Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

Gouvernement Thiéba I : Des Gaoualais apprécient

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 13 janvier 2016 à 19h00min
Gouvernement Thiéba I : Des Gaoualais apprécient

Longtemps attendu, le gouvernement Paul Kaba Thiéba est enfin connu. La composition de l’exécutif est diversement appréciée des Goualais qui du reste attendent chacun des membres sur les chantiers du développement .Lisez plutôt.

Célestine Semdé, secrétaire de direction : C’est une grande joie surtout de savoir que des femmes figurent dans ce gouvernement. La présence des femmes dans le gouvernement nous motive nous aussi à nous battre afin d’espérer un jour aussi occuper une haute fonction. J’attends de ce gouvernement un appui conséquent pour les activités génératrices de revenus des femmes. Encore merci au premier ministre pour le nombre élevé de femmes ministres dans le gouvernement.

Somé ollo Richard : J’ai appris la formation du nouveau gouvernement dans les médias. Le nouveau gouvernement doit travailler à l’employabilité des jeunes, la santé pour tous, l’éducation et surtout la sécurité. La région du sud-ouest fait frontière avec la Côte-d’Ivoire et le Ghana, j’invite les autorités à se pencher sur cette région qui a longtemps été oubliée par le régime déchu de Blaise Compaoré.

Da Josias : Pour l’instant je n’ai rien à dire. Je pense que ce sont des hommes et femmes qui seront à la hauteur, puisque les attentes sont nombreuses. Je demande au gouvernement de travailler à la bonne.

Da Sié, ouvrier : Nous avons entendu parler de la composition du nouveau gouvernement ce matin à la radio. Je ne connais aucun d’eux mais je souhaite qu’ils travaillent mieux que les autres gouvernements et surtout qu’ils satisfassent les besoins de la population.

Mme Kambou née Poda Agathe : J’espère que le chef du gouvernement a fait de bons choix et je souhaite à tous ces ministres bon Vent. Cependant je ne suis pas satisfaite de la représentativité des femmes dans le gouvernement, car le premier ministre pouvait mieux faire que ça.

Kambou Sansan, instituteur : C’est une bonne chose de savoir qu’on a enfin un nouveau gouvernement. Ce qu’il y a de positif c’est la présence de certains ministres issus d’autres partis. Cependant il est difficile de porter un jugement car outre les deux ministres de la transition, les autres sont très peu connus. Aussi on attend de les voir sur les chantiers du développement pour les apprécier. Ces ministres ont obligation de résultat afin de mériter la confiance des populations.

Mathieu Dalou Da
Lefaso.net Gaoua

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
4 août 1983 : L’appel du président Thomas Sankara
Burkina Faso : Résoudre « l’absence » d’État ou périr !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés