Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La Constitution ne garantit pas le bonheur, seulement la poursuite de celui-ci. Vous devez le rattraper vous-même» Benjamin Franklin

Scrutin du 29 novembre : Les reconnaissances de la CENI à Salvador Yaméogo, Adama Kanazoé et Boukaré Ouédraogo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • jeudi 10 décembre 2015 à 13h07min
Scrutin du 29 novembre : Les reconnaissances de la CENI à Salvador Yaméogo, Adama Kanazoé et Boukaré Ouédraogo

La commission électorale nationale indépendante (CENI) poursuit son périple auprès des candidats à l’élection présidentielle. Ce vendredi 11 décembre 2015, c’était au tour des candidats du RDF, Salvador Maurice Yaméogo ; de l’AJIR d’Adama Kanazoé et de l’indépendant Boukaré Ouédraogo.

Le bal de cette tournée a été ouvert avec la destination, domicile de Salvador Maurice Yaméogo. Conduite par le vice-président, Joachim Bagagna, la délégation de la CENI s’est rendue chez le candidat pour, précise-t-il, le saluer pour son attitude pendant ces joutes électorales ». « Nous avons suivi avec beaucoup d’attention et d’admiration, le message d’apaisement qu’il a passé aux Burkinabè tout le long de la campagne électorale. Nous avons aussi suivi avec beaucoup d’intérêt, le fair-play dont il a fait preuve, en félicitant le Président élu et en acceptant les résultats tels que la CENI les a donnés », a soutenu M. Bagagna, ajoutant que ce sont des bouts d‘actions qui participent à la maturité de la démocratie au Burkina ; des attitudes qu’il faut pour renforcer l’esprit citoyen.
Salvador Maurice Yaméogo (fils du Président Maurice Yaméogo) a apprécié à sa juste valeur cette option de la CENI de congratuler tous les candidats à cette bataille démocratique. Pour lui, il s’est agi d’une situation inédite dans laquelle chacun à joué sa partition avec en sus, la CENI qui a tenu son engagement de donner les résultats à « Jour + 1 ». De son avis, au-delà du candidat élu, c’est tout le Burkina qui sort gagnant de ces élections. Aux côtés de ses proches collaborateurs, le candidat du RDF et alliés a prôné la réconciliation, la solidarité et le pardon entre Burkinabè afin de travailler à l’épanouissement du pays.
Même son de cloche dans l’après-midi avec le candidat de l’AJIR, Adama Kanazoé, qui a reçu la délégation au siège national du parti sis à Zogona. ‘’On attend toujours de la contestation de la part de la jeunesse, mais le candidat des jeunes a eu beaucoup de sagesse dans ses propos lors de la campagne. J’espère que c’est le début d’un changement radical souhaité des hommes politiques ; des discours qui permettent une campagne apaisée et une période post-électorale assez calme’’, a dit en substance le chef de la délégation, Joachim Bagagna. Pour lui, ce n’est pas toujours ainsi dans tous les pays ; la plupart des crises étant dues au fait que, affirme-t-il, les perdants ne reconnaissent pas avoir perdu (de bonne ou de mauvaise foi).
S’inscrivant dans le contexte national, Adama Kanazoé a d’abord rendu un hommage à l’ensemble des devanciers qui ont travaillé à conquérir l’indépendance et « à créer les conditions d’un Burkina uni et fort ». Il a également fait mention à tous ceux qui, à ce jour, se battent, chacun à son niveau, pour consolider le ‘’ciment social’’de sorte à faire du Burkina, un pays de paix et de prospérité.
A l’endroit de la CENI, le candidat de l’AJIR s’est montré sensible pour « la marque de considération par cette visite » avant d’attribuer le succès de ces élections à l’institution et à l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux qui ont œuvré dans cette dynamique.
Il a en outre souhaité une bonne mission au Président élu et suggéré qu’il puisse rassembler tous les filles et fils du Burkina pour aller vers le progrès et l’espérance.
Le périple de cette journée a pris fin chez le candidat indépendant, Boukaré Ouédraogo. Là, la mission conduite par la vice-présidente, Véronique Kando, est allée exprimer le même sentiment et donner le même message de reconnaissance de l’institution au candidat. « Lui dire merci pour sa contribution à l’apaisement des élections. Ce qui nous (CENI) vaut l’honneur d’être félicitée à travers le monde », confie M. Kando. Elle souligne que si son institution a réussi, c’est aussi par le concours de tous les acteurs. C’est pourquoi elle a attribué l’issue de ces élections également « aux comportements citoyens des différents candidats, à leur patriotisme ».
« La CE NI a été vraiment neutre vis-à-vis de tous les candidats. S’il y a la paix après les élections, c’est dû aussi au comportement de la CENI, qui est restée neutre. C’est une première dans notre pays, que la CENI se déplace pour venir vers les candidats pour les féliciter », a exprimé Boukaré Ouédraogo dit Tintin avant de conclure que de telles actions sont de nature à renforcer la démocratie au Burkina.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2015 à 14:19, par SOGOSSIRA En réponse à : Scrutin du 29 novembre : Les reconnaissances de la CENI à Salvador Yaméogo, Adama Kanazoé et Boukaré Ouédraogo

    Pourquoi Maitre KÉRÉ le président de la CENI fait une discrimination entre les candidats.
    Pour féliciter RMCK le gagnant il faisait partie de la délégation de la CENI pour les autres ( les perdants) il n’a pas jugé utile de faire le déplacement lui même. Je trouve cette attitude inélégante parce que tout les candidats ont les mêmes droits et devoirs en tant que candidat. Ce n’est parce que RMCK a été élu que la délégation qui s’invite chez lui doit être plus rehaussée que celle des autres. En fait RMCK n’est que présumé élu tant que le conseil constitutionnel ne le déclare pas vainqueur et les autres des présumés perdant alors pas de deux poids deux mesures dans le traitement des candidats dans notre Faso qui se veut démocratique en garantissant l’égalité des droits et républicaine en garantissant l’égalité des chances.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2015 à 16:09, par El_monstro En réponse à : Scrutin du 29 novembre : Les reconnaissances de la CENI à Salvador Yaméogo, Adama Kanazoé et Boukaré Ouédraogo

    Il y a quelque chose d’assez bizarre voir pervers dans cette attitude de la CENI. En quoi un jury indépendant et souverain fait-il avancé la convergence en se rendant chez un candidat qui a échoué pour lui féliciter d’avoir accepter les résultats ? Passe un peu chez le 2ème, mais dans les candidats ayant obtenus moins de 1/20 comme note générale à l’examen ? Bizarre... Gens assez cultivées, éclairez ma lanterne en me donnant des exemples d’ailleurs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés