Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

"Faso Civic", une application mobile burkinabè pour lutter contre l’incivisme au Pays des Hommes intègres

Accueil > Actualités > Multimédia • • samedi 1er juin 2019 à 12h38min

« Faso Civic », une application mobile, burkinabè, Android 100% gratuite qui vise à lutter contre toutes formes d’incivisme et à promouvoir la culture de la citoyenneté responsable.

« Faso Civic » présente la différence entre les bons et les mauvais actes avec pour objectif final d’inculquer dans les esprits des utilisateurs les notions fondamentales du civisme ; Il apprend ainsi aux citoyens, qui souvent les ignorent, les actes à éviter pour un Burkina sans incivisme et épris de paix et de justice sociale nécessaires au développement durable.

« Faso Civic » a été développé par TRAORE Sy Adama, ingénieur des travaux en électronique et automatisme. Ce dernier espère, à travers « Faso Civic », permettre à la population burkinabè de se cultiver en général mais aussi de se cultiver sur la question de l’incivisme au Burkina Faso.

Cette application aborde plusieurs thèmes qui sont :
-  définition de l’incivisme ;
-  les valeurs nationales ;
-  le code de la route ;
-  l’incivisme en circulation ;
-  l’incivisme dans la vie courante ;
-  l’incivisme à l’école ;
-  l’incivisme au travail ;
-  l’incivisme fiscal

Les principales cibles de « Faso Civic » sont les enfants, les adolescents et bien entendu les adultes par qui l’éducation civique passe.
« Faso Civic » s’adresse aussi à tous les acteurs du système éducatif : élèves, professeurs, éducateurs, inspecteurs d’éducations etc…
En somme, « Faso Civic » est une application ouverte à tous, peu importe le niveau d’étude, la profession ou la classe sociale.

Le promoteur espère que cette solution compatible avec plus de 80% des téléphones mobiles présents au Burkina, pourra donner un coup de pouce au gouvernement burkinabè dans sa lutte contre l’incivisme et même dans la sous-région.

Lire la suite sur Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Soutenance à l’ISTIC : Le modèle économique de Lefaso.net disséqué par Sougué Fabougué
Piratage du signal de la RTB : Le ministre de la Communication répond, « Ils n’ont qu’à m’amener à la justice, je vais répondre »
Promotion de la tolérance et préservation de la paix : Les journalistes invités à s’y impliquer
Médias : Radio Oméga renforce les capacités de ses correspondants
Des organisations et mouvements citoyens du Burkina Faso exigent la libération de Valsero et de tous les prisonniers d’opinion au Cameroun
Liberté de la presse 2019 : Le Burkina Faso classé 36e sur 180 pays
Redevances TNT : Les télévisions privées payeront 75 millions de FCFA pour diffuser leurs programmes
10e anniversaire du Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT) : Les journalistes de l’Est bénéficient d’un atelier d’immersion
Semaine du numérique : La 15e édition se tiendra à Bobo-Dioulasso
FILEP 2019 : Quatre jours pour promouvoir la liberté d’expression et de presse
Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO’2019) : La Côte d’Ivoire, pays invité d’honneur
AstuceTic : Audio Evolution Mobile, idéale pour vos montages audios
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés