Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • Point de vue • mercredi 25 novembre 2015 à 12h04min
Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

Dans une analyse qu’il appelle « commentaires à chaud au sujet des derniers sondages », KABORE Passéquebzanga Toussaint, qui se présente comme statisticien, invite à se méfier des derniers sondages sur les élections à venir. Et explique pourquoi.

En tant que STATISTICIEN, j’estime qu’il faut prendre les résultats de ces sondages avec beaucoup de réserves :

1- Les raisons objectives

- Ces sondages sont empiriques, non probabilistes (non aléatoires). Les commanditaires n’ont pas les moyens financiers pour mener un sondage probabiliste (plus cohérent et coûteux).
- Les tailles des échantillons sont très faibles, donc peu représentatifs : 2 000 (soit 0.04% des inscrits) et 3 013 (0.05% des inscrits) alors que le nombre d’inscrit est plus de 5 540 000.
- Aucun de ces sondages n’a pris en compte ou moins 1% des inscrits.
- Il se peut que les personnes interviewées ne soient pas des électeurs (en âge de voter ne signifie pas avoir une carte d’électeur)
- Les marges d’erreurs indiquent également que les résultats d’un sondage peuvent être à côté de la réalité.

KABORE Passéquebzanga Toussaint
Statisticien / Ingénieur Informaticien
Saintk12@yahoo.f

Vos commentaires

  • Le 25 novembre 2015 à 12:29, par Fasobiiga En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Merci frère pour ce coup de gueule, les Menteurs Pour le Pouvoir sont capable de tout vu même qu’ils ont dîné avec le DIABLE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 12:32 En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    De toute façon il est dit en mooré qu’il ne sert a rien de disputer sur sa force de travail dans le labour alors même que la daba est mise à à ta disposition pour ce faire. Vrai ou faux on le verra au soir du 29 novembre. Si vos raisons subjectives étaient tout aussi fondées, pourquoi alors il n’y avait pas si longtemps, les mêmes sondeurs donnaient Zeph en tête ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 12:34, par Nobga En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Et vous M. KABORE vous travaillez pour qui ???

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 12:35, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    De toutes façons,les vrais sondages ,probabilistes ,empiriques ou je ne sais quoi,c est dans les urnes.Aux dernières législatives en Grande Bretagne ,des sondeurs ayant respecté les critères et probablement couteux,avaient prédit un score serré entre conservateurs de CAMERON et Travaillistes,la suite on la connait .

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 12:40, par Baraka Alain En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Il y a dans ces temps-ci des intellectuels d’un genre nouveau chacun croyant détenir le monopole de la connaissance et du coup méprisant par là tous les autres burkinabè sans souvent, je l’espère, s’en rendre compte. Quel intérêt cette mise en garde revêt-il ? Celui qui a fait l’école sait qu’un sondage n’est qu’une appréciation très approximative de la réalité en plus à un moment précis même s’il faut reconnaître que le sondage de Bendré est très tendancieux, partial et vise carrément à orienter l’opinion.
    Mais ceux qui prendraient ces sondages pour la réalité sont peut être ignorants mais ils ne sont pas aussi dangereux comme l’auteur de cette soi-disant mise en garde qui accuse sans aucune preuve en dehors de simples commérages les responsables de la transition et le MPP. A cette allure, je suis convaincu que le code de bonne conduite va voler en éclat. De toutes manières, les médias sont fortement interpellés par rapport à la publication sans discernement des articles.
    Webmaster mes posts ne passent plus je ne sais pas pourquoi.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 12:48, par cocorico En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    M. KABORE vous faites la honte des intellectuels. Eux au moins ont le mérite d’avoir essayer. Et vous ? Vous accusez les autres d’utiliser des bases fausses et vous aussi vous utilisez des arguments fallacieux non fondé du type "il est dit un peu partout que la Transition est très lié au .... Faîtes attentions même si vous travailler certainement pour l’UPC, ayez des méthodes plus scientifique. Par ce que là votre intension est exposé au soleil

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 12:55, par l’electeur En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Et vous Monsieur KABORE, vous êtes à la solde de qui puisque à vous entendre personne n’est honnête dans ce pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 12:57 En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    HahAhaha. Quand les sondages donnaient l’UPC gagnant vous ne réagissiez pas. Aujourd’hui bizarrement que l’UPC est derrière vous venez pour nous bassiner. Le peuple est éveillé.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 12:58, par L’insurgé En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    C’est étrange que ce soit à ce sondage là que vous vous réveilliez pour dire qu’on doit se méfier des sondages. Il y a eu plein de sondage dans ce pays et on ne vous a vu nulle part monsieur qui se dit statisticien. Admettez que tout laisse a croire que vous avez vous aussi des liens étranges et sombres. Il faut respecter les gens qui lisent ce journal.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 13:06, par moi En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    de toutes les façons les vrais sondages sont pour le 29/11/2015.les urnes nous montreront les vrais chiffres.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 13:08, par Sondo Pierre En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Rires !!! Et vous monsieur Kaboré vous travaillez pour qui ? ça saute tellement aux yeux . Je pensais que c’était le MPP qui était prêt à tout pour le pouvoir mais je me rends compte que vous ne valez pas mieux qu’eux.

    Bendré n’est pas à son premier sondage pourquoi n’ avez pas réagi à ce moment ? Apidon également.

    Ayez du respect pour le peuple. C’est ainsi vous allez commençé pour contester les résultats des élections après. Mais le peuple vous surveille.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 13:38, par Gongloma SOOKE En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Encore un statisticien comme Mr KABORE au Burkina et nous sommes perdus !
    C’est très facile de sortir avec des titres ronflants pour se mettre à critiquer. C’est indigne d’un grand statisticien. Qu’avez-vous déjà publier ? Pourquoi n’avez-vous pas fait un sondage probabiliste avec des marges d’erreurs minimes ?
    Vous affirmez que les tailles des échantillons sont très faibles, donc peu représentatifs ! Où avez-vous étudié vos statistiques ? Vous avez besoin de recyclage sérieux !

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:01, par Yougbaré Alphonse En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Les contestations commençent déjà. Hier un blog nous aprenait que les gens s’organisent pour contester les résultats des élections. La transition doit ouvrir le bon oeil. Nous avons souffert pour que ces élections puissent se tenir et nous n’allons pas tout foutre en l’air pour des interêts politiciens. Ayez pitié du peuple un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:10, par Moussa Zampaligré En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    hey faites pardon. Nous on est fatigué maintenant. Faite les elections pacifiquement afin que le pays redeviene normal. je rejoin l’internaute plus haut. Pourquoi c’est aujourd’hui vous critiquez les resultats du sondage ? Depuis la les instituts faisaient les sondages vous ne parlez pas. Pourquoi aujourd’hui vous dites que c’est la transition qui est derrière ? Donc la transition était derrière l’UPC puisque les sondages vous avantagaient. Bon à l’avenir dispensez nous de pareils raisonnements. on a pas tort de dire que c’est la plaie de l’Afrique c’est vous les intellectuels.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:14, par gengnien En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Moi mon avis est que tous ces gens qui critiquent M Kaboré pour son écrit ne le font pas sur le fond. En temps qu’intellectuels, ce qu’il a dit est il vrai ou faux ? Moi je pense qu’il a raison et ceux qui crient devraient se rappeler des sondages en Turquie et en Grande Bretagne. Le vote a prouvé le contraire. Ne soyons donc pas surpris si Rock se classe deuxième ou si Zeph se classe en troisième position ou en première. Arrêtez un peu les inconditionnels du MPP. la victoire ne se mesure pas à l’insultomettre .

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:27 En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    A 4 jours des élections, les contestations commencent déjà.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:30, par OUEDI En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    M. KABORE est un statisticien. Il a fais ces commentaires, si vous ne voulez pas le comprendre, ne le decourage pas.
    M. KABORE est un specialiste, il parle donc en specialiste libre de ses mouvements et de ses actes. M. KABORE, il faut dire de facon claire, beaucoup de sondages de ce monde sont partisanes, et il faut des specialistes pour expliquer ceux qui ne comprennent pas. Je ne suis d’aucun parti politique.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:42, par Kassena En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Très bonne analyse. Mais la vérité proviendra seulement des urnes. Aussi, Mr Kaboré vous auriez pu et dû nous faire l’économie de votre dernier paragraphe

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:47, par dambol En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    C’est dommage que des intellectuels écrivent de tels propos. Il n’a jamais été question des résultats des élections ; il s’agit d’un sondage !!! Même à l’échelle familiale, on peut faire un sondage ! Il n’est donc nécessaire de chercher à contredire ou à démentir
     !

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:53, par Yeux rouges En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Je constate qu’il n’est plus possible de développer ses idées sans recevoir des injures surtout si on égratigne un peu le MPP. Mr KABORE est un vrai scientifique qui ne se cache pas derrière son nom KABORE comme d’autres. C’est un vrai KABORE qu’il plaise ou non à certaines personnes.Le peuple voit clair . De toutes les façons le sondage indique que ce sont les analphabètes qui votent MPP. Ce qui correspond au moins à la réalité car on ne peut faire l’école et confier le destin de ce pays là encore à ceux qui ont échoué lamentablement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 14:57 En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Eviter les message violents SVP ! Exceptées les raisons subjectives, il n’y a rien de mal à conseiller la prudence, c’est l’attitude de tout esprit scientifique et donc critique. A cette allure vous donnerez raison à certains prédicateurs de violences post-électorales. Chacun doit accepter et intégrer que son candidat peut perdre et il faut dans ce cas se résigner aux résultats des urnes. Notez bien que les sondages donnent des possibilités de changement d’avis de vote qui sont très élevées.

    Paix, Paix et Paix !

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 15:08, par Vérité sans détour En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Webmaster, bonjour. Toi aussi tu peux faire un sondage sur ce forum. Depuis 2 mois que les débats et prises de position se mènent, tu es à mesure de nous donner des tendances. combien % sont pro Zeph ? combien % pro Roch ? et ainsi de suite. toi tu as en ta disposition des éléments d’appréciation. à tes calculs ? moi je sui pro Vérité

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 15:20, par RAPHA En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    M. Kaboré, à quel titre et sur quel base contestez vous les résultats du sondage ? Avez vous fait un contre sondage avec un échantillon que vous estimez plus représentatif ou êtes vous un candidat aux élections présidentielles ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 15:30, par Ousman En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Dans tous les cas à l’UPC ns ns ne travaillons pas avec les sondages.Même quand l’UPC était en tête des sondages notre Président l’a rappelé:le vrai sondage c’est le travail qui se fait sur le terrain et là les autres partis savent qui nous sommes.Le 29 c’est pas ds 100 ANS.Dans tous les cas ceux qui sont paniqués ce sont eux qui déchirent nos affiches.Simple affiches ces Messieurs du mmp paniquent.YAA KO !

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 15:44, par bèbè En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Et si tu te limitait à des arguments scientifiques ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 16:04 En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Mais est ce que le 29 est loin encore pour tergiverser autant sur les intentions de vote.
    Attendons de voir, je suis sûr que certains tomberont à la renverse surtout les adeptes du 1/4 de tour.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 16:08, par Yasser Arafat En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    ah,wi il fo s méfié dè résultats d ces sondages,car chak1 tir vers sn profit.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 16:11, par Yasser Arafat En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    ah,wi il fo s méfié dè résultats d ces sondages,car chak1 tir vers sn profit.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 16:33, par Ziripoukda En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Monsieur le Statisticien je ne sais pas où vous avez obtenu votre diplôme mais vos arguments sont. Surtout s’agissant de la taille de l’échantillon. Le nombre de 2000 ou 3000 peut donner des résultats probant si l’échantillonnage est correctement fait. Le critère le plus important est la méthode de collecte de données ; si non la taille de l’échantillon est acceptable. Revoyez vos cours de stat.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 16:34, par Yaabyouré En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Si je me contente des raisons objectives Monsieur Kaboré a parfaitement raison. Statistiquement, l’échantillon est très faible pour que les résultats soit crédibles.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 16:50, par Yaabyouré En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Attention aux fraudes !!!!! Des résultats de certains bureaux pourraient être annulés. Et un candidat autre que les deux présentement visibles pourraient être le futur Président.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 16:52 En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    décidément les MPPistes ne veulent rien entendre de leur maladie même si c’est le médecin spécialiste de leur mal qui les lient leur bilan de santé.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 16:53, par Le Fair Play Citizen En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Norbet Zongo, paix à son âme vous a dit que" la vrai opposition viendrait du CDP.
    donc arrêtons de blablabla

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 20:52, par gorom En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Moi je ne vote pas mais avec rock kabore au pouvoir le monde entier dira que le burkinabe est bete et idiot car il ne fallait pas chasser blaise pour mettre ce diviseur a la place de Blaise.
    Si vous ne croyez pas ,attendez vous allez voire le monde reagir quand rock sera le gagnant du 29novembre. rock kabore au pouvoir veut dire que les gens ont perdu leur vie pour zero .

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 21:10, par remalia En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Mon esprit sonde tout. Et pour les elections c’est comme s’il a puissez dans mon esprit pour donner les resultats de son sondage. Donc mr Kaboré reste tranquille. Pas de surprise dans ces elections.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 23:23 En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Tous les sondages en 2012 en cote d ivoire donnaient laurent gbagbo gagnant aujourdui il est ou a la CPI continuer a vous chatouiller pour rire !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2015 à 23:36, par Wendgomde Felix En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondages

    Merci a monsieur Kabore pour sa contribution scientifique. Je percois cela comme un appel aux instituts de sondage a eleve davantage le niveau. Apparement, des militants d’un parti s’en prennent a monsieur Kabore pour sa contribution ; c’est domage mais je comprends aussi que ces gens sont simplement ignorants. Audela de ce cas precis, notons que dand tout les domaines, l’ignorance est un handicape majeure pour le progres.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2015 à 17:00, par Marou En réponse à : Elections 2015 : Pourquoi il faut se méfier des résultats des sondage Marou

    Je me vois obliger de préciser certaines choses concernant le titre de statisticiens que certains se donnent et finalement on ne sait plus qui est qui et les lecteurs se perdent dans tout ça.
    Quand on dit statisticien en réalité il y a plusieurs niveaux de formation.
    il y a les catégories professionnelles suivantes après le doctorat en statistique :
    1) Ingénieur statisticien économiste recrutés niveau licence (Maths et économie) et formés pendant 3 ans et sortent Bac+5 (je ne sais pas si c’est BAC+6 maintenant) dans les grandes écoles africaines que sont l’ENSEA d’Abidjan, ISSEA de Yaoundé et l’ENSAE de Dakar. C’est sur concours au niveau africain qu’on n’y accède donc pas sur inscription sur titre. Les meilleurs candidats sont sélectionnés dans les différents pays. C’est cette catégorie qui a suivi une formation pointue sur les enquêtes et les sondages. Cette catégorie dispose de bien d’autres solides compétence en économie, économétrie, finance, un peu d’actuariat pour certains.
    Certains sont aussi formés au Maroc...
    Rigoureusement parlant quand on dit statisticien, c’est de cette catégorie qu’il s’agit.
    2) Ingénieur des travaux statistiques recrutés avec le DEUG et formés pendant 2 ans et sortent Bac +4 dans les grandes écoles ci-dessus citées en dehors de l’ISSEA de Yaoundé. Ceux-là ont aussi un haut niveau de formation en statistique qui leur permet d’être complémentaires avec la première catégorie citée.
    Cette catégorie se dit statisticien aussi.
    3) adjoint technique de la statistique formés à l’Enaref du Burkina et sortent bac+2 en statistique donc un peu dans l’exécution.
    Cette catégorie se dit statisticien aussi.
    4) agent technique de la statistique niveau terminal et formé 1 an à l’Enaref.
    Cette catégorie se dit statisticien aussi.

    il y a d’autres formations comme celle du Bénin qui n’ont pas la côte de celles des grandes écoles et qui ne sont pas pointues à mon sens.
    on a aussi des statisticiens informaticiens qui ont aussi un niveau limité en statistique approfondi, d’autres aussi ont pour titre statisticiens gestionnaires.

    trop de confusions et j’aimerai que ce soit clair et que chacun signe exactement avec le titre du diplôme qu’il a reçu pour éviter les usurpations et les amalgames.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés