Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

Accueil > Actualités > Opinions • • jeudi 23 avril 2020 à 14h30min
Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

Adama Kaboré, auteur de cette tribune manifeste son désaccord contre les critiques faites aux membres du gouvernement après que ces derniers ont annoncé la cession de leurs salaires pour lutter contre le Covid-19.

« Même si vous dansez dans l’eau, vos détracteurs diront que vous dégagez de la poussière ». Ce proverbe illustre bien le regard que porte une partie de l’opinion burkinabè sur la décision du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et de son gouvernement de céder 6, 4, 2 et 1 mois de salaire pour renflouer la « caisse nationale » destinée à lutter contre la propagation du Covid-19 au Burkina.

« C’est un non-évènement. C’est purement du populisme », « L’Exécutif veut se racheter de la cacophonie dans la gestion de la pandémie », « Ce qu’on attend d’un dirigeant, c’est plutôt sa capacité à apporter des réponses structurelles et structurantes aux préoccupations de ses concitoyens », « C’est du copier-coller », « On pouvait céder jusqu’à 70% des fonds spéciaux de 2020 », « Je pense que c’est sous la pression que le gouvernement a pris la décision », « Nos dirigeants ont lamentablement échoué ».

Voilà un florilège des sorties médiatiques respectivement de Mamoudou Hama Dicko de la NAFA, du député Moussa Zerbo de l’UPC, du député Alexandre Sankara, de Boubacar Sannou du CDP, du maire Jean-Paul Moné de l’UPC, de Hamadi Konfé du SYNTSHA et d’Ablassé Ouédraogo de Le Faso Autrement, dans les journaux L’Observateur, « Le Pays » et « Le Quotidien », le lundi 20 avril dernier. C’est la volée de bois vert !, est-on en droit de s’exclamer.

En critiquant ainsi l’acte humaniste, patriotique, citoyen, de sacrifice et de solidarité de l’Exécutif qui profite à la Nation tout entière à laquelle elle appartient, l’opinion notamment celle de l’opposition politique file du mauvais coton. Elle arbore ainsi les atours de la femme ingrate qui ne voit jamais ce que son époux fait pour elle, mais ne voit que ce qu’il n’a pas fait. C’est à croire que toutes les mesures prophylactiques prises par l’Exécutif pour juguler « l’ennemi invisible » sur le plan sanitaire, se limitent à l’acte de solidarité sus-cité. Pourtant …

Au contraire, le bon sens voudrait que l’on saluât et reconnût le caractère pédagogique de l’acte de l’Exécutif burkinabè qui invite ipso facto la petite bourgeoisie du pays à lui emboîter le pas en laissant parler son cœur face à l’épreuve sanitaire à laquelle nous sommes tous confrontés. Ce, dans le cadre de l’appel à solidarité lancé par le président du Faso.

Ne dit-on pas souvent que l’exemple doit d’abord venir du sommet ! Plus que jamais, nous devons une fière et belle chandelle à l’Exécutif burkinabè d’autant plus qu’il n’était nullement obligé de poser son acte. Pas même le fait que certains dirigeants africains auraient déjà agi de la sorte dans leur pays. Leurs actes ne lient en aucun cas l’Exécutif burkinabè qui est suffisamment mature et a les coudées franches pour tenir le gouvernail de la Nation. Avant d’être au gouvernement, on est avant tout citoyen et ce n’est pas la politique qui vient tuer en nous la fibre patriotique chevillée au corps des Burkinabè.

La politique ne doit pas signifier recherche de la petite bête à tout prix dans l’action du gouvernement. Car, la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe. Jamais. Même l’arène politique ne déroge pas à ce principe universel. Il faut savoir reconnaître souvent la valeur de l’effort de sacrifice fourni et se départir du nihilisme politique aveugle. Celui-ci n’a d’ailleurs jamais payé à fortiori rapporté des dividendes politiques.

Malheureusement, sous nos tropiques, la classe politique est infestée de politicards de cet acabit qui pensent que toute action du gouvernement a des motivations arrivistes et populistes. Pour eux, tout le monde est comme N’Gouakou Gouakou de Tribaliques de l’écrivain congolais Henri Lopès. Quand on s’évertue dans ses « ablasseries » à ne pas reconnaître l’effort du gouvernement, c’est une offense qu’on finit par faire à la vertu.

Sachons donc raison garder et réprimer nos nerfs à fleur de peau pour éviter de jeter le bébé avec l’eau de bain au sujet de l’acte du gouvernement. Dans tous les cas, comme le disait si bien Michel Béré, président du PAREN, relativement à l’action du gouvernement, « Avant de poser un acte, il ne faut pas souvent regarder ce que les gens vont dire ou ce à quoi ils vont penser ».

Adama KABORE
Chargé de missions du ministre des Infrastructures

Vos commentaires

  • Le 23 avril à 13:07, par burkinameilleur En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    « Même si vous dansez dans l’eau, vos détracteurs diront que vous dégagez de la poussière ». M.KABORE Adama, vous avez tout dit. Ainsi va la politique au Burkina. Tu parles on t’accuse, tu te tait on t’accuse ; faire c’est mieux. Le reste, que Dieu leur donne le pouvoir un jour, ils comprendront que c’est pas aussi facile comme ils le pensent. Merrrrdiiiqqqquueee

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril à 21:21, par Yako En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

      L’opposition a tort de critiquer ce geste hautement humain ! En revanche elle a failli lorsqu’elle n,a pas invité le procureur a ouvrir une enquête contre le gouvernement pour tentative d’homicide involontaire et propagation d’épidémie.En effet, il est admis que ce sont les membres du gouvernement atteints du covid-19 qui ont largement propagé le virus dans la ville de Ouagadougou Bref. 59 millions c’est bien, situer les responsabilités pénales est encore mieux.Conclusion : Quand on n’a été capable de protéger soi-même comment protéger un pays.C’est ce qui explique cette cacophonie dans la gestion de la pandémie.
      .

      Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 13:37, par lefaso va mieux En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    C’est une analyse pertinente. En fait tous ces commentaires caracterisent l’hypocrisie et la méchanceté de l’homme noir. Je regrette mais une telle opposition ne mérite pas de gérer un jour notre pays. Et si la politique se résume à passer le temps à dénigrer l’autre je préfère ne pas la faire. Depuis que le MPP est au pouvoir je n’ai jamais vu un acte qu’il a posé qui a été apprécié positivement par cette opposition. Et pourtant il y a quand même des actes positifs comme ceux-là qui méritent d’être saluer.
    Ce qui m’intrigue davantage c’est que j’ai l’impression que les syndicalistes cautionnement cette façon de faire.
    La seule erreur du MPP c’est de créer l’injustice entre les fonctionnaires en les traitant différemment. Il y en a qui, depuis l’avènement du MPP, n’ont rien bénéficier. C’est l’exemple de certains agents de santé qui sont à l’ENSP, dans les directions centrales de la santé etc. Et pourtant au MENA, il y a Ouaro1, Ouaro2, bonification d’échelon, augmentation de l’indemnité de logement etc. Et pourtant nous louons les mêmes maisons. Essayez de corriger ces injustices.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 13:44, par SIDNABA En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Vraiment Mr Kaboré, vous avez tout dit sur cette opposition incompétente et qui inquiète pour l’alternance républicaine. "Même si vous dansez dans l’eau, vos détracteurs diront que vous dégager de la poussière.". Le plus grave c’est que cette opposition est entrain de montrer ainsi de mauvais exemples à une partie de la population et de surcroît elle cherche à gouverner demain le Burkina. Même quand on aime le lièvre, il faut reconnaître qu’il court vite" dit cet autre adage. Personne ne demande à cette opposition de supporter le pouvoir en place. Mais reconnaître souvent les actes patriotiques de construction posés par les gouvernants de notre pays. Souvent on a l’impression que ces opposants ne sont pas des patriotes nés. Pourtant ce régime de Rock les a battu à plate couture aux élections 2015 et risque de les battre de nouveau aux élections de 2020 bientôt. C’est tout simplement piteux et triste pour cette opposition du Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 13:48, par Victoire En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Il faut que les politiciens au Faso, notamment l’opposition repense la politique qui consiste à critiquer tout azimut et dans tous les sens sans un véritable discernement comme s’ils étaient aux abois.
    Cette pratique est dommageable car çà n’apporte pas de valeur ajoutée dans la dynamique de la construction du Burkina Faso.
    A la lumière de cet écrit, je pense que nos opposants qui font leur conseil de ministre tous les mardis(Conférence de presse hebdo de l’opposition) devraient changer le fusil d’épaule et sortir des sentiers battus pour faire des critique n’ont pas systématiques mais plus tôt des critiques constructives. et responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 16:22, par billy billy En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Monsieur KABORE vos savez qu’on une opposition à la bassomatière ? mais que voulez vous on fait avec je suis d’avis avec SIDNABA. MERCI.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 16:46, par burkinameilleur En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    « Même si vous dansez dans l’eau, vos détracteurs diront que vous dégagez de la poussière ». M.KABORE Adama, vous avez tout dit. Ainsi va la politique au Burkina. Tu parles on t’accuse, tu te tait on t’accuse ; faire c’est mieux. Le reste, que Dieu leur donne le pouvoir un jour, ils comprendront que c’est pas aussi facile comme ils le pensent. Merrrrdiiiqqqquueee

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 20:52, par Douroudimi En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Même Abdoulaye Wade rentrait dans le gouvernement du Grand Abdou Diouf pour construire son pays et démissionnait à l’approche des élections. Je n’ai pas de mots pour l’opposition et les syndicats. Des vrais apatrides. Je ne suis pas MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 06:56, par Rouliette En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Peut importe ce que dit l’opposition ou M. KABORE.
    Mon seul souci c’est de savoir que le président et sa suite ont des mois de salaires dans leurs comptes pendant que moi mon salaire me suffit à peine pour traverser le mois. Qui’s nous disent comment ils arrivent à épargner cela. Ou bien ils vont puiser dans les caisses noires pour émettre les chèques ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 08:54, par cube En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Mais vous vous foutez de qui là ? On parle de corruption et de détournements et vous, vous parlez de salaire. Ou Mr KABORE est complément étranger a ce monde comme l’étranger d’Albert CAMUS, ou il est de mauvaise foi et veut jouer avec notre intelligence. Que valent quelques mois de salaire devant des tonnes de détournement et de corruption ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 08:56, par Le Pacifiste En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Mr Kaboré, il faut des gens comme vous pour cracher la vérité souvent à certaines personnes qui ne voient que du diable partout dans les actions du gouvernement. Ahi.je suis parfaitement d’accord avec vous. L’actuel président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa avait déclaré lorsqu’il était encore premier vice-président de la république que et je caricature un peu : « un dirigeant ne doit pas toujours aller dans la direction voulue par le peuple mais dans la direction où il veut amener le peuple » Alors que le gouvernement fasse souvent ce que l’on dit : « le chien aboie la caravane passe ». Et la caravane du gouvernement burkinabè passera.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 17:02, par Dommage En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Au lieu de chialer tout le temps contre le Gouvernement, ils doivent aussi céder une partie de leur salaire pour prouver leur patriotisme.
    Merde tchrurrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 14:06, par jeunedame seret En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Tout ça c’est non-événement. Ils sont les fruits d’un même arbre. Si on inversait les pouvoirs aujourd’hui, vous aurez les mêmes critiques ou cinémas ou ingratitudes. Nous nous voyons les mises en scène ; eux ils s’échangent les scénarios. L’essentiel est de s’y faire et de se taire.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 02:49, par podio En réponse à : Cession de salaires du gouvernement contre le Covid-19 : L’opposition politique file du mauvais coton !

    Eh ! Burkina Faso ! Le jour que nous allons comprendre que la politique politicienne ne pourra ériger le Burkina en Etat Nation alors nous ferons un bon en avant !
    On parle ! reparle ! On critique ! Aucune proposition concrète !
    Et ça on dit que l’on fait de la politique !
    Finalement le contribuable paie pour que l’on mélange sa tête.
    Croque en jambes, intrigues, mesquineries ! C’est trop !
    Nos enfants viendront un jour nous dire "chers parents, ainés, tontons, vous avez occupé l’espace, le temps et cela n’a rien donné. Il ya plus aigris, de frustrés, d’amers et de déconcertés. Personnes n’est encore prêt à faire le sacrifice pour le pays"
    Comment comprendre que lorsque quelqu’un estime apporter le changement, la solution se trouve dans la création d’un parti ? Y a forcement beaucoup de problèmes (problème de démocratie au sein des partis, égoïsme etc)
    Exaspérant tout ça ! Tout est "politique" !
    En tout cas, MERCI à Adama Kaboré, auteur de cette tribune pour sa contribution

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : Résoudre le casse-tête des élections et mobiliser la nation pour faire face à l’insécurité et à la division
Mort Tragique de Georges Floyd : La brutalité policière est un veritable paradoxe
Burkina Faso : Isai Lankoandé alerte sur l’urgence de mettre en place des politiques de limitation des naissances
Situation nationale : Ousmane SO interpelle le président du Faso afin de savoir ce qu’il se passe
Tanwalbougou : La grande muette doit sortir de son mutisme
Politique : « La cause principale de tous les maux du Burkina Faso »
Quand Joseph Ouédraogo parlait de liberté, de race, de religion, de communisme…
Présidentielle de 2020 : Peut-être l’élection la plus importante de la 4e République
Foncier au Burkina  : La richesse qui divise souvent
Racisme : L’homme noir est-il vraiment meilleur que l’homme blanc ?
Le recours à l’institution coloniale « Chef de canton » est-il une avancée ou une régression ?
Attaques Terroristes : "Le CDP a raté l’occasion de se taire" selon Ragomepaoba Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés