Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 4 décembre 2019 à 23h20min
Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de

Au cours d’une conférence de presse ce mercredi 4 décembre 2019, à l’issue d’un sommet de l’OTAN, à Watford, près de Londres, le président français Emmanuel Macron a évoqué la tenue d’une réunion de « clarification » à Pau, en France, avec les pays du Sahel où la force Barkhane est déployée.

Cette réaction fait suite à la levée de boucliers constatée au sein d’une partie de l’opinion de ces pays, réclamant le départ des troupes françaises.

Le président français veut que les dirigeants africains concernés ( Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad ) « clarifient et formalisent leurs demandes à l’égard de la France et de la communauté internationale ».

Puis d’ajouter : « Je ne peux ni ne veux avoir des soldats français sur quelque sol du Sahel que ce soit à l’heure même que l’ambiguïté persiste à l’égard de mouvements antifrançais, parfois portée par des responsables politiques ».

« C’est la raison pour laquelle j’ai invité à Pau le 16 décembre prochain les cinq chefs d’Etat africains impliqués dans le G5 Sahel, pour pouvoir apporter des réponses précises sur ces points ; leurs réponses sont aujourd’hui une condition nécessaire à notre maintien », a expliqué Emmanuel Macron.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 décembre 2019 à 17:11, par Enfant de Boussé En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Bonjour,
    je n’arrive pas à comprendre les guillemets que vous avez mis à clarification. Si vous pouvez expliquer afin que je puisse mieux m’informer et formaliser ma pensée cela serait bien.
    Je vous remercie

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 17:22, par opinion En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Pourquoi n’avoir pas convoqué une telle réunion concernant le FCFA aussi. il y’a beaucoup de sujets sur lesquels, on ne veut plus l’ingérence de la France. En ce qui concerne la force Barkhane, c’est à la France de dire clairement les objectifs réels de cette force.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 01:48, par Sasa En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Non internaute opinion car ça se trouve que nos officiels ont demande l’aide militaire à la France et ne veulent pas s’assumer publiquement face aux critiques d’une partie de leurs opinions. La France veut donc qu’ils réaffirment leurs besoins d’aide dans le cas contraire elle elle s’assume. C’est claire car on ne peut pas vouloir d’une chose et son contraire

      Répondre à ce message

      • Le 5 décembre 2019 à 11:28, par le bon En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

        Bonjour Sasa
        Je ne partage pas votre opinion. Il faut remonter à la source de nos problèmes. Si la Lybie avait été épargnée par la France est-ce que les velléités hégémoniques du MLNA seraient à ce niveau, auraient plongé le Nord Mali dans le chaos, et nous auraient touchés ? Non !
        Nos chefs d’Etat doivent dire à Macron que nous ne mendions pas l’aide de la France. Nous lui enjoignons d’assumer le service après-vente de son aventure en Lybie ; nous lui rappelons un devoir de mémoire et de gratitude au sujet de la 2ème guerre mondiale à laquelle des milliers de nos grands parents qui constituaient la principale force de travail ont pris part par contrainte pour libérer la France ; qu’elle nous rende la monnaie ; nous l’interpellons enfin de participer à l’obligation de solidarité internationale contre le terrorisme car la France, au premier rang est concernée. Enfin, nous lui demandons de jouer franc jeu avec nous, en respectant le principe de partenariat, la relation d’amitié, en nous communiquant les bons renseignements à temps. Le reste, on s’en occupera.

        Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 11:00, par Sidpassata Veritas En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      @opinion vous avez parfaitement raison. La rancœur antifrançais des populations ne porte pas seulement sur la présence militaire de la France dans nos pays, mais aussi sur le CFA et tout le système de la Françafrique dans nos pays.
      - Cet essai d’intimidation de nos dirigeants par le président français me rappelle l’attitude du Général De Gaulle en 1958, quand il a parcouru l’Afrique des colonies françaises pour demander de voter "Oui" à la constitution française encore en vigueur aujourd’hui afin de rester dans la fameuse Communauté Française d’Afrique (CFA) qui aurait sa monnaie garantie par le trésor public français. Il a usé de menaces pour obtenir son "Oui" et a tellement ostracisé le peuple de la Guinée et son président Sékou Touré qui avaient eu raison et le courage de voter "Non" pour accéder tout de suite à l’indépendant et ce harcèlement a fini par pousser Sékou Touré à la méfiance extrême vis-à-vis de son entourage et faire de lui un dictateur. Nous connaissons l’histoire de notre relation coloniale qui perdure avec la France et nous connaissons les méthodes de celle-ci : elle procède toujours par menace et même plus si non-affinité. Il faut donc que nos chefs d’État sachent que s’ils disent "non" ensemble, la France ne pourra rien contre eux parce qu’ils auront le plein soutien de leur peuples à qui ils doivent respect et protection mutuelle des intérêts.
      - Pour ce faire, il ne faut pas aller à cette rencontre en perdant, en mendiant : il faut y aller en partenaire fort et exigeant. Il faut faire remarquer au président français que nous ne voulons plus du CFA et que leur trésor public nous doit nos réserves financières. Il faut que le président Français comprenne que nous exigeons que ses militaires partent en même temps que les entreprises Boloré, AREVA et autres sociétés minières commerciales et bancaires (BNP- Paribas et Société Générale par exemple). Il faut lui faire comprendre que pour nous, l’engagement des militaires dans nos pays surexploités par la France n’est qu’un dû et non une aide. Si la France le souhaite, nous pouvons même aller jusqu’à la rupture des relations diplomatiques. Il ne faut pas avoir peur de la France, qui n’est plus rien d’autre qu’un tigre de papier. D’ailleurs, elle serait une vraie puissance sans nous que nous n’aurions même pas besoin d’elle pour exister. Nos frères Ghanéens que la France courtise maintenant n’ont besoin de la tutelle d’aucune puissance pour vivre. Par contre, la France sans nos richesses ne comptera plus pour grand-chose dans la fameuse Communauté Internationale.
      - Nous n’avons besoin ni de l’aide au développement, ni de déléguer à un autre (pas même à un ami) la charge de notre sécurité. Nous ne pouvons pas avoir le développement et la sécurité tout en économisant le prix à payer pour notre autonomie. l’heure est venue de nous assumer pleinement, moyennant sacrifices. Que Macron aille s’occuper des français et qu’il nous laisse en paix avec nos démons à combattre.

      Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 13:08, par YAAM SOBA En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Arrêtez d nous pomper l’air ! Si l’armée française est présente au Burkina, c’est parce que Roch Kaboré a signé des accords militaires avec le gouvernement français !

      Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 17:24, par Razougouu En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    l’Afrique est à la croisée des chemins. Il est grand temps qu’elle s’assume une bonne fois pour toutes. On ne peut pas continuer à compter éternellement sur les autres. Les pères de l’indépendance ont joué leur partition. C’est à nous d’assurer le relève

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 17:27, par Loh Kaboré En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    C’est cette attitude condescendante et outrageante qui alimente tous les ressentiments anti français. Si le Président français est pour la démocratie, donc la pluralité des opinions dans un État, il ne peut attendre que l’opinion publique africaine soit aphone sur le sujet de la présence de forces étrangères sur le continent. De même que les opinions se croisent en France, on ne peut s’attendre à un monolithisme langagier en Afrique... Si cette rencontre est exacte, le Président Macron aurait pu par respect proposé qu’elle se tienne dans l’un des cinq pays peint en rouge. Mieux cela aurait permis aux finances publiques d’économiser un peu de moyens pour la lutte effective contre le terrorisme...

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 11:05, par Le sage En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Loh Kabore,
      Je partage en partie tes propos. Je viens de parcourir les messages des uns et des autres, j’ose dire que j’ai failli pleurer ! Des messages pleins d’orgueil, irréfléchis, immatures. Que voulons-nous franchement ? Avec ces réactions bêtes et nous pensons que nous allons faire progresser l’Afrique ? J’ai déjà dis ici que les Américains participent à la défense de l’Europe via l’OTAN et cela n’a jamais créé des polémiques au sein de l’opinion des européens et moins des français ! Il y a une plus grande base militaire des américains en Allemagne, des missiles de protection en Pologne ! Ces pays sont plus riches que nous mais ils ont fait appel à des américains car plus forts qu’eux. Quelle honte devons-nous avoir parce que des militaires français sont venus nous épauler ? Tous ceux qui se cachent derrière leurs écrans d’ordinateurs pour raconter des balivernes, ils étaient où pour stopper les " Djihadistes" quand ils étaient sur la porte de Bamako ? Certes on peut reprocher à la France de ne pas avoir pu aider les militaires maliens à conquérir Kidal et détruire le MNLA mais disons la vérité, ils ont sauvé toute la région du Sahel. Quand les militaires maliens ont essayé d’attaquer et conquérir Kidal le MNLA a mis en déroute cette armé et fait de milliers de prisonniers ! Et aujourd’hui ce sont les même maliens qui crient et veulent le départ des militaires français ! Le jour où ils partiront le MNLA proclamera l’indépendance de l AZAWAD et il y aura rien et la corruption dans ce pays amènera les Djihadistes à Bamako. Laisse moi vous dire, vous faites la propagande des djihadistes sans le savoir et là, ils se flottent les mains en attendant le départ des français pour venir nous égorger. Disons la vérité, nos militaires n’ont pas été formés pour faire face à ce genre de menaces. Quand j’entends les uns et les autres dires invitons les russes, les chinois ! vraiment des réactions bêtes ! Vous pensez qu’ils viendront mourir ici sans contre partie ? Les russes qui tuent nos frères africains à Moscou à cause du racisme viendront mourir cadeau ici ? Soyons intelligents comme aime le dire le Pasteur Kwamé Félix dans un autre contexte bien sûr.

      De grâce, acceptons notre faiblesse, invitons les amis à venir nous aider et apprenons d’eux des choses pour que d’ici sous peu, nous puissions nous assumer mais pour le moment, nous avons encore besoin d’eux.

      Répondre à ce message

      • Le 5 décembre 2019 à 14:52, par goomsida En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

        Salu Le Sage. Je vous ai lu avec un grand interet mais, vous ne faites pas l’analyses au fond. Quand vous faites une comparaison avec les autres pays, ca ne colle pas du tout. Il faut savoir que les gens ne sont pas contre la presence des militaires Francais mais plutot le flou a le double jeux qui l’entoure. Va comprendre que les chefs terroristes sont a Kidal et que l’armee malienne n’est pas autoriser a rentrer a Kidal.

        Pouvez-vous m’expliquer la raison ?

        Répondre à ce message

        • Le 5 décembre 2019 à 19:36, par Pleures oh pays bien aimé En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

          Gomsida, je t’assure que pour Kidal ce n’est si simple pour la France.
          1-Pour Kidal, l’armée malienne n’a pas les moyens de reprendre Kidal et si la France attaque Kidal il y aura des milliers de morts et demain on accusera la France d’avoir perpétré un génocide contre les les Touaregs ! Ce n’est pas si simple

          2- Il y a l’équation algérienne, pour des raisons historiques et idéologiques, l’Algérie ne veut pas troupes Françaises à sa frontières
          Il y a vraiment une réalité géopolitique complexe pour la France

          Répondre à ce message

        • Le 7 décembre 2019 à 13:39, par Le sage En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

          Goomsida,

          C’est bien les débats contradictoires mais fondés sur des faits. La question que vous posez est pertinente. Est ce que ce sont les militaires français qui empêchent les militaires maliens d’attaquer et de conquérir Kidal ? Comme je le soulignais dans mon message, l’armée malienne a déjà essayé de reconquérir Kidal mais cette opération s’est soldée par la mort de plusieurs soldats maliens et d’autres ont été fait prisonniers !
          Si vous avez des faits qui montrent effectivement que l’armée française empêche l’armée malienne d’attaquer Kidal, là on aura des motifs suffisants pour réclamer leur départ.
          Nous ne pouvons pas continuer à se cacher derrière nos incapacités en stigmatisant ceux qui viennent nous aider.

          Répondre à ce message

      • Le 5 décembre 2019 à 15:42, par Getta En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

        Tu racontes des histoire et tu parles de ce que tu ne sais pas. La France ne faisait pas partie de l’organe milaire de l’OTAN car l’opinion francaise etait contre. Tout recemment que Sarkozy l’y a engage. Quant a lAllemagne et comme le Jason vaincu lors de la 2eme guerre module, les troupes d’occupation sont restes contre la volonte des pays vaincus. Et dis-toi sans notre independance comme le Ghana on ne se developperait jamais

        Répondre à ce message

      • Le 5 décembre 2019 à 19:29, par Pleures oh pays bien aimé En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

        Le Sage, je suis parfaitement d’accord avec ton analyse. Les gens réagissent avec stupidité sans aucune réflexion. Il ne se rappellent même pas que la France a intervenu quand les terroristes étaient aux portes de Bamako. Gao et Tombouctou étaient déjà prises. Quand je lis les propos orgueilleux insensés j’ai vraiment peur pour l’Afrique. Ils ne voient même pas que l’armée malienne ne peut pas tenir 30 jours si la France plie bagages ?
        Pour Kidal, c’est simple, l’armée malienne n’a pas les moyens de reprendre Kidal et si la France attaque Kidal il y aura des milliers de morts et demain on accusera la France d’avoir perpétré un génocide contre les les Touaregs ! Ce n’est pas si simple

        Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 17:30, par Bouba En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Les pays africains doivent profiter de cette conférence pour demander à la France de clarifier sa position quant
    a la protection des criminels à Kidal. C’est de cette clarification qu’on a besoin au lieu que ce soit la France qui vienne demander à des pays déstabilisés par les conséquences de son intervention Sarkozi en Lybie.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 17:46, par Ze En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    La population de ces zones dit non à la France. Les dirigeants doivent écouter la voix de leur peuple. On en a mare. Avec vous, rien d’amélioration. Partez. Vous avez tué nos patriotes qui ont voulu le développement de l’Afrique. Thomas SAnkara, Patric Lumumba, Kadhafi etc. Nos sous sols ? Partez chez vous calmer les gilets jaunes. On vous remercie de vos actes, maintenant partez.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 17:47, par Saksida En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Bonjour a tous une bonne nouvelle pour les pays concernes pourvus
    Que les dirigeants de ses pays ne mouillent pas .on veut leur depart un point un trait .

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 17:48, par VISION En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Mais dit donc, ça ressemble beaucoup à la Question du Général de Gaulle en 1958 !! Qui des 05 Chefs d’Etats du sahel sera le Sékou Touré du 21eme Siecle ? Wait and See.
    C’est déjà un moment historique en soit !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 17:51, par D12 En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Emmanuel Macron ,c’est la POPULATION des pays du G5 sahel qui dit NON ! à la presence des soldats francais dans le pays ; et non les presidents. Emmanuel Macron ,ordonnez plutot aux presidents des pays du G5 sahel d’organiser un referandum sur toute l’etendue du territoir afin que les POPULATIONS elle meme decident du sort des soldats francais. Emmanuel Macron ,le temps est venu ou la France doit liberer le continent africain de ses bases militaires et peut etre penser à une autre forme de domination. Emmanuel Macron , vous etiez à OUAGADOUGOU , vous avez pris la temperature à l’universté et vous le saviez tres bien qu’on ne veut plus de la France en Afrique . Donc à vos marques ! pret ! partez !! .

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:00, par Emmanuel Sãampawēnde En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Fin de la polémique au BF. Oui, on verra si c’était vrai que des présidents ont refusé de renouveler un soit-disant accord militaire avec la France. Avec la clarification qu’exige Macron, l’histoire donnera certainement honte à certains colporteurs qui, au lieu de vivre leur vie, se sont transformés en cymbales de propagande au profit de certaines personnalités au détriment de leur dignité. On ne prend la défense d’autrui sauf si on se rend compte que celui-ci est incapable de se défendre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:03, par Manuel En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Bonjour
    Merci Mr le président, au moins ce message est très clair : voulez vous que les soldats français restent ou partent du sahel ?
    A vos plumes pour nous éclairer sur ce message du président français !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:05, par Dignité En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Ainsi donc Macron parle au nom de la Communauté internationale ! Il invite les 5 à museler leurs populations pour le maintien de Barkane ! Où est donc la démocratie ? Des populations ou des hommes politiques n’ont-ils pas le droit de choisir ce qu’ils veulent ? En quoi les éventuelles réponses "assumées" de ces 5 engagerons les populations et les autres hommes politiques ? SI ce n’est pas un mépris et des prétentions démesurées, prêtez-moi les mots, M ; le Président !!!!
    Une mobilisation pour un message clair et fort aux 5 et à leur patron s’impose ! S’ils donnent des réponses qui ne sont pas celles de leurs populations, ils restent là-bas en même temps !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:20, par ouédraogo aboubacar En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    courage a son excellence R M C K pour sa lutte antibarkhane et contre le franc cfa.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:23, par L’Enquêteur En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    "Souhaitent-ils notre présence et ont-ils besoin de nous ? Je veux des réponses claires et assumées sur ces questions." Macron Emmanuel.
    Les différents peuples aussi attendent de leurs responsables.

    A suivre....

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:25, par Pleures oh pays bien aimé En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    On ne peut cacher le soleil avec une main. La vérité finira par sortir. Sans défendre la France je soutiens MACRON dans cette démarche. Nos gouvernants ( G5 Sahel) masquent leurs incompétences en laissant courir les rumeurs que c’est la France qui protège les terroristes. Vraiment quel intérêt la France a à soutenir les terroristes ??? Vous pensez que la France va envoyer ses enfants mourir en première ligne pendant que nous faisons la BAMBOULA en ville ??? Faites un tours dans les maquis de Ouaga les week-end vous serez édifiés pour un pays pauvre attaqué.
    La France va conseiller, former, informer, équiper mais jamais sacrifier ses enfants en première ligne ! Et c’est normal qu’elle demande quelque chose en retour. Qui peut dire combien coute les contingents militaires de la France au Sahel ? Nous passons le temps à masquer notre médiocrité en trouvant à tout moment des boucs émissaires à nos problèmes ; qu’est ce que cela nous a donné ?
    Par cupidité et égoïsme les ivoiriens se préparent pour bruler leur pays en 2020, est ce la France ?
    En Guinée, Condé a déjà allumé le feu, est ce la France ?
    La grosse faute de la France c’est la Libye et là encore je me pose des questions : Pourquoi l’Algérie, la Tunisie et l’Égypte n’ont pas été déstabilisés ???
    J’entends les gens dire que de faire appel à la Russie, à la Chine, mais vous pensez que ces pays vont venir nous aider "cadeau" par pitié ? amicalement, fraternellement ? Quel naïveté ! Mes frères, c’est à nous de trouver les solutions justes à nos problèmes !

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 03:05, par Areva En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Pourtant l’Afrique a sacrifiée ses enfants en premiere ligne pour libérer la France du Joug Allemand sans compensation réelle(chercher sur google le massacre de Thiaroye au Senegal).Puisqu’avant cela ils avaient esclavagiger tout le continent.
      L’Afrique est vraiment riche car c’est elle qui au final paye pour le maintien de troupes presente sur le continent. Si on prenait tout cet argent pour developper l’industrie de l’arment et autre nous serions mieux respectés. Car Si cela n’etait pas rentable du tout il y’a belle lurette que les bases francaise auraient naturellement disparu du continent Africain pour faillite ou defaut de payemeny ou faillite des entreprises dont elle protege les interets.

      Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 07:30, par MELO En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Internaute n. 16, je reste convaincu que vous êtes un fils du pays vivant en occident. Vous vous nourrissez certainement des infos des médias occidentaux. Pitié ayez un peu de grain patriotique. A vous lire cest mieux que vous preniez la nationalité française en meme temps. Vous êtes très ignorant des vrais réalités que subissent nos états.

      Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 09:11, par Verité En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Très bonnes analyses. De plus une aide ne refuse pas ; c’est une question d’humilité. C’est l’occasion pour les africains de clarifier leurs positions et se déterminer. Malheureusement la plupart des ’mal causeurs" sont en ville et sont sous informés des vraies réalisées. Les populations rurales vulnérables, les plus affectées parlent peu.

      Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 09:12, par roland En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      bravo enfin quelqu un de clair voyant .barkhane coute 600 millions d euros a la france .mon point de vue est qu il est temps que la france quitte l afrique et supprime le cfa cela aura au moins le mérite de mettre tout ses raleurs devant leur histoire ils pourront prouvé qu ils peuvent ce defendre meme si j ai des doutes nen temps que franco burkinabes mais les maquis continuerons a faire le plein malgre l urgence

      Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 10:30, par Djamana Tigui En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      L’un des dangers pour l’Afrique et les pires ennemis de l’afrique reste ces fils qui ne au 21ème siècle encore n’ont pas encore compris comment fonctionne le monde !!!!!! Avec de telles réflexions comment voulez-vous que l’afrique puisse décoller !!!!! Monsieur l’internaute quand on vous parle aujourd’hui de l’intélligence artificielle de grâce élargissez un peu votre centre d’analyse pour se poser la question de quoi s’agit-il ? Nous ne sommes plus au 15 ème siècle, les méthodes ont évoluées et le banditisme d’autrefois ne se pratique pas de la m^me manière qu’aujourd’hui. Ouvrez l’oeuil.

      Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:26, par FANI En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Le G5 Sahel a un siège en Afrique. Alors, s’il y a des zones d’ombre à éclairer c’est au siège du G5 que cela doit se faire et non ailleurs.
    Et voilà encore que c’est lui qui invite. Encore un élément favorable à l’intensification d’un tel sentiment.
    Il ne faut pas inviter. Il faut venir en Afrique et échanger avec les Chefs d’Etat concernés.
    D’ailleurs, pourquoi à Pau. On peut se retrouver dans la capitale d’un des pays du G5 si considérations il y a. C’est juste une opinion. Elle peut s’éloigner du vrai.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 15:23, par Oufff En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      En football on dit que la meilleure défense,c’est l’attaque.Si nos présidents ne sont pas satisfaits de la présence militaire au sahel,c’était à eux de convoquer un sommet extraordinaire dans l’un des 5 pays africains tout en invitant le président français de venir "clarifier" sa position.Ils ne l’ont jamais fait,ce qui suppose qu’ils sont satisfaits du travail abattu au sahel par la France et c’est ce qu’ils iront redire,réaffirmer à Macron avec de chaleureuses accolades en guise de remerciement et tant mieux en attendant des jours heureux

      Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:26, par Hamon En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Mais toi Macron qu’est ce tu peux contre les gilets jaunes de chez toi ? C’est la même chose au sahel. Une partie des populations manifeste leur désaccord avec la politique de leurs dirigeants. Que veut-il que les présidents fassent de ces population ? Créer un Gantanamo pour les y enfermer ? Non, non ! Monsieur Macron ne fera qu’envenimer la situation avec cette réunion paternaliste pour gronder des dirigeants comme des enfants d’avoir failli. Ce que nos populations demandent à la France, c’est le transfert des technologies, des compétences, des armes sophistiquées de guerre et se mettre de côté pour nous observer faire. Un plan Marshall pour nos peuples parce que la France nous a suffisamment sucer.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:27, par Issiaka En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    C’est une belle occasion pour les Présidents de faire des choix judicieux pour leur pays. A défaut d’exiger un retrait, on peut recadrer certains accords.
    Et si on faisait une consultation du peuple, meme en ligne ? FASONET ????

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:45, par Moun En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Une belle occasion historique nous apparaisse pour une prendre une decision courageuse.
    Ces propos de Macron constituent une des multoplies intimidations que la France a utilisé durant des decennies pour occuper et exploiter ses anciennes colonies.
    L’heure est venue a tous les pays du G5, d’avoir le courage de demander le depart de la France et de lONU car ce sont eux meme les piromanes, ce sont ceux lá meme qui veulent embraser l’Afrique subsaharienne de jihadisme inventé et matérialiser par eux meme, les guerres etniques inventées et planifier par eux meme.
    Qi’ils partent tous, c’est le souhait de la jeunesse africaine. Nois formaliserons des rations bilaterales en mayiere de securité avec les Russes, les chinlis, les turcs.....
    Il ne faut pas tomber da s me piège de ses menaces et intimidations et ainsi avaler et consentir l’"occupation etrangère.
    Non Et Non... La France, l’ONU hors du Sahel

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:49, par ollo En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Monsieur le Président Macron.
    Cela ressemble plus à une convocation qu’à une invitation ! En 12 jours, 5 Chefs d’Etat de l’Afrique doivent se casser pour être au carré d’arme de Pau, et gare à l’absent ! Parce ce que ce sont vos soldats et ce que vous décidez prime sur leurs programmes ! Si vous aviez consulté votre chargé de communication, il vous aurait déconseillé cette décision qui ne fait que conforter cette opinion qui vous dérange. L’histoire retiendra que vous avez publiquement humilié nos Chefs d’Etat de la plus belle des façons ! En Afrique, il faut éviter d’humilier un homme devant ses enfants ! Heureusement pour vous qu’on n’a plus un garçon comme Thomas Sankara !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 18:51, par TANGA En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    C’est bien. Il faut qu’il soit surpris DZ la réaction des dirigeants Africains.
    Déjà que lui Macron est avec les terroristes. Il pensent nous avoir assez affaiblis pour nous forcer à nous mettre à genoux devant la France au risque de nous faire broyés par les terroristes.
    Petit tu vas être surpris par nos dirigeants si non par les populations.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 19:05, par Fanga En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Wow. Koro Yamyeler , La, Some explikez nous un peu ce qui va se passer dans cette reunion. Woh ! Ca va chauffer sur eux laba. Macron va parler

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 22:03, par SOME En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Mon frère fana, merci de faire appel à nous pour tenter d’expliquer les implications et enjeux de cette fameuse réunion convoquée Pandore Macron
      Déjà le ton en dit long : Macron convoque ses sujets à venir faire allégeance et clarifier leur position vis à vis de la France qu’il dirige.
      Il faut déjà considérer pourquoi Macron adopte ce ton d’énervement et d’autorité vis à vis des dirigeants africains . On comprendra alors pourquoi ils les convoque de sa propre volonté chez lui à Pau en France alors qu’il aurait fallu que ce soit une concertation entre les dirigeants du G5 et la réunion se tienne dans l’un des pays du G5. Le délai de 5jours ne permet pas à ces pays de préparer une riposte commune ni même individuelle.

      Donc il faut s’attendre à ce que les présidents africains courbent l’échine et demandent à la France de rester et les « aider » car ils savent qu’ils n’ont pas pu adopter u e position commune et qu’il y a des traitres parmi eux présidents. Celui qui dit non doit s’attendre à une guerre civile dans son pays et sa mort.
      Pourtant les africains ont ici une occasion de prendre les choses en main : commencer par refuser cette convocation par Macron. La réunion provient d’une concertation et non d’une volonté unilatérale. Macron veut nier que les temps ont changé et les idées et volonté des peuples africains, il s’en fiche.

      Ceci aurait pu être une occasion pour les dirigeants africains de se poser en vrais dirigeants et de marquer l’histoire. Roch pourrait entrer dans l’histoire mais il n’est pas préparé. Remarque bien que c’est après la rencontre avec la Russie et au moment où l’armée burkinabé commence à agir que Macron s’énerve. Si l’opération barkhane coute cher à la France pourquoi ne quitte-t-elle pas alors que la France est en faillite ? C’est justement parce que la France perd l’Afrique qui fait que la France est une puissance et est riche que Macron ne peut le tolérer. Toute armée est au service du pouvoir politique, c’est pourquoi le chef suprême des armées est le chef de l’état même s’il n’a jamais rien compris de tout ce qui est militaire.
      Soit roch continue dans sa lancée et risque de perdre sa vie et/ou son pouvoir, que ce soit dans un coup d’etat ou dans un attentat ou dans les prochaines élections qui seront truquées. Alors roch s’appuie à fond sur la mobilisation populaire s’il a la volonté politique, ce qui est fort peu probable vu la position qu’il a prise. C’est tout l’avenir de l’Afrique qui se redessine là. Or avec des dirigeants comme ouattara ou eyadema autour de lui, il a peu de marge de manœuvre car il lui faut une vrai choix d’orientation politique et de vision future, jusqu’au sacrifice même comme incertain Thomas Sankara.
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 19:05, par Abbaaa En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Macron, doucement. On veut des solutions durables. On veut coopérer mais chaque pays a son djaba.

    Ce sont des populations qui ont voté ces dirigeants que vous convoquez à la hâte comme si c’était vos subalternes. Aviez-vous convoqué les dirigeants de ces pays quand vous attaquiez la Lybie ? Si Macron est impatient de protéger l’image de la France, saches que nous sommes impatient de retrouver la paix que nous avons perdue, et présentement la présence de la France ne nous aide pas.

    Si nos dirigeants doivent se prononcer sur le maintien ou pas, Macron doit se prononcer sur l’inefficacité et comment rendre plus efficace Barkhan.

    Tout à commencer chez vous, mais comme nos vies ne sont pas à comparer aux vôtres vous avez déplacé la question terroriste au Sahel pour être peinard chez vous, et maintenant c’est nous faire courir à gauche à droite.
    Si c’est pas de l’hypocrisie, alors Macron convoque une réunion pour résoudre la crise lybienne.

    Soutenons nos dirigeants ils sont intimidés comme l’a dit Salif Keita. Macron , attention à ne pas répéter le passé, il y a 30 ans et poussière Sankara n’est plus là mais les africains le portent dans leurs coeurs à jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 19:12, par TANGA En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Vraiment il se sent quoi. Il convoque une réunion appelant les chefs d’États Africains.
    Le libellé même est une foutaise.
    I’ faut plutôt dire que tu demandes une rencontre avec tes homologues.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 19:18, par papa En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Voilä que c´est claire ,la declaration du president Macron est sans ambiguite´, a nos chef- d´etats maintenant de clarifier leurs decisions. Je suis persuade´ qu´aucun d´eux n´exigera le depart de l´armee´ Francaise sur son sol. Je pense personnellement que ca sera complique´ pour les pays du sahel apres le depart des troupes Francaise , ayons le courage de le reconnaitre. Qui vivra verra .

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 19:26, par yannick En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Une main n’est jamais de trop pour nous aider dans la situation sécuritaire actuelle nourrie par le terrorisme.
    Cette guerre dans laquelle les terroristes nous engagent,est une guerre d’usure,une guerre longue avec pour conséquences,des hauts et des bas,des succès et des défaites.
    Nos armées sont elles prêtes à relever le défi toute seule ?
    J’ose y croire car je souhaite que l’armée de mon pays soit très bien équipée pour lutter contre ce terrorisme international.
    Mais,la guérilla que nous faisons face est non conventionnelle, très coûteuse en vie humaine et en ressources permanentes.
    Le coût de l’opération barkhane coûte 700 millions d’euros par jour aux contribuables français,dit-on.
    Ce constat étant fait, à tous ceux qui, à travers les réseaux sociaux et autres médias,critiquent l’armée française, demandant son retrait dans la guerre contre le terrorisme au Sahel, j’espère que tous,ils s’engageront au plus vite dans l’armée pour rejoindre le front en 1ère ligne.
    J’espère que les mêmes par obligation,ne râleront pas lorsque pour des raisons de Défense nationale,des retenues nécessaires seront effectuées sur salaire pour le recrutement, l’équipement au profit de notre vaillante armée.
    C’est aussi le prix à payer pour l’indépendance et la souveraineté que nous prônons.
    J’écris ce que je crois par la liberté d’expression que m’assure l’Etat de droit.
    J’écris en citoyen très inquiet de la situation sécuritaire actuelle de mon pays,de son existence même face aux forces obscures qui veulent sa disparition.
    Je donne et partage mon opinion malgré certaines réactions attendues de ceux qui,pensent détenir la vérité et que tout ce qui n’est pas de leur point de vue n’est que "illettrisme","un bas niveau intellectuel..."
    Faisons attention "aux Fake news" comme aux propos d’un artiste malien sur Facebook,qui a fréquenté, chanté les louanges d’un président comme Sékou Touré dont les guinéens ne s’en souviennent pas comme ayant été un démocrate ou un président qui à conduit ce pays riche dans la liberté e le développement.
    Que le Dieu de toutes les religions aide et protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 19:26, par Sahelo-Saharien En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Oui ! Vivement votre depart de nos pays et pendant que vous y etes, amenez avec vous votre Franc CFA. On vous feras remplacer par les Russes et les corporations militaires privees pour faire le travail et nettoyer les ecuries d’Augias que vous avez cree dans le Sahel pour justifier votre presence.
    FOUTEZ LE CAMP AVEC VOS VALETS PSEUDOS PRESIDENTS DU G-5 SAHEL !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 19:32, par Ka En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Une bonne initiative de Macron d’inviter les décideurs des cinq pays pour clarifier cette lutte contre les terroristes au sahel. Mais j’aurai bien voulu qu’à la table de clarification, qu’il ait les antis Français. Et les responsables du musulmans du Sahel : Car, je persiste et signe que la génération de Macron comme la porte-parole du gouvernement du même Macron madame N’diaye, ne font pas des stratégies tordues a la manière De Gaule ou de Mitterrand pour aider l’Afrique.

    Si Macron persiste pour rester au Mali de nos jours, ce n’est pas pour l’argent ou vendre des armes a l’Afrique, c’est pour rectifier les erreurs commises par la mission SERVAL d’Hollande au départ de la lutte contre les terroristes : Comme je l’ai toujours dit dans ce forum, l’erreur de SERVAL, est pourquoi la chasse contre les terroristes et les rebelles au Mali s’était arrêtée sans les poursuivre jusqu’à dans leur dernier retranchement. Il fallait une bonne coordination de tous. Pendant que la France et la CEDEAO les traquaient au Nord du Mali vers le désert, l’Algérie devrait les traquer vers le Sud et les prendre en étau. ‘’’’C’est cette erreur de manque de coordination par la mission SERVAL avec ses partenaires que Macron veut rectifier, car, Les terroristes ont profité de ce manque de coordination et du laxisme des Etats et de leurs dirigeants pour occuper le terrain de nos jours.’’’’

    Souvent ma vérité blesse les cœurs, mais ne tue pas : C’est pourquoi sans porter aucun masque, je dis aux antis Français d’arrêter leurs égoïsmes : ‘’Car, quand la France ne fait rien, c’est sa faute : Quand la France agit, c’est sa faute aussi.’’ Il faut cesser d’imputer à des facteurs externes les causes de ses propres insuffisances et manquements. S’il y a des personnes qui jouent un double jeu, ce sont ceux dont Macron a eu l’intelligence d’inviter à Pau pour leur dire d’arrêter ce jeu, car chacun fuit sa responsabilité, laissant le champ libre aux Djihadistes. Si nos décideurs jouent ce jeu , je peux ajouter que les responsables des musulmans eux-mêmes jouent à l’Autruche, se disant ne pas être concernés, car les terroristes ne sont pas de vrais musulmans. Pourtant, ils utilisent le Livre saint de l’Islam pour endoctriner et commettre leurs abominations qui ne viennent pas de DIEU. Ainsi, chacun fuit sa responsabilité, laissant le champ libre a ces mécréants.

    Avec tous ceux-ci, nous pouvons conclure ‘’que cette lutte asymétrique contre les terroristes déguisés est loin de finir. Il faudra vivre avec, car le terrorisme est une hydre dont la tête repousse, chaque fois qu’un leader tombe.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 03:55, par yannick En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Enfin une lucidité et une sagesse dans tout ce que j’ai pu lire ici contre la France, contre l’armée française or je suis citoyen burkinabè.
      On a l’impression de lire des "terroristes déguisés et infiltrés" agitant le retrait de l’armée française pour finir le travail que cette armée empêche par sa présence.
      Ils sont nombreux à se tromper d’ennemis et je pourrais comprendre si,leur haine était dirigée contre la force multinationale de maintien de la paix de l’ONU qui dépense énormément d’argent,de moyens tout en restant "passive" dans cette guerre,et assurant même la protection de la ville terroriste du Mali,Kidal d’où partent ceux qui nous combattent.
      Ils sont nombreux à parler sans savoir, à crier sans écouter, à accuser sans comprendre.
      Au départ de l’armée française, le réveil sera très difficile pour bon nombre d’entre eux qui s’expriment ici.
      Seuls des privilégiés pyromanes d’entre eux à l’approche des terroristes dans leur carré sécurisé,s’en iront au plus vite du Burkina avec ceux qu’ils aiment.
      Et nous, que deviendrons-nous ?
      Après,ce serait trop tard, nous crierons au "non assistance d’un peuple en danger", demandant l’aide et l’intervention militaire des puissances occidentales que nous haïsons, hurlons de partir.
      Se serait trop tard, parce que nous avons cru aux "fake news",aux désinformations,aux manipulations semée par "une puissance mystérieuse, maléfique".
      Qui survivra,verra !!!
      Que Dieu sauve le Burkina Faso !!!

      Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 16:43, par zama noma En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      C’est propre comme analyse et pleine de sagesse. Je vous avoue que c’est la première fois que nous voyons les choses de la même façon. On peut se tromper et il faut l’assumer, mais ça m’étonne que M. MACRO envoie les soldats français dans le sahel et les sacrifier pour l’argent ?

      Répondre à ce message

      • Le 5 décembre 2019 à 18:24, par Ka En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

        Mon cher internaute Zama noma, si je soutiens la génération Macron qui aime ce qui est claire sans masque, c’est que j’étais étudiant en France dans les années 1970 : Et j’ai vu comment une autre génération d’autruche Française joue avec l’Afrique avec des masques en noire. A cette époque aucun présidente Français n’invitera un président du continent Africain pour aucune clarification avant de faire ce qu’il veut : Car, a l’epoque les dirigeants Africains étaient les valets de chambres des présidents Français : Tant dis qu’un président comme Macron de la nouvelle génération qui nomme comme porte-parole de son gouvernement a une jeune Franco Sénégalaise, nous donne un vrai signe que les masques sont tonnes, et que nous pouvons être très francs avec la France de Macron. Encore une fois merci de me lire.

        Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 19:53, par warzat En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Les peuples s’aiment les uns les autres. Il y a la plupart du temps antinomie entre les politiciens et leurs peuples. Faire de la politique inclus la défense d’intérêts souvent partisans, ciblés guidés par des lobies qui mènent les politiciens par le bout du nez . C’est ce mercantilisme servile que les peuples ne veulent plus.
    Qui mieux que la France sait que le monde est grandement ouvert, les Africains francophones ne vont plus seulement en France, ils vont ailleurs étudient, voient et comparent avec raison. Donc ,l’ancienne formule ne marche plus et ne marchera plus jamais. Avoir les dirigeants politiques dans sa poche, ne signifiera plus jamais avoir tout le peuple.
    D’autant plus que, mêmes les dirigeants, vous les pressez comme une orange et vous les jetez à la poubelle. C’est pourquoi, beaucoup au Burkina ont pardonné l’ex président du Burkina. Vous l’avez envoyé et il n’a pas pu s’envoyer lui-même. Les politiciens français l’ont trompé, les Pasqua et autres Dominique de Villepin et au Burkina, certains l’ont compris. Devront-ils se retourner contre le trompeur ou leur frère trompé ?
    Matteo Salvini a perdu au poker politique en Italie et c’est celui qui nous a appris que la France finance son déficit public grâce au F CFA qui a gagné. Fake news ou pas, ça fait tâche d’huile.Il faut faire avec.Donc pour les jeunes entrepreneurs francophones, créer une entreprise florissante qui exporte, c’est enrichir la France en premier avant son propre pays.
    Beaucoup aussi ont cru qu’avec l’actuel président français, les choses allaient changer, mais hélas, la FrançAfrique française semble avoir gagnée.
    Ceux qui nous aiment sont ceux qui nous disent ce qu’ils pensent être vrai.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 20:23, par elouss En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Une réunion pour rien !
    Aucun des chefs d’Etat invités n’osera demander officiellement le retrait des troupes françaises. Il faut être fou pour le faire.
    A supposé qu’ effectivement la France joue double jeu comme le laisse dire une certaine opinion.
    Qu’est ce qui vous dit qu’une fois la demande de retrait formulée, elle partira ?
    Que ferons nous en cas de refus d’obtempérer ?
    Il faut peut être anticiper sur ces questions, prendre des disposions avant ladite réunion.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 20:29, par Raso En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    La guerre ne se fait pas uniquement au front, mais également sur le terrain de la communication. Soit vous communiquez mieux à propos de l’intervention française ou c’est ennemie qui aura le champs pour rependre ses rumeurs. Si la France quitte, ils gagnent.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 20:30, par Zapata En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Patissankana !!
    voila ce qui arrive quand on n’est pas capable d’assurer sa propre sécurité !
    on ne peux pas parler de fierté si on est mediocre sur tous les plans.
    Il est impératif que chacun fasse son travail correctement efficacement rapidement avec en tête uniquement l’intérêt national et la continuité de l’état et rien d’autre . Sinon on sera toujours obligé de courber l’échine devant des gens pour négocier aide et protection.
    Ca sera à ce prix et non avec des discours et propagande anti colonialiste sur les réseaux.
    Faut pas en vouloir à Macron. Il défend les intérêts de son pays. A nous de nous demerder pour ne pas dépendre de son pays pour notre sécurité et notre développement.
    A nos dirigeants. Avec tout le respect que je vous doit ne dites plus on savait pas. Comprenez que la France prépare son retrait. Donc il faut à tout prix reprendre l’initiative sur le plan militaire sans délais avec les moyens de bords sans attendre le G5 et autres hallucinations . C’est une question de survie de la nation. Sinon préparons nous a parler arabe et subir la charria.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 20:43, par Vérité En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Je salue cette belle initiative de Macron. Enfin on saura noter le degré de panafricanisme des dirigeants. KO ils refusent de signer et renouveler un contrat de 50 ou 75 ans. La France ceci la France cela, mpp courageux, président en soutien. On saura qui ment au peuple

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 20:49, par Le panafricain En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Mr Macron,

    Nous n’avons pas de mouvements antifrançais, mais nous demandons juste notre independance totale vis-a-vis de la Fance, Il est temps que vous disparaissez de nos pays.
    On veut juste une cooperation avec les autres pays du monde.

    On ne veut pas un pays qui joue a un double jeu. ravailer avec les terroristes et avec nos gouvernements en meme temps.

    Bon sang !!!! Merde !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 20:58, par Sawadogo En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Bien. Le moment est venu de clarifier vraiment les choses.
    Pour le Burkina Faso, la question mérite un référendum.
    Si nous voulons que l’armée française parte, nous nous engageons à travailler plus pour compenser le vide.
    Si nous voulons qu’elle reste, nous pouvons continuer à boire la bière, dormir dans les mosquées et les églises, organiser des grèves sauvages, passer le temps à nous plaindre des autres...

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 21:09, par Maryse En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Quel culot !!! Convoquer 5 Chefs d’États souverains pour les menacer, s’ils ne contiennent pas le sentiment anti France de leurs opinions publiques !!!? Il faut vraiment être culotté et gonflé pour le faire !!! C’est une indulte. Une infantilisation de nos ’predidents", que la France traite comme ses préfets en Afrique. Simplement révoltant, affligeant. On verra si le nôtre ira à cette ... CONVOCATION du maître.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 21:22, par Indjaba En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Macron faut pas facher hein ! Nous s’amisser. Walaye les gars soyons realistes et serieux. Si Barkane bouge en 2020 les terroristes prendront Waga et Bamako et pour se taper une bière fraiche, il faudra aller à abidjan ou accra. Les gars hey ! Hey !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 21:24, par TANGA En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Si les Africains acceptent la france au sahel, ils auraient livré l’Algérie à la France qui ne cherche autre que semer le désordre dans ce beau pays qu’ils n’acceptent pas avoir perdu.
    Il est donc impératif que l’Algérie aide les pays Africains
    Ensemble avec Poutine, la France reculera

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 21:26, par Caca En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    La France demande une clarification aux pays du sahel anti-Français. Que dira Le PF qui s’est laissé croire que la France sympathise avec les terroristes. Il y a des moments où les africains doivent choisir librement le destin seul. Chercher des poux dans une tête bien rasee n’à de sens. Voilà le nouveau défi.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 21:26, par Bao-yam En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Les sous-prefets sont convoqués pour renouveler leur allégeance. Aucun président ne va oser réclamer le départ des troupes françaises car les actes de destabilisation visant son pays doubleraient pour mieux le faire comprendre qu’il a besoin de la France. Ils iront donc dire à la France qu’ils ont besoin d’elle.

    Ça ne changera rien au sentiment anti-francais des peuples car les peuples pensent que nos pays devraient être en mesure de combattre le terrorisme si les dirigeants s’ appuyaient véritablement sur leurs peuples. De plus,le fait que le G5 du sahel achète des armes à la France entraîne un conflit d’intérêt car la cessation des combats entrainera un manque à gagner.

    Convoquer des présidents africains en France donne une mauvaise image de cette relation soit disant égalitaire entre la France et ces états. Si les Africains pouvaient tous s’ entendre et dire, on va s’ occuper du terrorisme nous mêmes, ça resoudrait le problème. Mais aucun de ces dirigeants n’a la volonté, la compétence et le courage pour combattre le terrorisme. Dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 21:46, par Henriette kouassi En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Ah ! la..Les sous-préfets sont convoqués. C’est maintenant qu’on......Le Vietnam ,moins que les 5 ,a combattu pour sa dignité. Macron tu est fort, tu ne respecte même pas le droit de naissance. OK !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 22:01, par Aya !!! En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    L’heure de la vérité a sonné ! Ceux qui voulaient surfer sur la vague anti-impérialisme pour se donner une nouvelle virginité politique ou redorer leur blason vont déchanter de suite.
    N’est pas Maurice Yaméogo ou Sankara qui veut, mais qui peut !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 22:56, par Bahdon Abdillahi Mohamed En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Les présidents des pays du 5 ont réçu une invitation à voir leur chef à Pau. Plus qu’une invitation, c’est une convocation, que ceux qu’on peut qualifier de préfets de provinces, doivent répondre. Ils sont convoqués pour expliquer pourquoi leurs populations manifestent contre la présence des militaires français et ceux d’autres pays occidentaux. Pourquoi ce monsieur, donneur de leçon et de morale, ne vient pas les visiter ? Pourquoi ne s’adresse-t-il à la société civile, qui critique, avec raison, la présence néfaste de ses militaires français dans le Sahel ?
    Vont-ils aller le voir, l’écouter et lui demander quelques millions pour leur syndicat, le G5, parce que les populations ne voient pas encore d’actions concretes sur le terrain. Leurs déplacements coûtent aux deniers publics.
    Il faut rappeler à ces messieurs qu’ils doivent rendre des comptes à leurs populations et non pas à un monsieur, contesté par la population de son pays. Un monsieur, qui s’est entouré des membres des réseaux francafricains, qui dirige des militaires.
    Quand eux, vont-ils demander des comptes au chef des militaires français stationnés dans leurs pays ? Oui, ils doivent lui demander des explications sur les agissements de ses militaires dans les villages dépeuplés.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 22:57, par Jean-Paul En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Emmanuel Macron convoque nos présidents en France pour les sermonner. Il leur dira certainement : "celui qui veut garder son pouvoir qu’il arrête les mouvements antifrancais dans son pays. Avez-vous compris ?" oui monsieur, de répondre en chœur nos chers présidents.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 23:18, par FasoLible En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    S’il faut une force, elle doit être multinationale (avec au moins la Russie et ou la Chine) et pas uniquement française.
    Il faut faire sans complaisance le bilan de la présence française et voir si de son arrivée à maintenant le mal a empiré ou a diminué.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2019 à 23:27, par Le vionnaire En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Avant tout propos, j’aimerai saluer l’honneur de nos soldats tombés pour defendre notre cher patrie.
    Je m’insurge contre les propos du president français qui pense toujours être le superieur de nos presidents. Sauf erreur d’apprciation de ma part, il invite nos president en qualité de qui ? Le G5 sahel c’est d’abord une affaire des 5 etats concernés. Et c’est à Macron de s’inviter sur notre sol pour venir defendre leur presence. J’oubliais que ce sont nos dirigeants qui ont paraphé ces accords sans meme consulter nos representations nationales. Pour ma part, à defaut de refuser de se rendre en France, ils doivent signifier la position globale et le ressenti de nos populations. On a besoin d’aide mais pas de ce genre.
    D’autres part, il evoque l’aide internationnale au sahel comme si on devrait forcement passer par lui pour y avoir accès. C’est insultant ça.
    J’aimerais au moins qu’il y’ait un president courageux parmi ces 5 pour dire haut ce que les autres pensent bas à cette rencontre.
    Que les soldats français quittent nos territoires et on aura la paix. Quelle genre de cooperation qui dure plus de 50 ans et qu’on est toujours au point de depart, voire pire. Il faut avoir le courage de tourner dos à une aide qui asservi.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 09:24, par GANZOURGOU BIGA En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      Bonjour et merci pour votre point de vue auquel je souscrit et partage.
      C’est un référendum bis que la France donne aux pays du G5 pour leur autodétermination. Y aura t-il un ou des Sékou TOURE parmi les invités ou convoqués de la France.
      Pour ma part, ils doivent tous boycotter ce RDV et rester solidaire avec leurs peuples et leurs peuples derrières eux avec les autres peuples d’Afrique.
      C’est le tournant décisif de la France-Afrique, du CFA, ..., la fin du terrorisme en Afrique.
      Au départ des tirailleurs Sénégalais pour libérer la France, les familles et les populations ont pleurer et supplier pour que les soldats restent mais rien ne fit. C’est le merci et la reconnaissance de marcon à travers cette convocation et son message.
      VIVE L’AFRIQUE LIVRE ET HONNEURS AUX PORTEURS D’ESPOIRS DES AFRICAINS

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 01:32, par Aurore En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Enfin ! Ceci est une excellente occasion pour nos présidents de nous donner une lueur d’espoir sur leur capacité à répondre au défi de l’Histoire :
    1) Ils devraient commencer par se concerter entre eux et prendre les affaires relatives à la sécurité de leurs nations en main !
    2) Ils devraient envoyer un seul message à ce président français qui s’est trompé de siècle : "Nous voulons de l’aide, mais nous refusons qu’elle soit couplée à l’infantilisation historique dans laquelle la France nous a maintenus"

    Thomas Sankara, repose en paix ! En ton temps, tu savais comment répondre à ce genre d’outrecuidants, et tu savais donner une fierté à ton peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 03:19, par Jean-Paul En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Emmanuel Macron convoque ses sujets pour les sermonner. Certainement qu’il leur tiendra ce langage de fermeté : "Écoutez bien, je ne vais pas le répéter. Que ce soit la dernière fois que j’entende parler de mouvements anti-francais dans vos pays. Quelqu’un veut-il perdre son fauteuil présidentiel ?"
    Non monsieur, répondent en chœur les sous-préfets.
    Et Emmanuel Macron de poursuivre. Vous avez vu votre collègue Alassane de la Côte d’Ivoire, lui c’est un bon élève : Kemi Seba, expulsé. Nathalie Yamb, expulsée. Vous avez compris ? Oui monsieur, répondent les sous-prefets.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 04:05, par le Nomade En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Je soutiens Emmanuel Macron dans cette initiative parcequ’on ne peut pas comprendre et accepter que la France envoie ses soldats mourir chez nous a cause de l’incapacite de nos pays a faire face a ce drame et au meme moment des gens qui ne sont pas capables de quoi que ce soit se mettent a insulter cette meme France. IL faut qu’on soit logique on ne peut pas vouloir d ;une chose et de son contraire. Ceux qui pensent que d’autres pays comme la Chine ou la Russie vont envoyer leurs hommes mourir au Sahel pour rien se trompent lourdement. Aucu pays ne viendra se sacrifier pour sauver des gens qui ne veulent faire aucun effort. Le President francais a des comptes a rendre a sa population et il a raison d’exiger des clarifications ! Ceux qui insultent la France ne vivent pas dans les zones rouges du Sahel. ils sont en securite a Ouaga avec leur familles bien proteges ! Je suis sur que nos FDS qui sont au front apprecient a sa juste valeur le soutien de l’armee francaise sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 04:07, par Bonjour En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Voila qui est clair.
    M. MACRON et son pays ne peuvent accepter de voir leurs enfants mourir dans des pays incapables de se défendre et ingrats envers eux.
    Les opinions complotistes parfois portées par dzs politiques...et des ministres en exercice font désordre.
    Le G5 a été créé par la France pour pouvoir se retirer du bourbier sahelien, mais on se rend compte que ces pays sont incapables de s’organiser pour se défendre.
    Les nationalistes de pacotille assis dans les maquis à Ouagadougou....

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 05:04, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Ah... C’est facile d’injurier er de menacer depuis son téléphone ou son ordinateur hein !!!

    1°) Savez vous que c’est la Mali qui a demandé l’intervention de la France pour éviter que Bamako ne tombe aux mains des djihadistes ? Et encore, François Hollande n’était pas chaud, il a fallu l’intervention de Alassane Dramane Ouattara. Dire aujourd’hui que la France doit "éclaircir" pourquoi elle est là n’est pas très logique ???

    2°) C’est NOUS le Burkina qui avons demandé l’aide de la France (et des états Unis aussi !) pour combattre les terroristes qui nous sont tombés dessus dès la fin des élections en 2015. Si vous voulez qu’il partent, dites-le, mais vous pouvez pas les injurier pendant qu’ils dépensent, se blessent et meurent pour vous ???

    3°) C’est NOUS, pays membres du G5 sahel, qui avons demandé à la France d’être notre porte parole dans l’Union Européenne et le conseil de sécurité de l’ONU pour créer le G5, le financer et même en faire une mission onusienne. Sans le refus net des USA ce serait le cas. Aujourd’hui encore, plus de 50% des dépenses du G5 sont payés par la France, l’Allemagne et quelques autres pays que la France a convaincus. Et vous voulez opposer ce même G5 soit-disant "souverain" à la France ???

    4°) Certes, la France a eu et a un comportement louche à Kidal, mais cela ne saurait surprendre personne. Depuis François Mitterand, la France appelle les rebelles touaregs et autres "ses amis", les "courageux hommes bleus" comme disait Jack Lang. Quoi de plus normal qu’ils essaient de les aider à avoir leur autonomie ou autres revendications ? Et vous le saviez en les appelant, sauf qu’il n’y avait pas d’autre choix. Maintenant vous voulez qu’ils bombardent leurs "amis" pour que vous continuez à manger, boire et fêter ???

    5°) Tous les djihadistes du coin, Etat islamique ou Al-quaida ont profité du havre de paix de la zone de Kidal pour se ressourcer, se financer, recruter et attaquer les pays du Sahel, d’accord. Mais si vous croyez que c’est en chassant les Français que vous allez régler le problème, c’est une grave erreur. Les assassins sont implantés au niveau local maintenant, ils ont recruté nos propres frères fragilisés par la pauvreté, la corruption ambiante et le manque d’espoir en l’avenir. Et même avec l’aide de la France, de leurs hélicoptères et de leurs renseignements électroniques on ne s’en sort pas ! Sur quoi vous comptez pour leur dire de partir ???

    6°) Quand j’ai dépense à moi seul 5 milliards d’euros (3280 milliards de Fcfa soit deux fois le budget du Burkina en 2014) sans espoir de remboursement, que je suis le premier bailleur du G5 Sahel, que 34 de mes soldats sont morts et plus encore sont blessés pour des gens, je crois que je peux leur demander de venir me voir pour qu’on parle quand on lapide mes soldats et qu’on insulte mon pays chaque jour. Ou bien ?

    Vraiment Africain est bizarre hein...

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 06:54, par Vérité indiscutable En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Macron, c’est toi qui dois venir les rencontrer ici. Tu veux leur faire la pression à Pau. On se connaît. Viens les rencontrer en Afrique et tu verras que ce n’est pas eux qui le veulent, c’est bien le Peuple qui veut le départ de l’Armée Française. Un point final !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 06:56, par Un observateur En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    À tous les "patriotes" qui ne font que vomir sur la présence française / étrangère au Sahel.
    Il est bon d’être patriote et fier, mais dans une certaine limite : Ceux qui croient que le départ des troupes françaises va tout réparer, je me demande de quelle manière ils envisagent les choses. Il y en a qui continuent à s’amuser et à vaquer à leurs occupations dans l’insouciance la plus totale... Car l’armée française est là pour protéger leur cul. Elle n’a qu’à lever l’ancre et je ne donne pas 3 mois pour que la situation empire sensiblement. On oublie vite l’opération Serval sans laquelle Bamako aurait été au coeur de la tourmente. Il faut arrêter à la fin.

    Avant de parler de souveraineté, de patriotisme etc... et de vouloir mordre la main de ceux qui vous viennent en aide, il faudrait peut être prouver que vous savez vous défendre seuls : les événements prouvent amplement l’inverse. Je voudrais bien voir tous ces pseudos patriotes sur la ligne de front...
    De plus, l’opinion publique africaine est versatile : en cas de départ, les français seront détestés pour cause d’abandon et de lâcheté. Alors, d’un côté comme de l’autre on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais personnellement j’en ai marre de lire et d’entendre des commentaires haineux. D’où ma réaction.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 13:32, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

      hum !un gros serpent que tu as réveillé en voulant châtier un singe espiègle (djihadistes libyen) se sauve et entre dans la cours de ton voisin désarmé !tu viens avec ton fusils au secours du voisin et ses enfants apeurés qui ont déguerpit tout de suite pour se retrouver autour de sa cour te lances des invectives en te disant que ta manière de tenir le fusil n est pas la bonne et que c est a cause du vin de palme que certes tu lorgnes que tu es venu !faméliques il poussent le ridicule jusque a te dire que c est bien ton devoir de tuer ce serpent sinon !tu dis a ces inconséquents :et si je le faisait pas qu alliez vous me faire ?et puis tu dis a ton voisin:même si c est vrai que je ne suis guère indifférent a ton vin ,toutefois si tu ne réprimande pas tes enfants, je te laisse avec ton serpent !voila fais ton choix !

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 07:52, par raogo En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Je voudrais dire au Président Macron que c’est son prédécesseur SARKHOSI qui a provoqué ce bourbier dans le G5 sahel, donc il a le devoir et toute la France entière de ressoudre ce problème qu’il a crée en tuant KHADAFY. La mission de l’armée Française dans le G5 sahel ne sera rien d’autres que de restaurer l’équilibre du passé. Les Chefs d’Etat ne vont pas céder un centimètre de leur territoire aux terroristes, indépendantistes et autres. La position des chefs d’état pour ma part est de demander aux Français de dire aux terroristes au sahel de désarmer et de renoncer à l’indépendance de quelconque partie de la souveraineté d’un pays du G5 (KIDAL et les frontières des pays du G5), ensuite les Déloger de forces du sahel, parce qu’ils ne sont pas un Etat donc ne peuvent pas disposer d’une armée et cette présence armée est sources d’insécurité des Etats souverains.
    Enfin il est impératif de ressoudre le problème Lybien sinon c’est la crédibilité de toute la France qui sera entachée si la Lybie n’a pas unifié

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 07:55, par A qui la faute ? En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Impéccable ! La réponse doit être OUI ou NON.
    Quelqu’un ne peut pas envoyer ses enfants mourir pour vous et vous passez votre temps à l’incriminer de tous vos problèmes. ça y est depuis qu’on impudiquement chassé Taïwan et ramené la Chine est-ce qu’on se porte mieux ?
    Chassons la France et ramenons la Russie, qui elle voudra bien envoyer mourrir gratuitement ses enfants pour nous. Demandez à tous ceux qui sont déjà partis en Russie ce que c’est que le racisme anti-noir. Même Che Guevara a critiqué ouvertement la Russie, ce qui a facilité son isolement du clan Castro puis son assaninat par les commando guidés par les USA.
    Attendez tranquillement que la Russie viennent nous sauver. Profitons aussi chasser tous les français qui interviennent dans l’éducation et la santé et prenons des humanitaires russes.
    La vérité est que nous sommes dirigés par des populistes affairistes. Ils envoient des messages pour soulever le peuple contre TOUT-SAUF-EUX. Pendant ce temps ils se la coulent douce. J’espère que cette histoire de France est définitivement derrière nous

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 07:57, par raogo En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Au chinois et aux russes les burkinabés sollicites des drones armés, du lunettes de vision nocturnes, des blindés et du matériel pour détecter et détruire les mines à distance.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 08:16, par Burkindi En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    J’appelle nos chefs d’état à la clairvoyance parce que la France a toujours une longueur d’avance sur nous. Quand elle déportait nos ancêtres vers l’Amériques c’était avec la complicité des autres états européens, la colonisation également était sous la complicité des mêmes états tout comme cette exploitation à travers le F CFA. Aujourd’hui, au sortir d’un sommet de l’OTAN la France convoque nos Chefs d’état, ce n’est pas anodin. Certes il y a la montée d’un sentiment anti-français, mais c’est naturel et normal au regard de ce que ce pays nous a imposé et continue de nous imposer (la déstabilisation de nos pays à travers le terrorisme, le F CFA). Mais j’ai peur que ce que pays n’exploite cette situation en sa faveur car elle défend ses intérêts sans état d’âme. Toutes ces alertes du Président français autour de l’OTAN à mon avis vont au-delà de ce que nous pouvons imaginer. La France et ses alliés sont hostiles à une présence militaire russe ou chinoise sur nos territoires, en se servant de l’OTAN elle parviendra à une occupation de nos territoires par cette force excluant par la même occasion toute présence militaire ne faisant pas partie de cette organisation et continuer de contrôler la zone et les richesses dont elle regorge. Je pense également que dans cette guerre à laquelle nos pays sont soumis, aucune aide sincère n’est à refuser, donc faisons attention à ne rien exclure en termes d’aide venant d’autres pays.
    Chers Présidents, soyez vigilants, écoutez les aspirations de vos peuples car c’est pour eux que vous êtes où vous êtes, ne prenez sous la pression des décisions qui condamnent vos peuples à jamais, rentrer dans l’histoire de la meilleure façon qu’il soit.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 08:19, par Adma En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Wahou ! Le complexe de supériorité !
    Ils disent que les africains sont pauvres ! Et il demande aux présidents africains des dépenser leur maigre sou pour venir le rencontrer en tant Chef des 5 présidents africains ! En tant que président de pays riche, cela ne te coûterait rien de te payer un billet d’avion pour te rendre dans un de ces pays où vous pourrez vous retrouver pour en discuter ! Désolée ! J’oubliait que c’est le Chef Suprême de ces présidents du G5 Sahel !
    Dieu veille et il Surveille !
    Saches bien qu’il y a un temps pour tout !
    Dieu a le dernier Mot !
    Qu’Il nous protège et nous guide avec son Armée Céleste !
    Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 08:41, par Abdoulaye akandji En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Le cas du burkina est claire nous voulons une indépendance totale sans condition. L armée française appartient à la France et l armée burkinabé au burkina. Et la France clarifie sa position sur kidal et bonjour la paix dan le sahel

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 08:49, par ragnangue En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Bonjour à tous, à mon humble avis, le président Roch Marc Christian KABORE ne doit pas se rendre à Pau, en France. Qu’il se fasse représenter par son ministre de la Défense avec une position claire, un message clair : « Je ne peux m’empêcher d’écouter ma population, mes électeurs ; pire je ne pourrai museler mon peuple dans un Etat de droit ». Ce sont les populations que l’on tue à longueur de journée, ce sont eux qui sont sur le terrain et qui connaissent mieux les agissements des éléments de la Force Barkane. Le président Roch ne doit pas laisser passer cette occasion pour affirmer la dignité et l’intégrité du burkinabè.
    Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 09:05, par Hussein En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Ad hoc : Le G5 a été créé par les cinq états qui le composent ou est-ce qu’il a été créé sur initiative de la France en complicité avec les forces armées américaines d’ Africom ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 09:26, par Goulgoulé En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    ENtre tous ces chef d’Etat, qui aura le courage de demander à Macron de faire un bilan clair de l’intervention de la France en Lybie et les conséquences sur la sous région.

    Pourquoi ces chef d’état ne prennent t-ils pas l’initiative de le convoquer en Afrique pour lui demander plutôt des clarifications sur l’intervention de la France et sa volonté d’empécher l’armée Malienne d’acceder à une partie de son territoire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 09:32, par Idriss En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Jusque-là, aucun président n’a manifesté le départ de la France à notre connaissance. Sur quoi Macron se base pour affirmer que les chefs d’Etat doivent clarifier leur position ? Qu’est ce qu’ils lui ont déjà dit ? Et si c’est le cas, il n’y a pas besoin de les convoquer, continuez à communiquer avec eux officieusement. Vous cherchez des poux sur une tête rasée. Ce qui est sûr, les populations de ces pays attendent pour la sentence...

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 09:34, par HORUDIAOM En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    La manière de convoquer les 5 chefs d’Etat en France est d’une impolitesse déconcertante. C’est pratiquement à la face du monde entier que Macron déclare avoir convoqué 5 chefs d’Etat du G5 Sahel afin qu’ils viennent en France clarifier leur position sur la présence des troupes Françaises au Sahel. Qu’est ce que cela signifie ? Aucun de ces 5 chefs d’Etat du G5 Sahel ne peut fermer la bouche de leurs compatriotes ou détourner leurs sentiments antisystème français. Ce qui est différent de l’anti français. Personne n’est contre la population française en Afrique. Nous sommes contre la politique prédatrice de la France, en un mot la Françafrique. Cette convocation est une bêtise car elle va davantage renforcer sinon accroitre les sentiments ’anti français’ au Sahel. Et d’ailleurs, il faudrait que Macron sache que le sentiment anti français s’est généralisé en Afrique depuis l’attaque de la Lybie conduite en personne par un certain Sarkozy, conseiller actuel de Macron. Quand Emmanuel Macron taira le sentiment des gilets jaunes, les présidents Africains tairont les sentiments anti Français dans leurs pays. N’importe quoi ! Pour une question de cette nature, Emmanuel Macron devrait se déplacer dans un des pays concernés et non convoquer les chefs d’Etat. Un peu de respect Monsieur Macron ! Ensuite, les questions que se pose Macron sont insensées. C’est aux sociétés civiles et classes politiques de ces pays que ces questions devraient être posées et non aux chefs d’Etat. Sachant bien qu’aucun chef d’Etat n’ira demander le retrait des troupes Françaises du Sahel car les terroristes sont les bras armés de la France, je suggère que les chefs d’Etat dans leur réalisme réitèrent la demande de renforcement et à l’opérationnalisation de la force G5 Sahel notamment en matériel, équipement et formation pour une période de trois mois et le retrait des troupes françaises après cela. Si les troupes françaises persistent à rester au sahel, le sentiment anti français ne cessera pas. Il faut que nos Etats prennent leur responsabilité. On ne va quand même pas être assisté toute notre vie !!!! Tel est mon point de vue.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 09:42, par Courageux En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Bonjour à tous, je n’ai qu’une seule question dans cette affaire : Roch Marc Christian Kaboré est-il obligé d’aller répondre à cette convocation ? Je souhaite et je voudrais bien que les 5 présidents demandent plutôt à Macron de venir s’expliquer sur l’incapacité du contingent français stationné en Afrique, à neutraliser le terrorisme qu’ils prétendent combattre !
    Chers Présidents du G5 Sahel, je saurai que vous avez un peu d’honneur si vous refusez de vous rendre en France pour répondre à quelle que question que ce soit ! Trop, c’est trop !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 09:44, par sawadogo En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Barkane c’est pour le Mali non ? qu’est ce que les 4 autres pays ont à voir avec ?
    Pendant qu’on y est, est ce que la France pourrait clarifier sa position par rapport au FCFA, à l’extradition de François COMPAORE, à l’assassinat de Thomas Sankara....

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 09:44, par Bambara Alphonse En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Ne faisons pas l’amalgame des choses la France n’est pas la communauté Internationale !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 09:46, par Stalinsky En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Je pense que l’invitation de Macro aux chefs d’Etat du G Shel pour s’incliner sur la tombe des soldats français à Pau est une insulte. Combien de soldtas Burkinabê sont morts à cause de la France qui est allé destabliser la Lybie. Sarkozy qui a promis un Etat aux touaregs doit être arrêté ; ainsi que Obama et son collègue de l’Angleterre. Il ne faut pas perdre de vue que l’objectif de la France et qui invite les autres pays Européens c’est une recolonisation de l’Afrique pour empêcher la Chine, la Russie et l’Inde d’avoir accès aux richesses des pays du Sahel dans un plan global de recolonisation de l’Afrique pour la 3ième Guerre Mondiale contre surtout la Russie.
    1) L’attitude correcte à adopter par Roch s’est, avant d’aller le 16 à Pau demander à l’Ambassadeur de la France d’aller s’incliner d’abord à Gounghin au cimetièree sur la tombe des soldats Burkinabê morts suite aux attaques des djihadistes musulmans.
    2) Convoquer une session extraordinaire des députés pour statuer sur cette question.
    Pour ma part je pense qu’il faut demander le départ des troupes Françaises et le maintien de certains conseillers nécessaires.
    3) Etre libre de coopérer avec d’autres pays comme la Russie pour l’achat des BTR80/80A. La Côte d’Ivoire à acheté 6.
    4) Remettre en place le système de défense mis en lace par Thomas Sankara c’est à dire : 6 régions militaires, le BIA de Koudougou, le CENEC de Pô et le groupement mobile de contrôle des frontières. Ramener le RSPà Pô.
    5) Un corps de garde frontières avec les Kologwegos , les Doozos et les Djorobis du pays Lobi.
    6) Remettre en place les CDR ou CDB (Comité de Défense du Burkina) pour briser la mobilité des Djihadistes et obtenir des renseignements.
    En conclusion nous n’avons pas besoin des troupes Françaises en place.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 10:41, par Objectivité En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Chers confrères, l’heure n’est plus aux plaintes inutiles. L’occasion nous est donnée ici par Macron de nous prononcer comme en 1958 par rapport à notre indépendance et la vraie cette fois-ci. Encore faut-il que nous-même africains aimions notre Afrique.
    Pour cette occasion donnée, il faut qu’ensemble nous préparions une réponse commune. Pour ce faire, chaque pays doit déjà procéder à une large consultation de son peuple (les élus locaux, la majorité, l’opposition, la société civile, l’armée, les syndicats, le peuple dans son ensemble) avant d’aller à cette rencontre. Parce que notre réponse à cette rencontre scellera notre sort pendant une centaine d’année. C’est une occasion historique.
    Si nous Africains, nous aimons l’Afrique nous devons le prouvez à cette rencontre. Même les djihadistes sont des Africains, ils doivent à cette occasion déposer les armes et adhérer à cette solidarité africaine.
    Chers africains, cessons de nous entre-tuer, personne ne sortira vainqueur, ni les djihadistes, ni les dirigeants. Nous sommes entrain de fragiliser notre continent et l’exposons aux prédateurs.
    Soyons PAN-AFRICANISTES. Au revoir chers Forumistes, j’étais de passage.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 10:42, par Vincent En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Monsieur Macron, la clarification ne doit-elle pas plutôt venir de la France qui empêche l’Etat malien d’être à Kidal ? qui permet aux groupuscules séparatistes et terroristes à acquérir des armements ?
    En fait les populations des pays du G5 n’ont pas de problème avec le peuple français mais avec la politique du Gouvernement français. Merci Monsieur le Président de donner ces clarifications à vos "Gouverneurs" convoqués.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 10:44, par X En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Messieurs les Chefs d’état du G5 Sahel. Voici une bonne occasion de se libérer de la France. Faites appel à la Russie, pas pour qu’elle se sibstitue à la France mais juste pour une période de transition. Courage, n’ayez pas peur.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 10:52, par Ka En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    En lisant les commentaires de quelques antis français, je leur dit : Dès que la France quitte le Sahel ‘’’Bonjours les dégâts :’’’ Car, la victoire reviendra aux terroristes qui auront le champ libre sans les drones les hélicos qu’ils avaient peur et se cachent en commettant les crimes gratuits. Dès que la France se plie, ces sicaires n’auront aucune peur d’aucun état du Sahel.

    Pourquoi Pau et pas à Ouagadougou dont le président Roch Kaboré préside le G5 Sahel ? Pau avec sa garnison des paras militaires, a perdu tout dernièrement plus des militaires au Sahel. Cette invitation dans cette ville, c’est aussi rendre hommage a ces militaires qui ont donné leur vie pour des pays amis a la France.
    Et je confirme que tous les décideurs des cinq pays du G5 Sahel y seront à Pau, et y renouvellera le contrat avec la France de rester au Sahel et terminer le travail.

    Oui je comprends les antis Français, mais imaginez-vous la Russie maître du Sahel ? La Russie a montrer en Syrie qu’elle soutenait son président que pour des intérêts, un président Syrien prisonnier de la Russie que la communauté internationale a oublié, et ce dernier ne sort plus de sa présidence. Ce qui ne veut aucuns présidents des pays du Sahel, simplement que les aveugles qui sont les antis Français. La vérité blesse, mais ne tue pas : Et je peux confirmer ici, et ça ne regarde que moi, ‘’qu’au Sahel qu’il soit IBK, Roch Kaboré et autres, ne souhaite pas que la Russie occupe le Sahel, car ces décideurs sont pour la France a 80%.

    Ici je dis a ceux qui préfèrent que la France quitte le Sahel et laisser le champ libre aux terroristes sont pour ces sicaires. C’set pourquoi, ils passent toute leur vie à chanter sur tous les toits "la France par-là, la France par ici, en ignorant ce qui se passe sur le terrain. Oui la France gène les actions de nos frères déguisés en terroristes, et dans les commentaires dans cette analyse, on reconnait ceux qui sont derrière les terroristes déguisés. Mais tôt ou tard, si la France laisse le champ libre à ces sicaires, la réalité des faits deviendra évidente pour tout monde, et en particulier ceux qui, si la France ne fait rien c’est sa faute : Si la France agit c’est sa faute. C’est pourquoi "de façon générale, je me méfie de ceux qui prétendent, sans en avoir fait la preuve, détenir les solutions aux problèmes des autres. C’est ainsi que prospèrent tous les manipulateurs qui conduisent le contentent Africain dans la ruine.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 10:59, par Parmesan En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Donc après avoir déployé des troupes et construit des bases au sol, vous nous demandez ce que nous voulons réellement ? C’est un aveu de votre attitude colonialisatrice. Voici bientôt une dizaine d’années que la France est présente au sol et bizarrement, le soit-disant terrorisme ne fait qu’amplifier, et devenir tentaculaire.

    Cette rencontre de Macron transpire le paternalisme déplacé, la condescendance et frise même l’insulte à nos Etats.

    Si c’est convoquer mon Président pour lui taper sur les doigts, le menacer pour qu’il musèle les détracteurs de la France, pour lui faire du chantage parce qu’il est déterminé à sortir du franc CFA, alors pour moi, nul besoin de nous rendre à Pau pour lui apporter une réponse : il suffit de ne pas y aller. Un point c’est tout. Chers Présidents, boycottez cette convocation humiliante !

    Je ne suis pas politique, mais il s’agit de la souveraineté de ma nation. donc je m’aligne derrière mon Président.
    Force et courage à mon Président RMCK !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 11:19, par YAWOTO En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Macron parle de clarification à l’égard de la communauté internationale, la France n’est pas la communauté internationale et elle n’est pas le porte parole du G5 SAHEL , du moins officiellement auprès de la communauté internationale. Si le G5 SAHEL n’est pas capable de faire valoir sa position auprès de la communauté internationale, c’est vraiment pitoyable et nous n’avons pas de chefs d’états mais plutôt des préfets de la France.
    Oui nous voulons le départ de la France et qu’elle ne se mêle plus de la politique des ex colonie en matière de monnaie. Voilà la clarification. Ah non on ne peut pas venir créer la merde en Afrique et vouloir se retirer tranquillement chez soi. Voilà la clarification que nous donnons à la France :
    - Rétablir l’intégrité territoriale du Mali,
    - organiser une campagne pour ramener les terroristes d’oû ils sont venus puisqu’elle ne veut pas les neutraliser (KIDAL), puis les désarmer.
    - Quitter les pays du Sahel.
    Nos présidents pour une fois doivent avoir les couilles d’assumer l’histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 11:33, par Zangoté En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Trop c’est trop !
    Il faut une remise à plat des accords de défense. Nous devrions pouvoir évaluer l’impact et réorienter nos positions en matière de défense et de sécurité. Une chose est sûre : le sentiment anti-français n’est pas gratuit. Il suffit de juxtaposer la flambée des attaques terroristes et les impressionnants moyens militaires et logistiques qui paradent d’est en ouest et du nord au sud. Comment comprendre en effet que malgré cette présence tout le Burkina soit encerclé par des terroristes qui frappent quand ils veulent et comme ils veulent ? Comment comprendre qu’une partie du nord Mali soit inaccessible aux FAMA sous prétexte que la force Barkane a instauré une zone tampon ? On n’a pas besoin d’aller à Saint Syr pour savoir qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette affaire… C’est ce que les populations victimes de ces barbaries terroristes dénoncent. Si je ne m’abuse, Macron veut contraindre les Présidents du G5 Sahel à museler leur peuple ! Comme à l’ancien temps ! C’est trop tard car la machine de la vraie révolution est en marche et les présidents africains intelligents n’ont d’autres choix que d’écouter la voix de leurs populations si, bien sûr, ils veulent garder un minimum de dignité.
    Voilà ce que je propose au président Roch :
    - envoyer son ministre des affaires étrangères le représenter afin de minimiser les risques d’empoisonnement au propre (voir cas Salif Diallo) comme au figuré (empoisonnement de son aura politique) ;
    - remettre à plat les accords de coopération en matière de défense et de sécurité et élargir ces accords aux autres puissances militaires comme la Chine, la Russie et la Corée du Nord ;
    - demander le transfert des prérogatives et missions de la force Barkane à l’ONU avec une intervention des forces de pays composite ;
    Enfin et pour une fois au moins, il serait souhaitable que les présidents des cinq pays concernés aient une position historique qui honore leur peuple en disant non à cette position impérialiste de la France et en exigeant des rapports de coopérations plus humains.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 11:37, par Giljal En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Nouvelles de France :
    Maintien de la paix au Sahel:5000 hommes
    Maintien de la paix à Paris : 6000 Hommes
    G.J.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 11:44, par Partenariat En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    intimidations et menaces à peine voilées. Soit les 05 chefs d’État, avec lâcheté, vont signer l’acte de soumission et de colonisation de leurs pays ; soit ils refusent cette humiliation, et ils sont brutalement déstabilisés dans tous les recoins (avec la possibilité de perte du pouvoir). C’est vraiment ça l’arrogance. Rien que du mépris quand il s’agit de l’Afrique subsaharienne.
    Voilà déjà une raison du soi-disant "sentiment anti-français" qu’il faut dissocier du rejet du peuple et des citoyens français. La France Impérialiste doit comprendre que nous voulons être des partenaires et non des esclaves. Nous voulons être dans une relation de gagnant-gagnant bâtie sur une confiance réciproque.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 11:44, par Papus En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Le moment est trop important pour que nos présidents ne le partagent pas avec les populations qu´ils vont engager à cette rencontre. Je leur demande, en particulier à notre président Kaboré, d´informer le peuple burkinabé auparavant de la réponse qu´il entend apporter à la question que Macron a posé publiquement. C´est une question publique, la réponse doit l´être également !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 11:58, par cube En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Les choses sont vraiment claires.
    Voulez-vous des forces françaises, oui ou non ? Très simple.
    Je suis burkinabè mais je pense que cette hypocrisie a trop duré ; les soldats français murent tous les jours aux côtés des nôtres et au même moment des voix s’élèvent (y compris des hommes politiques de haut niveau) pour accuser la France de soutenir le terrorisme.
    Le véritable problème est que beaucoup de burkinabés sont rentrés dans ce jeu sans rien comprendre. Les terroristes et leurs complices tapis dans l’ombre ont intérêt a ce que la France parte ; évitez de les suivre aveuglement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 12:10, par Le Forgeron En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas faire la réunion sur le sol africain ?
    Je pense que les Présidents africains gagneraient à reporter cette réunion en Janvier 2020 et sur un sol africain afin d’éviter toute pression française pour le renouvellement des accords militaires.

    Les présidents africains doivent réduire leur déplacement vers l’Europe avant les dates critiques s’ils veulent vraiment dire non à la France.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 12:11, par Maxi maxi En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Pour moi les troupes françaises dans sa configuration actuelle fragilisent l’action des forces armées nationales. C’est bien de profiter former sur le terrain les jeunes parachutistes de PAU et autres sans vouloir véritablement transférer les compétences et le savoir faire afin que dans le moyen et long terme les troupes ces pays africains apprennent à se démerder tout seul.
    Donne un poisson à un homme, il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 12:15, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Il nous reste à organiser des marches monstrueuses pour soutenir nos présidents et envoyer un message clair à Emmanuel Micron que c’est la dernière humiliation que la France nous fait subir. Malheureusement l’impérialiste a déjà préparé nos fantoches opposants à saboter tout mouvement populaire. C’est bien comme ça qu’il procède pour éliminer les dirigeants qui refusent de baisser leur pantalon. Déjà les dirigeants actuels des pays concernés vont recevoir ou on déjà reçu , à travers les services secrets français, les références de leurs comptes occultes dans les banques étrangères, quelques dossiers sales, en guise de chantage. Pauvre Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 12:18, par Maxi maxi En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    J’aimerai que les français se rassurent que les africains ne sont pas contre les français , mais contre la politique française dans son contexte actuel qui mérite d’être revue. Sinon nous nageront d’incertitudes en incertitudes et de calamités en catastrophes.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 12:40, par Badisak En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Le Président français a été élu pour défendre les intérêts des français ; il est donc dans son rôle. Il appartient aux dirigeants africains en général et ceux du G5 en particulier de défendre comme il se doit les intérêts de nos peuples. Nous sommes d’accord que c’est la France qui est à l’origine de la grave crise sécuritaire que nous traversons par le cahot qu’elle a installé en Libye à travers la destabilisation qu’elle a orchestrée pour assassiner le président Kadafi. Pour les analystes éclairés, ce qui nous arrive aujourd’hui est la conséquence de la destructuration de la Libye et c’était prévisible. Mais pourquoi nos dirigeants ne se sont pas lever comme un seul homme pour dire non à la destruction de ce pays ? Des puissances coalisées traversent l’océan pour venir brûler un pays africain au nez et à la barbe des africains qui regarde faire sans réagir ; la conséquence, c’est la flambée du terrorisme qui monte en puissance dans nos pays et qui défie nos armées tous les jours. cette vérité mérite d’être rappelée au président MACRON au cas où il aurait oublié cette tâche noire qui marquera l’histoire contemporaine de son pays sur notre continent. Nous sommes solidaires du peuple français dans la douleur consécutive à la mort de tous les soldats tombés sur nos sols dans le cadre de la lutte contre le terrorisme car le peuple français aspire à la paix tout comme les nôtres. Ceci étant, combattre contre le terrorisme pour défendre la paix dans les pays du G5 Sahel, en Afrique, c’est aussi mener un combat pour défendre la paix pour la France, l’Europe. Travaillons en bonne intelligence pour bouter le terrorisme hors de nos continents et permettre à nos peuples de vivre dans la quiétude pour construire l’avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 13:09, par Moro En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Et si la France voulait fuire du bourbier Sahelien ?
    Pour ma part je pense que Macron subit une forte pression de son armée qui ne comprend plus pourquoi elle perd des soldats dans cette partie du sahel. Les soldats sont à bout de nerfs et la réaction du chef d’’Etat major des armées farncaise sur RFI en dit long.
    Sinon que la position des chefs d’Etat du G5 sahel + la France est connue par tous. Il n’ya plus rien à clarifier. Quand Macron s’était engager à porter le projet des pays pour la création du G5 sahel, il connaissait parfaitement la position de chaque pays. Comme elle n’est pas arrivé à embarquer les autres puissances dans son projet à cela s’ajoute la grogne de plus en plus grandissante des citoyens français qui ne supporte plus cette longue et interminable guerre.
    Pour moi pauvre analyste, je pense que la La France cherche une porte de sortie pour fuire le sahel.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 13:26, par La réflexion En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Plein courage à tous.

    La France reste la France. Macron passera c’est la triste réalité. Il a une méthode de travail, de faire qui ne peut rencontrer l’assentiment de tous. Il a des faiblesses notoires du fait de sa jeunesse et nous devons comprendre cela.

    Cette attitude constitue l’heure de la vérité. Il parle de clarification, Pour moi il y a des clarifications à faire : Responsabilité de la France par rapport à la situation de la Libye, l’opération Serval au Mali, Kydal, les terroristes, les moyens matériels et militaires de la France au Sahel, le G5 Sahel, le partenariat France et les pays du Sahel.
    Humblement Macron n’est pas la France et sa communication et son attitude envers nous sont à améliorer.
    LA FRANCE PAYS DE LA LIBERTE ET DES DROITS DE L’HOMME

    Sans orgueil ensemble trouvons une solution.

    Ce n’est pas un sentiment anti-français ou une assistance militaire de la France dans les pays qui connaissent des attaques de terroristes qui sont le problème. Un diagnostique sans complaisance de la situation avec des experts indépendants est nécessaire. Je souhaite que l’UA porte cette initiative devant l’ONU et que les résultats de leurs investigations soient publiés.

    Soyons humbles, modestes, courtois et fraternels.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 13:27, par Zama En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Je pense que l’occasion nous est donnée en or de nous assumez.Que ce petit sache que l heure des intimidations est révolu.Nous comprenons mieux aujourd’hui la géostratégie du KO qu’il ont toujours entretenu pour mieux exploiter les peuples.Jai meme l’impression que la France est en retard face aux enjeux du monde actuel. Le logiciel doit être revu car il n répond plus.Je me demande si Erdogan n’avait pas raison en disant que ce petit est en état de mort cérébrale. C’est mieux pour lui de s’occuper des gilets jaunes.Cette guerre nous la gagnerons avec ou sans l’aide de la française.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 14:35, par Bao-yam En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Cher Macron, peut-on être surpris de l’attitude des peuples africains quand vous signer des accords secrets non adoptés par les représentations nationales ? Si on cache, c’est bien parce que ces accords ont quelque chose d’inacceptable. Donc ne soyez pas surpris. Vous avez un raisonnement schizophrénique qui ne retient que les faits qui vous donnent raison. Le sorcier oublie toujours mais pas les parents de la victime. Considérez tous les faits et vous comprendrez la perspective des peuples africains. Ce que vous faites en coulisse ne plait pas aux peuples. Ayez une relation sincère avec l’Afrique et l’Afrique vous le revaudra.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 15:48, par Ka En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Tout va se savoir ! Aucun chef d’état des cinq pays du Sahel ne doit recevoir les directives de qui que ça soit. Cette clarification que demande Macron et la communauté internationale, ‘’demande une réponse commune des cinq chefs d’état et non les dictats de nos antis Français. Si les cinq chefs d’état n’arrivent pas a avoir une réponse commune et ferme a convaincre Macron et la communauté internationale que d’écouter les charabias de quelques-uns de leur peuple pour des intérêts personnels, on comprendrai pourquoi on condamne nos chefs d’états d’embourbés le continent dans son avancement : Car nos chefs d’états ne sont pas capables de ce mobiliser autour d’un objectifs ou une solution commune et de faire passer l’intérêt général avant les intérêts personnels.

    A Pau, c’est une réponse communautaire et solidaire avec des objectifs concrets a bien lutter contre le terrorisme que donnera nos cinq chefs d’états, et qui honorera non seulement les cinq pays, mais tout le continent.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 15:49, par YAWOTO En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    BAO YAM a bien raison, est-ce que ces accords ont été soumis à l’assemblée nationale ? Pour de simple prêt on passe à l’assemblée et pourquoi pour des accords aussi importants c’est le président qui part signé tout seul ? L’assemblée nationale doit se saisir de la question et exiger des clarifications de la part du gouvernement ! De même que la réponse à donner doit être soumise à l’assemblée Nationale !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 21:08, par parmesan En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Donc après avoir déployé des troupes et construit des bases au sol, vous nous demandez ce que nous voulons réellement ? C’est un aveu de votre attitude colonialisatrice. Voici bientôt une dizaine d’années que la France est présente au sol et bizarrement, le soit-disant terrorisme ne fait qu’amplifier, et devenir tentaculaire.

    Cette rencontre de Macron transpire le paternalisme déplacé, la condescendance et frise même l’insulte à nos Etats.

    Si c’est convoquer mon Président pour lui taper sur les doigts, le menacer pour qu’il musèle les détracteurs de la France, pour lui faire du chantage parce qu’il est déterminé à sortir du franc CFA, alors pour moi, nul besoin de nous rendre à Pau pour lui apporter une réponse : il suffit de ne pas y aller. Un point c’est tout. Chers Présidents, boycottez cette convocation humiliante !

    Je ne suis pas politique, mais il s’agit de la souveraineté de ma nation. donc je m’aligne derrière mon Président.
    Force et courage à mon Président RMCK !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 21:40, par jeunedame seret En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Héiii… messieurs les présidents du G5, MACRON veut encore vous soumettre à la tentation. Ne vous laissez pas saupoudrer. Hééiii … MACRON, nous aussi nous voulons une rupture totale avec la France et son CFA. Alors, viens à ton tour nous donner plus de « clarification » chez nous à Pô ou à Kombissiri. ROCK, il faut le convoquer à propos.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2019 à 09:05, par Adama En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Le présent Français agit ainsi pour sauver sa peau et pouvoir répondre aux questions de la population française aux prochaines élections.
    Les dirigeants africains devraient dire que personne ne refuse de l’aide mais l’aide devrait convenir aux besoins de celui qu’on aide.
    Pour cela la réunion devrait se tenir en deux phases. Le G5 sahel à huit clos pour harmoniser les positions et ensuite une rencontre G5 avec la France pour clarifier les positions et le type de coopérations.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2019 à 13:40, par TANGA En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Hey macron, nos présidents doivent reste à côté pour nous soutenir dans nos luttes. Pourquoi toi tu ne viendras pas à Ouagadougou pour les rencontrer ? Ou tu as peur de quoi ?
    Ca sera une occasion pour mesurer la ferveurs de la rue, disons des populations.
    En tout cas, ça ne sera pas comme à ta dernière venue où tu ne voulais pas de questions et que l’on a choisi des analphabètes pour te faire plaisir. La dernière fois tu devais te facher pour les questions mais tu ne l’as pas fais.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2019 à 15:26, par atta En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    C’est pathétique,nos dirigeants doivent prendre leurs responsabilisé pour avoir le respect de leurs peuples.Ils doivent dire à Macron le langage des masses populaire Africains.

    Répondre à ce message

  • Le 9 décembre 2019 à 17:16, par Amadoum En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Maintenant que la France met les cartes sur la tables, que feront nos dirigeants ? "Il faut clarifier et normaliser" les positions. L’heure est aux grandes decisions courageuses et honnetes. Soit on accepte ou on rejette et quelle que soit la decision, il faut la partager avec le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2019 à 20:55, par Roland Bachelard En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Vu de la France , vos propos haineux font très mal.
    Beaucoup de Français se demandent pourquoi nous dépensons autant d’argent et de vies pour ces pays si lointains qui ne présentent qu’un intérêt mineur.
    Pour vous faire une idée consultez donc ces chiffres du commerce international concernant votre pays a disposition sur le Net :
    "L’or est la plus grande exportation (20% des revenus du pays et environ 60% de ses exportations). Depuis 2013, le Burkina Faso est le premier exportateur de coton en Afrique de l’Ouest et la production de coton a quadruplé au cours des dix dernières années (en 2016, le coton représentait 15,8% des exportations totales). Les principales importations du pays sont les huiles de pétrole (18,5%), les médicaments (5%), le riz et le ciment (3,2% chacun). Le Burkina Faso exporte principalement vers la Suisse (59,4%), Singapour (9,1%), l’Inde (5,2%) et la Côte d’Ivoire (4,3%), (la France est en 8éme position ) tandis que les importations proviennent principalement de Chine (14,5%), de Côte d’Ivoire (8,6%), de France (8,1%) et des États-Unis (8%)."

    Mais ou est donc le pillage Français ?????

    Vous devriez y réfléchir.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2019 à 21:35, par Y Roussa En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    @ Roland Bachelard. Vu de chez nous, vos questionnements me paraissent sinceres pour retenir l attention. A mon avis, il ne s agit pas ici de « richesse » au premier chef, mais d un ras-le-bol de la politique de France (a ne pas confondre avec anti-frcais) dans nos pays du Sahel, et plus generalement de son interventionnisme et de son diktat dans les affaires interieures de son pre carre d antan, toute chose dont l opinion de Frce ne mesure pas tjrs l ampleur, pour cause de sous-information ou de desinformation. Pour votre information, vous pourriez par ex ecouter Mme N. Sangare ex ministre de B. Compore pour comprendre comment le système Frce tient les « couilles » de nos fameux dirigeants pour imposer le non moins fameux dossier economique Bolore. C est un fait que le double jeu de Frce a travers son armee s est signale, par ex au Rwanda, en RCA, etc., avec des scandales meme documentes par la presse frcaise. Si les armees locales doutent de l assistance de Frce (access a Kidal au Mali, aeronefs douteux au Faso, ce n est certainement par par refus absolu d aide, mais par conviction de ce double jeu favori de nos pretendus « amis ». Mais a l etat actuel de choses au sahel, tout me laisse croire que tout a ete deliberement planifie, y compris le chaos de Libye (Sarko presi) pour destabiliser la sous-region (Sarko conseiller) via l accointance avec les « courageux hoes bleus » et par le fait de la puissance et la volonte de la Frce. Mais ce qui est arrive ailleurs (Rwanda has definitely and drastically moved from French to English-official language) n est il pas souhaitable au sahel pour mettre fin a ce cycle infernal de domination ? Avec le NET du 21e, les peuples ont un nieme pouvoir, je crois, celui de dialoguer directement pour la paix dans le monde, au detriment des poliques arrierees de domination et de violence que certaines classes aventurieres tentent de perpetuer. Reflechissons y ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 00:21, par Bao-yam En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    @ Roland Bachelard, la question qu’il faut se poser est pourquoi la France représente 8% des importations et non l’Italie ou l’Espagne ou la Russie ? C’est à cause du lien de domination coloniale. Et vous ne savez peut-être pas mais les importations en provenance de la Côte d’Ivoire sont produites majoritairement par des entreprises françaises. Les USA et la Chine occupent leur rang à cause de leur puissance économique objective. Les importations ne représentent pas tout : les Banques, le CFA, la langue française, etc. Les intérêts de la France doivent être perçus dans leurs ensembles et non pas isolés un à un.
    Les États du Sahel sont ceux qui avaient le plus de velléités de s’affranchir de la tutelle française. Par effet de contagion, d’autres pays comme le Sénégal et la Côte d’Ivoire suivraient. Ce ne sont pas des raisons pour déstabiliser le Sahel qui manquent à la France. On peut même déstabiliser sans forcément avoir l’objectif de renverser ces pouvoirs mais avec pour objectif d’utiliser cette déstabilisation comme levier pour soumettre ces États et la sous-région, pour forcer ces États à accepter l’installation permanente de bases militaires françaises, pour augmenter cette part du commerce que vous trouvez peu, etc., etc. Pourquoi la France qui n’a pas des intérêts au Burkina Faso dépêche un hélicoptère pour permettre à l’ancien président Compaoré de s’échapper vers la Côte d’Ivoire avec beaucoup de biens ? Pourquoi la France s’acharne à parler au nom de l’Afrique à l’international (ONU) comme si les États africains n’y étaient pas représentés ? Pourquoi vouloir montrer de façon arrogante qu’on domine ces pays ? Posez ces questions à vos dirigeants car ce qu’on vous dit là-bas et ce qui se passent sur le terrain sont totalement différents.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2019 à 09:06, par Nabi Kièra En réponse à : Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel

    Bao-yam, ajoutez à ce que avez dit tous les autres accords entre nos pays et la France néocoliniale. La françafrique est un grand deal qui rapporte de grandes fortunes publiques et privées à la France et où nos dirigeants représentent les intérêts français au détriment des populations africaines.
    Il appartient aux africains de s’affranchir et d’être libres, de traiter et de lier des liens d’amitié et coopération qui garantissent leurs intérêts avec qui ils veulent.
    Certains parlent d’une amitié entre la France et l’Afrique ! Depuis quand la France a des amis ? La France a ses principes qu’elle n’a pas d’AMIS. ELLE N’A QUE DES INTERËTS. Ceux qui vont semblant de ne pas le savoir, doivent comprendre qu’en matière de coopération et de politique internationale la France travaille pour ses intérêts mais pas pour l’amitié même si elle dit que les Touaregs sont ses amis.
    Alors, tous les accords militaires et commerciaux entre la France et notre pays doivent être revus sinion remis en cause pour la sauvegarde de nos intérêts. Les clauses de l’exploitation de nos resources naturelles sont injustes même s’ils ont concocté des textes pour cela.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education : L’ambassade de France signe une convention avec l’ENEP de Bobo-Dioulasso
Primature : Le Comité international de la Croix-Rouge reçu en audience par Christophe Dabiré
Sommet du G5 Sahel à Nouakchott : Les chefs d’Etat saluent les avancées dans la lutte contre le terrorisme
Sommet élargi G5 Sahel : Les Chefs d’Etat préoccupés face à l’expansion de la menace terroriste dans la sous-région
G5 Sahel : Le sommet de Nouakchott confirme les progrès depuis Pau et énonce les futurs enjeux
Sahel : Quels enjeux autour du sommet de Nouakchott ?
Coopération : Des émissaires européens acheminent une aide humanitaire au Burkina Faso
Burkina : Le MCC approuve « à l’unanimité » le deuxième compact
Coopération sino-burkinabè : Le ministre en charge de l’éducation nationale satisfait de l’exécution d’infrastructures éducatives dans le Passoré
Coopération : L’Agence française de développement appuie le Burkina avec une enveloppe de 61, 7 milliards de F CFA
Coopération militaire Burkina-France : Trois coopérants en fin de mission décorés
Coopération : « Les compagnies minières canadiennes sont parmi les plus transparentes au monde », selon Carol McQueen, ambassadrice du Canada au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés