Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Lutte contre le Covid-19 : Le Haut-conseil des transporteurs du Burkina cible les chauffeurs routiers

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • jeudi 9 avril 2020 à 22h30min
Lutte contre le Covid-19 : Le Haut-conseil des transporteurs du Burkina cible les chauffeurs routiers

Le Haut-conseil des transporteurs du Burkina Faso (HCT-BF,) se lance dans une offensive de lutte contre le Covid-19 par la sensibilisation et la distribution de kits d’hygiène aux chauffeurs routiers. Le lancement de cette campagne, qui couvre tout le territoire national, est intervenu dans la matinée de ce jeudi, 9 avril 2020, à Ouagadougou.

Selon le premier vice-président du Haut-conseil des transporteurs du Burkina Faso (HCT-BF), Amadouba Ouattara, cette activité se veut une campagne d’éducation sanitaire et de prévention du Covid-19. Elle s’inscrit dans la dynamique de lutte et des mesures prises au niveau gouvernemental, poursuit-il. L’initiative vise essentiellement les chauffeurs routiers et les apprentis-chauffeurs.

« Ils sont un pan de notre société (on ne dirait pas abandonné) très exposé, du fait de sa grande mobilité. Pendant que le transport de passagers et voyageurs est suspendu, le fret, lui, se poursuit ; parce qu’il y a une impérieuse nécessité d’approvisionnements du pays. De ce fait, les chauffeurs routiers ont besoin d’une protection soutenue et c’est dans cet esprit que nous avons organisé cette campagne dont nous opérons le lancement ce 9avril 2020 sur ce site de Ouaga-inter pour ce qui est de la ville de Ouagadougou », explique Amadouba Ouattara, précisant que l’offensive vise à renforcer les mesures de protection dans le cadre de cette pandémie.

A Ouagadougou, le top de départ de la campagne a été donné à Ouaga-inter par des membres du HCT-BF, conduits par Amadouba Ouattara. Là, l’équipe a outillé les transporteurs et leurs apprentis sur la pandémie : les voies de contamination, les mesures et réflexes à observer pour se protéger et protéger ses prochains.
Pour mieux passer les messages de sensibilisation, les responsables de l’organisation se sont attaché les services de spécialistes de la santé.
La remise du kit d’hygiène (cache-nez et gel hydroalcoolique) intervient après cette étape de sensibilisation.

Le vice-président du HCT-BF, Amadouba Ouattara

Pour le coordonnateur national de l’Association d’assistance pour les maladies infectieuses, Abdoul Aziz Ouédraogo, l’impact d’une telle initiative n’est plus à démontrer... « Ces acteurs (chauffeurs routiers, ndlr) sont une cible importante, car ils font la navette entre plusieurs pays. C’était donc nécessaire qu’on pense à eux. C’est en cela qu’il faut vraiment saluer le Haut-conseil des transporteurs du Burkina Faso pour avoir mis l’accent sur cette cible », apprécie le spécialiste en santé.
« Il s’agit de passer le message, surtout les techniques de barrière qui sont notamment le lavage des mains, éternuer dans le creux du bras, la distanciation sociale. Ensuite, nous distribuons les cache-nez et le gel hydroalcoolique », résume Abdoul Aziz Ouédraogo.

Après Ouaga-inter, cap a été mis sur le péage de la Route nationale N°4 (RN4), à la sortie Est de la capitale. Là, répartis en plusieurs équipes, les membres de l’organisation ont distillé des conseils et partagé des kits aux chauffeurs routiers. Par endroits, la distribution du kit d’hygiène s’est même étendue aux agents publics qui côtoient ces acteurs et les lieux.

Un groupe de chauffeurs et apprentis à Ouaga inter, heureux d’accueillir les bienfaiteurs

Le chauffeur Moussa Diakité du Mali, en transit pour Lomé, lui, dispose déjà, dans sa citerne, de gel hydroalcoolique qu’il est fier de présenter. Néanmoins, il a reçu le flacon de gel hydroalcoolique et le cache du HCT-BF, avant de lancer en langue bambana : « Nitché, akagni [en français : merci, c’est bien] ».

Contrairement à ce dernier, Moussa Ouédraogo, conducteur de citerne en partance pour Lomé, ne dispose ni de cache-nez, ni de gel hydroalcoolique. C’est tout heureux donc qu’il reçoit le flacon de gel et deux cache-nez (lui et son apprenti à bord). Le chauffeur routier ne tarit donc pas de remerciements à l’endroit du HCT-BF qui, pour lui, se soucie ainsi de leur vie.

Tout comme eux, et à en croire les responsables du HCT-BF, ce sont des milliers d’autres chauffeurs routiers et leurs apprentis qui seront servis en messages et en kits d’hygiène durant deux semaines. Et ce, au niveau des postes de péage, des postes de contrôle frontaliers et des ports secs.

O.H.L.
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina Faso : 2 nouveaux cas et 14 guérisons le 26 mai 2020
Coronavirus : Le Burkina enregistre 00 nouveau cas et 7 guérisons le 25 mai 2020
Lutte contre le Covid-19 : Le parti politique, Le Faso autrement distribue des cache-nez aux usagers de la capitale
Lutte contre le Covid-19 : L’OMS fait don de consommables et de réactifs au ministère de la Santé
Lutte contre le Covid-19 : Children Believe offre du matériel pour une meilleure pratique de l’hygiène
Covid-19 : L’entreprise Argile santé apporte sa contribution pour la riposte
Cash transfert au profit des personnes vulnérables affectées par le Covid-19 : Environ 43 000 bénéficiaires attendues
Lutte contre le coronavirus : Women environnemental programme vole au secours des femmes vulnérables
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : WaterAid reçoit 830 millions de F CFA de la Suède et du Danemark
Covid-19 au Burkina Faso : Plus d’un million de femmes vivent dans des situations difficiles
Ouagadougou : L’ONG Médecins sans frontières rénove le centre épidémique pour le traitement du Covid-19
Covid-19 au Burkina : 4 nouveaux cas, 8 guérisons et 1 décès le 24 mai 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés