Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

Prix Nobel de la paix : Le premier ministre éthiopien lauréat 2019

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • vendredi 11 octobre 2019 à 13h30min
Prix Nobel de la paix :  Le premier ministre éthiopien lauréat 2019

Le prix Nobel de la paix 2019 sera décerné au premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, pour son action en faveur de la réconciliation de son pays avec l’Erythrée. C’est ce qu’a annoncé le Comité Nobel, ce vendredi 11 octobre 2019. Il succède à un autre Africain, le gynécologue congolais Denis Mukwege, récompensé conjointement l’année dernière la militante yézidie Nadia Murad, pour son combat contre les violences sexuelles faites aux femmes.

Selon la présidente du Comité Nobel, le premier ministre éthiopien a été récompensé « pour ses efforts en vue d’arriver à la paix et en faveur de la coopération internationale, en particulier pour son initiative déterminante visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Erythrée ».

A travers cette démarche, le Comité Nobel veut aussi reconnaitre le mérite de « tous les acteurs œuvrant à la paix et la réconciliation en Ethiopie et dans les régions d’Afrique de l’Est et du Nord-Est ».

Arrivé au pouvoir en 2018, Abiy Ahmed a fait de la réconciliation avec le voisin érythréen, son cheval de bataille. Ses efforts ont abouti à la rencontre historique du 9 juillet 2018, à Asmara, la capitale érythréenne, entre le président érythréen, Isaias Afwerki, et le premier ministre éthiopien.

Le Nobel est décerné à M. Abiy, mais l’action du président érythréen a aussi été saluée. Car pour le Comité, « la paix ne découle pas des actions d’un seul acteur. Lorsque le premier ministre Abiy a tendu sa main, le président Afwerki l’a saisie et a contribué à formaliser le processus de paix entre les deux pays ».

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 octobre à 13:19, par Marie En réponse à : Prix Nobel de la paix : Le premier ministre éthiopien lauréat 2019

    Bravossimo Mr. Le Ministre !
    Voici comment on construit un pays et le mene a la prosperite.
    Certains ici chez nous au Faso devraient prendre notes ;la haine, le rancune, l’esprit revanchard font la division d’une nation, l’affaiblissent et ultimement la menent a la ruine. Et si le Burkina-Faso est entrain de s’effondrer litteralement en ce moment, autant que l’a si bien titre le Figaro, c’est moins a cause des assaults continus du terrorisme que la desunion nationale. Mr. Abiy Ahmed et Paul Kagame font la fierte de l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 19:04, par Nabiiga En réponse à : Prix Nobel de la paix : Le premier ministre éthiopien lauréat 2019

    Il le mérite et nos faux leaders doivent le copier. Il n’y a pas un seul en Afrique où le budget national ne dévore pas presque toutes les ressouces du pays au détriment de santé et l’éducation. Avec la paix avec ses voisins, c’est déjà possible de réduire les dépenses liées à la défense

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
40e session de la Conférence générale de l’UNESCO : Le ministère de la Communication du Burkina Faso y a pris part
Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2019 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science : 20 chercheuses africaines récompensées
Côte d’Ivoire : Un accident de deux hélicoptères fait quatre blessés
Mali : 13 soldats français tués dans un accident de deux hélicoptères
Guinée : « Alpha Condé, d’opposant historique à bourreau historique », selon le Balai citoyen
Le Burkina Faso participe à la 40e Session de la Conférence générale de l’UNESCO
Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France
Sommet Russie-Afrique : 47 recommandations « pour un système de relations internationales plus juste et plus équitable »
António Guterres, Secrétaire général de l’ONU au Forum de Paris sur la paix : « Le monde se fissure. Le statu quo n’est pas tenable »
Burkina : Le Secrétaire général de l’ONU condamne fermement l’attaque contre le convoi de Semafo
Mali : La ministre française des Armées annonce la mort du numéro 2 du groupe de soutien à l’islam et aux musulmans
Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) : L’Argentin Rafael Mariano Grossi, nouveau Directeur général
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés