Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans l’amour des hommes pour les bêtes tout l’amour des hommes pour lеur sеmblаblеs. Lеs bêtеs lе рrеssеntеnt, lеs hοmmеs lе рlus sοuvеnt l’ignοrent. » Fernando Barral

MPP/Houet : Des militants contestent la composition de la nouvelle équipe dirigeante

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • jeudi 30 août 2018 à 22h02min
MPP/Houet : Des militants contestent la composition de la nouvelle équipe dirigeante

Des militants de la section provinciale Houet du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP/Houet), parti au pouvoir, ont tenu, mercredi 29 août 2018 à leur siège à Bobo-Dioulasso, une assemblée générale de protestation contre la liste provisoire de la nouvelle équipe dirigeante de ladite structure du parti. Les protestataires estiment que cette liste ne répond pas aux textes du parti et met à l’écart « les camarades et fils » de la province du Houet.

Le parti majoritaire, le Mouvement du peuple pour le progrès de la province du Houet (MPP/Houet), traverse, depuis un certain temps, une crise due, selon ces militants, à des magouilles de certains responsables du parti dans le Houet.
Réunis donc au sein de leur siège, en cette matinée de mercredi, ces protestataires, sortis nombreux, ont tenu à exprimer leur ras-le-bol à travers une assemblée générale. Ils pestent contre ce qu’ils qualifient d’imposture d’un groupuscule d’individus ayant pour seule ambition leurs intérêts égoïstes.

En effet, le 24 août 2018, le collège de désignation a retenu la liste de la nouvelle équipe dirigeante du MPP/Houet. Cette liste est composée comme suit :

Secrétaire général : Sanou Wourozou Olivier ;
Secrétaire général adjoint : Sawadogo Daouda ;
Secrétaire à l’organisation : Gnessien Salia ;
Secrétaire à l’information : Simboro Mamadou ;
Secrétaire à la trésorerie : Mme Birba.

Selon les « militants indignés », constitués d’élus, de membres des bureaux de la section, de la sous-section, des comités de base et de militants de base, cette liste ne respectent pas les textes du parti. C’est pourquoi ils disent rejeter cette désignation « clanique ».

En plus de la violation des textes du parti qu’ils indexent, ils ont noté également la mauvaise réputation de certains membres de la nouvelle équipe ainsi que leur faible capacité de mobilisation politique et l’absence de base politique dans la province du Houet. Pour Franck Gassambé, porte-parole du comité d’organisation de l’assemblée générale, cette liste met aussi à l’écart les « camarades et fils » de la province du Houet. Il estime par ailleurs que ce noyau de désignés devrait être représentatif et être à la hauteur des ambitions du parti.

De la violation des textes

A en croire les protestataires, Wourozou Olivier Sanon a été désigné en violation flagrante de la directive du parti portant renouvellement des structures géographiques. Les textes énoncent que pour être secrétaire général d’une section provinciale, il est impératif qu’on soit résident dans le chef-lieu de ladite province.
« Le camarade Wourozou Olivier Sanon, au moment du dépôt des dossiers de candidature, était le directeur général du centre hospitalier régional de Koudougou, donc résident à Koudougou. De ce fait, son dossier devrait être irrecevable. De même, au collège de désignation, il a été le candidat le moins apprécié par le Bureau politique national (BPN) de la province », a laissé entendre le porte-parole, Franck Gassambé.

Aussi a-t-il ajouté qu’à la date de cette manifestation, M. Sanou est le coordonnateur du projet de construction de l’hôpital sous-régional de Bobo-Dioulasso dont le siège est basé au ministère de la Santé à Ouagadougou. Ce qui signifierait qu’il est toujours non-résident.

De la mauvaise réputation de certains désignés

Les contestataires ont affirmé que le désigné secrétaire à l’organisation, en la personne de Salia Gnessien, qui était membre du bureau sortant en tant que secrétaire adjoint à l’organisation, a passé son mandat à soustraire et dissimuler les biens matériels et financiers issus des efforts des militants et du parti. Ce dernier aurait vendu une partie du sucre et du riz destinés aux fidèles musulmans pour le temps de jeûne des années 2017 et 2018. Outre cela, il aurait été à l’origine de plusieurs agressions à l’endroit de nombre de militants du MPP.

La faible capacité de mobilisation politique et l’absence de base politique dans la province

« Les cinq camarades qui auront la charge de diriger nos structures, brillent par leur faible capacité de mobilisation et, pour certains, par l’absence de base politique. Ils sont tous méconnus dans leurs secteurs », déplore Franck Gassambé.

Selon lui, le désigné secrétaire général, Olivier Sanon, est totalement inconnu des camarades. Il ajoute qu’il doit son poste de conseiller à la « magouille » du secrétaire général sortant, Léonce Sanou. Quant à Daouda Sawadogo comme secrétaire général adjoint, sa désignation ne répond à aucun élément raisonnable en dehors de la non-maitrise de l’honorable député Abdou Rasmané Ouédraogo par Issa Dominique Konaté et Léonce Sanou, dit-il. « Il est inconcevable qu’un camarade qui a mouillé le maillot, qui de son poste de député à l’Assemblée nationale, soutient les populations, soit mis à l’écart pour juste satisfaire l’égo de Issa Dominique Konaté », a-t-il décrié.

Pour les frondeurs, la présence de Abdou Rasmané Ouédraogo répond à la volonté des militants MPP du Nord qui sont dans le Houet. Il ne saurait être écarté sans l’avis de cette communauté très forte dans le Houet. En dehors de sa carte de militant de la première heure, Salia Gnessien, ressortissant de la Boucle du Mouhoun, ainsi que Mamadou Simboro, ressortissant du Nayala, n’ont aucune base politique dans la province du Houet.

Le siège du parti est assiégé jusqu’à nouvel ordre

Au regard de ce qui précède, ces militants rejettent cette liste « dont le choix a été purement clanique ». Ainsi, au cours de leur assemblée générale, ils ont déclaré qu’à compter de ce jour, mercredi 29 août 2018, le siège du parti sera assiégé jusqu’à nouvel ordre.
Selon eux, aucune activité du parti ne se mènera tant que « une équipe consensuelle, représentative, politiquement compétente et répondant aux aspirations des militants, n’est pas mise en place ». Toutefois, ils se réservent le droit de mener d’autres actions au cas où leur requête n’est pas prise en compte par les premiers responsables du parti.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 août 2018 à 21:04, par Noraogo En réponse à : MPP/Houet : Des militants contestent la composition de la nouvelle équipe dirigeante

    « Au regard de ce qui précède, ces militants rejettent cette liste « dont le choix a été purement clanique ».
    Dites- moi quelle est la différence avec l’ère COMPAORE ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2018 à 10:06, par Vraiment En réponse à : MPP/Houet : Des militants contestent la composition de la nouvelle équipe dirigeante

    Vous les anti-MPP au sein du MPP là, pourquoi on doit choisir ceux que vous voulez seulement ? Ce sera la même chose pour ceux choisis actuellement !!!!!!!!!!!!
    Tout choix est problématique parce que toujours optionnelle, donc, discriminatoire. Donc, posez votre balle à terre si vous êtes des militants MPP d’autant plus que le bureau est à compléter avec 21 autres membres !!!!!!!!!!
    Vivent la Patrie, la Commune et le Parti

    Répondre à ce message

    • Le 31 août 2018 à 18:10, par LUI En réponse à : MPP/Houet : Des militants contestent la composition de la nouvelle équipe dirigeante

      Vraiment des anti-MPP.Au moment de l’appréciation des candidature votre champion j’ai nommé BAKONE MILLOGO est arrivé en 2è position avec 9 voies contre 16 voies pour Honoré SANOU.Malgré tout vous avez refusé le consensus en engageant un bras de fer inutile avec tout le monde.Et c’est dans le soucis de trouver un accord qui satisfasse tout le monde que Olivier SANOU a été appelé comme élément neutre pour départager les deux camps.Le grand vainqueur à savoir HONORE Sanou se soumet à la décision du partie et c’est des indisciplinés comme vous qui sortez pour désapprouver.Si un camp devrait protester c’est, celui des vainqueurs mais non c’est toute honte bu que des recalés sortent pour semer la merde.

      Répondre à ce message

  • Le 31 août 2018 à 10:10, par Sawad En réponse à : MPP/Houet : Des militants contestent la composition de la nouvelle équipe dirigeante

    Je ne comprends pas les militants frondeurs MPP/Houet. Ils ne sont pas obligés de rester dans un parti dont ils contestent les représentants provinciaux. Pour faire simple, ils peuvent aller voir ailleurs comme l’UPC.
    En ce qui concerne les considérations communautaristes, il faut jouer balle à terre et prendre en compte certaines réalités. Bobo Dioulasso est une ville très cosmopolite, la plus cosmopolite du Burkina et c’est tout à son honneur. Il ya de fortes communautés de la Boucle du Mouhoun et du Nord dans cette province qu’qu’aucun parti politique ne peut ignorer au risque de perdre des voix.Je pense que c’est déjà bien que les instances des partis politiques soient dirigés par les natifs, les bienveillants bobo dont l’hospitalité légendaire a fait de cette ville ce qu’elle est : UN VERITABLE CREUSET D’INTEGRATION. Mais de là à vouloir rien que des natifs (pour certains), cela pourrait être difficile au regard de la structure démographique de la ville.
    Sawadogo

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2018 à 12:01, par Warba En réponse à : MPP/Houet : Des militants contestent la composition de la nouvelle équipe dirigeante

    Le pays est entrain de deraper
    1)le lieu de residence n’est pas lieu a un lieu de nomination mais surtout au lieu ou paye la taxe de residence.Donc vous pouvez etre a cuba comme ambassadeur avec une residence permanente a ouaga.2)ce sont des bagarres de buveurs de kiapalo et de bandji.3)faites pardon parce qu’il ya une vie possible en dehors de la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2018 à 15:49, par Amédée En réponse à : MPP/Houet : Des militants contestent la composition de la nouvelle équipe dirigeante

    Merçi de nous avoir donné le ton. On les attend à Ouagadougou

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Le NTD accueille de nouveaux militants
Meeting du CDP à Manga : « Eddie Komboïgo sera le candidat du CDP », proclame Mélégué Traoré
Session du BPN de l’UPC : Le nouveau code pénal préoccupe !
Crise au CDP : Une matinée mouvementée
CDP/ Sanmatenga : Une motion de soutien au député Rasmané Daniel Sawadogo
Burkina Faso : Un week-end « des trois baobabs politiques » !
Assemblée nationale : Le nouveau code pénal adopté
Crise au CDP : Des militants exigent la démission du président du parti Eddie Komboïgo
Crise au CDP : Des militants exigent la démission de Eddie Komboigo
Commune de Koubri : Une motion de défiance à l’encontre du maire Marcel Zoungrana
Lutte contre l’insécurité : « Grosse discorde » entre le président du Faso et son ministre de la Défense, relève l’opposition
Scandale "charbon fin" : Le ministre des mines doit rendre sa démission, selon l’opposition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés