Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Acceptez les défis, de sorte que vous puissiez ressentir l’euphorie de la victoire» George S. Patton Jr.

Prise en charge des déplacés : La commune de Kongoussi débloque 5 millions de F CFA

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 2 octobre 2019 à 21h00min
Prise en charge des déplacés : La commune de Kongoussi débloque 5 millions de F CFA

La commune urbaine de Kongoussi, chef-lieu de la province du Bam, a accueilli plus de 19 000 déplacés internes ces derniers jours, à cause des attaques terroristes. En attendant la réaction du gouvernement, des personnes de bonne volonté s’organisent pour venir en aide à ces populations. Selon Daouda N. Zoromé, le maire de la commune, le conseil municipal a débloqué 5 millions de F CFA pour soutenir les déplacés. L’édile lance aussi un appel à l’aide. Nous nous sommes entretenus avec lui, le mardi 1er octobre 2019.

Lefaso.net : Vous recevez des déplacés internes dans votre commune. Qu’est-ce qui explique cette situation ?

Daouda N. Zoromé : Il faut dire que nous avons des problèmes à Kongoussi. Nous ne dormons plus depuis belle lurette. Des villages voisins descendent sur ma ville. Ce n’est pas seulement cela. Il y a des villages des communes voisines de Bourzanga et de Nasseré qui convergent sur Kongoussi. Dans la commune de Zimtanga, il n’y a presque plus personne. Toutes ces personnes fuient les attaques terroristes.

Comment vous vous organisez pour leur venir en aide ?

Avant que le conseil municipal ne se réunisse, des personnes de bonne volonté sont venues en aide aux déplacés. Elles le font toujours. Nous avons pris des dispositions pour leur trouver des lieux pour dormir. Nous avons mis à disposition des espaces verts ainsi que des magasins. Nous avons installé, dans chaque quartier, deux foyers pour la préparation des repas. Le conseil municipal compte, d’ores et déjà, débloquer 5 millions de F CFA pour venir en aide aux déplacés.

Comment seront pris en charge les enfants des déplacés dans le cadre de leur scolarité ?

Dans cette situation, ceux qui ont des documents pourront s’inscrire. Pour ceux qui n’en n’ont pas, cela sera un peu difficile. Il y a même des déplacés qui avaient élu domicile dans des écoles. Comme nous sommes conscients de la rentrée des classes, nous faisons tout pour libérer les bâtiments au profit des élèves.

Avez-vous un appel à lancer à l’endroit des autorités ?

Nous voulons demander aux autorités de se pencher sérieusement sur la situation de Kongoussi. Il y a un problème sérieux dans notre province. La vie est devenue difficile. Même nous les citadins, à cause l’insécurité, nous ne dormons plus chez nous. Nous demandons aux autorités de voir nos supplications. Les personnes de bonne volonté, nous les invitons à nous soutenir.

Propos recueillis par Dimitri OUEDRAOGO et Bonaventure PARE
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 octobre à 10:24, par Sidpassata Veritas En réponse à : Prise en charge des déplacés : La commune de Kongoussi débloque 5 millions de F CFA

    Le Burkina pourra débloquer des milliards, rien n’y fera tant que les milliers de populations n’auraient pour seule alternative que de fuir devant le moindre coup de feu. IL NOUS FAUT RÉSISTER TOUS ENSEMBLE. Sinon, jusqu’où allons-nous fuir ? Jusqu’à quitter le Burkina ?
    Il faut que les autorités civiles et militaires organisent la résistance nationale au lieu de laisser le champs libre aux voyous et à ceux qui nous cassent les tympans avec une fumeuse réconciliation nationale. Comme pendant l’insurrection et le coup d’État idiot de 2015, il faut remettre au goût du jour ce slogan si vrai : "notre nombre est notre force". Il nous faut donc arrêter de fuir devant ces voyous de terroristes !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
Attaque contre un convoi de SEMAFO : Le président du Faso décrète un deuil de 72 heures et annonce le recrutement de volontaires
Attaque de Boungou : Le ministre de la Défense, Chérif Sy, prend la température à Fada N’Gourma
Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation
Attaque contre un convoi de Semafo : l’ADF-RDA déplore l’incapacité du gouvernement à protéger les Burkinabè
Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés