. Il faut donc corriger le tir à partir de maintenant !!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 11:35, par caca En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    J’aimerais avoir la réaction des ONG ou association des droit de l’homme concernant la menace du Président Américain Donald Trump de déployer l’armée lourdement armée contre les américains qui revendiquent justice pour Géoges Floyd. Voyez vous que quand la sécurité intérieure d’un pays comme les États unies est menacée, le droit de l’homme est foulée au sol pour la survie de la nation. Imaginez vous un instant si l’armée américaine lourdement armée est déployée sur le terrain contre les américains dans leur revendication de justice ? Que devons nous alors faire au Faso contre des burkinabé terroristes contre de vrais citoyens burkinabé qui veulent vivre en paix avec d’autres communautés pour l’intérêt supérieur de la nation ? Je ne dis pas que le PF doit imiter le président Américain dans sa folie, mais certains de nos compatriotes peuvent mettre un peu de l’eau dans leur verre de vin. Combien de familles burkinabé endeuillées la semaine passée suite aux actions terroristes ? Imaginez vous si l’armée avait réussi à arrêter ces mécréants suspecter des actes terroristes. Quel bonheur pour nombre de famille d’avoir leur enfant et mari avec eux. Si nous pouvons avoir compassion des morts non élucider des suspects terroristes en cellule de l’armée, combien devons nous avoir autant pour ceux des innocents qui meurent chaque fois sous les armes assassines terroristes. Ceux qui tuent la population burkinabé comme des lapins sont appelés des HANI (des hommes armés non identifiés). La seule chose qui reste sur le plan judiciaire serait de suspect terroriste suite à un renseignement. La justice voudrait que l’auto-conscience citoyenne approuve les actions des FDS qui sont aux cotés du peuple.
    Je me demande d’ailleurs au cas l’armée de Trump se le terrain tuaient par erreur dans leur mission contre des américains quel sera le jugement ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 14:34, par Le Sage En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    Chapeau bas pour ces populations de Pama. Voilà des gens qui, pour la plupart ne sont pas allés à l’école, et qui perçoivent aisément que les exécutions sommaires et extrajudiciaires sont totalement contre-productives. Rien à voir avec cette pléthore de "conseillers"" et autres faux stratèges qui gravitent autour du pouvoir actuel.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin à 17:23, par freddy le loup En réponse à : Pama (Est du Burkina) : La population bat le pavé pour dénoncer les exactions des terroristes et des FDS

    N’importe quoi !!! de quelle population parle t’on ? que croyez vous ? les FDS sont des gens instruits, sérieux, avec une capacité de raisonnement hors du commun parce que ce sont leurs vies qu’ils risquent tous les jours. c’est facile de s’assoir derrière son ordi pour écrire des insanités. Je sis sur que si vous y étiez vous auriez agi de la même manière. le corps militaire a ses exigences que nous civils nous ne comprendrons jamais, les militaires ne vont jamais s’en prendre à quelqu’un jusqu’à aller le tuer sans avoir une raison sérieuse. Les populations n’étant le plus souvent pas au courant des agissements secrets des leurs ne peuvent pas comprendre et dans pareil situation, ils ne feront que protéger les leurs sans savoir. comment de gens ont été surpris quand les FDS ont sorti des armes cachées dans leur propre maison à leur insu ? Combien de gens ont reconnu leurs enfants abattus parmi les djihadistes lors de combats avec les FDS. On peut être con mais pas au point de comparer les FDS aux djihadistes. Un bon djihadiste est un djihadiste mort peut importe son nom ou son ethnie. Les complices méritent aussi la mort. alors avant de commencer à critiquer ou fustiger à tout va, assurez vous que les vôtres ne sont pas impliqués ni de près ou de loin au terrorisme. Courage et force aux FDS même demain.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière
Terrorisme : "Les appeler djihadistes, salafistes ou takfiristes c’est leur donner une excuse pour défendre leurs actes", selon Issa Bâ
Barsalogho-Pensa : Le maire de Pensa assassiné par des individus armés non identifiés
Burkina : Des Etats-majors avancés installés pour lutter contre le terrorisme selon le Premier ministre
Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade
Opérations de sécurisation : 15 opérations aériennes, 276 patrouilles, 1 engin explosif improvisé découvert… du 22 au 28 juin 2020
Est du Burkina : Barkhane et ses alliés ont réussi à contenir partiellement les violences terroristes
Lutte contre le terrorisme : Le Mouvement « Plus rien ne sera comme avant » préconise le démantèlement des camps de réfugiés
Attaques et violences au Burkina : Une ONG alerte sur « les risques d’un nouveau Rwanda »
Bilan des opérations de sécurisation : 260 patrouilles, une base terroriste démantelée… du 15 au 21 juin 2020
Banwa : Une école incendiée, des vivres emportés à Sanaba
Gendarmerie nationale : Des sous-officiers radiés de l’école
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés