Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Téléphonie mobile : L’ONATEL lance la 4G+ advanced

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Dimitri OUEDRAOGO • mardi 26 mars 2019 à 19h00min
Téléphonie mobile : L’ONATEL lance la 4G+ advanced

La société de téléphonie mobile ONATEL a procédé ce mardi 26 mars 2019 à Ouagadougou, au lancement de sa connexion 4G+ advanced. C’est une technologie qui rend les échanges électroniques plus fluides. Avec un débit annoncé de 250 mégabits par seconde, le nouveau joyau couvre 35 localités dont 9 chefs-lieux de région du Burkina. La société a déboursé 80 milliards de F CFA pour s’offrir la licence.

Désormais, les clients de la société de téléphonie mobile Onatel navigueront avec la 4G+ advanced. La société a acquis la 4G, la licence technologie neutre. Le lancement officiel du nouveau joyau est intervenu ce mardi 26 mars 2019 à Ouagadougou. Selon le directeur général de l’Onatel, Mohamed Naim, cette nouvelle technologie comporte beaucoup d’avantages pour les clients. Il s’agit de la rapidité dans les téléchargements de fichiers, le confort d’utilisation, la stabilité, la fluidité. Les consommateurs bénéficieront de tout cela, sans changement tarifaire.

Le service est déjà disponible à partir de ce mardi. Déjà, 35 localités dont Ouagadougou, Sabcé et Kongoussi sont couvertes par la nouvelle technologie. 9 régions également bénéficient des grâces de la 4G+ advanced de l’Onatel. Les autres régions n’auront pas à se plaindre. Le Directeur général a rassuré que des travaux d’extension sont en cours. Cela, pour permettre la couverture progressive de plusieurs autres localités dont les quatre chefs-lieux de région restants. Ceci, avant la fin de l’année 2019.

Le ministre de l’Economie numérique et des postes, Hadja Ouattara/Sanon, a salué la décision de l’Onatel d’adhérer au processus de la licence technologique neutre. Elle est convaincue que cela va permettre aux consommateurs d’avoir le haut débit. La licence acquise par la société a une validité de 15 ans, a précisé la ministre. Le coût de la licence est de 80 milliards de FCFA. La société a remis séance tenante pour le compte du Trésor public burkinabè un chèque du montant total de la licence.

La 4G est la 4e génération de téléphonie mobile. Elle est plus évoluée que la 3G+. C’est une technologie dédiée par l’Onatel, au stade actuel, au seul usage de la connexion Internet.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre la cybercriminalité : La CIL outille les élèves sous-officiers de la gendarmerie
Mouvement d’humeur à la RTB : Le DG tape du poing sur la table
Médias publics : Des perturbations dues à un mouvement d’humeur du personnel
Fonds d’appui à la presse privée : La date de clôture de dépôt des dossiers de candidature à l’appel à projet de financement des projets structurants est reportée au 20 septembre 2019
Académie de création et d’éveil scientifique : Une vingtaine d’enfants au contact de la technologie
Régulation des communications électroniques et des postes : L’ARCEP outille des hommes de médias à Bobo-Dioulasso
ISCOM – ESSITECH INTERNATIONAL : Mise en place d’un cadre de collaboration qui s’annonce fructueuse
Burkina Golden Blog Awards : La 2e édition placée sous le thème de la consolidation de la paix
Les métiers de la communication digitale : Création publicitaire numérique
TAC : Médias publics burkinabè et ivoiriens scellent des pactes de coopération
Système d’information géographique : L’Institut supérieur des sciences de la population renforce les capacités de 20 spécialistes
Bonne gouvernance au Burkina : L’Association des journalistes du Burkina interroge la qualité des infrastructures
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés