Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

G5 Sahel : 138 millions d’euros additionnels comme apport de l’Union européenne

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 10 juillet 2019 à 11h09min
G5 Sahel : 138 millions d’euros additionnels comme apport de l’Union européenne

Ouagadougou a abrité ce mardi 9 juillet 2019, la 5e réunion ministérielle entre l’Union européenne (UE) et les ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel. A l’issue de leurs travaux, les ministres participants ainsi que la délégation de l’UE conduite par sa Haute représentante pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini ont été reçus par Roch Kaboré, Président du Faso.

Passer en revue les différents domaines de leur coopération et renforcer le partenariat pour des résultats plus plausibles. Tel est l’objectif principal de cette 5e réunion annuelle entre l’Union européenne et le G5 Sahel dans la capitale politique burkinabè. A l’issue de l’audience au palais de Kosyam, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Alpha Barry a témoigné la reconnaissance des pays du G5 Sahel, quant à l’engagement de l’Union européenne à travers Federica Mogherini, depuis cinq ans maintenant.

« Nous avons eu en la personne de madame Mogherini un engagement assez fort envers le Sahel, envers chacun de nos pays. Elle a encore exprimé cela aujourd’hui. Il ne faut pas oublier que c’est elle qui a apporté en 2017 la première mise. Cela en mettant dans un premier temps 50 millions d’euros pour financer la force conjointe du G5 Sahel », a souligné le ministre Barry. C’est donc suite à ce geste que les autres partenaires ont commencé à croire à ce projet. Pour lui, il est tout à fait normal de souligner ce détail.

Pour la vice-présidente de la Commission européenne, la rencontre de Ouagadougou a permis de faire le tour du partenariat qui lie son institution au G5 Sahel. Au regard de la situation sécuritaire, les deux parties (UE et G5 Sahel) ont réaffirmé leur détermination à œuvrer pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel.

A cet effet, la consolidation du partenariat sera fait sur la base des priorités que sont :

-  l’appropriation par les cinq pays du G5 Sahel notamment à travers une coordination renforcée par le Secrétariat permanent ;

-  la définition d’un cadre d’action intégré en matière de sécurité et de développement et l’identification de zones prioritaires sur lesquelles seront concentrés les efforts des parties ;

-  innover dans les modalités de mise en œuvre de l’aide, tant dans le domaine de l’appui à la force conjointe que dans les actions de développement pour répondre rapidement aux attentes de la population.

C’est ainsi que l’UE, par la voix de la Haute représentante, a décidé d’appuyer à hauteur de 138 millions d’euros additionnels la force conjointe du G5 Sahel, y compris sa composante police. Une feuille de route sera mise en place pour la définition et l’opérationnalisation des différentes actions.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation sécuritaire en Afrique : Les propositions du Réseau libéral africain
Pourquoi des policiers en ambassade ? : Alpha BARRY s’explique
Situation sécuritaire : Les libéraux d’Afrique solidaires du peuple burkinabè
Programme alimentaire mondial (PAM) : La Russie offre des vivres et de l’huile pour assister 45 000 personnes déplacées
Réseau Libéral Africain : Me Gilbert Noël Ouédraogo du Burkina nouveau président
Affaires étrangères : Les agents s’insurgent contre la mise à disposition du Ministère de 30 policiers
Situation en Libye et au Sahel : Roch Kaboré appelle l’Union africaine à plus d’action
Bobo-Dioulasso : Le Projet ProCIV dote le Centre agricole polyvalent de Matourkou, d’une unité de transformation agro-alimentaire
Hydrocarbures et environnement : Des ministres de la CEDEAO réunis à Ouagadougou pour plus d’harmonisation
Coopération : « Les Africains doivent résoudre leurs propres problèmes », Habib El Malki, président de la Chambre des représentants du Maroc
Transports dans les pays enclavés : Des experts de l’Afrique de l’Ouest et du Centre peaufinent leurs textes à Ouagadougou
Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes : Les Emirats arabes unis accordent un prêt de 6 milliards au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés