Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

Burkina Faso : Couvre-feu et restriction de la circulation dans le Loroum

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • dimanche 13 octobre 2019 à 00h05min
Burkina Faso :   Couvre-feu et restriction de la circulation dans le Loroum

Dans un communiqué daté du 10 octobre 2019, le gouverneur de la région du Nord annonce l’entrée en vigueur d’un couvre-feu dans la province du Loroum de 18h à 6h, du 15 octobre au 14 novembre 2019. La circulation des personnes et des véhicules est interdite durant ce couvre-feu. « La circulation des ambulances est soumise à un laissez-passer ou un ordre de mission », indique le communiqué. Cette mesure survient alors que la situation sécuritaire se dégrade dans la province. En effet, une attaque survenue le 8 octobre à Bouna, dans la province. Une autre a lieu ce samedi 12 octobre à Samboulga, toujours dans la même province.

Vos commentaires

  • Le 13 octobre à 14:26, par Medio En réponse à : Burkina Faso : Couvre-feu et restriction de la circulation dans le Loroum

    Je propose que les militaires procèdent à des fouilles dans toutes les concessions de la région.

    Répondre à ce message

  • Le 13 octobre à 22:03, par mytibketa En réponse à : Burkina Faso : Couvre-feu et restriction de la circulation dans le Loroum

    Cette mesure doit s’accompagner d’une sensibilisation des populations qui doivent comprendre que cela va de leur intérêt.A cela doit s’ajouter un sursaut de résistance de tous et de toutes les ethnies, car il nous reviens que si au départ il y avait et il y a toujours l’appât du gain, il s’avère qu’à cela s’ajoute une autre forme de chantage en direction d’une ethnie bien ciblée ou leur fait croire à ces gens qu’ils sont en face d’une lutte pour leur émancipation, eux que les conditions climatiques ont appauvri. Et le dernier chantage est ceci " vous donnez vos fils pour notre cause ou alors on élimine vous et votre famille".Les droits de l’homme au lieu de condamner à tout bout de champ doivent savoir raison gardée, s’affranchir de tout populisme ou d’une certaine pour appeler à la raison tous et surtout nos ethnies qui sont entrain de perdre toute une génération des 15 à 25 ans, ceux là qu’on a embrigadé, intoxiqués. .En tout état de cause que se soit les pays occidentaux les forts d’hier qui ont trahi leur pays "confère les révélations d’il y a quelques jours), il n’y a pas de solution guerrière gagnante pour ceux qui l’ont crée, car les attaqués d’aujourd’hui seront les attaquants de demain. Et nous irons vers une instabilité de longue durée pour l’intérêt de certains commanditaires..

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 14:30, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Couvre-feu et restriction de la circulation dans le Loroum

    L’arrêté est très sévère car il ne “prévoit” pas les cas de forces majeures : un cas de femme en couche doit elle resté à la maison si elle commence à avoir mal à partir 19 heures, 20 heures....Et les malades ?Doivent ils attendre la fin du couvre pour aller à l"hôpital ? On me dira qu’on ne fait pas des omelettes sans casser les œufs mais cet arrêté est très sévère. L’ambulancier pourrait connaitre les cours et les recoins de Loroum pour aller chercher les malades ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Opération Bourgou IV : L’armée française dresse le bilan
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés