Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

Accueil > Actualités > Environnement • • jeudi 14 mai 2020 à 16h16min
Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

Le Syndicat national des travailleurs de l’environnement, du tourisme et de l’hôtellerie (SYNTETH) sort de son silence et lance une alerte à toutes les personnes physiques ou morales soucieuses de la préservation de la forêt de Kua. Pour le syndicat, le déclassement de la forêt, si elle a lieu, aura d’énormes conséquences sur les plans social, environnemental et économique pour la localité. Il convient donc que les actions de lutte se poursuivent, pour un rejet de la tentative du gouvernement d’imposer le déclassement de la forêt de Kua. Ainsi, à travers cette déclaration de son secrétaire général Yousiffo Ouédraogo, le syndicat réclame la publication du rapport d’étude sur la forêt classée de Kua.

Le 25 février 2020, le Gouvernement à travers le Ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique (MEEVCC) informait le Syndicat national des Travailleurs de l’environnement, du Tourisme et de l’Hôtellerie (SYNTETH) qu’après les différentes études, il a porté son choix sur la forêt classée de Kua pour la construction du centre hospitalier de Bobo-Dioulasso. De ce fait le dossier a été transmis au MEEVCC pour engager la procédure de déclassement. Ainsi, le Comité national d’aménagement des forêts (CNAF) mis en place en décembre 2019 saisi à cet effet a tenu sa session du 02 au 9 mars 2020 afin de donner un avis technique sur le dossier.

A l’issue des travaux du CNAF, nous apprendrons à travers les réseaux sociaux que les participants ont majoritairement rejeté l’idée de déclassement de la forêt. Ces informations faisaient aussi cas de trois forestiers ayant voté en faveur du déclassement. Nous avons aussitôt saisi le Président du CNAF le 10 mars 2020 pour en savoir d’avantage. Il a tenu à nous rassurer que le Comité travaillé avec sincérité et professionnalisme et que le rapport des travaux sera transmis au MEEVCC qui l’a saisi.

Le 17 avril 2020, le SYNTETH a encore rencontré le Président pour avoir une copie du rapport et celui-ci lui a demandé de se référer au MEEVCC. Cela fut fait par correspondance en date du 20 avril 2020. En réponse, le MEEVCC informera le SYNTETH dans sa lettre n°2020-/MMEVVC/CAB du que le rapport a été transmis au Gouvernement et qu’il sera rendu officiel incessamment. Face à ce refus de mettre ledit rapport à notre disposition en tant que partenaire social, nous avons des raisons de croire qu’il y’aguise sous roche. C’est pourquoi nous avons décidé de porter cette récente évolution du dossier Kua à la connaissance de l’opinion publique à travers une note d’information.

Alors qu’une étude sur la consolidation du plan d’aménagement de la FC de Kua était en cours, avec l’accompagnement de la coopération luxembourgeoise, l’on apprend à travers les médias qu’une délibération portant autorisation de déclassement d’une partie de ladite forêt a été prise par le conseil municipal de Bobo-Dioulasso en sa session extraordinaire du 19 avril 2019 en vue de la construction d’un centre hospitalier universitaire avec l’appui de la coopération chinoise. Cette démarche entreprise en violation des dispositions légales prévues en pareille circonstance, a été vivement rejetée par différents acteurs de la gestion durable des ressources forestières.

L’information sur le déclassement de la forêt a été accueillie avec surprise et consternation. Dès lors, associations, ONG, personnes physiques et morales, défenseurs de l’environnement, se sont mobilisées pour dénoncer cette forfaiture dans un pays sahélien. Au niveau du ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, le personnel qui s’est senti ignoré, méprisé et frustré, s’est réuni autour du Syndicat National des Travailleurs de l’Environnement, du Tourisme et de l’Hôtellerie (SYNTETH) pour monter au créneau et appuyer les populations dans leur combat pour la sauvegarde de ce précieux outil socio-économique.

Ainsi, le 27 avril 2019, le SYNTETH a organisé une conférence de presse à Bobo-Dioulasso pour alerter l’opinion nationale et internationale et inviter toutes les personnes morales et physiques soucieuses de l’environnement à faire bloc contre ce projet écocide.

Acculé par la pression tant au niveau régional, national qu’international, le gouvernement ouvre une vague de concertations avec les forces vives de la ville de Bobo-Dioulasso. C’est ainsi qu’une délégation gouvernementale conduite par le Ministre d’Etat Siméon SAWADOGO, Ministre en charge de l’administration territoriale, a rencontré le personnel du ministère de l’environnement le 25 mai 2019 dans la salle de conférence du gouvernorat de la région des Hauts-Bassins. Au cours de cette rencontre, ledit personnel n’a pas manqué de relever le mépris total du gouvernement vis-à-vis du secteur de l’environnement avant de décliner les raisons de son opposition au déclassement de la forêt.

Au moment où beaucoup croyaient que le dossier de déclassement de la forêt classée de Kua était clos, le gouvernement revient à la charge. Un bureau d’étude a été commis pour mener une étude diagnostique sur deux sites : la FC de Kua et le site de Borodougou, site contigu à la FC. Un comité technique réuni le 24 octobre 2019 au BUNEE pour valider les TDR de cette étude a purement et simplement rejeté toute option de déclassement de la FC de Kua. Cela n’a pas empêché le gouvernement de continuer sa manœuvre.

A l’occasion d’une autre rencontre tenue le 25 février 2020, cette fois-ci convoquée par le MEEVCC, il se montre plus précis. Le SYNTETH est informé que le gouvernement a porté son choix sur le site de la FC de Kua et qu’une session du Comité National d’Aménagement des Forêts (CNAF) qui se tiendra du 02 au 09 mars 2020 se prononcera sur le déclassement de la FC. Cette session a effectivement eu lieu et le SYNTETH apprenait par les réseaux sociaux que le projet de déclassement a été majoritairement rejeté (19 CONTRE et 11 POUR). Il a aussitôt approché le président du Comité pour vérifier l’information. Sans nier l’information donnée sur les réseaux sociaux, il s’est refusé de tout commentaire sur les conclusions de leurs travaux.

Toutefois, le retard qu’on observe dans la publication du rapport n’est pas pour nous rassurer. Bien au contraire. Des risques de manœuvres souterraines pouvant aboutir à une manipulation des résultats du Comité existent. C’est pourquoi nous lançons l’alerte à toutes les personnes physiques ou morales soucieuses de la préservation de la forêt de Kua afin de comprendre les enjeux du déclassement de cette forêt pour les populations.

Cette action, si elle a lieu, présentera d’énormes conséquences négatives aussi au plan social, environnemental qu’économique pour la localité. Il convient donc que les actions se poursuivent pour un rejet de la tentative du gouvernement d’imposer le déclassement de la forêt de Kua. OUI à la construction de l’hôpital à Bobo-Dioulasso et le plutôt vu les conditions sanitaires du pays mais NON au déclassement de la FC de Kua.

Le Secrétaire Général
OUEDRAOGO Youssiffo

Vos commentaires

  • Le 14 mai à 16:33, par Abdoul En réponse à : Déclassement de la forêt classée de Kua : le Syndicat des Travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Ça c’est la partie boisée de cette forêt, montrez nous les champs qui y sont.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 18:42, par KABORE En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Un séjour à Tengando pour cause de coronavirus va peut être faire savoir à tous ces apprentis écologistes que le Burkina a plus besoin d’hôpital de qualité plus que de semblants de forêt.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 19:05, par Coeur-brisé En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Pas de censure SVP webmaster.
    Nous ne savons vraimenrt pas quel deal le ministre Barry a passé avec les Chinois pour s’acharner sur la foret Kua. Franchement ça commence a nous chauffer les rognons et le gouvernement doit tout simplement choisir un autre site quelque soit le resultat de l’etude. Les Chinois c’est des rusés ils on identifiés quelque chose a cet endroit et ont une longueur d’avance sur nous. De plus nos gouvernant etant ce qu’ils sont Dieu seul sait quel arrangement ils on fait.
    Tenez par exemple, le tilapia (carpe) est un poisson d’Afrique a la base. Aujourd’hui la Chine est le premier exportateur mondial de tilapia avec 370,000 Millions de tonne et 1.3 Millard de Dollars a la clef. Ils sont venu chercher la carpe en Afrique au nez et à la barbe des Africains pendant qu’ils etaient etrains de se tremouser. A l’opposé la Chine possede des Pandas qu’ils louent aux Zoos dans le monde, nul n’a le droit d’avoir des Pandas geants, meme si un panda nait dans un Zoo a l’etranger il appartient toujours a la Chine. C’est ce genre de contrat que nos dirigeants doivent mettre en place au lieu de vendre des pans entier de nos forets, de nos terre ou de notre economie au Chinois. Nos gouvernant doivent se mettre en tete une fois pour toute qu’il sont en mission avec un contrat a durée determinée pour servir la nation et qu’en aucun cas cela ne leurs donne le droit de vie et de mort sur les citoyens encore moins la jouissance du patrimoine national comme un bien personnel et famillial. Nous allons finir par leur rentrer dedans si ca continue.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 19:28, par A qui la faute ? En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Tu n’aimes pas parler, tu n’as pas envie de parler mais ce pays est roue libre.
    C’est quoi cet entêtement ? Partout sur la planète on se bat pour planter les arbres et nos professionnels du mensonges démontrent qu’il vaut 0 arbre que un peu d’arbres.
    - Et puis il y a ce côté sentimental. Il y a des arbres dans la forêts plus âgés que nos parents. Vous dites de les abattre ?
    Dans tout le Burkina il nous manque 10 hectares pour construire un hôpital, soit-il donné par la Chine ?
    Les gens détestent les occidentaux mais quand les chinois vont s’implanter nous allons fuir ce pays. Ils ne prennent pas un peu. Ils prennent tout. C’est quoi cette histoire ? Ce sont les jeunes qui sont maintenant plus sages que les vieux ? Mais on marche sur notre tête ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 19:57, par Lom-Lom En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Mes amis, ne vous en faites pas puisque depuis la.fuite de Blaise Compaoré, la queue entre les jambes, il n y a plus de secret dans ce pays ! Le fameux rapport sera exposé.dsns la.rue un jour et le.projet de construction de l’hôpital ne peut non plus se.realiser.dans le secret. Vous avez même donner des précisions que certains de.vos collègues forestiers ont voté pour le.projet. Vous finirez par.savoir qui c’est et pourquoi ils ont voté pour ! Si par contre votre syndicat va vite en besogne et que vous publiez de fausses informations, vous récolterez la.honte. Vous avez la chance que l’opinion publique. est deja au courant du problème, donc pas pas besoin de vous agiter. Gardez patience et on verra si l’Hopital sera construit sur ce fameux site ou pas !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 20:56, par Nick En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Comment un pays, avec autant de superficie desertique, Un pays souffre qui autant de l ;avancement du desert peut se permettre de declasser une foret pour construire un Hopital ? Le regime Kabore doit savoir quela chinois ne sont pas au Burkina par amour. Ils y sont pour leurs interets, et toute personne bien informee doit savoir qu’ ne doit pas faire confiance a un chinois. Honte a Roch et a tt son gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 21:16, par Paul En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Franchement, vous commencez à nous les casser menus ! Quelle Forêt ? Ou est cette forêt ? Des arbustes épars !
    Allez chez nous au Sud-Ouest voir une vraie forêt, celle de Koulbi, qui est saccagée par les orpailleurs avec la complicité des Forestiers. Ou bien il n’y a que Bobo qui vous intéresse ? Il y a encore 10 a 15 ans de cela, cette forêt à la frontière entre le Burkina, le Ghana et la Cote-D’Ivoire était un grand grenier pour les populations installées la depuis des centaines d’années : la région de Koulbi produisait à elle seule au moins 65 a 75% des ignames du Sud-Ouest. Pendant la saison, des camions venaient de presque tout le Faso pour faire des chargements et en emporter dans les grandes villes. Bobo était inondée des ignames de Koulbi. Le mais y était aussi produit en grande quantité. L’igname et le maïs étaient les seules sources de revenus des populations. Et patatra, sur un décret gouvernemental et sans AUCUNE consultation des populations, on décide de classer la forêt de Koulbi. Pour dit-on réintroduire les éléphants et protéger la faune et la flore.

    Et manu militari, on chasse toute la population. Des gens qui y etaient installés depuis des générations ont été expulsés par des forces de l’ordre de leurs maisons, de leurs champs. Avec des larmes les paysans ont été forcés de tout abandonner, absolument tout. SANS AUCUN DEDOMMAGEMENT. Pas même un kopek. Résultats : la production d’igname de la région a connu une chute vertigineuse. Les populations se sont paupérisées.
    Or qu’est devenue cette forêt dense de Koulbi aujourd’hui ? L’eldorado des orpailleurs. Elle est saccagée chaque jour que Dieu fait avec la complicité des agents forestiers qui rackettent entre 100,000 à 300,000 pour autoriser les orpailleurs à y pénétrer nuitamment pour leurs besognes. Des agents forestiers ont eux mêmes des détecteurs de métaux. Le Haut Commissaire de la province, un type bien, a pris le taureau par les cornes ; de temps en temps il y fait faire des descentes musclées par les forces de l’ordre venues de Gaoua pour y tacler les orpailleurs. Un vrai travail de Sisyphe poussant le rocher sur le haut de la montagne ! Car sitot les forces de l’ordre réparties, les orpailleurs occupent de nouveau le terrain. Les agents forestiers sensés surveiller cette forêt sont ceux là même qui la détruisent. Ce sont eux qui moyennant entre 100 et 300,000f, voire davantage, partage des revenus, laissent les orpailleurs pénétrer dans la forêt, aujourd’hui parsemée de puits. Le phénomène est tel, la corruption si rampante, que les autorités locales ne peuvent meme plus compter sur les forces de l’ordre locales (gendarmes et policiers) pour y faire des descentes. Tout ce beau monde étant corrompu, chacun trouvant dans cette forêt la voie de son salut contre des salaires de misère. Ainsi donc, des qu’il est décidé de faire des descentes dans la foret pour arrêter les orpailleurs, ceux-ci sont prévenus. D’où les décisions du Haut Commissaire de faire appel aux forces de l’ordre de Gaoua et in cognitive.
    Ou est ce fameux comité qui fait autant de bruits à propos de Kua ? ici une vraie forêt de laquelle on a expulsé des populations millénaires est en grave danger et pour quoi ? L’orpaillage ! On ne les a jamais entendus défendre une autre forêt. Or de vraies forêts au Faso qui sont à grand risque, à l‘exemple de celle de Koulbi, il y en a des paquets. Malheureusement depuis quelques temps ils ne font que nous rabattre les oreilles sur Kua qui, primo, n’est plus forêt que de nom, et secundo, l’action qui y est planifiée est un centre hospitalier, gros plus, parce que gros besoin pour la sous région. Qu’ils sortent un peu de Bobo et de Ouaga et aillent faire un tour dans le vaste Burkina, dont Koulbi voir ce que c’est qu’une forêt désolée. Peut être qu’ils pourraient avoir un combat réel. Vraiment si les Chinois pouvaient venir mettre leur hôpital dans notre forêt de Koulbi, on les aiderait même à déraciner et combler les milliers de puits qu’y font les orpailleurs. Entre un hôpital et un site d’orpaillage, le choix est vite fait.

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 12:25, par citoyen En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

      arrivez vous à comprendre votre propre logique Mr Paul ???
      parceque la foret de Koulbi n’en est plus une il faut donc déclasser ce qui reste de la foret de Kua aussi ?
      si la foret de Kua n’en est plus une, à votre avis des actions doivent être menées pour qu’elle soit une vraie foret ou l’on devrait plutôt y semer la désolation comme vous en avez dans votre chère foret de Koulbi ?
      arrêtez donc d’être aussi méchant et aussi sinistre monsieur Paul. réclamez des mesures de conservation pour cette foret si vous l’aimez au lieu de réclamer la disparition des autres ! forets.
      NB : apprenez donc cher méchant Paul que ce n’est pas parce qu’il n’y a plus beaucoup d’arbres dans une foret classée qu’elle n’en est plus une ! une foret classée pourrait ne même pas avoir une seule herbe verte aux dessus qu’elle serait quand même une vraie foret classée. le classement d’une zone en foret classée est une disposition administrative et non un inventaire de ce qui s’y trouve

      Répondre à ce message

    • Le 16 mai à 09:05, par Qoc En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

      @Paul,
      Meme sic’est des petits petits cailloux, on ne touche pas. Vadonner le champs de to papa on va construire.

      Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 21:25, par Sad En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    S’il vous plait ne nous prenez pas pour des cons. Une etude de faisabilité dans nos contré ira toujour en faveur de celui qui graisse la patte en claire au payeur. Qu’est ce que les Chinois ne peuvent pas payer aujour’hui pour que ce rapoort soit ne leur faveurs. Ministre Barry, il faut quitter dans ça.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 07:33, par Borodougou au lieu de kua En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    J ne comprend pas l’Africain vraiment. Qui vous a dit qu’on ne veut pas l’hôpital, on vous propose borodougou mais les dealers avec les chinois veulent forcément la destruction de la forêt de kua. Ce régime se dit s’inspirer de Thomas Sankara ,pour votre mémoire Thom Sank a planté 10millions d’arbre en 4 ans. Pour ceux qui ne comprennent tjrs rien là Borodougou c’est aussi Bobo comme kua rchrrr

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 09:21, par s En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Des politiciens véreux ont utiliser la politique pour priver bobo d’un hôpital de référence. Si on dit qu’il y’a l’or à kua, en une minute tout est détruit.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 13:42, par RETRO En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Réponse au nommé "S".
    Il ne faut pas dire cela. Quel politicien veut priver Bobo-Dioulasso d’un hôpital ? Depuis le début de cette affaire, je n’ai pas lu et entendu qu’il y a quelqu’un qui ne veut pas la construction de l’hôpital à Bobo. En français simple, il a été dit simplement que le site prévu pour la construction de l’hôpital est une forêt classée et de « patienter un peu on va voir si on ne peut pas trouver une autre place ». C’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 14:14, par yanenmarre ! En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Chers Bobolais, continuez de dormir comme des bébés, le réveil sera douloureux ! Vous avez intérêt à prendre vos responsabilités pour défendre vos intérêts ! Regardez votre doit-disant hôpital ’Sanou Sourou’. Il fait pitié. Est-ce un hôpital à la hauteur de la 2e ville du pays ? Ceux-la qui sont devenus subitement des défenseurs de votre ville vont vous induire en erreur. Ils ne vous ont jamais défendus lorsqu’il s’agissait de revendiquer la construction d’un hôpital digne de ce nom dans votre ville. Maintenant que cette construction est un acquis et que le site est proposé, ils entrent en action pour se faire voir de la pire des façons. Demandez à ces monsieurs où ils étaient lorsqu’on détruisait une partie de la forêt du CNRST (à Ouagadougou, en face de CHU Yalgado Ouédraogo) pour la construction (toujours en cours) du petit échangeur carrefour Yalgado - silmandé ? Trêve de commentaires ! Il faut que les gens de Bobo (les vrais concernés) se décident. Que l’hôpital soit construit et qu’on en finisse une bonne fois pour toutes !
    Chers forestiers, lisez le brillant commentaire de l’internaute Paul sur la forêt de Koulbi et défendez-vous SVP ! Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 14:30, par yanenmarre ! En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Chers Bobolais, continuez de dormir comme des bébés, le réveil sera douloureux ! Vous avez intérêt à prendre vos responsabilités pour défendre vos intérêts ! Regardez votre doit-disant hôpital ’Sanou Sourou’. Il fait pitié. Est-ce un hôpital à la hauteur de la 2e ville du pays ? Ceux-la qui sont devenus subitement des défenseurs de votre ville vont vous induire en erreur. Ils ne vous ont jamais défendus lorsqu’il s’agissait de revendiquer la construction d’un hôpital digne de ce nom dans votre ville. Maintenant que cette construction est un acquis et que le site est proposé, ils entrent en action pour se faire voir de la pire des façons. Demandez à ces monsieurs où ils étaient lorsqu’on détruisait une partie de la forêt du CNRST (à Ouagadougou, en face de CHU Yalgado Ouédraogo) pour la construction (toujours en cours) du petit échangeur carrefour Yalgado - silmandé ? Trêve de commentaires ! Il faut que les gens de Bobo (les vrais concernés) se décident. Que l’hôpital soit construit et qu’on en finisse une bonne fois pour toutes !
    Chers forestiers, lisez le brillant commentaire de l’internaute Paul sur la forêt de Koulbi et défendez-vous SVP ! Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 16:11, par L’homme tranquile En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    NE VOUS AGITEZ PAS JE CONNAIS CETTE FORET COMME MA POCHE CHACUN DES DEFENCEURS DE CETTE FORET A UNE PORTION DE TERRE LA-BAS JE VOUS JURE QUE DANS 5ANS VOUS VEREZ DES MAISONS POUSSER LA-BAS UNE FORET OCCUPEE A PLUS DE 90% DE CHAMPS EST-ELLE UNE FORET ? C’EST TOUT SIMPLEMENT L’EGOISME

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 23:19, par Youth En réponse à : Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude

    Ce syndicat fait quoi pour lutter contre les feux de brousses, et la coupe des espèces protegées (karité, balanite, neté....)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’actualité météorologique pour les périodes de juin-juillet-août et juillet-août-septembre 2020
CASEM du ministère de l’Eau : Les rapports annuels de performances des programmes budgétaires en examen
Déclassement de la forêt de Kua : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement réclame la publication du rapport d’étude
Projet d’appui aux activités pastorales : Le ministre Sommanogo Koutou visite des infrastructures dans les Hauts-Bassins
Barrage de Guitti : Mortalité élevée de poissons
Assassinat d’un orpailleur à Tchériba : Lettre ouverte des ressortissants et habitants au gouverneur de la Boucle du Mouhoun
Brouillard à Ouagadougou : « La poussière vient avec du vent mais lorsque le vent se calme, la poussière est concentrée dans la zone » selon Alfred Dango de la Météo
Gestion durable des terres : L’Initiative grande muraille verte outille les journalistes
Programme d’investissement forestier : La patronne du Fonds d’investissement climatique satisfaite des résultats
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Eau et assainissement : Des journalistes invités au suivi des engagements du secteur
Développement durable : Un atelier pour valider et lancer le plan de partenariat du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés