Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

Accueil > Actualités > Opinions • • jeudi 16 janvier 2020 à 22h55min
Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

Le général Djibrill Bassolé a été admis au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tengandogo, à Ouagadougou, dans la soirée de mercredi, 15 janvier 2020, a-t-on appris d’un de ses proches, sans autre précision.

On se souvient qu’en fin juin 2019, il avait été admis au même endroit pour, selon la même source, "de graves maux de ventre".
Condamné à dix ans de prison ferme "pour son implication" dans le putsch de septembre 2015, le général Bassolé connaît des soucis de santé depuis quelques années.
D’où sa demande maintes fois réitérée auprès des autorités burkinabè pour aller se soigner à l’extérieur.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 janvier à 17:48, par siid zaabda En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Voyez-vous comment ses propres partisans pouvent dire en juin qu’il souffre de graves maux de ventre et cette fois-ci ne rien dire de quoi il souffre. Je vais éviter des commentaires parce que ce n’est pas le moment mais il faut être honnête et transparent et les gens vont analyser et contribuer à plaider. Apprenez à respecter les Burkinabè dans votre façon de communiquer.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 17:58, par Le réaliste En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    La vie est ainsi faite, avec ses hauts et ses bas. Tout HOMME doit cultiver en tout temps et en tout lieu, l’humilité car, c’est Dieu qui positionne tout individu sur cette terre, mais avec un but. Ainsi, quelque soit la position de quelqu’un, il ne peut jamais échapper à sa destinée.
    Que Dieu soit avec nous, mais que acceptons d’agir conformément à ses recommandations en permanence.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 17:58, par Lom-Lom En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Meilleure santé à lui mais Lefa.net doit faire attention car ce médium est payé pour contribuer à faire pression sur des autorités judiciaires ou politiques sur le traitement d’un prisonnier comme Basolet, eh bien, on avisera car c’est aussi la liberté du lecteur de faire confiance ou pas. On commence à avoir marre de ce rabâchage pendant que de nombreux concitoyens sont plus malades que lui et qu’il ya d’autres sujets plus pertinents à traiter par les média. Une fois de plus, meilleure santé au Général et à tous les malades notamment ceux qui sont blessés par les terroristes !

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 18:14, par Okouli En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Huuumm... coincidences pour coincidences . Hop... juste au lendemain de la rencontre du G5 SAHEL avec MACRON on tomba malade. Et Avec tout ce qui a été décidé et arrêté avec MACRON, c’est pas sur que nos amis Barbus puissent s’en sortir.Un choc est très Dur à supporter. !!
    Mon frère, ta maladie n’est pas de HOPITAL BLAISE ou INGANDOGO. . demande publiquement pardon au peuple Burkinabé et prends tes distances avec la famille COMPAORE,on va te libérer, ensuite viens à réo.. tu seras accueilli triomphalement !!

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 18:53, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Meilleure santé. N’oublie pas d’informer Soro. C’est vrai qu’actuellement il est entrain de voir comment taper au nord, au sud pour distraire et disperser l’ennemi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 19:21, par seret En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Mais le probleme avec ce Monsieur-là c’est quoi ? Y a t - il des risques ou un probleme quelconque à ce qu’on le laisse aller se soigner à l’étranger comme il le souhaite ?? Oubien tout ça fait partie aussi de la politique ??

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 19:27, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Le calvaire du général nous rappelle le sort réservé aux prisonniers durant les périodes sombres du 3ème Reich il ya 75 ans où on laissait les malades mourir à petit feu faute de soins adéquats. Dommage que le président soit indifférent au cas de ce grand serviteur de l’état. Courage mon général vous avez le soutien du pays réel. Yako

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 09:36, par vous devez payer des droit d’auteur En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

      ’’Le pays réel ’’ est une marque déposée par le Collectif des organisations de masse et de partis politique pour la lutte contre l’impunité... avec son Président M. OUEDRAOGO Halidou qui a eu toujours dans son collimateur Djibril Bassollet. Qui a fait raser les têtes de qui à l’époque de la lutte pour que lumière soit faite sur l’assassinat de Norbert ZONGO et de ses compagnons ? M. ou Mme Yako vous ne pouvez pas dire abusivement que Djibril Bassollet a le soutien du pays réel. Vous devez donc payer des droits d’auteur pour cela. Sinon qu’en aucun cas Djibi ne peut avoir le soutien du pays réel.
      Cordialement à vous.

      Répondre à ce message

      • Le 17 janvier à 11:43, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

        @par vous devez payer des droit d’auteur, bonjour pour ta réaction.Permettez-moi de vous rappeler de ce qui faisait la grandeur de Mr Norbert Zongo c’était sa capacité à prendre de recul par apport aux événements.S’il était vivant je suis sûr qu’il s’engagerait en faveur de la cause du général de part sa culture humaniste c’est une certitude.Puis,il faut que le pays avance et tirer les leçons de son passé cela n’est possible que si on regarde vers l’avenir.Le règlement de comptes et autres formes de vengeance n’apportent rien au pays.
        Fraternellement Yako

        Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 20:33, par Manuel En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Bonjour
    Meilleure santé au Général !
    Allons seulement !

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 05:39, par Pifpaf En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

      pauvres africains vous ne changerez jamais de mentalité, des qu’ un homme est puissant ou l a été ,
      malgré toutes les horreurs qu’ il a pu faire ou les morts qu’ il a sur la conscience , vous continuez avec , cette forme d admiration , de peur , teintée d une indescriptible et pitoyable soumission
      C est pour ca , que l Afrique sera toujours sous tutelle de quelqu’ un , on ne pourra jamais vous faire confiance , la sournoiserie et l inconscience vous collent à la peau intrinsèquement
      Les russes et les chinois l ont bien compris ,
      Surtout arrêtez par consequent d essayer de donner des leçons de vie , au reste du monde , en particulier aux français
      Quand on passe quelques temps en Afrique, en 2 jours on a tout compris , pas besoin de faire des commentaires !
      Une fois de plus le médiateur va s empresser de jeter mon message aux oubliettes ,la vérité fait mal !!!! Et puis pourquoi l un d entre vous n irait pas prendre la place du général putchiste en prison , vraiment n’importe quoi !!! Défendre ses bourreaux , c est bien !!!!!!!Une bonne corde suffirait amplement a lui faire passer la constipation, ses victimes ont eu moins de chance , !

      Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 21:34, par La vérité En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Ne peut-on pas permettre au général d’aller se soigner hors du pays avec un dispositif adéquat. J’avoue ne pas connaître le général ni être son partisan mais ça me donne la chair de poule quand je lis les articles sur ses soucis de santé. Dieu seul est le vrai juge équitable et nul n’échappera à son jugement quelque soit sa position sur terre. Laissez le aller se soigner pour ne pas se retrouver avec un cas de conscience.

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 22:47, par Papa En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

      Connais-tu le nombre de prisonniers malades en fase terminale dans des prisons au Faso ici. ? Ou bien Bassolé est un malade VIP et mérite d’aller se soigner a l’extérieur ? Notre constitution est clair là-dessus TOUS LES BURKINABE NAISSENT EGAUX. En conclusion que Mr. Bassolet se contente de Tingandogo ou de Yalghado.

      Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 22:01, par RV En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Prompt rétablissement à Djibril. C’est dommage mais la politique est sans pitié parce que le pouvoir est démoniaque. Il faut résister et avoir du moral comme Diendere. Vos 10 ans coïncident avec la fin du deuxième mandat de RMCK s’il est réélu. Troublant mais élémentaire en politique. Avec de la patience vous aurez peut-être votre revanche. Pourquoi pas en 2021 si l’opposition gagne en 2020 ! Bon courage et Paix pour le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 23:23, par Lepop En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Meilleure santé au gl. C’est avant tout un fils du pays et un être humain.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 05:08, par Grâce Divine En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Je ne comprends pas l’entêtement de certains de nos ex-dirigeants à aller se soigner à l’étranger.
    Pourquoi délaisser nos hôpitaux ?
    Vous n’avez pas pensé qu’il était judicieux en votre temps d’en construire de meilleurs ? Et bien, vous voilà today.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 06:03, par panga En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    la comédie continue. combien d’actes comporte sa pièce de théâtre ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 08:27, par Mecton En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Décidément.hein lui il va remporter le record de la personne la plus hospitalisée au Burkina. Prompt rétablissement à lui.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 08:27, par TTIENFO En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Je paraphrase Me Prosper FARAMA invité par une télévision de la place pour un débat. Répondant à une question sur l’évacuation de Djibril BASSOLE, il disait ceci, je cite « je n’ai contre l’évacuation de Djibril BASSOLE, mais si un jour prisonnier quelconque venait à faire la demande pour se soigner en Côte d’Ivoire à défaut d’aller à Ouaga, que fera-t-on ? » fin de citation. Je m’aligne derrière ses propos. A ce rythme, tous les prisonniers feront de telle demande similaire d’évacuation sous prétexte de celle accordée au « Général » qui fera désormais jurisprudence. En 2016 tous les prisonniers ont été libérés pour raison de santé, les avocats ont tous du copier-coller. S’il n’y a pas de possibilité d’avoir le plateau nécessaire pour soigner Djibril BASSOLE au Burkina, qu’on l’évacue. Dans le cas contre qu’on se soigne ici.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 09:09, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    C’est clair ! Si la première fois on n’a pu vous soigner, c’est possible aussi maintenant. Dans nos structures de santé que vous nous avez laissé en 27 ans de règne monsieur Bassolé, pour se soigner dans ces établissements comme à Tengandogo ou vous êtes, il faut avoir du courage comme vous le faites : Car 98% de la population de notre Faso ont ce courage quand il s’agit d’aller dans ces établissements, et a ailleurs ce n’est pas mieux nous dira Thomas Sankara, car, il faut se contenter de ce qu’on a si on n’a pas le choix. Ce qui veut dire, ‘’’’si on veut, on arrive.’’’’ Alors bon rétablissement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 09:53, par Beogbiiga En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Mon oncle maternel aussi est malade !
    Je profite de votre cadre pour aussi vous informer. Il est burkinabe aussi.
    L’hôpital de Tingandogo est le meilleur du Burkina ?
    C’est ce qu’il ont pu faire en 27 ans et ils doivent être fier de se soigner là bas.
    Les autres pays où il veulent toujours aller se soigner sont construits par d’autres hommes patriotes. Que chacun utilise ce qu’il a.
    J’aimerais qu’une loi vienne interdire tous les hommes politiques à aller se soigner hors du pays ! Que leurs enfants aillent étudier hors du pays ! Comme ça ils vont mieux faire les choses même si c’est pour eux même et leurs enfants et le peuple va profiter.

    Pour le moment, je pense que Basole ne beneficie pas de soin à l’étranger parce qu’il n’est plus au pouvoir. Tout ceux qui y sont continu de le faire tranquillement.
    Pauvre de Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 10:30, par caca En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    On laisse le premier général de la gendarmerie mourir à petit feu, à cause un faux procès politique. Général bon courage et bon rétablissement quel que soit votre responsabilité dans le putsch manqué Dieu vous a déjà pardonné. Je trouve dommage que l’état major de la gendarmerie vous laisse à votre sort.

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 11:06, par NZ En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

      Caca a qui la faute ? C’est l’héritage de leur règne dans ce pays. Donc qu’il soit fier de ce qu’ils ont construit lui et ses compagnons. Qu’il accepte et soit fier de se soigner ici.

      Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 11:31, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

      Caca, s’il te plait arrête tes Charabias ! Si le Burkina voulait sa mort, il ne pourra pas sortir de la MACA pour aller à Tengandogo ! Nous avons vu pendant la gloire de ton mentor des personnes mourir a petit feu au Conseil de l’Entente et à l’infirmerie de la présidence. J’en suis sûr que ta propre mère qui est décédé tout dernièrement ou je peine avec toi en tant que ton frère en christ, Peut être ta mère n’a pas eu la chance d’aller se soigner a Tengandogo. Alors épargne-nous de ton cinéma, et soit heureux que notre Djibril Bassolé Nationale soit bien pris en charge dans une de nos structures de santé bien coté par rapport au CHUY ou 80% de la population s’entasse a la longueur de la journée sans des soins adéquats.

      Répondre à ce message

      • Le 17 janvier à 15:36, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

        Cher Ka, la foi est personnelle elle ne saurait être exhibée dans un débat public.Mais comme tu en fais sources d’inspiration alors permets que je te dise gentiment que la foi chrétienne est avant tout amour compassion et tolérance.Sans être ton frère en Christ ni un participant à la messe au côté du pasteur je m’exprime comme citoyen éclairé par "la raison" sans laquelle il n’ya point de société civilisée.Le cas du général Bassole interpelle notre conscience comme sujet politique et citoyen. Cordialement. Yako.

        Répondre à ce message

      • Le 18 janvier à 09:59, par caca En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

        Ka, c’est dommage que ton grand âge n’a pu d’enseigner la sagesse. Tu confondus ce qui est purement privé et ce qu’on peut partager dans le public. En quoi, la mort de mère peut être comparer avec l’hospitalisation du Général Bassolé à l"hôpital Blaise Compaoré ? Tu avances un truc que tu n’a sais rien ? En plus, tu te dis frère en Christ, et tu ne sais pas prendre de pondération dans ton jugement. Même si le Général Bassolé avait été ton ennemi personnel, je n’a sais rien, mais sa situation actuelle mérite une compassion que de l’insulter avec sa famille.
        Il faut que vous arrêtez vos jugement de morale dans la place publique.

        Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 11:05, par Soyons fiers de notre pays En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Meilleure santé au Général et à tous nos malades.
    Ne vous en faites pas, ayez confiance à nos medecins et à notre plateau technique. Tout ira bien.
    Souvent il est bon que des cas comme celui du Général arrivent pour que chacun de nous sache que nous ne sommes rien d’autres que de simples humains mortels.
    La course au pouvoir et aux moyens illimités nous crééent des problèmes. Salaire de Général suffit pour bien vivre ici au Faso mais comme certaines personnes veulent tout et tout au détriment de tout un peuple, la maladie et la mort sont des rappels divins.
    Courage et meilleure santé à tous nos malades.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 17:12, par Africa En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Bon courage, Général Bassolé. Aujourd’hui que vous êtes contrarié par la maladie d’une part, et confiné par une décision de Justice d’autre part, vous constaterez sans doute que seule votre famille reste à vos côtés. Dans son ouvrage " Le pouvoir et la vie ", l’ancien Président de la République Française, Valery Giscard d’Estaing, a témoigné que, ce qui fait mal, ce n’est pas d’avoir perdu le pouvoir ; ce qui fait mal, c’est de voir ceux que vous croyiez être vos amis vous tourner le dos les premiers et certains devenant même vos plus farouches pourfendeurs.
    - Vous devez donc surmonter tout cela mon Général et vous donner des motifs de courage face à l’adversité en vous souvenant du "peu de bien" que vous avez fait dans la vie. Par exemple, lorsque, en ce jour du 30 octobre 2014, vous avez fait remplacer les commandos du RSP postés dans les parages de l’Assemblée Nationale par des gendarmes aguerris à la tâche de maintien de l’ordre afin de sauver des vies. N’eût été ce geste, nous aurions assisté à un carnage plus vaste que les victimes déjà abattues par les commandos du RSP. Cela vous a créé des inimitiés mais retenez que ce "petit bien" fait à la nation vaudra son pesant d’or aux yeux de l’Histoire.
    - Que sont devenus ceux qui ont ordonné aux commandos du RSP de tuer pour sauver le régime ? Ils sont libres pendant que vous croupissez en prison pour une supposée conversation subversive avec l’ancien PAN/RCI. Par le fait du prince, votre interlocuteur n’a ni été entendu, encore moins comparu mais vous avez êté jugé seul et condamné seul. Ainsi va le FASO.
    - Que DIEU, l’ETERNEL, fasse encore un miracle de prompte guerrison sur vous. Restez confiant en LUI et LUI seul dans la dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 07:28, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Je suis très mal placé pour parler de son évacuation ou non... Mais je lui souhaite TRÈS sincèrement un prompt rétablissement.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 11:15, par caca En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    La photo du Général Bassolé circule dans le réseau social et m’a beaucoup troublé la conscience, alors je me suis poser la question : « Que dit la Bible au sujet de la vengeance ? » Loin de moi la volonté de partager une idéologie partisane, mais un apport éthique concernant notre vivre ensemble dans un Burkina post insurrectionnel. Je n’ai pas trouvé mieux que dans le texte de la Bible, une réflexion à la fois théologique et éthique dans une société multi-cultuelle laïque.

    Réponse : La Bible a beaucoup de choses à dire au sujet de la vengeance. Les termes hébreux et grecs traduits par « vengeance » et « se venger » sont liés à l’idée de châtiment, ce qui est crucial pour comprendre pourquoi Dieu se réserve le droit de se venger.

    Le verset-clé qui illustre cette vérité se trouve dans l’Ancien Testament et est cité deux fois dans le Nouveau. Dieu dit : « C’est à moi qu’appartient la vengeance, c’est moi qui leur donnerai ce qu’ils méritent quand leur pied trébuchera ! En effet, le jour de leur malheur est proche et ce qui les attend ne tardera pas. » (Deutéronome 32.35, Romains 12.19, Hébreux 10.30) Dans le livre du Deutéronome, Dieu se plaint des Israélites, un peuple à la nuque raide, rebelle et idolâtre, qui l’a rejeté et a encouru sa colère à cause de sa méchanceté. Il promet de se venger d’eux en son heure et selon ses motivations parfaites et pures. Les deux passages du Nouveau Testament parlent de l’attitude des chrétiens, qui ne doivent pas usurper l’autorité de Dieu, mais le laisser exercer comme il l’entend son juste jugement et sa rétribution divine contre ses ennemis.
    Contrairement à nous, Dieu ne se venge jamais avec des motivations impures, mais pour punir ceux qui l’ont offensé et rejeté. Nous pouvons cependant prier pour demander à Dieu d’exercer sa vengeance sainte et parfaite contre ses ennemis et de venger ceux qui sont opprimés par le mal. Dans le Psaume 94.1, le Psalmiste demande à Dieu de venger les justes, non par sentiment vindicatif incontrôlé, mais comme une juste rétribution de la part du juge éternel dont les jugements sont parfaits. Même quand les innocents souffrent et que les méchants semblent prospérer, la justice appartient à Dieu seul. « L’Éternel est un Dieu jaloux, il se venge. L’Éternel se venge, il est plein de fureur. L’Éternel se venge de ses adversaires, il garde rancune à ses ennemis. » (Nahum 1.2)
    La Bible ne contient que deux passages qui disent de Dieu a permis ou permet à des hommes d’exercer sa vengeance en son nom. D’abord, après que les Madianites se sont rendus coupables d’actes de violence épouvantables contre les Israélites, la coupe de la colère de Dieu contre eux avait atteint son comble, si bien qu’il a ordonné à Moïse de conduire le peuple dans une guerre sainte à leur encontre. « L’Éternel dit à Moïse : « Venge les Israélites des Madianites. Ensuite, tu iras rejoindre les tiens. » » (Nombres 31.1-2) Même là, Moïse n’a pas agi de son propre chef, mais il n’était qu’un instrument entre les mains de Dieu, pour accomplir ses plans parfaits, sous sa direction et ses instructions. Ensuite, les chrétiens doivent se soumettre aux autorités que Dieu a établies au-dessus d’eux, car ils sont ses instruments pour « punir ceux qui font le mal » (1 Pierre 2.13-14). Comme dans le cas de Moïse, nos dirigeants n’agissent pas de leur propre autorité, mais accomplissent la volonté de Dieu pour la rétribution des méchants.

    Nous pouvons être tentés de nous attribuer le rôle de Dieu et de punir nous-mêmes ceux dont nous estimons qu’ils le méritent, mais, du fait de notre nature pécheresse, nous ne pouvons nous venger avec des motivations pures. C’est pourquoi, la Loi de Moïse contient ce commandement : « Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune contre les membres de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Éternel.  » (Lévitique 19.18) Même David, « un homme selon le cœur de Dieu » (1 Samuel 13.14), a refusé de se venger de Saul, dont il était pourtant la victime innocente. David s’est soumis au commandement de Dieu de renoncer à la vengeance et de lui faire confiance : « L’Éternel sera juge entre toi et moi, et il me vengera de toi, mais je ne porterai pas la main contre toi. » (1 Samuel 24.13)
    Conclusion, en tant que chrétiens, nous devons laisser à Dieu la vengeance et obéir au commandement de Jésus : « Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent. » (Matthieu 5.44)

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 17:35, par sanogo En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    La justice des hommes n’est pas juste je trouve . si quelqu’un a servit son pays au haut niveau et qu’un jour il commet erreur , la justice doit tenir compte de ses bonnes actions avant de prononcer une peine . il peut être condamné et si ses bienfaits sont considérables , il faut le libéré au vu de son passé qui est permit à beaucoup de vos compatriotes d’être sauvé dans la sous-région .

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 19:57, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Djibril paye sans doute pour avoir trahi Blaise. Car moi je pense que Blaise est toujours à la manœuvre. Sinon comment comprendre un tel acharnement ?
    Je n’ai jamais été tendre avec Djibril, mais la politique ici devient trop nauséabonde. Même si sur la base de calculs de succession il a trahi son camp, le MPP doit lui reconnaître d’avoir permis d’éviter un bain de sang lors de l’insurrection. Jésus savait très bien que Judas le trahirait, mais il fallait un Judas pour que l’histoire de Jésus soit ce qu’elle est. Je plaide donc la clémence.
    Je ne pense pas que cet homme malade à ce point là, puisse être un danger de pouvoir à quiconque. Il se cherche...

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 10:16, par Desire Camille En réponse à : Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo

    Je crois en toute humilite que tout le debat contradictoire, tres interessant d’ailleurs, n’aide pas le Gal Bassole a recouvrer la sante. Au contraire, cela a un impact negatif sur lui : foi de negro africain. Meilleure sante a l’homme

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Quand aller en grève devient une obsession au Burkina !
IUTS : Une démarche approximative ou la mauvaise application d’une bonne politique ? L’analyse du Pr Idrissa Mohamed Ouédraogo, économiste
Lettre ouverte au Président du Faso : « Allez à la rencontre du bas peuple et vous saurez que le malaise est profond »
« Le MPP n’est pas apte à maintenir cet IUTS sur les indemnités et les primes », soutient Me Paul Kéré
Burkina : Les pensées de Koudraogo Ouédraogo autour de la polémique de l’I.U.T.S
Lettre ouverte au Grand chancelier : Il faut retirer les décorations aux ministres qui n’ont pas renoncé aux avantages salariaux
Application IUTS : « Le gouvernement s’est subitement trouvé un patriotisme et une lucidité scandaleusement mousseux », Bassolma Bazié
Renonciation à quelques poulets et bières au profit de l’IUTS : Le ministre Eric Bougouma a vu juste !
Lutte anti-terroriste au Burkina Faso : « A toi, tombé en martyr »
IUTS sur les indemnités et primes : Ablassé Ouédraogo exhorte le pouvoir à revoir sa copie
Sur la Révolution Démocratique et Populaire (RDP) burkinabè : M.TRAORE Mélégué, ambassadeur de Moscou et Washington !
Burkina Faso, pays de la surenchère inutile !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés