Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 11 juillet 2019 à 23h10min
Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

Le site français opex306.com a relayé un entretien accordé par le chef d’Etat- major des armées françaises.

S’exprimant sur la chaine CNEWS, le général François Lecointre a affirmé : « Si on n’est pas là, si on part demain et si avec les Européens qui nous accompagnent dans la gestion de cette crise très grave nous n’agissons pas, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes, le terrorisme s’y développera de façon incontrôlée, pourra éventuellement gagner et s’exprimer ensuite en France et en Europe et par ailleurs on connaîtra des phénomènes de migration absolument phénoménaux ».

Il a aussi expliqué les difficultés de la force Barkhane à éradiquer le terrorisme : « La France ne peut pas en quelques mois, ni même quelques années régler un problème réparti sur un territoire très vaste, avec des gens qui sont au milieu des populations, qui les terrorisent ».

Pour lui, la lutte contre pauvreté doit être également au cœur de la lutte contre les bandes armées : « Le problème est par ailleurs bien plus large qu’un simple problème militaire. C’est un problème systémique, qui comporte des sujets de développement, de gouvernance, qui est aggravé par les tensions interethniques, par la sécheresse qui sévit au Sahel ».

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 juillet à 18:11, par YAWOTO En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Si vous ne vendez pas des armes et des munitions à ces terroristes, ils ne pourront pas prospérer ( occidentaux et pays producteurs et vendeurs d’armes). Si vous n’exploitiez pas l’uranium eu Niger et le pétrole au Gabon et au Nigéria, le CACAO en Côte d’Ivoire etc plus les autres ressources minières vous seriez déjà partis.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 18:28, par Yacson En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Sans votre aide hypocrite aux terroristes, eux aussi ils s’effondreront si vous partez. Avec un terrorisme entretenu par votre ambiguïté dans le but de mieux exploiter les ressources tant convoitées de l’Afrique, vous ferez tout dans la sournoiserie pour essayer de convaincre les africains de votre présence indispensable à leur côté. Hypocrisie, quand tu nous tient.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 19:10, par sm En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    C’est vrai ce que vous dites. Puisque des textes ont été taillés au niveau international pour empêcher certains pays de se doter des armes nécessaires à leur protection ! Au même moment, d’autres pays se jouent les gendarmes du monde. Je pense que cette sortie médiatique, est une occasion pour relancer le débat sur la possibilité de chaque pays de la planète à pouvoir se doter des armes , y compris des armes nucléaires pour se défendre !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 19:11, par Toto-Est-Fâchée En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    - Eh bennn,... quelqu’un de très important qui dit la vérité comme Feu Thomas Sankara, au Faso, vient de recevoir sa réponse.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 19:15, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Voilà qui vient confirmer l’idée que ces gens se font de nous et qui confirme de tradition d’hypocrite. Les pompiers pyromanes . Qui a largué les armes aux rebelles libyens qui ont été récupérer par les terroristes ? Quand vous êtes intervenus et stopper la progression des terroristes sur Bamako, c’est bien vous qui avez aussi refusé l’ordre de détruire les colonnes de terroristes avec leurs chefs en déroute non. Regardez ce qui vous avez faits au Ruanda et qui a été confirmé par vos propres enquêtes parlementaires et par des révélations de certains de vos officiers honnêtes. Vous ne vivez que de ça. Que les honnêtes citoyens français ou en général européens sachent que nos diatribes ne s’adresse pas à eux car, comme le disait le Président Sankara"Les masses populaires en Afrique ne sont pas opposées aux masses populaires en Europe, car ceux qui exploite l’Afrique ce sont les mêmes qui exploitent l’Europe"
    Gloire éternel aux peuples en lutte ! La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 19:19, par caca En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Bien exprimer mon général. Que répondez vous de ces africains qui vous accuse d’être derrière les terroristes. Si j’étais à votre place je respecterais la décision souveraine de ces pays en se retirant de leur territoire. Chaque gouvernement devait prendre en charge la sécurité de ses propres citoyens comme le fait le gouvernement français.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 19:22, par RV En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Lecture simple et véridique. Oui si vous partez nos pays vont s’effondrer car les États sont faibles. La vérité est que nous sommes vos enclaves depuis des siècles. Alors comment serions-nous forts ?! Mais du pire les hommes ont toujours tiré le meilleur. Donc ça ne sera pas la fin du monde mais le début d’un nouveau monde pour nous si vous partez. Si on s’effondre le séisme va vous ravager et vous n’êtes pas prêts. Alors tenez bien la perfusion pour que le Malade ne meurt pas. C’est là votre corvée !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 19:35, par citoyen LAMBDA En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Ce qui est sûr, si Georges BUSH n’avait pas envahi l’IRAK ,si SARKOZY par pur narcissisme stupide et orgueil imbécile pour détruire les traces du financement de sa campagne par KADAFI ,n’avait pas envahi et détruit la LYBIE en 2008 ,jamais le terrorisme n’aurait prospéré et se propager dans nos pays à un tel point . Et sous le prétexte d’imposer la démocratie occidentale aux pays arabes qui n’en avaient pas besoin ou de chasser des dictateurs ,les présidents BUSH et SARKOSY ont entrainé le monde entier dans le gouffre . Il n’ y a même plus un coin du monde qui soit sûr à 100% en termes de sécurité . Général ,un général muni d’autant d’étoiles est un homme d’honneur qui doit dire la vérité . Reconnaissez au moins d’abord, que la France est parfaitement à l’origine du développement et de l’extension du terrorisme dans les pays du Sahel aujourd’hui. Et comme vous le dites si bien à travers vos propos sans vous en rendre compte ,le terrorisme ,c’est comme un crachat . Si tu te couches pour balancer un crachat en l’air ,il retombera sur ta poitrine .
    Quand j’ai vu l’article sur cette visite de SARKOZY en GUINEE ,j’ai failli m’étrangler de colère . Comment le même ALPHA KONDE dans ses envolées lyriques peut crier sous tous les toits, que c’est l’envahissement de la LYBIE par la France qui est à l’origine du terrorisme dans nos pays ,et que ce même ALPHA puisse ignorer la lourde responsabilité de SARKOZY dans ce drame, jusqu’à lui dérouler le tapis rouge à CONAKRY ? Avec ça, l’Afrique ne sera jamais respecté par les occidentaux .
    Hélas ,il va falloir avaler notre orgueil car la France est capable de mettre le feu à nos pays pour revenir en sapeur pompier sauveur . D’ailleurs ne sommes -nous pas déjà dans ce scénario ? Pauvres de nous .

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 19:41, par Fasolibre En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Sans ces pays et leurs frères africains entre autre, la France se serait effondrée il y a 80 ans et serait actuellement un département allemand ; ce général parlerait allemand et serait peut être même pas colonel.

    Quand est-ce que les valets locaux de ces colons vont-ils avoir le courage de s’affranchir ?

    « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère . »
    Thomas SANKARA

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 20:37, par Dedegueba SANON En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Toujours le même discours hautain et condescendant lorsqu’ il s’agit de parler de pays africains, et que l’émetteur est un officiel français. Hier c’était Sarkozy à Dakar, aujourd’hui c’est autour de ce Général français. Et j’en oublie le show de l’actuel locataire de l’Élysée à Ouagadougou.
    Tout ça est la faute de nos dirigeants qui ne savent pas se faire respecter.J’ai lu récemment que le président Rwandais avait volé dans les plumes d’un officiel européen. Mais tout le monde n’est pas Paul Kagame ou Alpha Condé.
    Bref, si tu n’as pas une estime de toi-même,il ne faut pas demander à ton prochain de t’accorder la moindre valeur.
    Chaque peuple a les dirigeants qu’il mérite, disait feu Norbert Zongo. Et on va nous humilier toujours tant que nos dirigeants se comporteront toujours comme ces rois nègres qui vendaient leurs peuples pour de l’alcool ou des miroirs.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 20:49, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Mon Général, nous conviendrons avec vous que sans vous (votre pays) et vos compères de l’Europe les choses seraient pire que celles aujourd’hui vécues par nos pays, tant le phénomène se développe très dangereusement pour nos populations, et plus grave, s’étendra sur votre Continent, et surtout votre pays la France. Nous conviendrons également avec vous qu’au vu de la situation du moment, il vous sera bien difficile en quelques jours, quelques mois ou encore quelques années, de réussir et enrayer le phénomène. Enfin, nous vous suivrons dans votre explication que le problème est plus de gouvernance politique, de développement et, de tensions ethniques entre les habitants de la zone querellée.
    Mais ce que vous oubliez de dire, c’est l’entière responsabilité de votre pays dans ce que nos populations ont vécu et vivent des faits de ce terrorisme.

    En effet,

    PRIMO : C’est la France à travers sa mauvaise gestion coloniale et égoïste de la zone qu’elle a depuis considéré comme sa colonie que cette situation latente est intervenue. A ce titre, voulant conserver cette zone, riche en minerais et autre produits de son sous-sol que la France pour ne pas attirer des convoitises a tout fait pour amener les Gouvernements fantoches du Mali et du Niger à négliger cette zone et sa population dans une totale pauvreté.

    SECUNDO : C’est aussi la France, à travers votre idiot de Président que fut Sarkozy, a brisé cette chaîne de protection en éliminant physiquement sur instrumentalisations des Etats-Unis, Mohammar Kadhafi pour de simples raisons d’égoïsme, celui-ci ayant opté de libérer autant que possible les peuples africains du joug français pour leur assurer un vrai développement.

    TERTIO : C’est encore la France qui au moment où nos Armées (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad) voulaient et étaient en passe d’anéantir ces attaques islamistes, les en a empêché simplement pour continuer de maintenir vos emprises sur nos pays en tenant nos Présidents par les couilles.

    En terme plus clairs, c’est la France qui est auteur et à la base du Djhiadisme en Afrique. Que le phénomène vous échappe actuelle n’est pas une nouveauté pour les africains qui ont fini par comprendre.
    Ne pensez-vous pas que c’est vous Europe avec à sa tête la France qui a provoqué cette immigration incontrôlée et incontrôlable simplement par votre maintient coûte que coûte de la « Pauvreté » en Afrique ? Rappelez-vous mon Général, des actions de votre pays en Algérie à l’orée des années 50 au sortir de la 2ème Guerre mondiale dans laquelle vous y aurez laissé vos plûmes si les USA et la Russie n’y avaient pas apporté leur soutien. Le FLN vous a donné une belle leçon en vous boutant hors de leur pays.

    Voyez-vous mon Général, la France a la mémoire courte et bien courte. La France vit encore et toujours dans ses souvenirs passés, incapable de résilience éventuelle. Pour la France, il faut tuer, toujours tuer pour vivre et avancer. Mais la vie a une autre vision de l’avenir, ne vous en déplaise.

    L’histoire vous demandera des comptes tôt ou tard.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 16:38, par Hussein En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

      Je suis tout de votre avis sauf au tertio "C’est encore la France qui au moment où nos Armées (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad) voulaient et étaient en passe d’anéantir ces attaques islamistes, les en a empêché simplement pour continuer de maintenir vos emprises sur nos pays en tenant nos Présidents par les couilles." Pour moi nos Présidents ont tout sauf des couilles : des mouillards qui tremblent devant tout petit francais pour sauvegarder leurs fauteuils de gens indispensables. Je dirais que le petit francais, comme ce général de canapé, a son petit doigt dans l’anus de chacun de nos Présidents aux derrières gras. Autrement, je ne comprends pas, pourquoi signer les accords sur l’éventuelle création de la monnaie unique de la CEDEAO sans d’abord prendre tous les soins de réduire en cendre le Franc CFA pour permettre enfin la souveraineté macroéconomique. Non, ils signent tout bêtement et nous abandonnent encore au débat anglophones contre francophones. On doit avoir honte pour toutes ces gens !

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 20:49, par La vérité En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Dans le si nous ne sommes pas là ces pays s’effronderaient, je dirai que si certains occidentaux ne vendent pas des armes aux terroristes ces terroristes ne pourront pas prospérer. Si les occidentaux n’avaient pas créé le désordre en Libye et en Syrie on en serait pas là.
    Vous pouvez peut être être honnêtes dans votre approche mais sachez qu’il y a certains de vos compatriotes qui vendent les armes aux fils du diable que sontles terroristes. C’est ça qu’ il faut arrêter pour que le terrorisme prenne fin. Si les occidentaux n’avaient pas tué Kadhafi, il y aurait moins de migrants vers l’Europe. Quel libyen enviait la France au temps de Kadhafi. Même si Kadhafi était un dictateur la situation de la région était meilleure qu’actuellement sur tous les plans. Il faut que les occidentaux changent de politique envers l’Afrique pour avoir la quiétude. Si vous créez la pagaille dans nos pays par la force , vous recolterez un mouvement massif de migrants vers l’Europe. C’est la loi de la semence et récolte. Tu récoltés ce que tu as semé. Je dirai que vu que c’est les occidentaux qui ont créé la pagaille en Libye et en Syrie, vous avez l’obligation morale d’aider l’Afrique à résoudre le problème de terrorisme. Sinon les terroristes seront à vos portes. Bon courage à nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 21:04, par SAWADOGO En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    La france qui n’a pas d’amis mais n’a que des interets et qui veut aider un pays pauvre comme le Burkina Faso ? Non ! Cher francais votre plan, on le connait par coeur : vous financez les terroristes pour qu’ils chassent les populations pour venir par la suite exploiter nos ressources !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 21:06, par Alexandre Roben Oché Nélec En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    « Le terrorisme s’y développera de façon incontrôlée »
    Doit-je ajouter quelques choses sur ces propos du général chère frère.
    Ils se sont vendus eux mêmes vu ces dires nous avons le coeur net de la provenance du terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 21:18, par Nabiiga En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Du véritable n’importe quoi. Si, la mission Niang n’avait pas réussi et l’Afrique francophone n’avait pas intervenu dans 2 guerres, c’est plutôt la France d’aujourd’hui qui se serait fondu sur elle même avant la merde des pays que la France nous a foutu, des pays qui nous ont divisé mille fois. Foutez-nous la paix oui. La France se faisait battre par tous le monde. Du véritable n’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 22:18, par Jean Clotiard En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Si vous partez, si ovus partez reellement, on sera tellement delivres. mais vous n’ osez meme pas partir. La france a quoi a part la gaullloise, la chicoree leroux et le camembert puant ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 00:59, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

      "president Omar Bongo savez vous que si la société francaise ELF s en va ce sera la catastrophe sur le plan économique ?" réponse d Omar BONGO :"hum !supposons que la societé elf s en aille !et qu un autre LARRON veuille venir !alors qu est ce que la societé Elf va répondre ?"
      le journaliste :"une autre société ; Américaine par exemple ?"
      BONGO:ooh pourquoi tout de suite Amercain amercain !il n ya pas que les Américains qui savent faire du pétrole !les russes savent faire du pétrole,les chinois savent faire du pétrole,les anglais savent faire du pétrole !alors pourquoi tout de suite amercain amercain"

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 22:33, par fitiguedevous En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    En francais facile, la france est la pour un long term. puisque le terrorisme ne peut pas etre eradique en quelques annees seulement

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 22:37, par Sacksida En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Au contraire de ce que vous dites General Francois lacointre, votre presence tient beaucoup pour des raisons economiques et d’exploitations de nos sols et sous sol pour entretenir l’economie francaise, car sans nos richesses que vous avez piller sous l’esclavage ; la colonisation et actuellement sous le neocolonialisme ; il y’a bien longtemps que votre pays serait effondre sur le plan economique. Vous etes alle meme jusqu’a provoquer des guerre en Afrique pour la cause de vos interets egoistes et strategiques : le bois, les forets, l’or, le diament, le manganese, le petrole etc..Actuellement, cela, n’est possible que parce que certains de nos dirigeants de paille en Afrique qui s’acoquinent avec les votres en Europe pour des interets qui sont tres loin de ceux des Africains. Mais, sachez que cette injustice imperialiste des occodentaux doit et va prendre fin parce que seule la lutte libere et les africains conscients et progressistes sont dans l’obligations de defendre les interets de leurs peuples.Enfin, les causes justes finissent toujours par triompher de la domination et de l’exploitation imperialiste. Aucun peuple et pays ne peut accepter des situations d’injustices de maniere eternelle. La patrie ou la mort, Nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 01:16, par Blanc- Bec Frankois En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Les fransais doivent arreter leur esprit cpolon, la. La france ne mystifie plus personne. On sait que sans l ; afrique vous ne pouvez meme pas tenir 15 mois. Vous n’avez meme pas honte ? On a tout compris. Fabriquez vos ADO, Dieu nous secrete des ADDDO oridjidji.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 01:41, par Onvoit En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    En gros le général dit ceci :
    1- La France n’est pas en Afrique pour proteger les Africains mais plutot pour s’assurer que les terroristes ne remonte et gagnent la France.
    2- La France s’installe en Afrique pour du long terme car le probleme ne peux etre reglé en quelque année d’ou la justification de la construction de nouvelles bases militaires au Burkina.

    Mais un enseignement peut etre tiré de tout cela car c’est un couteau a double tranchant :

    a- Les grandes amées conventionelles sont devenu inefficaces et peuvent etre malmenée ou vaincu par des guerre asymetriques. La preuve le gourvenement Afghan negocie avec ceux qu’ils ont combattu farouchement pendant des années vont signer avec eux un partage du pouvoir.

    b- Cette maniere de combattre les plus puissament armée pourrais donner des idée aux Africains qui ne se laiserons plus faire. Lisez les prémonitions du president Jacques Chirac a propos de l’argent qui été volé aux Africains pour eviter le pires convultion que cela pourrait comporter s’il n’etait pas remboursé.
    A ce stade, les Africains n’ont plus rien a perdre ; c’est ceux qui bouffent depuis des siecles et qui sont a l ’aise qui s’inquitent de perte leurs privileges et c’est en cours.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 06:57, par Sidabala En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Ce que les internautes nous doivent perdre de vue, c’est c’est Nicolas Sarkozy qui est le vrai président francais. Macron n’est qu’un épouvantail.

    Sarkozy est revenu pour continuer sa sale mission qu’il avait commencé en Libye c’est à dire le démentellement des pays africains, il fallait après Kadhafi, sauter le verrou de Blaise Compaoré et de tous ses réseaux, Sarkozy n’a jamais été d’accord avec le régime de Ouagadougou sous l’ère Compaoré, c’est l’arrivée au pouvoir de Hollande qui avait fait baissé la tension.

    Ce qui est sûr ce n’est pas demain la veille pour nous.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 07:02, par papa En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Moi Papa , je remercie tous ces internautes qui m´ont precedes´ d´avoir la meme vue et ont apporte´ une reponse cinglante aux delires de ce general fatigue´ et sans idees´. Entre la France et l´Afrique c´est comme une maman qui tente d´arracher le chocolat a son enfant ,les Africains se debatent pour s´affranchir de la France et celle-ci s´accroche pour ne rien perdre. Quelle est l´importance de la France sans l´Afrique ? RIEN .

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 07:43, par Guigui En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Vous vous comportez comme un féticheur qui nous vend du poison et vend l’antidote à nos adversaires qui sont les terroristes. Je pense qu’il est temps de rentrer chez vous. nous nous allons nous asseoir sur la même table avec les terroristes qui sont avant tout nos frères pour faire la paix et construire notre continent pour l’avenir de nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 08:06, par DJakasainpoue En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Je suis d’accord avec RV
    Du pire les hommes ont toujours tiré le meilleur. Donc ça ne sera pas la fin du monde mais le début d’un nouveau monde pour nous si vous partez.
    SI vous partez, nous apprendrons dans la douleur comment nous défendre mais nous serons libres aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 08:28, par sanou paul En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Honte à toute la FRANCE, la FRANCE ne peut survivre sur ces propres ressources car le sous sol français est pauvre.
    Sans l’Afrique, la france sera classé au quellième rang ???
    Sans le franc CFA la france ne pourra pas assumer toutes ses depenses, sinon pourquoi refuser que les africains aient leur monnaie ??
    Vous avez detruit la Lybie, la Cote d’ivoire.
    Vous avez declenché le Génocide Rwandais et vous avez fui.
    Vous avez declaré la guerre au Mali.
    Vous exploitez le petrole du CONGO Brazza,
    Vous aexploitez les ressources du Mali , l’or de KIDAL,
    Qui fournit les armes et les munitions aux groupes djihadistes ??? C’est bien la france.
    Vous n’avez pas honte.
    Pourquoi les Etats Unis avaient refusé de financer le G5 Sahel parce que vous ne donnez absolument rien, et vous voulez prendre le contrat d’achat et de livraision des armes ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 08:30, par Dos En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Le ministre Burkinabè de la défense avait raison. Sankara avait raison.
    Seul la lutte libère. La Patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 08:33, par mon pays ma fierté En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Combattez les sources d’approvisionnement (armement, munitions, logistique et finances) et on parlera plus de terrorisme. croyez moi c’est le seul moyen.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 08:56, par donc En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Est-ce une manière de nous faire comprendre que nous allons regretter notre choix pour la monnaie unique de la CEDEAO ?
    En tout cas, cette affirmation, avec insistance qu’il s’agit d’un problème de longue durée, est quand même troublante à ce moment précis.
    C’est ça l’aide, version française, qui nous empêche de nous passer de l’aide. On commence à vous comprendre. Craignez cependant l’effet boomerang.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:00, par Celka En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Tomber n’est pas un crime, s’effondrer comme un château de carte n’est pas une fatalité. L’histoire, vous nous avez appris, des civilisations se sont effacées mais au profit d’autre. Si les pays aussi moins importants tel le Burkina, le Mali ou le Niger s’effondrent, dites nous comment cela impactera votre puissante France et nous comprendrons. Vous dites : "c’est un problème systémique, qui comporte des sujets de développement, de gouvernance, qui est aggravé par les tensions interethniques, par la sécheresse qui sévit au Sahel ". Entre autre je vous informe que les africains ne connaissaient pas de problème de gouvernance jusqu’à ce que votre imposiez votre vision du monde parce que vous êtes plus forts. Mais vous savez que aussi petite qu’elle soit l’Afrique grandira un jour et vous anticipez. Donc arrêtez de nous divertir l’Afrique aura sa "remontata" et c’est elle qui écrira l’Histoire du monde.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:01, par ayo En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Moi je pense le contraire mon général. Si la France part, nos armées pourront vaincre les terroristes, car ce sont les français qui fournissent les renseignements aux terroristes qui arrivent à savoir les positions des FDS sur le terrain.
    Partez et vous verrez si on va disparaître de la planète !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:06, par La barbe En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    N’importe quoi !!! Foutez le camp. Sans les pays africains que vous pillez, vous n’êtes rien.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:08, par hampathe En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Une phrase du général français résume tout : "Si la France.......le terrorisme s’y développerait de manière INCONTRÔLÉE.
    En d’autre terme, la présence de la France permet DE CONTRÔLER le développement du terrorisme.
    Qui a la manette de CONTRÔLE ? La France.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:11, par Juste En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    La lutte contre le terrorisme est incompatible avec le business ou l’exploitation des ressources minières des zones occupées par les terroristes. Les états n’ont plus le contrôle de l’ensemble de leur territoire parce qu’il faut les en empêcher en les infestant de terroristes pour mieux piller. C’est pas plus compliquer ; que les terroristes soient partis de la Libye avec des armes n’étonne pas mais qu’ils continuent d’avoir des provisions de consommables (munitions, pièces de rechange...) est assez surprenant. Quelque part, quelqu’un ne joue pas franc jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:24, par Dcoul En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    C’EST VRAIS CE QU’IL DIT MAIS LE MIEUX POUR NOUS ?C’EST DE S’EFFONDRER SUR NOUS QU’A LA FRANCE DE S’EFFONDRER SUR NOUS .QU’IL NOUS DISE DE FAÇON FRANCHE SUR LA TÈTE SES ANCÊTRES GAULOIS QUEL INTÉRÊT ILS ONT A PROTÉGER DES PAYS SOUVERAINS QUI NE VEULENT PAS D’EUX ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:35, par Burkinabe tout court En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Notre SALUT comme Burkinabe ou Africains ne viendra que par un PATRIOTISME en ACTION comme ce qu’a fait le Balais Citoyen et les patriotes Burkinabe.

    Au cas contraire, ce plan de recolonisation du Sahel, ouvertement annoncé par l’armée française réussira.

    Leur arme la plus efficace a toujours porté sur la manipulation des consciences populaires en Europe et en Afrique et des leaders Africains. La méthode consiste d’abord à faire accepter la population que la France est notre ’sauveur’ et ensuite créer les circonstances pour le
    prouver, ou vice versa. Ainsi ce fût d’abord l’esclavage pour ’rendre les Africains forts’ d’ après Christine Angot en 2019. Deuxièmement ’la Mission Civilisatrice’ qui a permis la colonisation, maintenant c’est la menace du ’ terrorisme et massacres intercommunautaires’ qu’on utilise pour nous effrayer. Tout cela a été possible avec la complicité de nos leaders et nous même.

    Proposition : que chacun de nous conscientise son environnement où il/elle vit avec le but de faire comprendre cela ; ensuite faire comprendre que nous devons nous battre sans compter seulement sur le gouvernement.

    On ne peut plus compter seulement sur nos leaders car nous ne savons pas leur position ni leur pensée.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 10:07, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    - Félicitation à vous mon Général LECOINTRE pour cette vérité cinglante que les sahéliens pauvres, affamés et faméliques refusent d’entendre du haut de leur piédestral d’orgueil. Ils auraient dû vous écouter, réfléchir et se remettre en cause pour trouver les bonnes solutions ! Au lieu de cela, ils insultent, font de l’hypocrisie, font des accusations sans donner la moindre preuve.

    La France vend des armes aux terroristes ? Chers accusateurs, donnez un seul semblant de preuve irréfutable et celui qui va m’en donner, moi Kôrô Yamyélé je le récompense avec 5 sacs de 100 Kg chacun de maïs, soit 500 Kg (C’est ce que j’ai). Si dans le temps le Pr Dioncounda TRAORÉ du Mali n’avait pas appelé la France au secours, aujourd’hui un djihadiste serait au pouvoir au Mali et non IBK ! Et probablement aussi au Burkina, au Niger et autres pendant que nos pays voisins observaient et s’en délectaient même certainement. Les djihadistes seraient donc entrain de chicoter publiquement et sur la place publique tous ces injurieux qui s’en prennent à la France et à l’Europe ici !! Charia oblige, on serait tous en grands boubous arborant des barbichettes rougies au henné, têtes surchargées de gros turbans, et toujours à queue leu-leu pour rentrer dans les mosquées avec de longs chapelets pendants aux cous

    Conclusion : Foutez la paix à la France et à l’Europe et réglez vos problèmes de mauvaise gouvernance, de détournements massifs de deniers publiques, de lutte contre la misère, car l’état de pauvreté est une richesse pour nous les squelettiques sahéliens aujourd’hui qui sommes maintenant dans la misère noire. Comment comprendre qu’au Burkina seul il y a 12 mines d’or en exploitation et on ne voit rien et rien ne change dans le quotidien des burkinabè et on s’en prend aux autres qui nous aident en plus. Soyons honnêtes et ne mordons pas la main qui nous donne la bouffe !

    NB : Insultez-moi encore si vous voulez, moi Kôrô Yamyélé je n’ai fait que dire la vérité que vous refusez de voir. Oui, racontez encore que j’ai bu trop de dolo ce matin ou que j’ai la maladie d’Alzheimer, ou encore que je suis sénile !! Oui, dites que j’ai oublié de prendre ma dose de fumigène ou de comprimés Tramazol.

    - Webmaster, met ma réaction car les gens qui insultent chaque fois les pays qui nous aident ne veulent pas voir en face la vérité. La France et les autres pays européens nous aident pour se protéger eux-mêmes, mais pour comprendre cela il faut être un peu intelligent. Sinon le Général LECOINTRE a été clair là-dessus en disant : ‘’...……ces pays s’effondreront sur eux-mêmes, le terrorisme s’y développera de façon incontrôlée, pourra éventuellement gagner et s’exprimer ensuite en France et en Europe et par ailleurs on connaîtra des phénomènes de migration absolument phénoménaux’’. Merci Webmaster pour ta compréhension.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 15:00, par Donno En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

      Je ne suis pas certain que c’est Kôrô Yamyélé qui a écrit ce poste. Mais si c’etait lui alors je dirais une seule chose : Kôrô Yamyélé tu n’es pas si cultivé que tu veux nous faire croire. Tu viens d’étaler ton ignorance au grand jour.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 15:11, par Donno En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

      Je ne suis pas certain que c’est Kôrô Yamyélé qui a écrit ce poste. Mais si c’etait lui alors je dirais une seule chose : Kôrô Yamyélé tu n’es pas si cultivé que tu veux nous faire croire. Tu viens d’étaler ton ignorance au grand jour.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 16:36, par Béogbiiga En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

      Bien d’accord avec le KORO YAMYELE. Si le peuple ne prend pas le pouvoir en main et que désormais, on ne dit plus ....avec le Burkina Faso, mais plutôt avec le Peuple Burkinabè}

      , et que tout se fasse avec le peuple et pour le peuple, le chaos qui suivra le départ de la France et autres puissances de vampires sera sans précédent.
      Regardez un peu ce qui s’est passé après le départ de Blaise COMPAORE, le balais citoyen a fait correctement son boulot sauf qu’il avait omis de préparer un gouvernement en cas de cas. Si le Président KABORE a bonne foi, il fera ce que COMPAORE n’a pas eu le courage de faire au nom de ses ancêtres et pour la dignité de la bonne terre burkinabè qui l’a vu naître ; il s’agit tout simplement de préparer le peuple à prendre le pouvoir. Le Président qui fera cela sera le plus digne fils du Burkina et de l’Afrique toute entière parce qu’il libérera tout le continent.
      Commençons par exiger que désormais, les accords se signent entre le Peuple du Burkina Faso et non avec le Burkina Faso et qu’on nous rende compte de A à Z. sortons nombreux et revendiquons cela au lieu de réclamer des salaires que vous ne saurez où manger (Parce que bientôt, ça sera un couvre feu national et annuel pour tout le pays à l’allure où vont les choses).
      Il faut que les Majestés Mogho Naba, Bobo et Gourmantché se mettent ensemble pour gouverner le pays en cas de départ du Président en désignant une femme pour assurer la transition comme au temps des royaumes lorsque le roi venait à mourir avant de faire des élections législatives pour que l’Assemblée Nationale recrute un Président. Il faut revenir à nos traditions avec plus de vision et même réveiller nos canaris noirs si on tient à se libérer du faut plat concocté par les occidentaux pour nous empoisonné. Nos chefs traditionnels étaient plus dignes que nos présidents. La démocratie et les soit disant liberté et droit de l’homme sont juste des poisons pour nous envoyer directement en enfer, même pas dans les tombes. Démocratie et droit de l’homme ; vous ne voyez pas que c’est trop beau pour être vrai ! La seule vraie démocratie est celle qui vient du peuple.
      Si on n’arrête pas de gigoter avec ces blancs et s’organiser au sens propre du mot, c’est nous même on va les appeler au secours s’ils s’éclipsent pour nous laisser en proie avec nos présidents vampires et nos gouvernements zombis. ça sera l’horreur jamais vécu nulle part dans ce monde.
      Je suis désolée de m’aligner avec ce KORO YAMYELE ,mais l’intervention de ce général gaulois semble plutôt une façon pour lui de se divertir avec nos nerfs. Regardez le, regardez comme ce général brille chez nous, il mange chaud, boit frais ,..... et dort comme un bébé. Sa vie est gagnée woh ! Il ne voudra jamais que cette guerre finisse en Afrique. Tout son demain se construira dans cette guerre,,sinon il mangera à la soupe populaire en France chez lui.
      Donc commençons par mettre en place notre propre système de gouvernance avec nos chefs traditionnels avant qu’on ne les tue tous. Ouvrez les yeux et regardez bien ce qui se passe depuis un certain temps ; des assassinats de chefs traditionnels. Réfléchissons un peu là. Merdes à la fin
      NE M’INSULTER PAS AVANT DE LIRE ET MÉDITER SUR CE QUE J’AI DIT. TOUT BON AFRICAIN COMPRENDRA CLAIREMENT CE QUE JE DIS. SEUL UN FAUT AFRICAIN DIRA DU MAL DE CE J’AI DIT.
      LAISSER PASSER CE MESSAGE SVP

      Répondre à ce message

      • Le 16 juillet à 18:06, par ciceron IIème du nom sur cette toile En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

        Mon cher Beobiiga, j’espère fortement que tu es sincère autrement tu es passé très au large du propos de Kôrô Yambyélé. Si fait que tu dis le contraire de ce qu’il a voulu réellement partager avec les Burkinabe conscients et par delà les africains patriotes et progressistes.
        Personnellement, je partage cet avis de Kôrô Yambyélé si tant est qu’il a juste dit de franchir le pas du constat et des accusations (même si elles étaient fondées) à l’endroit de la France et tous les autres prédateurs de nos richesses, et de prendre dès à présent notre destin en main en engageant le combat qui n’est pas pour demain encore moins l’apanage d’un quelconque "Rambo" héro solitaire. Je rappelle à ce propos ce que Obama a lancé à l’Afrique entière et à sa jeunesse en particulier en à peu près ces termes : " l’occident nous vole après avoir esclavagisé...[.....]...le combat est pour aujourd’hui..." Arrêtons de pleurnicher. MERDE mille fois MERDE !
        Sans fourberie ni mollesse, ORGANISEZ-VOUS ET BATTEZ-VOUS RÉSOLUMENT pour vous affranchir. Pour ce faire, sans état d’âme chassez pour commencer cette racaille de vauriens perchés dans une large majorité par effraction à la tête de nos Etats et les remplacer par les dignes fils que nous comptons parmi nous.
        Seule la LUTTE consciente libère.
        Merci Kôrô. Mais, le petit bémol c’est que, tu sais bien que nous sommes mous, hésitants à engager le combat simplement parce que nous (petites têtes) rêvons (tous pour la plupart secrètement) de remplacer nos dirigeants fantoches (véritables valets larbins à la solde de leurs pairs occidentaux) pour accumuler les fortunes qui assureraient leur montée fulgurante dans la société matérialiste qui caractérise le monde d’aujourd’hui. mais qu’à cela ne tienne, je suis très très confiant en l’avenir rêvé pour mon pays l’Afrique.
        Pour l’épouvantail que ce gENERAL de canapé (petit G mis exprès) tente de nous brandir, qu’il retienne que le Peuple Conscient d’Afrique à entamé le combat irréversiblement de sa libération totale.
        Qui d’ailleurs lui dit que nous allons forcement nous battre militairement contre les "Terroristes" qui ne sont que nos frères avec lesquels nous avons des soucis dont eux-mêmes et nous connaissons la source ?
        Qu’ils s’en aillent ce soir même s’ils le veulent, nous avons la solution qui est la palabre. Toute simple ! Sinon nous allons les chasser comme ça l’a été au Cambodge, au Vietnam, en Algérie et que sais-je encore.
        AUCUN PEUPLE N’A JAMAIS PLIE L’ÉCHINE INDÉFINIMENT.
        Aimablement Cicéron IIème

        Répondre à ce message

        • Le 17 juillet à 15:53, par Béogbiiga En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

          Merci Cicéron IIème. Je pense que cet arbre à palabre va nous permettre de mieux raccorder nos tams- tams de guerre. Pour plus de précisions, je prie le Tout Puissant chaque seconde qu’Il me donne que cette horde de racailles venues de loin soient boutées hors de nos frontières et aillent en enfer. C’est juste que ce que dit le KORO YAMYELE est une triste réalité. Regardez vous même comment nos populations sont massacrées sans aucune protection dans le grand Nord et le grand Est, alors que les minerais sont convoyés avec le système de sécurité le plus absurde du monde. Regardez vous même et dites ce que vous pensez de ça. Les villages et hameaux de culture sont anéantis par les terroristes. Et les mines d’or, elles fonctionnent, on extrait, on convoie et on empoche et ya foye ! Waouh !
          Mais comme disait ce Grand Homme, ce fils digne d’Afrique « Malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple »
          Par la manne de nos ancêtres, la terre du Burkina Faso, terre de nos grands guerriers, terre des dignes combattants, elle sera libérée de ces vautours qui épient et pillent les richesses de ses profondeurs sans pudeur, sans foi ni loi INCH ALLAH !
          Tout comme vous et tous les intervenants de ce forum qui aspirent à un lendemain meilleur de notre chère patrie, je suis convaincu que l’Afrique toute entière finira par se lever comme un seul homme pour mettre fin à cette " honte de l’humanité " que les organisations comme "Animals Rights Watch", eh, ! pardon "Human Rights Watch"et Complices, ont décidé de ne pas voir.
          Comme j’aime dire, "si notre nombre n’est pas forcement notre force, notre force viendra probablement de notre faible nombre".
          Le peuple africain et particulièrement burkinabè est un peuple certes hésitant à riposter, mais une fois décidé, rien ne peut le retenir. La colonne Voulet et Chanoine a écrit ceci sur le burkinabè "Dans toutes les contrées des hommes noirs, il existe un peuple qu’on appelle le mossé. Ces indigènes acceptent la mort avec un héroïsme démesuré qu’il faut craindre". Ceci est à méditer.
          ALLA, le Clément et le Miséricordieux nous protège.
          "La solution ne viendra que de l’Afrique et par le peuple « africain" »
          Amicalement

          Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 10:32, par Ma Patrie En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Le général fait une lecture de ce que nous Africains leur offrons. Pourquoi la France et l’Europe se préoccupent de l’Afrique ? Sinon nous pouvons sécuriser nos frontières et travailler à sortir nos populations de leur pauvreté. Le Rwanda aujourd’hui est un modèle, les pays Africains peuvent et doivent décider pour le bien de leur population. Le jour que ça deviendra l’Afrique et l’Africain d’abord. les changeront pour toujours. Si on te dit pauvre et tu ne fait rien pour changer cela,ça devient un choix.
    Nos états peuvent protéger leurs territoires mieux qu’avec l’ai de la France et de l’Europe.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:08, par TENGA En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Partez ! est-vous qui avez fait venir au monde ? Nos âmes sont-elles entre vos mains ? foutez-nous la paix ! Hypocrite dans l’âme ! Quand vous tirez même une seule balle, vous réclamez remboursement non ?
    Pour toute opération que vous menez, vous facturez à l’obus près ; voire même si’il y a pas surfacturation ; donc vous venez faire du commerce ! Quand nous on décide d’aider en Afrique, on ne cherche pas à être payé, mais vous non ! Par ce jeu, vous entretenez les conflits parce que vous y gagnez !
    Personne n’est dupe ! laissez-nous tomber dans le trou, et disparaitre ! occupez-vous de vos oignons !
    Faux type !
    Qui a déstabilisé la Libye ? Y avait-il de terroristes en Libye ? Méchants types, dans tous les cas, on fera la guerre de libération contre vous ! Des occupants déguisés en libérateurs ? où vous vous cachez, c’est là-bas nous on dort !
    Votre fin est proche.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:12, par Hussein En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Mes propos se joignent à ceux des autres frères ci-haut. Je dis que ce sera vraiment même bien si ces états imposés aux Africains par la colonisation de l’Afrique par les francais et les anglais s’efondraient et en même temps toute leur élite africaine, leurs institutions (CAMES, BCEAO, UEMOA, BEAC, etc) et leurs systèmes (corruption, magouille, tripatouillage, terrorisme, pillage des ressources naturelles, Embargos, etc). La resurgence des bases francaises dans les pays du Sahel et l’expansion des bases americaines un peu partout sur tout le continent n’auguraient et n’augurent rien de bon pour les africains. Que la France s’en aille avant qu’il ne devienne trop tard pour elle. Elle peut prendre avec elle ses fidèles vassaux sis en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Nous reconnaissons tous que c’est Dieu qui nous a créé et qui a créé l’Afrique pour nous les Africains. La France et tous les autres impérialistes auront un jour à répondre devant une nouvelle race d’Africains bénits, combatifs, conscients qui n’aura plus rien à envier du reste du monde. A bas la France, les traîtres africains et tous les africains lâches qui refusent le combat pour la Libération inconditionnée de nos peuples. Toute présence militaire sur nos sols est contre toutes nos aspirations de vaincre la pauvreté et estcontre tout plan de développement. Au tant mourrir les armes (des armes concues de nos têtes et faites de nos propres mains) à la main que de laisser perpétuer cette vie indigne des peuples africains, dans l’asservissement total, l’assistance et l’insulte. Conscience et Gloire aux Peuples. La Patrie Ou La Mort, Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:17, par le choco En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Le plus grand ennemi de l’Afrique noir francophone c’est la France. Elle est n’a jamais quitter ses colonies depuis qu’elle y a foutu les pieds pour en faire le malheur. Même après les mascarades d’ indépendances. En Afrique francophones les économies sont restées moribondes, l’éducation des plus nulle, le système sanitaire médiocre, une corruption et une pauvreté endémiques. la faute a qui ? A nos dirigeants. De véritable nègres de maison comme Ouattara et Sall, pour perpétuer l’œuvre d’asservissement des masses entamé par des devanciers comme F H Boigny , Blaise Diagne, L Sengor autres.... aussi la peur bleu des poltrons comme IBK, RMCK, PT, FGE, MI et autre qui n’osent pas se désolidariser de la RCI et du Sénégal pour aller de façon souveraine vers l’ECO avec nos frères anglophones. Eux ; sont plus libre et plus dignes que les poules mouillés de francophones toujours a attendre un secours de notre principal oppresseur. C’est a croire que nous autres francophones sommes atteint du syndrome de Stockholm et préferont continuer a nous faire entuber par les pires fossoyeurs de nos économies depuis des siècles. Pourquoi comme l’Angleterre, l’Italie, la Belgique, le Portugal, l’Allemagne et les autres ex métropoles, la France ne fou pas la paix aux Africains pour de bon....Frères africains,. Il ya des moments comme celui la ou les Africains se doivent par des actions vigoureuses d’obliger les dirigeants aux choix les plus judicieux. il faut avoir le courage de se défaire de la tutelle monétaire Française qui nous infantilise comme jamais cela ne s’est fait nul part ailleurs. sauf chez les esclaves colonisés et poltrons de nègre Africains francophones..Et nous n’avons même pas honte de fêter nos "indépendances" de merde.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:31, par toé En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Général François lacointre, ce que vous dites est en partie vrai. Si vous partez, tout s’effondra comme vous le dites, parce que vous avez dans un système machiavélique travaillé à ce que nous soyons toujours et toujours les mains nues. En effet, la France, dans sa relation avec l’Afrique a mis en place un système afin que ses ex-colonies soient indépendantes de nom. Voyez vous-mêmes, faites la comparaison entre les ex-colonies britanniques et les ex-colonies françaises et tirez-en la conclusion. Au lieu de travailler à faire des pays africains des partenaires (ce qui dure) vous en avez toujours fait des esclaves, les pillant et les infantilisant à souhait et oubliant que tout esclavage finit un jour. Vous avez vu que le peuple juif après 430 ans d’esclavage en Egypte a fini par s’affranchir. Vos faits et gestes sur notre continent sont connus, mais nous n’avons pas toujours eu le choix, parce que vous nous avez suffisamment minés à travers des conventions fantoches et cruelles qui nous laissent peu de manœuvre. Sinon, pensez-vous que les africains soient si tarés que ça pour être incapables de fabriquer un simple rayon de vélo depuis que cette technologie existe ? Vous parlerez certes de notre responsabilité, mais parlez-nous d’abord d’un seul leader africain qui a survécu à sa prise de position claire par rapport aux intérêts de l’Afrique !?!?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:51, par Alex En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    De vraies foutaises ! Vous tuez ceux qui maîtrisaient ces terroristes et vous vendez des armes à ces derniers par la suite pour faire semblant de les combattre. Le malheur de l’Afrique est d’avoir rencontré surtout la France sur son chemin. Mais une chose est sûre, l’Afrique finira par se libérer de la France et le compte à rebours commencera pour ce pays sangsue. Tous les morts se réveilleront en France et réclameront vengeance. Alors ce sera le début de la rétribution.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 12:22, par TERMINATOR En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Il croit d’adresser à des enfants, changer de siècle mon général, ceux à qui vous vous adressez sont aussi intelligents sinon plus intelligents que vous. La France qui serait là pour nous empêcher de nous effondrez, le jardinier qui arrose la salade pour la beauté des feuilles, le paysan qui élève les poules juste pour la beauté du chant du coq, mais est-ce que vous ne pourriez pas nous foutre la paix et allez vous faire voir ailleurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:15, par Anna En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Laissez nous au moins ce droit de tomber..........

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:57, par atta En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Demandez qui à largué les armes,et minutions pendant la guerre de Libye,je vous dirai que c est l ennemi de l’Afrique,qui se comporte maintenant en pompier pyromane.Sankara l avait comprit il y a plus de 30 ans q il faut une libération mentale des Africains.Dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:57, par Dibi En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Qui est celui-là encore, après l’autre qui est parti vendre ses services en véritable mercenaire à l’armée US de Trump ? Il faut dire que l’élite civile et militaire de ce pays se noie désormais dans la turpitude et la trahison du peuple français et de sa souveraineté.
    Ces gens là ont fait de l’armée et des institutions de ce pays, des sous-organes de l’OTAN et des USA ; et c’est de telles entités que la France tient désormais son rang de nation ; et sans lesquelles, elle est devenue l’ombre d’elle-même.
    Aussi, le jour où les peuples et patriotes africains lui arracheront leur indépendance véritable, la France ne pèsera que coquille vide sur la scène internationale.
    Trahie par ses propres élites civiles et militaires, elle peut remercier les pourritures françafricaines qui continuent de la servir servilement en attendant que les peuples d’Afrique jettent cette putasserie compradore et criminelle dans les poubelles de l’histoire.
    En attendant, ce qui fait mal ici, c’est le mépris, l’arrogance, le racisme et la méconnaissance totale de l’histoire dont les élites civiles et militaires françaises sont biberonnées de nos jours. Il n’y a donc rien d’étonnant dans ces propos anhistoriques de caserne et d’extrême-droite, à l’exemple des propos tenus par Macron à Ouagadougou ou par Sarkozy à Dakar.
    Et qu’ils nous foutent donc la paix. Ils comprendront leur malheur et notre bonheur de sortir le renard du poulailler !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 14:28, par Béogbiiga En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Le terrorisme est un système comme le colonialisme, le néocolonialisme. C’est juste qu’il est pire que tous les systèmes qui ont précédé. Le terrorisme est le système de "Gouvernance par le chaos" créé et entretenu depuis de longue date. C’est une suite logique du néocolonialisme. C’est le meilleur système adoré par nos valets locaux . Regardez un peu les différents chefs d’états africains francophones et dites moi s’il y’a une petite différence entre ces derniers et les valets locaux nègres qui fouettaient et tuaient leurs frères lors des traques aux esclaves et des travaux forcés de la période coloniale. Regardez les un peu droit dans les yeux.
    La libération de l’Afrique commencera lorsque le paysan de Yirgou clamera haut et fort qu’il ne veut plus voir d’ONG et de projets dans son village. Sinon, le reste c’est du blabla. Les vrais hommes libres sont nos braves paysans et nos valeureux éleveurs. Mais,ils sont embourbés jusqu’au Q par les politichiens, pardon politichieurs. Merde alors !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 15:07, par ILBOUDO En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Maintenant que le peuple sait ce que ces français veulent ,qu’est ce que nos politiciens attendent pour se mettre derrière le peuple en :
    - Refusant de signer tout accord militaire avec la Françe.
    - Interdire BARKHANE au Burkina faso.
    - Ne plus laisser une ONG quelconque venir parler d’éducation au BF,je pense que nos grands parents n’etaient pas bètes.Je sais qu’en matière d’éducation on en vie pas aux occidentaux.
    Il faut ètre ferme comme THOMAS SANKARA,il faut couper le cordon.
    Il faudrait traiter avec d’autre pays ou c’est du gagnant-gagnant.
    Mercie.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 15:21, par Béogbiiga En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    A un certain de rage, il faut savoir raison garder même si c’est un cafard qui l’exprime. C’est tout un continent, il faut que les populations occidentales sortent de leur torpeur maintenant ou à jamais pour dénoncer et mettre fin au barbarisme de leurs dirigeants. En Afrique, blanc, c’est blanc, on ne sait pas faire la différence entre bon blanc et mauvais blanc. Vous deviendrez tous des cibles en Afrique. Attendez de voir.

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet à 22:04, par ciceron IIème du nom sur cette toile En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

      Arrête tes idioties. Nous Africains et Burkinabe intègres savons faire la différence entre un Dirigeant Blanc escroc et anti-africain d’un Blanc lambda qui est lui aussi exploité sinon même que qu’il est plus pillé et exploité par la même clique d’oligarques (pour qui les petits dans le genre des Macron et autres Hollande ne sont que des obligés) qui nous imposent de supporter notre misère commune sans broncher..
      Moralité : ne nous trompons pas ni de combat ni d’arme, encore moins d’adversaire !
      Aimablement cicéron IIème.

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 15:43, par Beou En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Et pourtant, le général lecointre dit une part de vérité.....ce que koro yamyele reprend en ses mots.
    quand on s entouré de copains pour gouverner on ne peut qu échouer.pourquoi ? Les experts sont muselés, les catins parfumées vous chantent des éloges.
    en février 2019, a berlin, on accuse encore et toujours Blaise Compaoré d être le commanditaire du terrorisme au Burkina.l est il pour le Niger aussi ?
    a supposé que c est vrai, Blaise Compaoré a tendu la main à rmck par lettre, que lui avez vous répondu ?
    meprise et méprise,
    Si vous respecter le peuple burkinabé qui vous a élu, et pour lequel vous avez prêté serment, vous aurez trouver avec les experts des solutions au problème.
    koro yamyele, c vrai, dioncouda a plaidé une intervention auprès de ado, président CEDEAO a l époque ....rien, et rien , on crie à tu tête la crise au Mali comme si y’a un mur qui protège le Burkina.voila ou on est,
    mali,Burkina,Niger on a le même problème, mais on ne peut rien faire ensemble, sa commence depuis 1963 pour créer OUA. Les traîtres Senghor,houphouet ont gagné contre les vrais panafricanistes Kwame Nkrumah.
    et sa continue aujourd’hui avec eco ou cfa.

    Kruma.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 15:56, par Mkouka En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Trop de passion et de rancoeur dans ce debat ou la majorite fustigie la France (avec juste raison) au point d’oublier de s’adresser a la realite actuelle. Le rappel de la politique francaise en Lybie, Irak et autres quelque soit leur verites ne vont pas nous sortir de la situation que nous vivons en ce moment. Plutot se pencher sur le comment combattre ces terroristes ou simples criminels, avec quels moyens, strategies et avec quel soutien. L’intervention de Koro Y. merite bien meditation.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet à 17:40, par lesage En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

      comment peut-on héberger un sorcier dans sa cour et se plaindre que ses enfants meurent. tant que la frence ne sera pas chassée de l’Afrique, nous n’aurons d’yeux que pour pleurer. La France doit vivre, il n’y a pas de sentimants. elle le fera meme si tout l’Afrique subharienne devait disparaître.mais au fait, que veut-elle ? la mise à genou de son pré carré pour ensuite venir en mission de bienfaisance, par exemple, la France travaille à ce que roch la supplie de venir au burkina et paf, tout le sahel est occupé et exploité pour sauver la France de sa décadence financière.la France se meurt économiquement, culturellement et au pris du fer et du feu, la France esploitera l’Afrique ; a bon entendeur , salut

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet à 08:09, par Burkinabe tout court En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

      Bien dit Mkouka, la question est : Comment combattre l’ennemi ? Réponse : réfléchir à des solutions pratiques individuelles et collectives au lieu de répéter les sources de nos problèmes que nous connaissons tous.

      PROPOSITION : UN BALAI CITOYEN NATIONAL
      Mais avant cela, chacun doit commencer à balayer dans sa maison, quartier, village et ville

      ACTION CONCRETES ACTION CONCRETES ACTIONS CONCRETES

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 16:18, par saam En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Ok mais maintenant, comment, nous la masse populaire là, pouvons éveiller les consciences de nos frères idiots qui appuient sur la gâchette sans mêler les valets locaux de gouvernants qui vont tout faire pour nous mettre des bâtons dans roues ? Comment leur faire comprendre que nous ne sommes pas leurs ennemis et qu’ils sont en train de scier la branche qui les empêche de tomber ? Comment ensemble faire foirer le plan machiavélique de ces colonisateurs ? Ne restons pas là à attendre que l’état fasse le boulot. Nous, la population, à travers les OSC, les vrais, les religieux, les associations, la jeunesse, hommes, femmes, enfants devront ns mettre ensemble et communiquer avec ces terroristes de frères qui ont seulement besoin d’être éveillés.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 18:23, par jeunedame seret En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    « Si tu veux nourrir un homme une fois, donne lui un bol de riz, si tu veux le nourrir toute sa vie alors apprend lui à le cultiver » proverbe chinois. Alors messieurs les européens abris ou les hôtes circonstanciels, laissez les Africains tomber maintenant. Ils se relèveront d’eux-mêmes épanouis.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 21:04, par Ka En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Oui mon général, vous aviez complètement raison : Avec nos dirigeants de pacotille, suivi d’un bilan que nous constatons depuis plus de cinquante ans d’indépendance, la moindre des choses est de prendre acte de ce constat d’incompétence que vous voulez nous dire, et d’en tirer les conclusions immédiates.

    Depuis la publication de ce que ce général avance avec fierté, je lis beaucoup de commentaires qui m’amusent pour certains et m’étonnent pour d’autres. Je n’avais pas voulu réagir, étant donné que je suis un adepte de la stratégie de connaître ce que j’avance avant d’écrire ce que pense : Face aux accusations de certains internautes contre ce général qui sans masque dévoile la réalité des faits, je vais néanmoins faire deux ou trois précisions, pour lever les équivoques, afin que ceux qui veulent comprendre, comprennent et que ceux qui veulent se réfugier dans la mauvaise foi et le dénigrement continuent s’ils le désirent.

    Comme j’ai souvent l’habitude de le dire, ‘’la vérité rougit les yeux mais ne les casse pas.’’ Comment ne pas appeler un continent de merde qui est l’Afrique, lorsque des Présidents anciens opposants avec des objectifs de changement et des expériences internationales à faire pâlir les présidents occidentaux, soutiennent des coups d’Etat et autres rébellion pour parvenir au pouvoir, en imposant les médiocres de tout acabit aux postes de commandement les plus prestigieux du pays ! Les dirigeants de ces pays sont donc les premiers à être la merde dans leur pays comme en Guinée, puisque certains refusent même d’organiser les élections pour ne pas quitter le pouvoir.

    Oui mon général, sans vous, un continent profondément corrompu depuis plus de 60 ans, n’est pas transformable en un continent qui peut se permettre de combattre un terrorisme déguisé qui frappe là on ne l’attend pas.

    Pour les internautes et même nos décideurs qui en veulent a ce général qui dit les choses plus haut, et que d’autres pensent plus bas, je vous livre quelques réflexions que m’a inspiré des critiques non fondées : ’’Vous traînez et cultivez dans vos cerveaux le fantôme de l’homme Blanc - la puissance redoutable contre laquelle vous vous pensez impuissants. Et C’est là que réside la plus grande menace qui pèse sur ce continent : la ‘’PEUR’’ que vous entreteniez dans vos cerveaux, la Culture nocive de l’éternelle et inévitable défaite qui permettent à notre ancienne colonisatrice de prendre le dessus.’’ Et quand l’incapacité frappe à la porte de ceux qui se disent grand, il jette l’anathème sur la colonisatrice.

    Chers internautes, arrêtez de répandre cette culture de l’impuissance des Africains face aux Blancs, et ce mythe de l’invincibilité du Blanc. Citez-moi le nom d’un seul président africain qui, pour avoir refusé que l’occident pille son pays, a été tué, et dont la famille a été exterminée. Dites-moi avec des preuves. Je proclame que si nous voulons vraiment résister, nous y arriverons. Et même si l’un d’entre nous venait à tomber au cours du combat contre le terrorisme déguisé, d’autres poursuivrons la lutte. Rien ne s’acquière sans sacrifices. Le petit peuple du Vietnam est venu à bout de la grande Amérique. Arrêtez d’inoculer vos peurs dans l’imaginaire de notre peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 13:26, par Patarbtallé En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Si vous partez, vous périrez, puisque vous dépendez absolument de nos ressources naturelles, minières minéralières. On vous connait assez. Sachez que la jeunesse africaine est très bien instruite de ce que vous faites. Mais, le vrai problème c’est vous, le problème de l’Afrique c’est bien vous, surtout c’est un des pays de l’Occident que tout le monde connait : Qui a provoqué le chaos en Libye qui a dégénéré la situation actuelle dont nous vivons ? Pas nous Africains en tout cas, mon Général.

    Qui fabrique les armes et les minutions et autres arsenal et les rendent disponibles aux terroristes ? Pas nous encore Africains, mon cher Général.

    Qui est le vrai terroriste ? A moins que les terroristes soient en Occident ; je ne peux comprendre. La moindre des choses que l’on puisse dire est que l’Occident avec ces bandes de dirigeants passés et actuels doivent s’interroger sur ce qu’ils ont fait à l’Afrique. Le mal que l’on crée se retournera contre soi un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 13:35, par Patarbtallé En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Qui est le supposé Koro Yamyélé qui a écrit tant d’ineptie. Je crois pas que ce soit lui. Et si c’est bien lui, ce pas de sa faute, il fonde son analyse sur sa vision enfermée lié à son petit monde qu’il cultive. Pardonnez-le. Il comprend rien et il comprendra rien. A peine des délires : Ohhh la grande seignora, viens nous sauver. Toi qui nous a toujours sauvé, toi qui nous as rendu esclaves à moment de notre histoire, toi qui nous a toujours pillé, toi qui ne peut plus se passer de l’esclave.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 23:02, par sidnooma En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    J’avoue que je ne comprends plus rien

    D’un coté notre ministre de la défense dit que la france ne nous aide pas à combattre les terroristes( il exprime ainsi le souhait de voir la france s’engager plus fortement)
    De l’autre coté des internautes qui insultent la France et lui demandent de dégager

    No comprendrer

    Répondre à ce message

  • Le 22 juillet à 18:22, par Tienoufou En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Internaute Sidnooma, il faut comprendre la pensée du Ministre SY, la France fait semblant de nous aider et en même temps arme les terroristes.
    Vois un peu la position de la France dans la guerre en Libye : elle reçoit le premier ministre Faraj du GNA et arme le maréchal avec des missiles Javin.
    Le double jeu de la France n’est plus à démontrer dans les conflits.
    40 % des armes utilisées par la secte Boko Haram sont de fabrication française.
    Elle fait la même chose en armant une communauté bien précise (jadis Pacifique) contre les autres communautés. Et comme nous sommes bêtes nous nous entretuons.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet à 09:56, par Vamos En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    C’est la France qui est responsable de toute cette situation en Afrique de l’Ouest, car après avoir assassiné le Guide libyen, beaucoup d’armes sont sorties de la Libye et se sont propagées dans toute l’Afrique de l’Ouest.
    En terme maritime, ne dit-on pas :« pollueur payeur » ; la France doit payer pour tout ça ; elle doit s"investir pour régler cette situation et KADDHAFI avait prévenu les Occidentaux pour les graves conséquences qui découleraient de sa chute.
    Il faudrait à mon humble avis couper le cordon ombilical avec la France, sinon nous serons toujours dans la servitude. La France n’a pas d’ami, elle n’a que des intérêts.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août à 20:52, par Adakalan En réponse à : Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

    Le vrai problème de nos pays aujourd’hui c’est l’insuffisance dans l’éducation et le manque manifeste de nos dirigeant a impulser une gouvernance vertueuse. Et aujourd’hui tout est orchestré pour maintenir les populations dans les ténèbres en détruisant des écoles et en imposant de l’obscurantisme. Ça aussi nos gouvernant sont en partir responsable en se jouant au gros bébé qui ne connaissent que les béni oui oui des gens qui n’ont que leur agenda propre a eux. La plus part des s dirigeants africains sont complexé et pense qu’ils sont moins que les autres. Et n’ont qu’un réflexe de hausser robotiquement la tête au moindre arguments des soit disant développé.
    Pour revenir au sujet,a ma connaissance la plupart des pays africains sinon la quasi totalité ne fabrique pas des armes a feu et a destruction massive. Comment les pays pourront s’effondrer sur eux même s’il n’ont que des gourdin pour chasser les lapins. Je cite en substance le feu immortel, tout armes que nous payons c’est contre un africains par contre les autres.Je ne suis pas dans les méandres de la strategie géopolitique mais les africains doivent se sentir comme des personne digne d’être digne et de faire la distinction entre une couleur blanche et celle blanc sale.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque terroriste de Toéni : Le président du Faso réitère la nécessité de l’implication de tous
Force Barkhane : Opération de renforcement du camp de Djibo au Burkina
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés