Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Prise en charge des déplacés : La commune de Kongoussi débloque 5 millions de F CFA

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 2 octobre 2019 à 21h00min
Prise en charge des déplacés : La commune de Kongoussi débloque 5 millions de F CFA

La commune urbaine de Kongoussi, chef-lieu de la province du Bam, a accueilli plus de 19 000 déplacés internes ces derniers jours, à cause des attaques terroristes. En attendant la réaction du gouvernement, des personnes de bonne volonté s’organisent pour venir en aide à ces populations. Selon Daouda N. Zoromé, le maire de la commune, le conseil municipal a débloqué 5 millions de F CFA pour soutenir les déplacés. L’édile lance aussi un appel à l’aide. Nous nous sommes entretenus avec lui, le mardi 1er octobre 2019.

Lefaso.net : Vous recevez des déplacés internes dans votre commune. Qu’est-ce qui explique cette situation ?

Daouda N. Zoromé : Il faut dire que nous avons des problèmes à Kongoussi. Nous ne dormons plus depuis belle lurette. Des villages voisins descendent sur ma ville. Ce n’est pas seulement cela. Il y a des villages des communes voisines de Bourzanga et de Nasseré qui convergent sur Kongoussi. Dans la commune de Zimtanga, il n’y a presque plus personne. Toutes ces personnes fuient les attaques terroristes.

Comment vous vous organisez pour leur venir en aide ?

Avant que le conseil municipal ne se réunisse, des personnes de bonne volonté sont venues en aide aux déplacés. Elles le font toujours. Nous avons pris des dispositions pour leur trouver des lieux pour dormir. Nous avons mis à disposition des espaces verts ainsi que des magasins. Nous avons installé, dans chaque quartier, deux foyers pour la préparation des repas. Le conseil municipal compte, d’ores et déjà, débloquer 5 millions de F CFA pour venir en aide aux déplacés.

Comment seront pris en charge les enfants des déplacés dans le cadre de leur scolarité ?

Dans cette situation, ceux qui ont des documents pourront s’inscrire. Pour ceux qui n’en n’ont pas, cela sera un peu difficile. Il y a même des déplacés qui avaient élu domicile dans des écoles. Comme nous sommes conscients de la rentrée des classes, nous faisons tout pour libérer les bâtiments au profit des élèves.

Avez-vous un appel à lancer à l’endroit des autorités ?

Nous voulons demander aux autorités de se pencher sérieusement sur la situation de Kongoussi. Il y a un problème sérieux dans notre province. La vie est devenue difficile. Même nous les citadins, à cause l’insécurité, nous ne dormons plus chez nous. Nous demandons aux autorités de voir nos supplications. Les personnes de bonne volonté, nous les invitons à nous soutenir.

Propos recueillis par Dimitri OUEDRAOGO et Bonaventure PARE
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 octobre 2019 à 10:24, par Sidpassata Veritas En réponse à : Prise en charge des déplacés : La commune de Kongoussi débloque 5 millions de F CFA

    Le Burkina pourra débloquer des milliards, rien n’y fera tant que les milliers de populations n’auraient pour seule alternative que de fuir devant le moindre coup de feu. IL NOUS FAUT RÉSISTER TOUS ENSEMBLE. Sinon, jusqu’où allons-nous fuir ? Jusqu’à quitter le Burkina ?
    Il faut que les autorités civiles et militaires organisent la résistance nationale au lieu de laisser le champs libre aux voyous et à ceux qui nous cassent les tympans avec une fumeuse réconciliation nationale. Comme pendant l’insurrection et le coup d’État idiot de 2015, il faut remettre au goût du jour ce slogan si vrai : "notre nombre est notre force". Il nous faut donc arrêter de fuir devant ces voyous de terroristes !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina/Sahel : Attaque terroriste contre le détachement militaire de Kelbo
Burkina Faso : 24 personnes, dont un pasteur, assassinées dans la province du Yagha
Négociations avec les terroristes : « Toutes les tentatives pour sécuriser un pays sont à prendre », Dr Jacob Yarabatioula
Province du Mouhoun : Plusieurs imprimés de cartes d’électeurs détruits dans l’incendie d’une école (CENI)
Burkina/Province des Banwa : Des opérateurs de kits attaqués par des individus non identifiés
Province du Yagha : Le pasteur et ses enfants enlevés mardi 11 février, ont été retrouvés morts
Burkina : Dix-sept individus armés abattus dans le Centre-Nord
Victimes du terrorisme : Les policiers bientôt indemnisés ?
Burkina : Un homme tué et un pasteur enlevé avec ses enfants à Sebba
Lutte anti-terroriste : Le poste de gendarmerie de Tanwalbougou (Est) neutralise neuf terroristes
Est du Burkina : 8 assaillants abattus à Tanwalbougou
Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés