Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

"Faso Civic", une application mobile burkinabè pour lutter contre l’incivisme au Pays des Hommes intègres

Accueil > Actualités > Multimédia • • samedi 1er juin 2019 à 12h38min

« Faso Civic », une application mobile, burkinabè, Android 100% gratuite qui vise à lutter contre toutes formes d’incivisme et à promouvoir la culture de la citoyenneté responsable.

« Faso Civic » présente la différence entre les bons et les mauvais actes avec pour objectif final d’inculquer dans les esprits des utilisateurs les notions fondamentales du civisme ; Il apprend ainsi aux citoyens, qui souvent les ignorent, les actes à éviter pour un Burkina sans incivisme et épris de paix et de justice sociale nécessaires au développement durable.

« Faso Civic » a été développé par TRAORE Sy Adama, ingénieur des travaux en électronique et automatisme. Ce dernier espère, à travers « Faso Civic », permettre à la population burkinabè de se cultiver en général mais aussi de se cultiver sur la question de l’incivisme au Burkina Faso.

Cette application aborde plusieurs thèmes qui sont :
-  définition de l’incivisme ;
-  les valeurs nationales ;
-  le code de la route ;
-  l’incivisme en circulation ;
-  l’incivisme dans la vie courante ;
-  l’incivisme à l’école ;
-  l’incivisme au travail ;
-  l’incivisme fiscal

Les principales cibles de « Faso Civic » sont les enfants, les adolescents et bien entendu les adultes par qui l’éducation civique passe.
« Faso Civic » s’adresse aussi à tous les acteurs du système éducatif : élèves, professeurs, éducateurs, inspecteurs d’éducations etc…
En somme, « Faso Civic » est une application ouverte à tous, peu importe le niveau d’étude, la profession ou la classe sociale.

Le promoteur espère que cette solution compatible avec plus de 80% des téléphones mobiles présents au Burkina, pourra donner un coup de pouce au gouvernement burkinabè dans sa lutte contre l’incivisme et même dans la sous-région.

Lire la suite sur Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
A la Une de L’Evénement du 25 novembre 2020
Médias : Des menaces de mort proférées à l’endroit de Siriki Dramé, secrétaire général du Syndicat autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture
On est journaliste, ou on ne l’est pas
Cycle d’ateliers conjoints d’intelligence collaborative associant les universités et incubateurs du Burkina Faso
Burkina Faso : Le baromètre des médias africains officiellement lancé à Ouagadougou
Développement de l’Afrique subsaharienne : Le numérique comme catalyseur, selon Huawei
Loïse Tamalgo (Huawei Afrique) : « Il faut désenclaver le numérique de l’aspect sectoriel »
Fiber To The Home : ONATEL offre à ses clients la connexion internet très haut débit
Couverture médiatique de la campagne électorale : Le CSC dresse le bilan à mi-parcours
Métiers du numérique : Le programme Tech4Sahel lancé au profit de 150 jeunes au Burkina
Conseil constitutionnel : Un site Web "forclos"
Digitalisation : « Djoliba », le 1er réseau de fibres optiques panafricain lancé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés