Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «N’attendez pas d’être trop fatigué pour donner du repos à votre corps et votre esprit» Mario Morini

G5 Sahel : 138 millions d’euros additionnels comme apport de l’Union européenne

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 10 juillet 2019 à 11h09min
G5 Sahel : 138 millions d’euros additionnels comme apport de l’Union européenne

Ouagadougou a abrité ce mardi 9 juillet 2019, la 5e réunion ministérielle entre l’Union européenne (UE) et les ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel. A l’issue de leurs travaux, les ministres participants ainsi que la délégation de l’UE conduite par sa Haute représentante pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini ont été reçus par Roch Kaboré, Président du Faso.

Passer en revue les différents domaines de leur coopération et renforcer le partenariat pour des résultats plus plausibles. Tel est l’objectif principal de cette 5e réunion annuelle entre l’Union européenne et le G5 Sahel dans la capitale politique burkinabè. A l’issue de l’audience au palais de Kosyam, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Alpha Barry a témoigné la reconnaissance des pays du G5 Sahel, quant à l’engagement de l’Union européenne à travers Federica Mogherini, depuis cinq ans maintenant.

« Nous avons eu en la personne de madame Mogherini un engagement assez fort envers le Sahel, envers chacun de nos pays. Elle a encore exprimé cela aujourd’hui. Il ne faut pas oublier que c’est elle qui a apporté en 2017 la première mise. Cela en mettant dans un premier temps 50 millions d’euros pour financer la force conjointe du G5 Sahel », a souligné le ministre Barry. C’est donc suite à ce geste que les autres partenaires ont commencé à croire à ce projet. Pour lui, il est tout à fait normal de souligner ce détail.

Pour la vice-présidente de la Commission européenne, la rencontre de Ouagadougou a permis de faire le tour du partenariat qui lie son institution au G5 Sahel. Au regard de la situation sécuritaire, les deux parties (UE et G5 Sahel) ont réaffirmé leur détermination à œuvrer pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel.

A cet effet, la consolidation du partenariat sera fait sur la base des priorités que sont :

-  l’appropriation par les cinq pays du G5 Sahel notamment à travers une coordination renforcée par le Secrétariat permanent ;

-  la définition d’un cadre d’action intégré en matière de sécurité et de développement et l’identification de zones prioritaires sur lesquelles seront concentrés les efforts des parties ;

-  innover dans les modalités de mise en œuvre de l’aide, tant dans le domaine de l’appui à la force conjointe que dans les actions de développement pour répondre rapidement aux attentes de la population.

C’est ainsi que l’UE, par la voix de la Haute représentante, a décidé d’appuyer à hauteur de 138 millions d’euros additionnels la force conjointe du G5 Sahel, y compris sa composante police. Une feuille de route sera mise en place pour la définition et l’opérationnalisation des différentes actions.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Le Burkina Faso et l’Union Africaine lancent la campagne de « confinement de la houe au musée »
Sixième conférence de reconstitution du Fonds mondial : Roch Marc Christian Kaboré satisfait de la participation du Burkina Faso
Accès à l’éducation : Le Burkina, le Mali et le Niger signent un partenariat avec la Fondation Stromme
25 ans de l’UEMOA : Un forum scientifique sur le défi de la libre circulation des personnes et des biens dans un espace communautaire sécurisé
Burkina- Allemagne : La 5e édition du Festival Woka-Kuma à Berlin a eu lieu du 26 au 29 septembre 2019
Restructuration de l’Union Africaine : Les amendements et observations du Burkina en préparation à Koudougou
Tamotsu Ikezaki, ambassadeur du Japon : « Le Burkina recevra des équipements sécuritaires d’une valeur de 3 milliards 250 millions de F CFA »
Coopération décentralisée : Le Premier ministre rassure les ONG belges intervenant au Burkina
Inclusion numérique : Les ministres de la CEDEAO en réunion à Ouagadougou
Centre parlementaire canadien : Du matériel d’une valeur de 35 millions de F CFA pour appuyer le CFOP
Diplomatie : L’Ambassadeur américain à l’université Norbert Zongo et chez le chef d’Issouka
Coopération décentralisée : Le partenariat Grenoble-Ouagadougou prorogé de 3 ans
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés