Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Avis de recherche : Fin de l’alerte

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Communiqué • dimanche 21 juillet 2019 à 23h50min
Avis de recherche : Fin de l’alerte

Merci pour votre implication et votre collaboration.

Le sieur Diallo a été retrouvé hier grâce effectivement à l’appel d’une personne anonyme. Récupéré par une équipe des Brigades Anti Criminalité de la Police nationale, il est finalement détenu par la Gendarmerie nationale

La gendarmerie nationale

Vos commentaires

  • Le 20 juillet à 21:10, par sanou paul En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    HAII encore un peulh de matiacoali en passant par djibo, toujours ils recherchés ?
    Dr DIALLO leur avocat tu dis quoi au juste ??? Un de tes frères est recherché

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 22:18, par Hamma En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Si la population découvrait les circonstances de la disparition de ce prisonnier, il y aurait une révolte ouverte au faso contre tous ceux qui nous gouvernent de même que les hommes de tenue du plus gradé eu dernier recru. Bien sûr ce communiqué officiel ne dira jamais comment les choses se sont passées.
    La petite histoire est que ce jeune est un terroriste de première impliqué (voire même cerveau) dans une attaque qui avait occasionné la mort de plusieurs gendarmes il y a environ une année.
    Avec de la chance on a pu lui mettre la main dessus et il était entre les mains des pandores depuis un certain temps. C’est durant la garde à vue que sa jambe se serait gangrenée nécessitant une amputation. Il est amputé et garde convalescent au centre médical
    Militaire de paspanga. Deux jeunes gendarmes avaient été assignés à sa garde. L’autre nuit, alors qu’il pleuvait des écluses sur Ouagadougou, les deux gendarmes SONT TOUT BONNEMENT RENTRÉS SE COUCHER, ABANDONNANT LE MALADE PRISONNIER TOUT SEUL, CONVAINCUS QUE, COMME IL PLEUT ET QU’IL EST AMPUTÉ, IL NE POUVAIT SE SAUVER. REVENUS LE LENDEMAIN POUR REPRENDRE LEUR GARDE COMME SI DE RIEN N’ETAIT, ILS ONT TROUVÉ LE LIT VIDE. LE PRISONNIER S’ÉTAIT ÉVADÉ. UN PRISONNIER AMPUTÉ ET GARDE AU CŒUR DES BÂTIMENTS SUPPOSÉS ÊTRE PARMI LES PLUS SÉCURISÉS DE LA VILLE. Oui au cœur même du camp où il était gardé dans un lit de convalescent avec une jambe amputée, les pandores ont préféré abandonner sa garde pour rentrer dormir sous prétexte qu’avec une jambe malade et la pluie qui tombait des torrents, il n’irait nulle part. À présent un terroriste dangereux, responsable de mort de gendarmes et peut être aussi de civils est dans la nature.
    Voici la grave et tragique réalité de notre pays : un gouvernement maladroit, des hommes de tenue sans conscience et responsabilité patriotiques qui n’ont d’engagement que l’attente de leur salaire à la fin du mois. C’est à pleurer !
    D’autre part il faut s’interroger sur les complicités internes et ceci est très inquietant : comment ce prisonnier amputé a-t-il su que les plantons à sa porte ont déserté leur poste de garde, comment a-t-il pu se sauver avec une jambe amputée et sous une pluie torrentielle ? Aurait-il enjambé les hautes clôtures barbelées du camp où serait-il ressorti par la grande porte du camp en clopinant sur ses béquilles parce que la-bas aussi la garde était rentrée se coucher ?

    Répondre à ce message

    • Le 20 juillet à 23:06, par Zot En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Hamma c’est vraiment grave ce qui s’est passé ? Comment on peut laisser un prisonnier et rentrer tout bonnement dormir parce qu’il pleut ? C’est bien fait pour nous comme on ne prend rien au sérieux, ce petit de 21ans a montré de quoi il est capable, je comprends maintenant pourquoi on ne s’en sort pas face à quelque terroristes car ils sont plus stratégique que notre armée.

      Répondre à ce message

      • Le 21 juillet à 08:16, par Le Financier En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

        C’est vrai ça, si oui c’est très grave. La gendarmerie de paspanga dont toutes les voies d’accès sont barricardées, avec une clôture haute comme le ciel, avec des hommes surarmés, pardon dites nous comment un one foot peut sortir calmement comme s’il quittait sa maison pour aller en boite de nuit. Qu’est-ce qui se passe chez nos FDS. Après les 11 morts de la police, c’est maintenant l’évadé mystère de la gendarmerie. C’est quel feuilleton vous nous servez comme ça. C’est quoi le prochain episode. Ça c’est quel comportement de piednikélé. Allez voir dans les centres de santé, même les accompagnants des malades ne les laissent pas pour aller dormir. Tous ces manquements doivent être sévèrement sanctionnés. Vraiment qu’est ce qui passe dans mon pays ? Vraiment il faut un audit indépendant de ces corps qui assurent notre sécurité, un audit effectué par des experts étrangers (mieux des russes) pour identifier et permettre de corriger les failles et dysfonctionnements.

        Répondre à ce message

      • Le 21 juillet à 17:11, par Ouedraogo sadam En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

        Je pense a mon humble avis que les burkinabés doivent aprendre à arrêter de se lamenter.aujourd’hui les burkinabés trouvent que le Burkina est devenu autre chose.je dis non.c’est le burkinabé qui est devenu autre personne de par son comportement soit disant révolutionnaire.les burkinabés ont dit qu’ ils étaient fatigué de paix.27 ans de paix,ç’est trop pour un burkinabé,alors il faut changer.mais comment ?changer pour changer ?nous voilà dans le changement.un véritable changement.

        Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 00:46, par Tampy En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      On a toujours coutume de dire que la honte du margouillat est aussi celle du caïman.Ceci dit, rien que le lundi dernier à Ouaga,lorsqu’on annonçait la mort d’un groupe de 11 personnes gardées à l’Unité Anti-drogue de la Police nationnale, certains gendarmes jubilaient sur la toile d’où on pouvaient les identifier par des termes techniques en enfonçant les policiers.Des policiers ont été relevés de leur fonction, certains ont été mutés dans la misère comme l’avait dit Rama.Maintenant on attend le tour des gendarmes fautifs.
      Nos FDS à l’heure actuelle, devraient être plus que solidaires afin de mieux tracquer les terroristes.Evitez de vous moquer entre vous.

      Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 03:26, par Maria de Ziniaré En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Si vos propos sont véridiques, à deux, s’ils étaient épuisés et à bout ( ce sont quand même des etres humains et non des robots) ces gendarmes auraient dû faire la garde de manière alternée pour réduire les risques au lieu de déguerpir les 2 en même temps. Même les Sioux indiens enivrés au whisky ou des Scouts de 13 ans ne commettraient pas cette imprudence. Et je me demande avec toutes les technologies existantes ( bracelets électroniques, rayons infrarouges, caméra.....etc) comment ce scénario rocambolesque a pu arriver pour ce captif qui est une mine d’information pour le renseignement ? Est-ce la formation de nos Pandores qui pêche ou le casting lors du recrutement ou le manque criard de moyens ?. Le Burkina de l’après insurrection sous le leadership « éclairé » de Naba Mouta-Mouta 1er RMCK avec son MPP et ses milices Kogleweogos dont Simon COMPAORE est le CEMK (Chef d’Etat Major des Kogleweogos) est vraiment mort et en décomposition avancée. Prions qu’il y ait une résurrection qui nous ressuscite.

      Répondre à ce message

      • Le 22 juillet à 09:43, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

        Maria tu as peur ou quoi ? Une résurrection qui ressuscite ! non. tu voulais bien dire un insurrection qui ressuscite ! ok !

        Répondre à ce message

        • Le 22 juillet à 11:44, par Dedegueba SANON En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

          Non mon cher ami, elle n’a pas peur elle est tellement remontée contre l’insurrection qui a " tué " son régime qu’elle ne veut même plus dans son subconscient l’evoquer. Si elle voulait dire insurrection, elle aurait dit " une nouvelle insurrection...".
          Mais son lapsus au moins nous montre qu’elle a intégré que leur régime est mort, car pour ressusciter il faut que la mort soit constatée... Admettons qu’elle soit juste hyper pressée de "ressusciter".
          Résurrection qui ressuscite ? n’est ce pas faire le tour du rond-point des nations unies ?

          Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 04:30, par Yiriba En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Merci Hamma pour cet éclairage important qui serait balayé sous les tapis. Et si ce que vous dites est vrai, la population s’attend à voir tomber des grosses, des très grosses pointures dans les forces de sécurité impliquée pour montrer que le terrorisme est pris au sérieux par les gouvernants de ce pays. Pas les gardes en fonction de ce jour seulement. L’incompétence, l’insouciance et les larmes de crocodile ont atteint leurs limites face à ce fléau. On veut des actes conséquents, s’il vous plaît.

      Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 05:04, par Jean-Paul En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Hamma, qui t’a donné cette information. Il faut éviter de nous conter des histoires à dormir debout, des histoires invraisemblables. Prenez les gens au serieux et arrêtez de vous foutre de notre intelligence. Foutaises des foutaises...

      Répondre à ce message

      • Le 21 juillet à 11:43, par Hamma En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

        Vous Jean-Paul, si le récit insulte votre intelligence, pleurez,
        Lamentez-vous, Roulez-vous dans la poussière, car c’est le récit d’un fait qui dépasse votre entendement et est preuve que le pays va très mal dans tous ses replis. Je suppose que la mort des 11 prévenus en garde à vue est aussi une insulte à votre intelligence et que c’est une fabrication de l’imagination ?
        Vous devez peut être être un des pandores responsables sinon vous ne seriez pas ici à péremptoirement essayer de faire diversion. Votre réaction insulte votre propre intelligence.
        Et puisque vous semblez avoir la bonne version, dites-nous, il parait qu’on a pu retrouver le fugitif éclopé à Hamdalaye, hier. Est-ce vrai ?

        Répondre à ce message

        • Le 21 juillet à 16:36, par Lesson En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

          Elle est pleine d’enseignements cette histoire et si ma theorie n’est pas verifiée, l’on pourrait analyser et s’inspirer de cette affaire. Parce que si le fuigitif est retrouvé a Hamdalaye il y’a probablement des complices dans cette zone supposer l’accueillir donc avec une positbilité de remonter la filière de l’organisation terroriste locale. Alors question à 2 sous : Les gendarmes ont-ils laisser le prisonnier s’evader volontairement pour le filer et ont par la suite perdu sa trace ?
          Car selon le recit fait par Hamma, vu la securité du camp de gendarmerie que je reconnais comme étant unee forteresse, il n’y a aucune explication rationelle qui puisse expliquer une evasion meme sans gardes en faction.
          A moins qu’il y ait des gendarmes complices et cela est très très inquiétant.
          Humm interessant !

          Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 05:33, par averti En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      merci de nous donner la vraie information c’est pour l’histoire ; je pleure ; je suis triste

      Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 08:52, par papa En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Mr. Hamma, merci pour l´information.Si ce que vous relatez est exacte, tous les pandores affectes´ a la garde de ce petit criminel de Diallo Abdoulaye doivent etre suspendus voir meme traduit devant une cour martiale pour negligence et haute trahison. Tel que les faits se sont passes´ facilitant la fuite de ce criminel ,je ne vois aucun citoyen qui perdrait son temps a vous donner des informations sur ce criminel meme s´il en disposait des indications necessaires permettant de le capturer. La negligence des pandores est tellement criarde que nous citoyens lamda ne s´interesserons pas a votre avis de recherche . Je comprends pourquoi les citoyens ne cooperent pas avec les forces de l´orde, certaines FDS sont laxistes ,negligeants et paresseux qu´elles meritent d´etre renvoyees´ de nos forces armees´. Franchement c´est ecoeurant.

      Répondre à ce message

      • Le 21 juillet à 16:38, par no comment En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

        ah pauvres burkinabés. FAITES ATTENTION 0 TOUT CE QUE VOUS AVALER COMME INFORMATION. VOUS SAVEZ CE QUI FRAGILISE DAVENTAGE LE BURKINA FASO, CE SONT CES GENRES D’INFORMATIONS. C’EST HAMMA, lui MEME EN PERSONNE QUI A AIDE CE TERRORISTE 0 A S’ECHAPPER. COMMENT A T’IL PU SE RENDRE COMPTE DE L’AMPUTATION DE LA JAMBE DE CE TERRORISTE ET COMMENT A T’IL PU SE RENDRE COMPTE DU JOUR DE L’EVASION, ET COMMENT A T’IL SU QUE LES PANDORES SONT RENTRES SE COUCHER. ATTENTION L’ENNEMI VOUS DISTRAIT/ JE SAIS DE QUOI JE PARLE

        Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 13:43, par Burkina En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Mon cher Hamma !
      Pour moi, le plus grave, n’est pas tant le film que vous racontez, que le fait que vous ayez pu accéder à une telle information et de pouvoir la publier en toute impunité.

      Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 16:46, par Loto En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      C’est quelle histoire montée de toute pièce pour ainsi nuire ? Vous êtes machiavélique. D’où tenez-vs ces informations si vous n’êtes pas un pandore, et je ne croirai pas un seul instant qu’un pandore dénigre ces collègues de la sorte. C’est pathétique.
      Je suggère à fasonet de ne jamais publier de tels messages qui ne visent qu’à nuire en stigmatisant des communautés.
      Malheur à ceux qui cherchent à créer le malheur aux autres.
      Si ce message a été intentionnellement posté pour nuire, que Dieu vous retribue au centuple cette nuisance. Amen

      Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 18:49, par Dedegueba SANON En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Mon frère, je ne sais pas où et comment tu as eu toutes ces informations comme si tu avais une caméra ?
      Ce qui est sûr c’est grave quelque soit le déroulé de l’evasion de ce dangereux terroriste. En attendant de situer les différentes responsabilités à tous les niveaux, il faut se réjouir de la " récupération " de notre prisonnier.
      Malheureusement si ton scénario est avéré cela donne du grain à moudre à tous ceux qui ont des " bisbilles " avec le régime. Y compris les opportunistes nostalgiques du régime défunt. Encore que cette situation securitaire délétère est à l’origine née de leur gestion clanique, gabegique et discriminatoire du pays lorsqu’ils étaient au pouvoir. Ils devraient, ces zélés du pouvoir défunt avoir la décence de la " boucler", car c’est dans une certaine mesure ils ne sont pas tous "partis" et sont toujours à la manœuvre entrain de nous servir une opposition en trompe oeil.
      CDP et MPP, la différence est où ?

      Répondre à ce message

    • Le 22 juillet à 12:39, par Gwandba En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Merci beaucoup au frère Hamma pour éclaircissement qu’il a apporté. C’est normalement la tâche des journaliste d’informés. Mais comme on le sait, sous nos ciels, nos journaliste se contentent de relayer ce que l’on donne comme informations sans chercher investigation. C’est dommage mais nos jeunes frères qui se forment au journalismes feront peut être mieux. pour l’instant, c’est de l’à peu près !

      Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 22:47, par oueder En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    M. Sanou,

    C’est sans appel. Merci pour ces informations.
    J’espère que ce linge sale sera lavé en famille, de peur qu’il prenne des poux, infecte la famille et en tue tous les membres.
    Dommage

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 23:26, par Dibi En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    C’est curieux cet avis de recherche d’un éclopé à béquilles en bois.
    Pour de tels cas, y a t-il besoin du concours de la nation entière ? Autant dire que le maillage sécuritaire du territoire est très léger et superficiel.
    En France, pour donner un exemple, le maillage sécuritaire de surveillance du territoire est de 4 policiers pour 1000 habitants sans les indicateurs en civils.
    Chiffres de 2012 : au Niger, ils seraient de 4/800 et au Mali 3/700. Avec quelle efficacité pour la sécurité des populations et la quiétude démocratique ?
    Chercher un éclopé par avis et appel national serait devenu ici, comme chercher une aiguille dans une botte de paille. C’est dire que la police et la gendarmerie ne travaillent pas en synergie complémentaire ; c’est aussi dire l’incompétence des agents et forces chargées de la sécurité publique et dont le recrutement est quasi-népotique.
    Bref, des services de sécurité et de défense disqualifiés et incompétents dans leurs missions régaliennes de protection des populations ; toute situation qui pousse les sommets pourris de l’Etat néocolonial à se rabattre par défausse et irresponsabilité criminelle sur l’option de faire assurer la sécurité par des kogolkwéogo ethno-communautaires.
    Dans de tels contextes, des individus comme ce Diallo Abdoulaye Sékou ont de beaux jours devant eux.
    Le Nègre néocolonisé n’a pas la culture de la gravité des menaces qui pèsent sur lui. Il n’anticipe pas les dangers sur son avenir. On se demande de quoi il est nourri intellectuellement par l’école ?
    Pour ne donner qu’un autre cas d’exemple institutionnel en crise : la Poste publique que ses cadres incompétents ont accompagné la ruine et la privatisation avec l’arrivée de l’internet et l’imposition des politiques néolibérales du FMI. Il n’est donc pas étonnant qu’aujourd’hui, le personnel socialement disqualifié se dresse vent-debout contre cette disqualification organisée par l’Etat néocolonial.
    Na an lara, an sara !
    La Patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 16:42, par Lesson En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      @Dibi, on s’en fout que toute la nation ait été mobilisée pour retrouver ce fuigitif. L’essentiel c’est qu’il ait été retrouvé et capturé. Vous n’aimez pas la methode utilisée pour le capturer et bien tant pis pour vous. La securité est une affaire de tous.
      Bonne journée monsieur aux slogants

      Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 23:55, par moi En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Il faut garder ces deux gendarmes en lieu sûr puis rechercher le bandit amputé.

    Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 05:01, par Abou KINDO En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Yako sa ira on le retrouvera si on s unissent tous

      Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 06:59, par Ladji lacrou En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      Oh Dieu Tout Puissant aide nous à devenir plus responsable dans nos postes. C" est un vrai suicide.. Même les petits scouts savent qu’on met toujours un eclaireur en veille et en alerte au cas où il y a un danger. Quelle formation nous recevons. C’est suicidaire. Facebook va tout gâter. Les guerits etc tous serfent et oublient la vigilance d’usage. Trop à l’aise. Garde debout svp nous sommes en guerre les gars. Bon courage.Nous vous aimons. Ne vous exposer pas betement pas comme ça. Rigueur dans le respect des consignes. Chers Chefs marteler les bonnes consignes et soyez sans état d’âme dans les sanctions lorsqu’elles ne sont pas respectées. Rougisssez les yeux car la complaisance nous conduira à la ruine. Plusieurs faits de ces derniers jours confirme cela. Vive le BURKINA, reposons nous mais ne dormons jamais .

      Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 07:05, par l observateur En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Et que dire lorsque non loin de ce camp réputé il existe une auberge faisant’ office de lieu de débauche de prostitution d attroupement suspect les soirs venus sans que les autorités ne lève le doigt. En ces temps de grande insécurité tout attroupement suspect doit être traqué et neutralisé........ Mais hélas hélas hélas.....

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 07:20, par Teeltaaba En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Courage aux FDS.
    Je suis désolé que de nos jours les fautes d’orthographe soient banalisées dans toutes les administrations. Cela me fait honte et je suggère qu’au niveau des services, surtout de communication, soit mis en place un bureau de correction pour éviter les fautes graves que nous lisons partout ( télévisons, journaux, tableaux d’affichage).
    J’invite donc le responsable de la communication de l’avis de recherche publié à revoir l’orthographe du mot « genou ». Il n’y a pas de « x » à la fin.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 16:51, par Lesson En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

      @Teeltaaba, On s’en tape des fautes d’orthographe l’important c’est le message vehiculé par le poste. Tout le monde malheureusement na pas eu la chance de faire des etudes mais est ce pour cela que leurs opinions ne compte pas ? Laissez les vivre. Tout le monde tape vite sur la toile et nul n’est a l’abrit d’une faute d’orthographe ( d’inattention ou par ignorance) . La langue de Molière n’est pas ta langue maternelle. Et toc !

      Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 07:55, par Le petit tranquilos En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Publiez la photo sur les télévisions pendant une semaine. Ce n’est pas tout le monde qui lise. Parlez dans toutes les langues. Faites attention aux enturbannes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 08:17, par Simplice Zombré En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Ahhhhhh ! Je ne pouvais pas imaginer un jour qu’un rat qui tient une seconde à sa vie puisse traverser le couloir de sécurité de la gendarmerie nationale ; et aujourd’hui on apprend qu’un éclopé, a pu quitter ce même camp.
    On ne se respecte plus dans ce pays là. Comment quelqu’un qui serait à l’origine de la mort de vos confères puisse s’échapper de l’un des camps les mieux gardés de la capitale ?
    Il faut que nos autorités nous prennent au sérieux. Il y a des complices à quelque part. Recherchez les.
    Je suis sans voix
    Shame on you

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 08:35, par Nomyidin En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Du calme il ne pourra pas s’échapper. Il est très vite remarqué et limité dans ses déplacements. Si avec deux "pattes"(c’est un animal) il a été arrêté qu’en sera t’il avec une seule. Surtout il faudrait embarquer tous ceux qui lui porteront secours car complices. Courage et restons vigilants.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 09:15, par Nomyidin En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Armé d’un lance pierres, d’un gourdin, je sors à la recherche de ce criminel. Mais je suis sûr que la vaillante BAC va y arriver avant moi. Courage dans aucun pays du monde des terroristes ont déjà été maîtres de la situation.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 09:36, par Siikou En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    Hamma, si votre narration des faits est exacte, on n’est mal barré dans ce pays. Et Dr Diallo et son acolyte de Farama Ambroise dans tout ça qu’en dites vous. Vous voyez que votre procès des gens biens comme les Kogwéogo n’aura jamais lieu. Et heureusement que le magistrat de Kaya n’en parle même plus. Sinon il recevra une correction méritée lui qui fait le Zorro pour vouloir juger des gens biens.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 10:04, par TRP En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    TROP DAMATEURISME AU SEIN DE NOS FDS. CES GENRES DE PERSONNES-LÀ ON NE LES GARDE PAS SEULEMENT POUR KIL NE S’ÉCHAPPENT, MÊME DES GENS QUI SOUHAITENT LEUR SILENCE PEUVENT LES FAIRE DISPARAITRE DUNE MANIÈRE OU D’UNE AUTRE

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 10:19, par zemosse En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Je n’en reviens pas ! J’ai dû relire et me pincer pour me convaincre que je délire pas. C’est triste à écrire : je comprends maintenant ce qui se passe et l’effondrement dont certains ont évoqué m’inquiète sans me décourager car le Burkina est éternel quoiqu’il advienne.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 10:51, par le pays va mieux En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Dieu merci qu’il a été retrouvé. Mais moi je me pose une question pourquoi garder des individus pareils pour nous donner davantage du boulot. Je suis de ceux-là qui proposent que quiconque pris en flagrant délit d’actes terroristes soit neutralisé.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 11:07, par Zoodo En réponse à : Avis de recherche : DIALLO ABDOULAYE SEKOU alias ZOUBAIROU

    en tout cas, ces deux là doivent être gardés au frais

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 11:45, par Bebeto En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Tant que la Gendarmerie ne ne communique pas sur le sujet, il faut éviter de croire a tout ce qui se dit.
    Nos gendarmes sont très bien formés et reconnus comme de vrais professionnels même au delà de nos frontières. Aucun gendarme Burkinabè ne fait se comporter avec une telle négligence, parce qu’il sait que sa responsabilité personnelle est engagée et sa carrière est en jeu. Tout les gendarmes le savent des plus gradés au x moins gradés.
    Je ne crois pas une seconde en cette version. C’est l’imagination d’une personne qui veut divertir l’opinion, surtout que c’est anonyme.
    Soyons très prudent par rapport aux informations qui circulent sur le net.
    Vous ne me croyez pas. Expérimentés ceci : " imaginez quelque chose qui ne s’s’est jamais passé, mais qui peut ressemblez à une réalité, écrivez, puis balancé ça sur la toile. Vous serez surpris.
    Si la gendarmerie met la main sur ce monsieur qui a diffusé cette information et le présente au Procureur du Faso, je ne sais comment il va s’en sortir.
    Oui à la liberté de parler !!!
    Mais la liberté de mentir ou de dénigrer à chacun d’en juger et mesurer les conséquences.

    Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 14:53, par Hamma En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

      Ce sont des esprits comme vous et Jean Paul qui sont la cause que le pays n’avancera pas tant qu’on continuera a fermer les yeux sur l’inacceptable. Ce pays va tres mal et une des causes est le grand laxisme, l’irresponsabilite et l’inompetence. Si vous vous imaginez que la genderamerie nationale va dire tout de go que deux elements se sont endormis et ont laisse s’echapper un detenu, vous etes bien drole. Et vous pensez que ce serait une premiere et chose inouie ? Combien de fois a-t-on appris que des infirmiers ont laisse crever un malade parce qu’ils etaient occupes a jouer aux cartes ? Que des matronnes ont laisse une femme sur la table d’accouchement parce qu’elles ne pouvaient se decoller de Tele Novela ? Et les 11 qui sont decedes la semaines dernieres dans leur cellulle, que faisaient la garde ? Une invention, peut etre, pour denigrer les professionnels ?
      Je pense que vous etes aussi de ceux qui auraient dit que la mort subite et en meme temps de 11 detenus est une invention de l’imgination si le President du Faso (entre autres autorites) lui-meme n’avait reconnu les faits. Continuez seulement a jouer la politique de l’autruche pour calmer votre conscience. Par ailleurs, nos journalistes, plutot que d’attendre de rapporter des communiques officiels devraient mieux retrousser les manches et faire plus d’investigation.

      Répondre à ce message

      • Le 21 juillet à 22:28, par Claverto En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

        C’est dommage qu’on refuge de croire la vérité. Il faut qu’on situe les responsabilités et arrêter les complices ,car on ne peu pas comprendre qu’un détenu puisse s’échapper dans ce temps de guerre dans un camp bien sécuriser.

        Répondre à ce message

      • Le 22 juillet à 10:32, par Le Vigilent En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

        Mon cher Hamma, si tu n’es pas un gendarme ou un élément commis à la surveillance des terroristes incarcérés à la prison de haute sécurité, alors tu dois être un parent ou un proche, pour ne pas dire un collaborateur/complice du fugitif. En effet, il faut être proche du dossier du fugitif pour détenir les informations que tu as livrées dans ton premier post. Au cas où tu serais un gendarme ou un des éléments chargés de la surveillance des locataires de la prison de haute sécurité, tu dois être poursuivi et sanctionné pour divulgation d’informations que tu détiens de par tes fonctions. Seule la hiérarchie est habilitée à livrer de telles informations au public. On se demande ce que tu recherches (tes intentions cachées) par la divulgation de telles informations internes au service. Si tu n’es pas un gendarme ou un des éléments commis à la surveillance, des détenus dans la prison de haute sécurité, ni un proche ou complice de l’évadé tu es peut-être un proche de quelqu’un du système de sécurité, qui serait en fait un agent double. Dans ce cas, à moins d’être toi-même quelqu’un qui veut mettre à mal le système de lutte contre le terrorisme, tu devrais dénoncer cet agent double.
        Tu pourrais être aussi un simple quidam, qui a l’imagination fertile et dont l’intention de nuire est manifeste. Tu vois bien que @Bebeto à parfaitement raison quand il émet des doutes sur la sincérité ou la véracité de ton premier post, que je trouve très vicieux et mal intentionné.

        Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 15:12, par A qui la faute ? En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

      Cher Bebeto, à votre avis qu’est-ce que la gendarmerie attend pour donner les raisons dès le premier communiqué ? Comment une personne non armée, handicapée surveillé par deux personnes potentiellement armées ? Il a escaladé les murs, il s’est envolé en hélicoptère ? Vous faites comme si vous ne connaissez pas la médiocrité actuelle dans notre pays. ça ne peut que être de la négligence. Après ils mettront le temps pour imaginer une explication acceptable par la population. On n’incrimine pas l’armée. Nous comptons sur eux. C’est d’ailleurs pour cela qu’on a peur et qu’on réagit en profane.

      Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 17:21, par Le Financier En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

      De tout façon il n’était pas là où il était supposé être, en lieu sûr. Le communiqué de la gendarmerie le dit et mieux encore dit qu’il est dangereux. Et c’est ça qui est GRAVE et très GRAVE. Qu’est ce que ça veut dire les gendarmes sont expérimentés, tout un camp de gendarmerie a été mis au pilori par un piednickélé.

      Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 11:54, par Julio En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    C’est vraiment digne de la série télévisée "Prison Break". Un "film" réaliste qui mérite les oscars de la honte. Envoyez-nous ces gendarmes indélicats au front, on verra s’ils auront le temps de dormir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 12:11, par A qui la faute ? En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Si on doit suspendre la chaine de commandement pour chaque histoire rocambolesque, jamais vue, il ne resterait pas grand’monde. Et tout ça en situation de guerre. On comprend pourquoi le meilleur business dans ce pays ce sont les débit de boisson. Avec ces genres d’histoires je n’ai pas envie de croire que des grandes puissances soient impliquées dans notre malheur. Sinon on serait à genou en une journée. Un jeune garçon sans formation militaire, amputé qui défie un des lieux sûrs de notre capitale. Mais on n’a pas le choix que de compter sur vous pour nous sauver ou avec vous demander de l’aide humblement. Courage !!

    Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 23:50, par zoumbila En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

      S’il faut suspendre la chaine de commandement pour que ça fonctionne alors c’est ce qu’il faudra faire et suspendre les salaire aussi. Comme cela ils reflechiront par 2 fois avant de quitter leurs postes.

      Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 12:11, par HIV-AIDS En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    NON DE DIEU CE N EST PAS VRAI !!!
    ÉCHAPPÉ PUIS RETROUVE !!! ce n est pas vrai !!!
    LES SIEURS DR DIALLO ET FARAMA AMBROISE SURFENT JUSTE SUR LA VAGUE POUR SE FAIRE DU FRIC. APRÈS TOUT EN AFRIQUE LES AVOCATS SONT DES ESCROCS.

    IL Y A CERTAIN QUI PENSENT QU ON DÉTESTE CE RÉGIME QUAND ON LE CRITIQUE PENSEZ VOUS QU EN DORLOTANT TOUT LE TEMPS VOTRE FILS IL FERA DE SOLIDES ET VIEUX OS .NON BIEN SUR. ON A JAMAIS VU PAREILLE SITUATION DE MERDE DANS CE BEAU PAYS QU EST LE BURKINA FASO !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 12:15, par ACHILLE De TAPSOBA En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Merci et félicitations à nos BRAVES FDS pour la traque de ce microbe qui a une mobilité limitée. Ce qui est très irritant il a l’air innocent on va croire que ce criminel est en odeur de sainteté.
    Plein succès à nos BRAVES FDS pour l’opération de déracinement Doofu. Le BURKINA reste très FORT et VICTORIEUX. Manifestement nous irons jusqu’à la VICTOIRE FINALE. Le BURKINA regorge tout naturellement des hommes compétents et très forts (BRAVES SOLDATS). Nos ennemis ont lamentablement échoué leurs projets funestes.
    Toujours une pensée pieuse pour tous les personnes tuées dans les attaques. Qu’elles se reposent dans la paix du SEIGNEUR.
    Avec l’opération Doofu au Sahel dans le grand Nord nous nettoyerons ces microbes qui endeuillent nos braves populations, nous ne cederons jamais un centimètre carré aux forces du mal. Ils n’ont qu’à beau courir on les traquerons pour les neutraliser définitivement.
    L’opération Otapuanou a été un véritable succès nous menerons naturellement la même opération dans ces zones infestées au Grand Sahel.
    Nous disons infiniment merci aux BRAVES SOLDATS BURKINABÈS qui fournissent beaucoup d’énergies au péril de leurs vies. Que le SEIGNEUR les protège. Face à la terreur et à la méchanceté des mortels (terroristes) qui n’ont aucune chance de nous vaincre nous frapperons très fort et très précis. Nous sommes plus nombreux et très forts qu’eux. Le BRAVE PEUPLE BURKINABÈ a toujours su gagner face à l’adversité. Le BURKINA béni de DIEU et de nos chers ancêtres ne tombera jamais.

    Aux BRAVES SOLDATS merci et courage. Le BRAVE PEUPLE nous soutient indéfectiblement et massivement. Nous triompherons devant les forces du mal. Nos bénédictions les accompagnent en tout temps et en tout lieu. Un ENFANT BENI(BURKINA) ne connaîtra jamais la honte(échec). Nos ennemis visibles et invisibles auront leurs yeux pour pleurer car ils n’ont pas le monopole de la vérité et de la violence.

    Vive le BURKINA FORT et VICTORIEUX
    Vive nos BRAVES FDS
    Vive le BRAVE PEUPLE qui gagne toujours.

    Que le SEIGNEUR bénisse notre cher BURKINA que nous aimons tant. Amen
    Paix et succès à tous les BURKINABÈS. Amen

    Achille De TAPSOBA(pur produit THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 12:27, par Un indigné En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Ah..... En tout cas les responsables du camp paspanga doivent se réveillés en effet, tous les soirs aux environs a 500 mètres de ce grand lieu de haute sécurité il y a des vas et viens incessants surtout des attroupements illicites, de prostitution et même des grands bandits s y aventurent juste pour mieux répéter ce camp, s il vous plais faites quelque choses pour interdire ces attroupements. Il ne s agit pas seulement de prostitution sur ces lieux il y a aussi des t......

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 12:55, par Yonabahamidou@yahoo.fr En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Les oiseaux de mauvaise augure. Ça suffit. Tu étais gardien du prisonnier ou quoi ? Maudit soit l’affabulateur.
    L’essentiel, il s été retrouvé grâce à des patriotes. Des renegats comme certains n’allaient jamais posé cet acte salvateur.
    Les renegats sont maudits ici bas et dans l’au-delà.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 13:56, par Manuel En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Bonjour
    L’internaute Hamma détient tous ces détails de qui ? Je suis triste pour mon pays car beaucoup de Burkinabè n’ont plus rien dans la tête. Dès que quelqu’un publie une information,il n’y a aucune retenue pour savoir si cela est vrai ou faux on se met à piaffer comme des poules de Noël.
    Entendons nous : je n’ai pas dit que le récit est faux mais pour un homme normal, le minimum est de chercher une autre version afin de se mettre à injurier les FDS.
    En fait j’oublie que certains souhaitent le chaos pour mon pays en espérant le retour de l’autre pour qu’ils continuent à violer, piller et assassiner des journalistes. Dommage pour eux que nous sommes toujours là pour les affronter.
    Courage aux FDS, s’il y’a manquement aux règles, que les auteurs soient sanctionnés

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 14:05, par caca En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Ce que l’internaute Hamma dit ma laissé dans le floue. Si c’est avéré, le PF devait revoir le commandement et l’éthique de la responsabilité de la sécurité. Avec tous ces cafouillages c’est peut être une raison qui expliquait l’omnipotence du RSP. Comment comprendre que des gendarmes responsables puissent laisser un brigand de cet calibre pour aller dormir parce qu’il pleut ? Si on dit un mot la loi Chériff risque de te frapper pour dénonciation calamiteuse. Néanmoins Hamma devait être informer pour avancer ces propos.
    Quand à internaute Yako, je ne comprends rien de votre réaction contre l’internaute Sanou Paul. Personne dans ce pays ne veut peuhliser la communauté peuhl, puisque jusqu’à présent le concept de peuhlisme n’existe pas. Pourquoi quand ce sont les mossis ou leur kolgweogo vous êtes les premiers à réagir négativement, mais quand un peuhl déshonore le pays en devenant terroriste vous utilisez des termes incompréhensible comme stigmatiser le peuhl. Il faut appeler un chat un chat. C’est pourquoi l’enquête contre les kolgweogo sur les incidents de Yirgou ne devait pas aboutir à des arrestations arbitraires. Le sujet est très complexe et demande la modération. Car beaucoup de peuhls sont réellement impliqués dans ce réseau de djihadisme. La question qu’on peut se poser est la suivante : est-ce que le fait de dire qu’il y a des peuhls terroristes veut dire stigmatisation des peuhls ? Je vois au Burkina il y a certains qui veulent se faire donneurs de leçon et de morale dans leur liberté d’expression.Internaute Yako, je vous invite à revoir le jugement de votre surmoi.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 15:02, par viconte de Drolignac En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Si les propos ici présentés sont avérés, il faut que les responsabilités soient situées et les contrevenants ou responsables, punis pour leur manquement. C’est une faute professionnelle à mon avis

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 19:28, par jeunedame seret En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Bravo à ce metteur en scène ! Tout est bien réussi dans le décor et les jeux de rôle. C’est un Burkina Façon qui inquiète en permanence dans sa politique d’experts scénaristes, son administration théâtrale.et sa défense conspiratrice et spectatrice. Sauf que l’objectif de la présentation risque d’être non-atteignable. En témoignent ces bruits précoces de rue.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 23:38, par Bebeto En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Mr. Hamma vous êtes un expert dans la manipulation digne des pratiques de la Guestapo Hitlérienne, de la CIA ou du FSB (ex KGB).
    Rassurez-vous Mr. Hamma que je suis très lucide et très serein pour me lancer embarquer dans l’imaginaire d’une personne.
    Si le BF allait si mal comme vous le dites, je ne pense pas que vous alliez avoir cette liberté d’écrire de telles mensonges pour dénigrer un corps d’élite qu’est La Gendarmerie.
    Quand la Gendarmerie mettra la main sur vous, je pense que vous allez pouvoir vous en sortir devant le Procureur du Faso.
    Au BF, tout le monde est devenu spécialiste et expert dans tous les domaines. Cas de Mr. Hamma qui n’est pas gendarme, mais qui connait mieux le métier de gendarme que les gendarmes. C’est fort ça !!!
    Tous les jours c’est pour le manipulateur, mais une seule journée suffit pour le démasquer pour qu’il s’explique.
    Pour le cas des 11 décès à la Brigade anti drogue que vous brandissez comme argument, qui vous a dit de quoi ils sont morts ? Sans attendre les conclusions de l’enquête judiciaire qui est en cours, vous indexée déjà des responsables ? Drôle de raisonnement. Dans ce cas alors, pourquoi mener une enquête judiciaire ? Pourquoi alors ne pas supprimer le métier de magistrat, puisque vous Mr. Hamma vous pouvez les remplacer, gendarme que vous êtes déjà. Vous voyez Mr. Hamma, a vous seul, vous cumulez déjà deux métiers, c’est à dire deux spécialités.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 10:03, par sidbala En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Messieurs des droits de l’homme, je suis convaincu que cet énergumène n’a dit à ses parents qu’il est un terroriste impitoyable.
    Pour confirmer mes propos, allez demander à ses parents, ils vous diront que ce garçon sans pied n’a rien à voir avec ces gens alors qu’il est un bras armé

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 16:30, par Bigbalè En réponse à : Avis de recherche : Fin de l’alerte

    Mr Hamma, prenez les Burkinabè au sérieux ! Vous étiez où pour pouvoir décrire une telle scène d’évasion avec autant de précisions. Et dire qu’il y a des Burkianbè aussi naïfs que vous qui croient à cette fable de la Fontaine !! Si on doit vous prendre au sérieux c’est que , vous Mr Hamma, vous êtes un potentiel complice de cette race de vermine et vous devez être démasqué par les soins de Lefaso.net et entendu par la Gendarmerie. Vous qui êtes spécialiste de la surveillance des prisons et des prisonniers, capable de décrire des scènes par temps de pluie et dans la nuit noire, voulez-vous maintenant nous décrire comment votre illustre prisonnier a été repéré, a été attrapé, par qui, dans quelle rue, dans quelle maison et à quelle heure ? Si vous répondez avec autant de précisions à ces différentes questions, alors tous mes respects Mr Hamma ! Dans le cas contraire, je vous conseille de respecter désormais l’intelligence du Burkinabè !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés