Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Assemblée nationale : La commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale consulte Bala Sakandé

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • mardi 27 août 2019 à 20h56min
Assemblée nationale : La commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale consulte Bala Sakandé

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a accordé une audience, ce mardi 27 août 2019, au comité scientifique sur la sécurité nationale. La délégation était conduite par le colonel Théodore Palé, coordonnateur dudit comité, qui a en charge l’élaboration de la Politique de sécurité nationale (PSN).

Au regard de la situation sécuritaire, le gouvernement a mis en place, en décembre 2018, une commission chargée de l’élaboration de la Politique de sécurité nationale (PSN). Cette commission est composée de douze membres dont des militaires, des policiers, des gendarmes, des représentants des ministères régaliens, des chercheurs et des membres de la société civile.

Conduits par le coordonnateur, colonel Théodore Palé, les membres de cette commission ont été reçus ce 27 août par Alassane Bala Sakandé. A la sortie d’audience, le colonel Palé a déclaré que l’objectif de cette visite était de présenter au président de l’Assemblée nationale les membres et les objectifs de la commission, la note conceptuelle d’élaboration de la politique nationale de sécurité en cours. La commission a aussi consulté le président du parlement afin de définir la vision stratégique globale de la politique de sécurité nationale.

De gauche à droite Colonel Aimé Simporé, et député Maxime Koné

A son tour, Alassane Bala Sakandé a laissé entendre que « les parlementaires, toutes obédiences confondues, vont contribuer à l’atteinte des objectifs fixés par l’exécutif à la commission ». Toutefois, il a invité les membres de la commission à dépasser les discours pour aller à la réalité. Une position réitérée par le député Maxime Koné, expert en sécurité, qui entend faire comprendre aux autres parlementaires le bien-fondé du projet lors des travaux en commission.

lieutenant-colonel Théodore Palé

Dans son intervention, le colonel Aimé Simporé a rappelé que la commission entend consulter toutes les forces vives de la nation, afin de proposer des « stratégies de sortie de crise sécuritaire qui vont allier l’aspect holistique à l’aspect militaire ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 août 2019 à 10:14, par C’est Moi encore En réponse à : Assemblée nationale : La commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale consulte Bala Sakandé

    C’est ’Politique Nationale de Défense ou de Sécurité’ Apparemment certains acteurs de la Sécurité et pas les moindre sont ignorés dans cette structure.Osons accepter le changement dans le respect des textes pour le bonheur de tous.On parle de sécurité et ce sont des militaires qui partent discuter sans honte.Chaqu’un doit faire son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2019 à 10:28, par Le Financier En réponse à : Assemblée nationale : La commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale consulte Bala Sakandé

    A DIRE VRAI on est encore au stade de projet de document de stratégie. Pendant que l’ennemi tue 24 FDS en une seule attaque nous nous sommes toujours au stade de la théorie, projet de stratégie. SVP arrêtez d’effrayer les burkinabè. A quand l’implementation de votre stratégie. SVP, est ce que vous pouvez au moins être discret et respecter la confidencialité. Comment vous êtes chargés de proposer une stratégie de guerre, OUI je dis guerre parce-que notre pays est en guerre contre le terrorisme, en guerre pour sauver son intégrité territoriale, vous vous pavanez dans des visites à X ou Y et sur les onde. D’ailleurs, elle coûte combien au contribuable burkinabè votre commission ?
    Lorsqu’on sera dans la mise en oeuvre de la stratégie, c’est à dire le passage à l’action, en ce moment il sera compréhensible que vous faites du bruit sur les mesures de sécurité que la population doit observer. J’espère que vous n’êtes pas entrain de partager votre soit disant stratégie. Arrêtez cette plaisanterie, c’est au Burkina qu’on voit ce genre de chose. A l’attention du PF et de ses ministres de la défense et de la sécurité arrêtez cette plaisanterie. Oui après la mort de 24 FDS on se pavane sur les ondes pour dire au peuple, voyez on travaille, on est entrain d’élaborer une théorie appelée stratégie de sécurité et défense, après nous allons élaborer un plan d’actions pour sa mise en oeuvre et ensuite chercher les ressources nécessaires pour la mettre en oeuvre , yin yin yin. Une stratégie de défense et de sécurité doit être classée SECRET DÉFENSE et l’identité des experts chargés de son élaboration doit être confidencielle. C’est quand les américains ont neutralisé Ben Laden qu’on a su qu’il y avait une stratégie mise en place. Que Dieu protège le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 30 août 2019 à 15:11, par Compaoré Sylvestre En réponse à : Assemblée nationale : La commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale consulte Bala Sakandé

    C’est vraiment du blablabla !Avec 03 bons hélicoptères de combats multi-fonction et 03 drones accompagné une logistique chacune on fini les térroristes qui viennent nous endeuillée.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibrill Bassolé bientôt évacué en France ?
Assemblée nationale : La loi portant fixation de quota et modalités de positionnement des candidats aux élections adoptée
Etat de santé de Djibril Basssolé : L’ADF/RDA réclame une « solution urgente »
Processus électoral : Faible taux d’enrôlement chez les Burkinabè de l’étranger
Situation nationale : Le Mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso appelle à la réconciliation
Sécurité : Le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Eddie Komboïgo, président du CDP : « Notre objectif ultime est la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 et le retour honorable des exilés dans un climat apaisé »
Elections de 2020 : La section provinciale du Mouvement du peuple pour le progrès du Gourma affûte ses armes
Région de l’Est : Le parti Agir Ensemble rencontre ses militants à Fada N’Gourma
Burkina Faso : « La situation sanitaire de Djibrill Bassolé est plus que préoccupante », s’alarme le président du CDP, Eddie Komboïgo
Elections de 2020 : « Nous ne souhaitons pas que la volonté du peuple soit prise otage ou travestie par la fraude », Kadré Désiré Ouédraogo
Burkina : « Notre parti aborde 2020 avec un grand optimisme », Zéphirin Diabré, président de l’UPC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés